Quand vous regardez autour de vous, vos yeux et votre cerveau travaillent conjointement pour rassembler des informations. Vous remarquez un fruit et vous décidez de le manger. Vous observez le ciel et vous discernez qu’il va faire beau. Vous voyez les mots de cette page et vous en déchiffrez le sens. Dans chaque situation, la couleur joue un rôle-clé. Comment cela ?

La couleur du fruit vous aide à déterminer s’il est mûr et bon à manger. La couleur du ciel et des nuages vous indique le temps qu’il fera. Le contraste entre la couleur du texte et celle de l’arrière-plan vous permet de lire sans fatiguer vos yeux. En fait, vous utilisez constamment les couleurs, parfois même sans vous en rendre compte, pour rassembler et traiter des informations. Mais savez-vous que les couleurs ont aussi une influence sur vos émotions ?

COULEURS ET ÉMOTIONS

Quand vous parcourez les rayons d’un magasin, vous êtes entouré de toutes sortes d’emballages conçus pour attirer votre regard. Que vous en soyez conscient ou non, les publicitaires choisissent avec soin les couleurs et combinaisons de couleurs pour qu’elles correspondent à vos envies, à votre âge et à votre sexe. Les décorateurs d’intérieurs, les stylistes et les artistes savent bien eux aussi que les couleurs suscitent des réactions émotionnelles.

Les couleurs peuvent avoir des significations différentes selon les cultures et les coutumes. Par exemple, certains Asiatiques associent le rouge à la chance et à la fête, alors que dans des régions d’Afrique, le rouge est la couleur du deuil. Quoiqu’il en soit, certaines couleurs produisent la même réaction émotionnelle chez tous les humains. Intéressons-nous à trois d’entre elles, et voyons quels effets elles peuvent avoir.

Le ROUGE est très voyant. Il est souvent associé à la puissance, à la guerre et au danger. Cette couleur génère des émotions intenses ; elle peut stimuler le métabolisme, augmenter la fréquence respiratoire et accroître la pression artérielle.

Dans la Bible, le mot hébreu traduit par « rouge » vient d’un mot qui signifie « sang ». La Bible fait référence à l’écarlate, un rouge éclatant, dans une description frappante : « une bête sauvage de couleur écarlate [...] pleine de noms blasphématoires » chevauchée par une prostituée coupable de meurtres « revêtue de pourpre et d’écarlate » (Révélation 17:1-6).

Le VERT produit l’effet inverse du rouge : il ralentit le métabolisme et a des vertus apaisantes. C’est une couleur reposante, souvent associée à la sérénité. Le vert des jardins et des collines nous détend... La Genèse, qui fait le récit de la création, dit que Dieu a fait pousser l’herbe verte et la végétation pour le bien-être des humains (Genèse 1:11, 12, 29, 30).

Le BLANC est généralement associé à la lumière, à la sécurité et à la propreté. Il est aussi lié à des qualités comme la bonté, l’innocence et la pureté. Le blanc est la couleur que la Bible mentionne le plus souvent. Dans plusieurs visions,  des humains et des anges sont vêtus de blanc, ce qui souligne leur droiture et leur pureté aux yeux de Dieu (Jean 20:12 ; Révélation 3:4 ; 7:9, 13, 14). Les chevaux blancs montés par des cavaliers vêtus de lin blanc et pur représentent une guerre juste (Révélation 19:14). Dieu a choisi le blanc pour montrer que son pardon est total : « Si vos péchés sont comme l’écarlate, ils deviendront blancs comme la neige » (Isaïe 1:18).

COULEURS ET MÉMOIRE

L’emploi que la Bible fait des couleurs révèle que Dieu sait très bien comment elles influencent les émotions des humains. Par exemple, le livre de la Révélation a prédit des évènements que nous observons aujourd’hui, notamment la guerre, la famine, et la mort consécutive à la famine et à la maladie. Pour nous aider à nous rappeler cette prédiction, une vision saisissante nous présente des cavaliers montés sur des chevaux dont la couleur est chargée de sens.

Le premier cheval qui s’avance est d’un blanc pur ; il représente la guerre juste de Christ Jésus. Ensuite, nous voyons un cheval rouge feu, qui représente les guerres entre nations. Il est suivi d’un sinistre cheval noir, qui représente la famine. Puis arrive « un cheval pâle ; et celui qui était assis dessus avait pour nom la Mort » (Révélation 6:1-8). La couleur de ces chevaux suscite en nous une réaction émotionnelle qui correspond bien à ce qu’ils symbolisent. Nous pouvons donc facilement nous souvenir de ces chevaux colorés et de ce qu’ils nous apprennent sur notre époque.

Le Créateur de la lumière, de la couleur et de l’œil humain utilise merveilleusement bien les couleurs dans la Bible pour donner de la vie à des descriptions. Il nous enseigne au moyen d’images faciles à comprendre et à retenir. Les couleurs nous permettent de rassembler et de traiter des informations. Les couleurs ont une influence sur nos émotions. Les couleurs nous aident à nous souvenir de notions importantes. Bref, les couleurs sont un cadeau plein d’amour que notre Créateur nous a fait pour que nous prenions plaisir à la vie !