L’OPINION GÉNÉRALE

« Nous ne sommes pas unanimes sur le fait que Dieu ait un nom unique et, s’il en a un, nous ignorons de quel nom il peut bien s’agir » (David Cunningham, Études théologiques [angl.]).

LA VÉRITÉ BIBLIQUE

Dieu a déclaré : « Je suis Jéhovah. C’est là mon nom » (Isaïe 42:8). « Jéhovah » est un mot hébreu qui signifie « Il fait devenir » (Genèse 2:4, note).

Jéhovah veut que nous utilisions son nom. On lit en Isaïe 12:4 : « Invoquez son nom. Faites connaître parmi les peuples ses manières d’agir. Mentionnez que son nom est élevé. »

Jésus employait le nom de Dieu. Dans une prière où il parlait à Jéhovah de ses disciples, il a dit : « Je leur ai fait connaître ton nom et je le ferai connaître. » Dans quel but ? « Afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux et moi en union avec eux » (Jean 17:26).

POURQUOI S’EN SOUCIER

« Un homme qui ne connaît pas Dieu par son nom ne se rend pas vraiment compte que celui-ci est une personne [...], a écrit le théologien Walter Lowrie, et il ne peut l’aimer tant qu’il ne le considère que comme une force impersonnelle. »

Ne pas faire connaître le nom de Dieu ou le remplacer, c’est comme le découper pour le supprimer de la Bible.

Victor allait à la messe toutes les semaines, mais il avait le sentiment de ne pas vraiment connaître Dieu. « Puis un jour, j’ai appris que le nom de Dieu est Jéhovah, raconte-​t-​il. C’était comme si on me l’avait présenté officiellement. Enfin je rencontrais Celui dont on m’avait tant parlé ! J’ai commencé à le considérer comme une Personne réelle et je me suis lié d’amitié avec lui. »

Pour sa part, Jéhovah s’approche des humains qui utilisent son nom. À propos de ceux « qui pensent à son Nom », il promet : « J’aurai compassion d’eux comme un homme a compassion de son fils qui le sert » (Malaki 3:16, 17, Bible de Jérusalem). Par ailleurs, il récompense ceux qui invoquent son nom. La Bible affirme : « Tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah sera sauvé » (Romains 10:13).