Aller au contenu

Aller au sommaire

 Questions des lecteurs

Y a-t-il des femmes ministres chez les Témoins de Jéhovah ?

Y a-t-il des femmes ministres chez les Témoins de Jéhovah ?

Oui. Plusieurs millions de femmes sont ministres chez les Témoins de Jéhovah. Elles se consacrent à la proclamation de la bonne nouvelle concernant le Royaume de Dieu. Psaume 68:11 l’avait évoqué en termes prophétiques : “ Jéhovah lui-​même profère la parole ; les femmes annonçant la bonne nouvelle sont une grande armée. ”

Cela dit, leur ministère n’est pas à confondre avec celui qu’exercent des femmes dans d’autres religions. Plusieurs différences fondamentales sont à noter.

Les destinataires de leur ministère sont différents. Les femmes qui sont membres du clergé dans certaines Églises assument une direction spirituelle au sein même de la communauté, et ce sont les ouailles qui constituent leur auditoire. Chez les Témoins de Jéhovah, l’auditoire principal des femmes ministres se situe à l’extérieur de la congrégation ; il s’agit du public, à la rencontre duquel elles vont en prêchant entre autres de maison en maison.

Autre différence : les activités des femmes ministres au sein de la congrégation. Dans certaines Églises et autres mouvements religieux, les femmes président des offices et enseignent aux ouailles la doctrine. Chez les Témoins de Jéhovah, les femmes ministres n’enseignent pas la congrégation quand des hommes baptisés sont présents. Seuls des hommes établis à cette fonction assurent l’enseignement. — 1 Timothée 3:2 ; Jacques 3:1.

Dans le récit biblique, la direction spirituelle des congrégations est uniquement confiée à des hommes. Pour preuve, ces instructions que l’apôtre Paul a adressées à Tite, un de ses collaborateurs : “ C’est pour cette raison que je t’ai laissé en Crète, pour que tu [...] établisses des anciens dans ville après ville. ” Il a précisé que pour accéder à cette charge, un homme devait être “ exempt d’accusation, mari d’une seule femme ”. (Tite 1:5, 6.) Dans une lettre pastorale, Paul a donné à Timothée des instructions similaires : “ Celui qui aspire à être un dirigeant dans l’Église désire une belle tâche. [...] Il faut toutefois que le dirigeant soit un homme irréprochable : mari fidèle à sa femme, [...] capable d’enseigner. ” — 1 Timothée 3:1, 2, Bible du Semeur.

Pourquoi la charge de “ dirigeant ” spirituel est-​elle réservée aux hommes ? Paul l’explique : “ Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ou de dominer sur l’homme, mais qu’elle soit dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Ève ensuite. ” (1 Timothée 2:12, 13). Ainsi, l’ordre de la création est une indication de ce que Dieu avait prévu concernant l’attribution des charges d’enseignement et de direction spirituelle des congrégations.

Les Témoins de Jéhovah imitent Jésus, leur Conducteur. Le disciple Luc décrit ainsi le ministère de Jésus : “ Il cheminait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu. ” Jésus a plus tard demandé à ses disciples de faire de même : “ Ils passèrent par le territoire, de village en village, annonçant la bonne nouvelle. ” — Luc 8:1 ; 9:2-6.

Chez les Témoins de Jéhovah, les ministres hommes et femmes sont engagés dans une œuvre que Jésus avait annoncée en ces termes : “ Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans toute la terre habitée, en témoignage pour toutes les nations ; et alors viendra la fin. ” — Matthieu 24:14.