Aller au contenu

Aller au sommaire

 CLÉS DU BONHEUR FAMILIAL

Comment réussir un remariage ?

Comment réussir un remariage ?

HERMAN * : « Ma première épouse est décédée d’un cancer après 34 ans de mariage. Après mon remariage, ma femme, Linda, avait le sentiment que je la comparais toujours à ma première femme. Pour ne rien arranger, mes amis parlaient souvent des belles qualités de ma première femme, et ça faisait de la peine à Linda. »

LINDA : « Après mon mariage avec Herman, j’avais la sensation de vivre dans l’ombre de sa première femme. Tout le monde l’aimait. Elle était si douce et elle avait de si belles manières ! Parfois, je me demande encore si j’arriverai un jour à être aussi proche d’Herman qu’elle l’était. »

Herman et Linda sont heureux de s’être trouvés l’un l’autre. Linda, qui a divorcé de son premier mari, parle même d’Herman comme de son « preux chevalier ». Mais, comme eux-mêmes le reconnaissent, un remariage entraîne des difficultés qui ne se présentent pas dans un premier mariage *.

Si vous êtes remarié, comment vivez-vous votre nouvelle vie de couple ? Tamara, remariée trois ans après son divorce, raconte : « Quand on se marie pour la première fois, on a ce sentiment unique que c’est pour la vie. Mais quand on se marie pour la deuxième fois, c’est différent, vu qu’on a déjà connu une rupture. »

Malgré tout, beaucoup de couples remariés connaissent un bonheur profond et durable. Ils ont réussi leur mariage, et vous le pouvez également ! Comment ? Considérons trois difficultés  courantes et voyons comment les principes de la Bible peuvent vous aider à les surmonter *.

DIFFICULTÉ N1 : VOTRE PREMIER MARIAGE FAIT DE L’OMBRE À VOTRE NOUVELLE UNION

« Je ne peux pas simplement effacer les souvenirs de mon premier mariage, surtout quand nous allons dans les endroits où mon ex-mari et moi allions en vacances, explique Ellen (Afrique du Sud). Du coup, ça m’arrive de comparer mon mari à mon ex-mari. » À l’inverse, si c’est votre conjoint qui a déjà été marié, vous n’apprécierez peut-être pas qu’il vous parle souvent de son précédent mariage.

Renforcez votre couple grâce à des souvenirs en commun.

SUGGESTION : Regardez les choses en face : vous ne pouvez pas vous attendre à ce que vous ou votre conjoint oublie tout simplement une première union, en particulier si elle a duré de nombreuses années. D’ailleurs, certains ont reconnu avoir involontairement appelé leur conjoint par le nom de leur ex-conjoint ! Comment réagir dans ce genre de situation ? La Bible conseille : « Essayez de vous comprendre l’un l’autre » (1 Pierre 3:8, New Century Version).

N’interdisez pas la moindre allusion à un premier mariage. Si votre conjoint ressent le besoin de parler de ce qu’il a vécu avec son précédent conjoint, écoutez-le en vous mettant à sa place. Et ne concluez pas trop vite qu’il est en train de vous comparer. « Ma femme, Kaitlyn, n’a jamais considéré ma précédente épouse comme un sujet tabou, dit Ian, remarié depuis dix ans. Pour elle, le fait d’en parler est plutôt un moyen de comprendre ce que je suis aujourd’hui. » Vous constaterez peut-être même que ce genre de conversation vous rapprochera de votre conjoint.

Concentrez-vous sur les points forts de votre conjoint actuel. C’est vrai, il n’a peut-être pas certaines qualités ou capacités que votre premier conjoint possédait. Mais il excelle sans doute dans d’autres domaines. Par conséquent, consolidez votre relation avec lui, « non par comparaison avec l’autre personne », mais en réfléchissant à ce que vous aimez chez lui (Galates 6:4). Comme le dit Edmond, qui s’est marié deux fois, « il n’y a pas deux mariages identiques, tout comme il n’y a pas deux amitiés identiques ».

Comment trouver l’équilibre entre les bons souvenirs de votre précédent mariage et la nouvelle vie que vous avez commencée ? « J’ai expliqué à ma femme que mon premier mariage était comme un beau livre qu’on avait écrit, ma première femme et moi, raconte Jared. Ça peut m’arriver d’ouvrir ce livre et de le lire, de penser aux bons moments que nous avons eus. Mais je ne vis pas dans ce livre. Au contraire, avec ma femme, nous écrivons notre propre livre. C’est dans celui-là que je vis maintenant, et j’en suis très heureux. »

FAITES L’ESSAI : Demandez à votre conjoint s’il se sent parfois gêné quand la discussion porte sur un ancien conjoint. Discernez les moments où il est préférable de ne pas parler d’un précédent mariage.

DIFFICULTÉ N2 : DES AMIS SONT MALADROITS AVEC VOTRE NOUVEAU CONJOINT

« Pendant un certain temps après notre mariage, ma femme a eu l’impression d’être examinée et testée par certains de mes amis », se rappelle Javier, remarié six ans après son divorce. Léo, lui, raconte : « Des gens ont dit à ma femme, juste devant moi, qu’ils aimaient énormément son ancien mari et qu’il leur manquait beaucoup ! »

SUGGESTION : Essayez de vous mettre à la place de vos amis. « Je pense que c’est douloureux et triste pour des amis de longue date de ne plus voir qu’une moitié du couple qu’ils connaissaient », dit Ian. Alors soyez « raisonnables, faisant preuve d’une totale douceur envers tous » (Tite 3:2). Laissez le temps à votre famille et à vos amis de s’adapter. Votre nouvelle situation aura probablement des effets sur vos amitiés. Javier explique qu’avec le temps, lui et sa femme ont ravivé de vieilles amitiés. « Mais nous nous efforçons aussi de nous faire de nouveaux amis en commun, ajoute-t-il, et ça nous aide beaucoup. »

 Tenez compte des sentiments de votre conjoint quand vous passez du temps avec de vieux amis. Si la conversation tourne autour de votre premier mariage, faites preuve de tact et de discernement afin que votre conjoint ne se sente pas mis à l’écart. Un proverbe biblique déclare : « Une personne qui dit n’importe quoi blesse comme une épée. Mais celle qui parle avec sagesse apporte la guérison » (Proverbes 12:18, Parole de Vie).

FAITES L’ESSAI : Réfléchissez à l’avance aux situations qui pourraient vous mettre dans l’embarras, vous ou votre conjoint. Discutez de la meilleure façon de répondre à vos amis s’ils vous parlent d’un précédent mariage.

DIFFICULTÉ N3 : L’INFIDÉLITÉ DE VOTRE ANCIEN CONJOINT VOUS A RENDU MÉFIANT

« J’étais terrifié à l’idée d’être à nouveau trahi », confie Andrew, que sa première femme a quitté. Plus tard, il s’est remarié avec Riley. « Je me demandais souvent si un jour je serais aussi bien que le premier mari de Riley. J’avais même peur qu’elle ne me trouve pas à la hauteur et qu’elle décide de me quitter pour un autre. »

SUGGESTION : Parlez franchement de vos inquiétudes avec votre conjoint. La Bible dit : « Les plans échouent là où il n’y a pas d’entretiens confidentiels » (Proverbes 15:22). Les « entretiens confidentiels » ont aidé Andrew et Riley à se faire confiance. « J’ai dit à Riley que jamais je ne considérerais le divorce comme une solution de facilité en cas de problèmes, explique Andrew, et elle m’a assuré de la même chose. Peu à peu, j’ai appris à lui faire entièrement confiance. »

Si votre conjoint a été trahi lors de son précédent mariage, faites tout ce que vous pouvez pour gagner sa confiance. Par exemple, Michel et Sabine, tous deux divorcés, ont décidé de se prévenir dès que l’un deux prend contact avec son ex-conjoint. « Cet accord nous a donné un sentiment de sécurité », témoigne Sabine (Éphésiens 4:25).

FAITES L’ESSAI : Fixez des limites aux discussions privées que vous avez avec des gens de l’autre sexe, que ce soit en personne, par téléphone ou sur Internet.

De nombreux remariages sont réussis, et le vôtre peut l’être également. Après tout, vous vous connaissez certainement mieux aujourd’hui que la première fois que vous vous êtes marié. « Mon mariage avec Riley m’a apporté un bien-être fou, déclare Andrew. Après 13 ans de mariage, on est extrêmement proches l’un de l’autre, et pour rien au monde on ne voudrait que ça change. »

^ § 3 Les prénoms ont été changés.

^ § 5 Bien entendu, les choses sont très différentes selon qu’un premier mariage s’est terminé par le décès d’un conjoint ou par un divorce. Cet article est conçu pour aider une personne à réussir son remariage, quelle que soit sa situation.

^ § 7 Pour des suggestions sur l’éducation des beaux-enfants, voir le dossier « Des familles recomposées épanouies », dans Réveillez-vous ! d’avril 2012, publié par les Témoins de Jéhovah.

DEMANDEZ-VOUS...

  • Quelles sont les qualités de mon conjoint que j’apprécie particulièrement ?

  • Si quelqu’un vient à parler de mon premier mariage, comment diriger la conversation de façon à rassurer mon conjoint et à préserver sa dignité ?