L’OPINION GÉNÉRALE

Le christianisme « dans ses trois formes les plus répandues, l’Église catholique, l’Église orthodoxe et le protestantisme, professe un Dieu en trois Personnes : Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Selon la théologie du christianisme, cette affirmation n’implique pas qu’il existe trois dieux, mais que ces trois personnes sont fondamentalement une seule et même personne » (The New Encyclopædia Britannica).

LA VÉRITÉ BIBLIQUE

Jésus, le Fils de Dieu, n’a jamais prétendu être égal à son Père, ni être de la même nature que lui. Au contraire, il a affirmé : « Je vais vers le Père, parce que le Père est plus grand que moi » (Jean 14:28). Il a aussi annoncé à ses disciples : « Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu » (Jean 20:17).

L’esprit saint n’est pas une personne. Pour preuve, en une certaine occasion, les premiers chrétiens « se remplirent tous d’esprit saint ». Jéhovah avait d’ailleurs déclaré : « Je répandrai une partie de mon esprit sur toute sorte de chair » (Actes 2:1-4, 17). L’esprit saint ne fait pas partie d’une Trinité. C’est la force agissante de Dieu.

POURQUOI S’EN SOUCIER

Karl Rahner et Herbert Vorgrimler, des théologiens catholiques, expliquent que la Trinité est « un mystère, dont on n’aurait pas pu avoir connaissance sans une révélation, et que, même après cette révélation, on ne peut comprendre pleinement ». Peut-​on aimer quelqu’un qu’on ne peut ni connaître ni comprendre ? Le dogme de la Trinité empêche donc d’aimer Dieu.

C’est ce que ressentait Marco, cité précédemment : « J’avais le sentiment que Dieu me cachait son identité, ce qui le rendait encore plus distant, mystérieux et inaccessible. » Pourtant, « Dieu n’est p[as] un Dieu de confusion » (1 Corinthiens 14:33, Bible annotée). Il ne cache pas son identité. Il veut que nous le connaissions. Jésus a déclaré : « Nous adorons, nous, ce que nous connaissons » (Jean 4:22).

« Quand j’ai appris que Dieu ne fait pas partie d’une Trinité, explique Marco, j’ai pu enfin nouer une relation personnelle avec lui. » Si nous voyons en Jéhovah une Personne bien précise, et non un mystérieux inconnu, il nous sera plus facile de l’aimer. On lit en 1 Jean 4:8 : « Celui qui n’aime pas n’a pas appris à connaître Dieu, parce que Dieu est amour. »