• ANNÉE DE NAISSANCE : 1974

  • PAYS : LETTONIE

  • ANCIENNEMENT : PILOTE DE MOTO

MON PARCOURS :

Je suis né à Riga, la capitale de la Lettonie. Ma sœur et moi avons été élevés par notre mère. Elle était catholique, mais on n’allait à l’église que lors des fêtes religieuses. J’ai toujours cru qu’il y avait une puissance au-dessus de nous. Cela dit, quand j’étais jeune, j’avais d’autres centres d’intérêt.

Ma mère a remarqué que, depuis tout petit, j’étais doué pour démonter les choses et les remonter. Avec tout ce qu’on peut démonter dans une maison, elle était toujours inquiète à l’idée de me laisser seul. Du coup, elle m’a offert un kit de construction en métal, que j’aimais beaucoup. J’avais une autre passion : la moto. Tout a commencé quand ma mère m’a inscrit à une course de mobylettes appelée Zelta Mopēds (la Mobylette d’Or). Plus tard, je me suis lancé dans les courses de motos.

J’apprenais vite. Je suis rapidement devenu bon dans ce sport basé sur la vitesse et le risque. J’ai gagné le championnat national de motocyclisme dans trois catégories différentes. J’ai également gagné deux fois le championnat des pays baltes.

COMMENT LA BIBLE A CHANGÉ MA VIE :

Au sommet de ma carrière, Evija, ma petite amie (qui est ensuite devenue ma femme), a pris contact avec les Témoins de Jéhovah. Elle était tombée sur une de leurs publications et avait renvoyé un coupon pour demander des cours bibliques. Peu de temps après, deux femmes Témoins lui ont rendu visite, et elle a commencé à étudier la Bible avec elles. Ça ne me posait pas de problème, mais à l’époque je n’étais pas du tout intéressé par la religion.

Plus tard, les Témoins m’ont invité à assister à l’étude de la Bible avec Evija. Ce que j’y ai entendu m’a beaucoup plu. Ce qui m’a particulièrement touché, c’est que la Bible promet un paradis sur la terre. Par exemple, j’ai découvert  le passage de Psaume 37:10, 11 : « Un peu de temps encore, et le méchant ne sera plus ; oui, tu examineras son lieu, et il ne sera pas. Mais les humbles posséderont la terre, et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix. » Cette promesse m’a vraiment attiré.

Mon intérêt pour ce que j’apprenais n’a pas cessé de grandir. Je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup de mensonges religieux. D’un autre côté, j’ai été agréablement surpris par la logique et la clarté des enseignements de la Bible.

En étudiant la Bible, j’ai compris à quel point la vie a de l’importance pour Jéhovah, à quel point elle est précieuse pour lui (Psaume 36:9). Pour cette raison, je ne voulais plus risquer ma vie en participant à des courses, mais plutôt l’utiliser pour rendre gloire à Jéhovah. La célébrité, la gloire et l’adrénaline que m’apportaient les courses de motos ne m’intéressaient plus.

J’ai compris que j’avais une responsabilité devant l’Auteur de la vie.

En 1996, j’ai assisté à une assemblée internationale des Témoins de Jéhovah à Tallinn, en Estonie. Elle se tenait tout près d’un circuit sur lequel j’avais fait de nombreuses courses. Lors de cette assemblée, j’ai vu des gens de plusieurs pays réunis dans la paix et l’unité. À un moment, une femme a perdu son sac à main. Je me suis dit qu’elle ne le retrouverait jamais. Mais rapidement, quelqu’un le lui a ramené, et rien ne manquait. Je n’en revenais pas ! Ça m’a montré que les Témoins vivent vraiment selon les principes élevés de la Bible. Evija et moi avons continué notre étude de la Bible et, en 1997, nous nous sommes fait baptiser Témoins de Jéhovah.

CE QUE CELA M’A APPORTÉ :

Certains de mes amis sont morts en recherchant la vitesse et les frissons en moto. En étudiant la Bible, j’ai compris que j’avais une responsabilité devant l’Auteur de la vie, Jéhovah. Cette prise de conscience m’a probablement sauvé la vie.

Pendant quatre ans, Evija et moi avons eu le privilège de nous dépenser à plein temps au siège national des Témoins de Jéhovah à Riga. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’élever notre fille, Alise, et nous faisons tout pour l’aider à aimer Jéhovah. Un jour par semaine, je me rends au bureau de traduction des Témoins de Jéhovah pour réparer des voitures ou d’autres choses. Ça me fait plaisir d’utiliser de cette façon ce que j’ai appris quand j’étais petit. Comme vous le voyez, je continue de démonter et de remonter les choses !

Pour moi, c’est un grand honneur de parler du seul vrai Dieu autour de moi en compagnie de ma famille. Et tout ça, je le dois à ce que j’ai appris dans la Bible. Vraiment, la promesse d’un paradis sur la terre a changé ma vie !