VOUS avez sans doute remarqué que la plupart des religions organisées possèdent des maisons de prière très ouvragées et prescrivent de prier à des moments précis de la journée. La Bible enseigne-t-elle de ne prier qu’à des endroits ou à des moments particuliers ?

Certes, la Bible montre que certaines occasions se prêtent à la prière. Avant de prendre un repas avec ses disciples, Jésus a rendu grâces à Dieu (Luc 22:17). Quand ses disciples se réunissaient pour le culte, ils priaient ensemble. Ils perpétuaient ainsi une pratique qui avait cours depuis des siècles dans les synagogues et au temple de Jérusalem. Dieu voulait que le temple soit “ une maison de prière pour toutes les nations ”. — Marc 11:17.

Quand les adorateurs de Dieu se retrouvent et prient ensemble, leurs requêtes peuvent être entendues. S’ils sont unis dans un seul esprit et que la prière prononcée pour le groupe soit en accord avec les principes bibliques, elle est agréable à Dieu. Elle peut même l’inciter à faire quelque chose qu’il n’aurait peut-être pas fait autrement (Hébreux 13:18, 19). Les Témoins de Jéhovah prient à toutes leurs réunions. Vous êtes chaleureusement invité à venir écouter leurs prières à la Salle du Royaume la plus proche de chez vous.

Toutefois, la Bible n’enseigne pas qu’il faille prier seulement à certains endroits ou à certains moments. Des adorateurs de Dieu y sont présentés en train de prier n’importe quand et n’importe où. Jésus a déclaré : “ Quand tu pries, entre dans ta chambre particulière et, après avoir fermé la porte, prie ton Père qui est là dans le secret ; alors ton Père qui regarde dans le secret te le rendra. ” — Matthieu 6:6.

On peut prier n’importe quand et n’importe où.

Belle invitation, n’est-ce pas ? Vous pouvez réellement parler au Souverain de l’univers à tout moment, en parfaite intimité, et être certain de recevoir son attention. Rien d’étonnant donc si Jésus recherchait souvent la solitude pour prier ! Une fois, il a passé toute une nuit dans la prière à Dieu, à l’évidence pour obtenir sa direction concernant une décision capitale. — Luc 6:12, 13.

D’autres hommes et femmes des temps bibliques priaient face à une décision majeure ou à une difficulté redoutable. Ils priaient tantôt à voix haute, tantôt en silence ; ils priaient en groupe ou seuls. L’important, c’est qu’ils priaient. Dieu enjoint même à ses serviteurs : “ Priez constamment. ” (1 Thessaloniciens 5:17). Il est prêt à écouter indéfiniment ceux qui font sa volonté. N’est-ce pas là un appel plein d’amour ?

Dans notre société sceptique, beaucoup s’interrogent sur la valeur pratique de la prière. Peut-être vous demandez-vous : ‘ Prier me sert-il à quelque chose ? ’