La Bible rapporte des cas troublants où des faibles ont été opprimés par des forts. Naboth en fait partie *. Ahab, un roi d’Israël qui a vécu au Xsiècle avant notre ère, a laissé sa femme, Jézabel, faire tuer Naboth et ses fils pour récupérer la vigne de cet homme (1 Rois 21:1-16 ; 2 Rois 9:26). Pourquoi Dieu a-​t-​il permis un abus de pouvoir aussi flagrant ?

« Dieu [...] ne peut mentir » (Tite 1:2).

Arrêtons-​nous sur une raison importante : Dieu ne peut pas mentir (Tite 1:2). Mais quel rapport avec les actes d’oppression ? Au commencement, Dieu a averti l’humanité que toute rébellion contre lui entraînerait une triste conséquence : la mort. Et en effet, depuis la rébellion dans le jardin d’Éden, les humains sont sujets à la mort. C’est d’ailleurs à la suite d’un acte d’oppression qu’a eu lieu le premier décès parmi les humains, lorsque Caïn a tué son frère Abel (Genèse 2:16, 17 ; 4:8).

La Bible résume ainsi l’histoire humaine depuis lors : « L’homme a dominé l’homme à son détriment » (Ecclésiaste 8:9). Ces mots se sont-​ils vérifiés ? Jéhovah avait averti les Israélites, son peuple, que leurs rois les opprimeraient, ce qui les amèneraient à crier vers lui (1 Samuel 8:11-18). Même le sage roi Salomon a traité son peuple durement (1 Rois 11:43 ; 12:3, 4). De mauvais rois, comme Ahab, étaient encore plus tyranniques. Mais posons-​nous la question : si Dieu avait empêché de tels comportements, n’aurait-​il pas, en quelque sorte, changé sa prédiction en mensonge ?

« L’homme a dominé l’homme à son détriment » (Ecclésiaste 8:9).

Souvenons-​nous également que Satan prétend que les humains servent Dieu pour des raisons purement égoïstes (Job 1:9, 10 ; 2:4). Si Dieu protégeait ses serviteurs de toutes les formes d’oppression, ne donnerait-​il pas raison à Satan ? Et s’il protégeait tous les humains, ne se rendrait-​il pas coupable d’un mensonge encore plus grave ? Avec une telle protection, beaucoup pourraient croire que les humains sont tout à fait capables de se diriger eux-​mêmes. Mais la Parole de Dieu dit exactement l’inverse : l’homme est incapable de se gouverner lui-​même (Jérémie 10:23). Nous avons besoin que le Royaume de Dieu vienne. Ce n’est qu’à ce moment-​là que l’injustice disparaîtra.

Cela signifie-​t-​il que Dieu ne fait rien contre l’oppression ? Non. Voyons deux raisons. Premièrement, il dénonce l’oppression pour ce qu’elle est vraiment. Par exemple, sa Parole dévoile tout du complot de Jézabel contre Naboth. Elle révèle aussi qu’à l’origine de telles mauvaises actions, il y a un dirigeant puissant qui veut cacher qui il est (Jean 14:30 ; 2 Corinthiens 11:14). La Bible lève le voile sur son identité : il s’agit de Satan le Diable. En mettant à nu la véritable source de la méchanceté et de l’oppression, Dieu nous aide à nous en tenir éloignés. De plus, il protège notre avenir éternel.

Deuxièmement, Dieu nous donne de solides raisons d’espérer voir l’oppression disparaître. La façon dont il a dévoilé, jugé et puni les mauvaises actions d’Ahab, de Jézabel et de bien d’autres nous assure qu’il punira tous les individus méchants, comme il l’a promis (Psaume 52:1-5). Dieu nous garantit aussi qu’il réparera bientôt tout le mal que la méchanceté a causé à ceux qui l’aiment *. Le fidèle Naboth pourra ainsi vivre éternellement avec ses fils sur une terre paradisiaque débarrassée de l’injustice (Psaume 37:34).

^ § 3 Voir l’article « Imitez leur foi » de ce numéro.

^ § 8 Voir le chapitre 11 du livre Qu’enseigne réellement la Bible ?, publié par les Témoins de Jéhovah.