JÉSUS a-t-il eu une vie pleine de sens ? De toute évidence, il a grandi dans un milieu modeste et n’a jamais possédé grand-chose. Il n’avait même « pas où poser la tête » (Luc 9:57, 58). De plus, il a été haï ; ses ennemis l’ont accusé mensongèrement et l’ont finalement exécuté.

Vous vous dites peut-être : « Ce n’est pas ce que j’appelle une vie qui a un sens ! » Mais pour en juger, il faut s’intéresser à d’autres aspects de la vie de Jésus. Voyons-en quatre.

1. JÉSUS AVAIT UN BUT DANS LA VIE : FAIRE LA VOLONTÉ DE DIEU.

« Ma nourriture, c’est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé » (Jean 4:34).

Par ses paroles et ses actions, Jésus a toujours cherché à accomplir la volonté de son Père céleste, Jéhovah *. Il éprouvait une grande joie à le faire. Pour lui, c’était comme une nourriture, d’après ce qu’il dit dans le verset ci-dessus. Dans quelles circonstances a-t-il fait cette comparaison ?

Il était environ midi (Jean 4:6). Il avait marché toute la matinée à travers les collines de Samarie. Il devait donc avoir faim. Ses disciples insistaient d’ailleurs auprès de lui, disant : « Rabbi, mange » (Jean 4:31). Jésus leur a alors indiqué que c’était en faisant la volonté de Dieu qu’il se sentait nourri et revigoré. Un homme dont la vie n’a pas de sens se serait-il exprimé ainsi ?

2. JÉSUS AVAIT UN AMOUR INTENSE POUR SON PÈRE.

« J’aime le Père » (Jean 14:31).

Jésus était extrêmement proche de son Père céleste. Le profond amour qu’il avait envers lui l’a poussé à faire connaître son nom, ses intentions et ses qualités. À travers ses paroles, ses actions et sa façon de penser, il a imité son Père à la perfection. En fait, Jésus est le portrait vivant de son Père. C’est pourquoi, quand Philippe lui a demandé : « Montre-nous le Père », Jésus lui a répondu : « Qui m’a vu a vu le Père aussi » (Jean 14:8, 9).

Jésus aimait tellement son Père qu’il était prêt à lui obéir jusqu’à la mort (Philippiens 2:7, 8 ; 1 Jean 5:3). Un amour aussi intense donnait du sens à sa vie.

 3. JÉSUS AIMAIT LES GENS.

« Personne n’a de plus grand amour que celui-ci : que quelqu’un livre son âme pour ses amis » (Jean 15:13).

Il faut reconnaître que, pour les humains imparfaits que nous sommes, les perspectives d’avenir sont plutôt sombres. La Bible explique : « Voilà pourquoi, de même que par un seul homme [Adam] le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue à tous les hommes parce que tous avaient péché... » (Romains 5:12). Nous ne pouvons pas échapper de nous-mêmes aux conséquences du péché, c’est-à-dire la mort (Romains 6:23).

Heureusement, dans son amour, Jéhovah a fourni une solution. Il a permis que Jésus, son Fils parfait et sans péché, souffre et meure pour payer une rançon. Cette rançon était indispensable pour libérer les humains de l’esclavage du péché et de la mort *. Par amour pour son Père et pour les humains, Jésus a volontiers accepté de donner sa vie humaine parfaite (Romains 5:6-8). Un amour aussi généreux a donné du sens à sa vie.

4. JÉSUS SE SAVAIT AIMÉ ET APPROUVÉ PAR SON PÈRE.

« Celui-ci est mon Fils, le bien-aimé, que j’ai agréé » (Matthieu 3:17).

Jéhovah a prononcé ces paroles depuis les cieux lors du baptême de Jésus. Par là, il montrait publiquement qu’il aimait et qu’il approuvait son Fils. Pas étonnant que Jésus ait affirmé : « Le Père m’aime » ! (Jean 10:17). Sachant tout le bien que son Père pensait de lui, Jésus a eu le courage d’affronter l’opposition et les critiques. Il a su rester maître de ses émotions, même face à la mort (Jean 10:18). La conviction d’être aimé et approuvé par son Père a certainement donné encore plus de sens à sa vie.

Sans aucun doute, Jésus a eu une vie pleine de sens. Son exemple nous montre comment donner un sens véritable à notre vie. À ce sujet, nous verrons dans l’article suivant des conseils précis que Jésus a adressés à ses disciples.

^ § 6 Jéhovah est le nom de Dieu révélé dans la Bible.

^ § 15 Pour en savoir davantage sur la rançon, voir le chapitre 5 du livre Quenseigne réellement la Bible ?, publié par les Témoins de Jéhovah.