Aller au contenu

Aller au sommaire

 EN COUVERTURE

Devriez-vous prier ?

Devriez-vous prier ?

« Si Dieu sait tout, y compris mes pensées et mes besoins, pourquoi devrais-je prier ? » Voilà une bonne question. D’ailleurs, Jésus a dit que Dieu « sait de quoi vous avez besoin avant même que vous le lui demandiez » (Matthieu 6:8). Conscient de ce fait, le roi David, dans l’Israël antique, a écrit : « Il n’y a pas une parole sur ma langue que — vois, ô Jéhovah — déjà tu la connais entièrement » (Psaume 139:4). Alors, pourquoi prier Dieu ? Pour répondre à cette question, voyons ce que la Bible dit au sujet des prières *.

« Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous » (Jacques 4:8).

 LA PRIÈRE NOUS RAPPROCHE DE DIEU

Certes, la Bible dit que Jéhovah * connaît toute chose, mais elle montre aussi qu’il ne souhaite pas seulement collecter des informations sur ses adorateurs (Psaume 139:6 ; Romains 11:33). Sa mémoire infinie n’a rien à voir avec celle d’un ordinateur qui stocke machinalement des données sur des gens. En réalité, Dieu est très désireux de savoir ce que nous pensons, car il veut que nous nous rapprochions de lui (Psaume 139:23, 24 ; Jacques 4:8). Voilà pourquoi Jésus nous encourage à prier, même si son Père connaît bien nos besoins fondamentaux (Matthieu 6:6-8). Plus nous confions nos pensées à notre Créateur, plus nous nous approchons de lui.

Parfois, nous avons du mal à savoir exactement quoi demander dans la prière. Dans ce cas, Dieu peut même voir les sentiments que nous n’avons pas su exprimer ; il fait appel à sa connaissance parfaite de notre situation pour répondre précisément à nos besoins (Romains 8:26, 27 ; Éphésiens 3:20). Quand nous nous rendons compte que Dieu est intervenu dans notre vie, même de façon discrète, nous nous sentons attirés par lui.

DIEU RÉPOND-IL À TOUTES LES PRIÈRES ?

La Bible garantit que le Dieu Tout-Puissant répond aux prières de ses fidèles adorateurs, mais elle explique aussi pourquoi il n’écoute pas certaines prières. Par exemple, à une époque où la violence était répandue dans l’antique Israël, Dieu a ordonné au prophète Isaïe de dire au peuple : « Quand bien même vous multipliez les prières, je n’écoute pas ; vos mains se sont remplies de meurtres » (Isaïe 1:15). Manifestement, ceux qui choisissent de désobéir aux lois de Dieu ou qui prient avec de mauvaises intentions ne doivent pas s’attendre à ce que Dieu les écoute (Proverbes 28:9 ; Jacques 4:3).

D’un autre côté, la Bible déclare : « Quoi que ce soit que nous demandions selon sa volonté, il nous entend » (1 Jean 5:14). Est-ce à dire que Dieu accorde automatiquement à ses adorateurs tout ce qu’ils demandent ? Pas forcément. Réfléchissez au cas de l’apôtre Paul : Par trois fois, il a supplié Dieu de lui ôter « une épine dans la chair » (2 Corinthiens 12:7, 8). Il s’agissait peut-être d’une maladie oculaire chronique. Ce devait être très frustrant pour lui ! En effet, il avait reçu le don de guérison et il avait même réalisé une résurrection. Pourtant, il devait endurer sa propre maladie... (Actes 19:11, 12 ; 20:9, 10). Même si ses supplications n’ont pas eu le résultat qu’il voulait, Paul a accepté la réponse de Dieu avec reconnaissance (2 Corinthiens 12:9, 10).

« Voici l’assurance que nous avons à son égard : c’est que, quoi que ce soit que nous demandions selon sa volonté, il nous entend » (1 Jean 5:14).

Il est vrai que certains personnages de la Bible ont reçu des réponses miraculeuses à leurs prières (2 Rois 20:1-7). Mais de telles réponses étaient loin d’être la norme, même dans les temps bibliques. Des croyants ont été troublés quand ils ont eu l’impression que Dieu n’avait pas répondu à leurs prières. Le roi David a demandé : « Jusqu’à quand, ô Jéhovah, m’oublieras-tu ? Pour toujours ? » (Psaume 13:1). Cependant, quand cet homme fidèle s’est rappelé toutes les fois où Jéhovah s’était porté à son secours, il a réaffirmé sa confiance en lui. Dans la même prière, il a ajouté : « Quant à moi, j’ai eu confiance en ta bonté de cœur » (Psaume 13:5). Comme David, aujourd’hui les adorateurs de Dieu doivent parfois persévérer dans la prière avant de percevoir la réponse de Dieu (Romains 12:12).

 COMMENT DIEU RÉPOND AUX PRIÈRES

Dieu répond à nos besoins réels.

Des parents attentionnés ne donnent pas toujours à leurs enfants tout ce qu’ils demandent quand ils le demandent, et cela se comprend. De même, Dieu n’exauce pas forcément nos requêtes comme nous le voulons ni au moment où nous l’espérons. Mais soyons sûrs que notre Créateur, tel un père bienveillant, répondra à nos besoins réels au bon moment et de la bonne façon (Luc 11:11-13).

Dieu peut répondre à un appel à l’aide à travers les pages de la Bible.

Dieu peut répondre avec discrétion.

Et si nous faisons face depuis longtemps à un problème et que nous n’ayons pas reçu de réponse miraculeuse ? Faut-il en conclure que Jéhovah ne nous a pas du tout répondu ? Nous devrions plutôt nous demander s’il ne nous a pas soutenus de façon plus discrète. Peut-être qu’un ami bienveillant a fait ce qu’il pouvait pour nous aider juste au bon moment (Proverbes 17:17). Ne serait-ce pas Jéhovah qui l’y a incité ? Dieu peut aussi répondre à un appel à l’aide à travers les pages de la Bible. Celle-ci nous éclairera par exemple sur la façon de gérer une situation délicate (2 Timothée 3:16, 17).

Dieu peut utiliser des amis bienveillants pour nous aider juste au bon moment.

Souvent, au lieu de faire disparaître une difficulté, Dieu donne à ses adorateurs la force de la supporter (2 Corinthiens 4:7). Un jour, Jésus a prié pour qu’une épreuve qui risquait de salir la réputation de Dieu lui soit épargnée. Dieu a alors envoyé un ange le fortifier (Luc 22:42, 43). De la même manière, Dieu peut utiliser un ami proche pour nous dire un mot d’encouragement au moment où nous en avons le plus besoin (Proverbes 12:25). Les réponses de ce genre ne sautant pas aux yeux, il nous faut être plus attentifs encore pour les discerner.

Dieu choisit le meilleur moment pour répondre.

La Bible affirme que le Dieu Tout-Puissant témoigne de la faveur aux humbles « au moment voulu » (1 Pierre 5:6). En conséquence, si nous avons l’impression que Dieu tarde à répondre à nos requêtes sincères, nous ne devrions pas penser qu’il ne s’intéresse pas à nous. Ayant une vision des choses beaucoup plus large que nous, notre Créateur évalue sans aucun doute nos requêtes à la lumière de ce qu’il sait être mieux pour nous.

« Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu, pour qu’il vous élève au moment voulu » (1 Pierre 5:6).

Illustrons : Imaginez que votre petit garçon vous demande un vélo. Allez-vous tout de suite lui accorder ce qu’il demande ? Si vous pensez qu’il est encore trop petit pour monter à vélo, vous déciderez peut-être d’attendre un peu. Vous lui achèterez son vélo quand vous estimerez que c’est le bon moment. Pareillement, Dieu nous accordera « les demandes de [notre] cœur » au moment voulu, si elles sont légitimes et que nous continuions de prier (Psaume 37:4).

SOYEZ CERTAIN QUE JÉHOVAH ÉCOUTE

La Bible encourage les vrais chrétiens à ne pas perdre confiance dans la valeur de la prière. « Plus facile à dire qu’à faire », penseront certains. Il est vrai que si nous faisons face à un problème tenace ou à une forme d’injustice, nous pouvons avoir du mal à attendre la réponse de Dieu. Rappelons-nous toutefois que Jésus a enseigné qu’il faut persévérer dans la prière.

Jésus a pris l’exemple d’une veuve pauvre qui allait sans cesse voir un juge injuste pour obtenir gain de cause dans une affaire (Luc 18:1-3). Au début, le juge refusait de l’aider. Puis un jour, il s’est  dit : « Je vais faire en sorte qu’elle obtienne justice, de peur qu’elle ne vienne jusqu’au bout me bourrer de coups » (Luc 18:4, 5). D’après le texte dans la langue originale, le juge a prêté attention à la veuve pour qu’elle ne vienne pas le « frapper sous l’œil » figurément parlant, c’est-à-dire « nuire à [sa] réputation * ». Si même un juge injuste, par peur qu’on salisse sa réputation, est prêt à aider une veuve pauvre, à combien plus forte raison notre Dieu attentionné rendra-t-il justice à ceux « qui crient vers lui jour et nuit » ! Comme l’a dit Jésus, Dieu « fera que justice leur soit rendue rapidement » (Luc 18:6-8).

« Continuez à demander, et on vous donnera » (Luc 11:9).

Même si nous sommes parfois fatigués de demander de l’aide ou une faveur, ne renonçons pas. Par notre persévérance dans la prière, nous montrons à Dieu que nous désirons sincèrement le voir agir dans notre vie. Nous apprenons également à discerner les réponses de Dieu, et cela nous rapproche de lui. Soyons certains que Jéhovah répondra à nos demandes légitimes si nous continuons de prier en étant convaincus qu’il nous écoutera ! (Luc 11:9).

^ § 3 Si nous voulons que Dieu écoute nos prières, nous devons nous efforcer sincèrement d’obéir à ses exigences. C’est à cette condition que nous ressentirons les effets de la prière dont parle cet article. Pour plus de détails, voir le chapitre 17 du livre Qu’enseigne réellement la Bible ?, publié par les Témoins de Jéhovah.

^ § 5 Jéhovah est le nom de Dieu révélé dans la Bible.

^ § 22 Au temps d’Israël, Dieu exigeait des juges qu’ils montrent une considération particulière aux veuves et aux orphelins (Deutéronome 1:16, 17 ; 24:17 ; Psaume 68:5).