• ANNÉE DE NAISSANCE : 1960

  • PAYS : FINLANDE

  • ANCIENNEMENT : MEMBRE D’UN GROUPE DE HEAVY METAL

MON PARCOURS :

J’ai grandi dans un quartier ouvrier de Turku, une ville portuaire. Mon père était champion de boxe. Avec mon petit frère, on s’est aussi passionnés pour la boxe. À l’école, je n’hésitais pas à utiliser mes poings quand on me cherchait. Pendant mon adolescence, j’ai rejoint un gang redouté, ce qui m’a entraîné dans des affrontements encore plus violents. J’ai aussi découvert le heavy metal, et c’est là qu’est né mon rêve de devenir célèbre dans ce milieu.

Je me suis payé une batterie et j’ai formé un groupe. Je suis vite devenu le chanteur principal. J’adorais me déchaîner sur scène. Notre style agressif et plutôt inquiétant nous a valu de plus en plus de publicité. On a commencé à jouer devant de larges publics. On a fait quelques enregistrements, et le dernier a reçu de bonnes critiques. À la fin des années 1980, on est partis aux États-Unis pour se faire connaître. On a fait quelques concerts à New York et à Los Angeles, où on a établi des contacts avec des professionnels de l’industrie de la musique avant de repartir en Finlande.

Même si ça me plaisait d’être dans le groupe, je voulais donner plus de sens à ma vie. L’industrie de la musique était sans pitié, et ça me dégoûtait. Mon mode de vie me paraissait superficiel. J’avais l’impression d’être quelqu’un de mauvais ; du coup, j’avais peur d’aller brûler en enfer. J’ai essayé de trouver des réponses dans toutes sortes de livres religieux. J’ai également supplié Dieu de m’aider, même si je pensais que je ne pourrais jamais lui plaire.

COMMENT LA BIBLE A CHANGÉ MA VIE :

Pour gagner ma vie, je travaillais au bureau de poste de la ville. Un jour, j’ai appris qu’un de mes collègues était Témoin de Jéhovah. Je l’ai bombardé de questions. Ses réponses logiques et basées sur la Bible ont éveillé mon intérêt. Je me suis donc mis à étudier la Bible avec lui. Quelques semaines plus tard, mon groupe a reçu une offre en or : un contrat d’enregistrement avec possibilité de sortir l’album aux États-Unis ! Pour moi, c’était la chance de ma vie !

 J’ai dit au Témoin qui m’enseignait que je voulais vraiment faire un dernier album et qu’après ça, j’appliquerais sérieusement les principes bibliques dans ma vie. Il n’a pas donné son avis ; il m’a simplement demandé de lire les paroles de Jésus rapportées en Matthieu 6:24 : « Personne ne peut travailler comme un esclave pour deux maîtres. » Quand j’ai compris ce que ces paroles signifiaient, ça m’a fait un choc. Mais quelques jours plus tard, c’était au tour du Témoin d’avoir un choc : je lui ai annoncé que, comme je voulais devenir disciple de Jésus, je quittais le groupe !

La Bible était comme un miroir qui me révélait mes défauts (Jacques 1:22-25). J’ai pris conscience que j’étais quelqu’un de dur : j’étais orgueilleux, dévoré par l’ambition. En plus, j’étais grossier, bagarreur, je fumais et je buvais beaucoup. Quand je me suis rendu compte que mon mode de vie était totalement contraire aux principes bibliques, j’ai pris une grosse claque. Malgré tout, j’étais décidé à faire les changements nécessaires (Éphésiens 4:22-24).

« Notre Père céleste pardonne largement et il guérit les blessures de ceux qui regrettent leurs fautes. »

Au début, j’étais submergé par les remords à cause de mes erreurs passées. Mais le Témoin qui m’enseignait m’a beaucoup aidé. Il m’a montré ce que la Bible dit en Isaïe 1:18 : « Si vos péchés sont comme l’écarlate, ils deviendront blancs comme la neige. » C’est un verset parmi d’autres qui m’a persuadé que notre Père céleste pardonne largement et qu’il guérit les blessures de ceux qui regrettent leurs fautes.

J’en suis venu à voir Jéhovah comme une personne bien réelle et à l’aimer ; j’ai alors décidé de lui consacrer ma vie (Psaume 40:8). Je me suis fait baptiser en 1992 lors d’un rassemblement international des Témoins de Jéhovah à Saint-Pétersbourg (Russie).

CE QUE CELA M’A APPORTÉ :

J’ai trouvé de nombreux amis parmi les adorateurs de Jéhovah. De temps en temps, on se retrouve pour jouer de la musique, mais une musique convenable. On apprécie ainsi ce merveilleux cadeau de Dieu (Jacques 1:17). J’ai reçu une bénédiction toute particulière : ma très chère épouse, Kristina. Je partage tout avec elle : les joies et les difficultés de la vie, et je peux lui exprimer mes sentiments les plus profonds.

Si je n’étais pas devenu Témoin de Jéhovah, je ne serais peut-être plus en vie aujourd’hui. Avant, j’étais constamment noyé dans les problèmes. Maintenant, j’ai vraiment un but dans la vie. Je suis comblé !