Aller au contenu

Aller au sommaire

 Approchez-vous de Dieu

“ Il faudra que les nations sachent que je suis Jéhovah ”

“ Il faudra que les nations sachent que je suis Jéhovah ”

QUE ressentiriez-​vous si l’on vous accusait à tort d’un méfait ou, pire encore, d’un crime qui a fait souffrir de nombreux innocents ? Sans aucun doute voudriez-​vous laver votre réputation ! Mais savez-​vous que Dieu se trouve dans une situation semblable ? De nos jours, beaucoup disent qu’il est responsable de l’injustice et des souffrances. Jéhovah peut-​il rester indifférent à ces calomnies ? Certainement pas ! Voyons ce que nous apprend à ce sujet le livre d’Ézékiel. — Lire Ézékiel 39:7.

“ Je ne laisserai plus profaner mon saint nom ”, déclare Jéhovah. Quand les humains mettent des injustices sur le compte de Dieu, ils profanent son nom. En quel sens ? Dans la Bible, le “ nom ” d’une personne désigne souvent sa réputation. Un dictionnaire biblique explique que le nom de Dieu représente “ ce que nous savons de sa personne, ce qu’il nous révèle sur lui-​même ; il représente aussi sa renommée, et de là son honneur ”. La réputation de Jéhovah est donc rattachée à son nom. Mais que nous a révélé Jéhovah à propos de l’injustice ? Qu’il la déteste ! Et qu’il a de la compassion pour ceux qui en souffrent * (Exode 22:22-24). Quand des hommes prétendent que Dieu est responsable d’une situation qu’il déteste en réalité, ils salissent sa réputation. Ils traitent donc son nom “ sans respect ”. — Psaume 74:10.

Remarquons que l’expression “ mon saint nom ” figure deux fois dans le verset 7. Dans la Bible, le nom de Jéhovah apparaît souvent en compagnie des termes “ saint ” et “ sainteté ”. Le mot “ saint ” s’applique à quelque chose qui est mis à part ; il évoque aussi la propreté et la pureté. Le nom de Jéhovah est saint parce que celui qui le porte est saint : il n’est en contact ni avec le péché ni avec l’impureté. Ceux qui accusent Dieu d’être responsable de la méchanceté ne profèrent-​ils pas la pire insulte qui soit contre son “ saint nom ” ?

Jéhovah va réhabiliter son nom par le moyen de son Royaume ; c’est d’ailleurs le thème central de la Bible. Il est mis en évidence dans le livre d’Ézékiel, où Jéhovah affirme à plusieurs reprises : “ Il faudra que les nations sachent que je suis Jéhovah. ” (Ézékiel 36:23 ; 37:28 ; 38:23 ; 39:7). Les nations n’auront pas à choisir si elles veulent ou non savoir que Jéhovah est Dieu. Non, “ il faudra ” qu’elles le sachent. Autrement dit, Jéhovah a l’intention d’agir pour obliger les nations à reconnaître qu’il est bien celui qu’il affirme être, à savoir Jéhovah, le Souverain Seigneur dont le nom représente tout ce qui est saint, pur et propre.

“ Il faudra que les nations sachent que je suis Jéhovah. ” Cette promesse répétée plusieurs fois est une bonne nouvelle pour tous ceux qui espèrent la fin de l’injustice et des souffrances. Jéhovah va bientôt accomplir cette promesse et laver son nom de toute accusation. Il fera disparaître la méchanceté et ceux qui en sont à l’origine, mais il gardera en vie ceux qui connaissent et respectent son nom et tout ce qu’il représente (Proverbes 18:10). Cela ne vous donne-​t-​il pas envie de savoir comment vous approcher de Jéhovah, le Dieu saint qui “ aime la justice ” ? — Psaume 37:9-11, 28.

Lecture de la Bible proposée pour septembre :

Ézékiel 39-48Daniel 1-3

^ § 4 Voir l’article “ Approchez-​vous de Dieu — Il aime la justice ”, paru dans notre édition du 1er novembre 2008.