DES millions de chrétiens choisissent de ne pas fêter Noël. Comment vivent-​ils ce choix ? Ont-​ils le sentiment de rater quelque chose ? Leurs enfants se sentent-​ils privés ? Découvrez ce que des Témoins de Jéhovah du monde entier en disent.

Eve

Se souvenir de Jésus Christ : “ Avant d’être Témoin de Jéhovah, j’allais rarement à l’église. Si j’y allais, c’était uniquement à Noël ou à Pâques. Et même là, je ne pensais pas vraiment à Jésus Christ. Je ne fête plus Noël, mais j’assiste à des réunions chrétiennes deux fois par semaine, et j’enseigne même à d’autres ce que la Bible dit sur Jésus ! ” — EVE, AUSTRALIE.

Reuben

La joie de donner : “ Je suis super-content quand on m’offre un cadeau alors que je ne m’y attends pas. J’adore les surprises ! J’aime aussi faire des cartes et des peintures pour les autres parce que ça les rend un peu plus heureux, et moi aussi ça me rend heureux. ” — REUBEN, IRLANDE DU NORD.

Emily

Aider les nécessiteux : “ Nous aimons préparer des repas pour ceux qui sont malades. Parfois, nous leur apportons des fleurs, un gâteau ou un petit cadeau pour leur remonter le moral. Ce qui est bien, c’est qu’on peut aller les voir à n’importe quel moment de l’année. ” — EMILY, AUSTRALIE.

Wendy

Se retrouver en famille : “ Quand notre famille se réunit, nos enfants apprennent à connaître leurs oncles, tantes, grands-parents et cousins dans une ambiance détendue. N’étant pas tenus par les fêtes du calendrier, nous n’avons aucune pression, et nos proches savent que nous venons les voir parce que nous les aimons. ” — WENDY, ÎLES CAÏMANS.

Sandra

La paix : “ À Noël, on dirait qu’il y a tellement à faire que peu de gens pensent à la paix. J’ai découvert les promesses de la Bible pour les humains ; j’ai l’esprit tranquille. Je sais que mes enfants auront un avenir heureux. ” — SANDRA, ESPAGNE.