“ Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. ” — ACTES 20:35.

Une raison de fêter Noël.

Comme l’a déclaré Jésus, donner rend heureux tant celui qui donne que celui qui reçoit. En quête de ce bonheur, certains voient dans l’échange de cadeaux l’un des aspects les plus importants de Noël. Ainsi, un sondage a révélé que l’année dernière, même en pleine crise économique, chaque foyer irlandais avait prévu de dépenser plus de 500 euros en cadeaux de Noël.

La difficulté d’atteindre cet objectif.

Souvent, les cadeaux de Noël génèrent plus de stress que de bonheur. Pourquoi cela ? Parce que beaucoup se sentent obligés d’acheter des articles au-dessus de leurs moyens. Et comme tout le monde fait ses achats au même moment, la foule et les longues files d’attente mettent les nerfs à rude épreuve.

Des principes bibliques utiles.

“ Ayez l’habitude de donner *. ” (Luc 6:38). Par ces paroles, Jésus n’a pas limité l’action de donner à une certaine période de l’année où l’on s’attend à ce que tout le monde le fasse. Il a exhorté ses disciples à faire du don spontané une habitude, un mode de vie.

“ Que chacun fasse comme il l’a résolu dans son cœur, non pas à regret ou par contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie. ” (2 Corinthiens 9:7). D’après un commentaire biblique, le principe émanant de ce conseil est qu’“ on ne doit jamais rien donner ‘ par contrainte ’, en se sentant forcé ”. ‘ Donner avec joie ’ exclut le sentiment de devoir offrir un objet précis à une personne précise à un moment précis, sentiment courant à Noël.

“ Si la promptitude à donner existe, elle est agréable selon ce qu’on a, non selon ce qu’on n’a pas. ” (2 Corinthiens 8:12, Bible de Darby). Dieu ne demande pas aux chrétiens de s’endetter pour offrir des cadeaux coûteux. En fait, quand on donne “ selon ce qu’on a ”, ce don n’est pas tout juste satisfaisant, il est “ agréable ” à Dieu. Quel contraste rassurant avec le slogan “ achetez maintenant, payez plus tard ” diffusé pendant les fêtes !

^ § 8 La plupart des versions de la Bible disent simplement : “ Donnez. ” Dans le grec original, cependant, la forme verbale dénote une action continue. Afin de rendre le sens complet du mot employé par Jésus, la Traduction du monde nouveau met : “ Ayez l’habitude de donner. ”