Que faut-​il faire pour plaire à Dieu ? Suivre à la lettre un code de lois sans fin ? Heureusement, non. Ce que Dieu réclame de nous se résume, selon son Fils, Jésus Christ, en un seul mot (lire Marc 12:28-31).

Considérons tout d’abord le contexte des paroles de Jésus. C’était le 11 Nisan, quelques jours avant sa mort. Il était en train d’enseigner dans le temple. Ses ennemis lui posaient des questions pièges pour le pousser à commettre une erreur. Mais chacune de ses réponses les réduisait au silence. Un homme lui a alors demandé : « Quel commandement est le premier de tous ? » (verset 28).

Cette question aurait pu être embarrassante. En effet, certains juifs débattaient pour savoir laquelle des plus de 600 lois constituant la Loi mosaïque était la première, ou la plus importante. D’autres, semble-​t-​il, prétendaient que toutes les lois avaient la même importance, et qu’il était mal de donner plus de poids à certaines qu’à d’autres. Comment Jésus allait-​il répondre à cette question ?

Il a cité non pas un mais deux commandements. Premièrement : « Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée, et de toute ta force » (verset 30 ; Deutéronome 6:5). Les termes « cœur », « âme », « pensée » et « force » ne s’excluent pas les uns les autres *. Autrement dit, aimer Jéhovah implique notre personne toute entière, toutes nos facultés et nos ressources. Un ouvrage de référence déclare à ce propos : « Cette expression [...] suggère évidemment l’intensité et la totalité de cet amour *. » Si nous aimons Dieu ainsi, nous ferons chaque jour tout notre possible pour obtenir son approbation (1 Jean 5:3).

Puis Jésus a cité ce deuxième commandement : « Tu dois aimer ton prochain comme toi-​même » (verset 31 ; Lévitique 19:18). En fait, l’amour pour Dieu et l’amour pour notre prochain sont étroitement liés. Le second est une conséquence du premier (1 Jean 4:20, 21). Si nous aimons notre prochain comme nous-​mêmes, nous traiterons les autres comme nous voudrions qu’ils nous traitent (Matthieu 7:12). Par là, nous montrerons que nous aimons celui qui a fait tous les humains à son image, Jéhovah Dieu (Genèse 1:26).

Tout ce que Jéhovah demande de ses serviteurs se résume en un seul mot : l’amour.

Est-​il vraiment important d’aimer Dieu et son prochain ? Jésus affirme : « Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là » (verset 31). Selon un autre Évangile, il a précisé que tous les autres commandements étaient suspendus aux deux premiers (Matthieu 22:40).

Plaire à Dieu n’est pas compliqué. Tout ce qu’il demande se résume en un seul mot : aimer. Cela a toujours été, et sera toujours, l’élément essentiel du vrai culte. Cependant, l’amour, ce n’est pas que des paroles ou des sentiments ; il s’exprime aussi par des actions (1 Jean 3:18). Pourquoi ne pas découvrir comment cultiver et manifester de l’amour pour Jéhovah, le Dieu qui « est amour » ? (1 Jean 4:8).

Lecture proposée pour mars :

Marc 9-16Luc 1-6

^ § 4 Dans la Bible, le mot « âme » désigne la personne toute entière. L’« âme » peut donc inclure le « cœur », la « pensée » et la « force ».

^ § 4 R. Schnackenburg, L’Évangile selon Marc, tome II, trad. Carl de Nys, Paris, Desclée, 1973, p. 184.