TOUTES les prières sont-elles entendues, quelle que soit la personne à qui elles sont adressées ? Dans le monde actuel, beaucoup supposent que oui. Cette idée plaît à de nombreux partisans des mouvements interreligieux, qui veulent que toutes les religions soient approuvées, malgré leurs différences. Mais est-il possible qu’une telle opinion soit fausse ?

La Bible enseigne que quantité de prières ne sont pas adressées à la bonne personne. À l’époque de sa rédaction, il était courant de prier des images taillées. Toutefois, à maintes reprises, Dieu a fait des mises en garde contre cette pratique. Ainsi, Psaume 115:4-6 affirme au sujet des idoles : “ Elles ont des oreilles, mais elles n’entendent pas. ” Le message est clair : Pourquoi prier un dieu qui ne nous entendra jamais ?

Un récit biblique saisissant illustre ce point. Le vrai prophète Éliya a mis au défi les prophètes de Baal de prier leur dieu, après quoi lui prierait le sien. Éliya a dit que le vrai Dieu répondrait, tandis que le faux se tairait. Ayant accepté le défi, les prophètes de Baal ont prié longuement et intensément, et même à grands cris — mais en vain ! Le récit déclare : “ Il n’y eut [...] personne qui répondît, ni aucun signe d’attention. ” (1 Rois 18:29). Et du côté d’Éliya, que s’est-il passé ?

Éliya a prié, et son Dieu lui a répondu aussitôt, envoyant du ciel du feu pour consumer une offrande que le prophète avait présentée. Où résidait la différence ? Un élément essentiel se trouve dans la prière d’Éliya elle-même, rapportée en 1 Rois 18:36, 37. Cette prière est très courte — une trentaine de mots seulement dans l’hébreu original. Mais dans ces quelques lignes, Éliya s’adresse trois fois à Dieu par son nom personnel, Jéhovah.

Baal, qui signifie “ propriétaire ” ou “ maître ”, était le dieu des Cananéens ; il en existait de nombreuses versions locales. Jéhovah, en revanche, est un nom unique qui ne désigne qu’un Personnage dans tout l’univers. Ce Dieu a dit à son peuple : “ Je suis Jéhovah. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre. ” — Isaïe 42:8.

La prière d’Éliya et celles des prophètes de Baal avaient-elles la même valeur ? Le culte de Baal, avec la prostitution sacrée et même des sacrifices humains, était dégradant. Le culte de Jéhovah, par contre, ennoblissait son peuple, Israël, l’affranchissant de telles pratiques dégradantes. Songez un instant : Si vous vouliez envoyer une lettre à un ami que vous tenez en haute estime, l’adresseriez-vous à  quelqu’un qui porte un autre nom et dont la réputation exécrable est en contradiction avec toutes les valeurs que votre ami défend ? Certainement pas !

Le défi lancé par Éliya aux prophètes de Baal a prouvé que toutes les prières ne sont pas entendues.

Quand on prie Jéhovah, on prie le Créateur, le Père des humains *. “ Toi, ô Jéhovah, tu es notre Père ”, a dit le prophète Isaïe dans une prière (Isaïe 63:16). Il est donc Celui dont Jésus Christ a parlé à ses disciples en ces termes : “ Je monte vers mon Père et votre Père, et vers mon Dieu et votre Dieu. ” (Jean 20:17). Jéhovah est le Père de Jésus. Il est le Dieu que Jésus priait et a enseigné à ses disciples à prier. — Matthieu 6:9.

La Bible nous demande-t-elle de prier Jésus, Marie, les saints ou les anges ? Non, uniquement Jéhovah. Et cela pour deux raisons. D’une part, la prière est un aspect du culte, lequel doit revenir exclusivement à Jéhovah (Exode 20:5). D’autre part, la Bible présente Jéhovah comme Celui ‘ qui entend la prière ’. (Psaume 65:2.) Bien qu’il délègue volontiers, il n’a confié cette responsabilité à personne. Il promet d’écouter nos prières personnellement.

Par conséquent, si vous voulez que Dieu reçoive vos prières, rappelez-vous cette exhortation biblique : “ Tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah sera sauvé. ” (Actes 2:21). Mais Jéhovah écoute-t-il toutes les prières sans condition ? Ou y a-t-il autre chose à savoir pour que les prières que nous lui adressons soient entendues ?

^ § 9 D’après certaines traditions religieuses, il est mal de prononcer le nom de Dieu, même quand on prie. Pourtant, ce nom figure quelque 7 000 fois dans les langues originales de la Bible, très souvent dans les prières et les psaumes de serviteurs fidèles de Jéhovah.