JÉSUS a appris que son cher ami Lazare est très malade. C’est un messager envoyé par Marie et Marthe, les sœurs de Lazare, qui lui a annoncé la nouvelle. Ce messager vient de Béthanie, où habitent Lazare et ses sœurs. Marie et Marthe croient que Jésus peut guérir leur frère, même s’ils vivent loin, de l’autre côté du Jourdain. Elles savent qu’il a déjà guéri des personnes à distance. — Matthieu 8:5-13 ; Jean 11:1-3.

Quand le messager arrive auprès de Jésus et lui apprend la triste nouvelle, Jésus ne fait rien. La Bible dit : “ Il resta bien deux jours à l’endroit où il était. ” (Jean 11:6). Sais-tu pourquoi Jésus ne s’est pas dépêché de venir en aide à Lazare ? — * Nous allons en parler.

Jésus sait que Lazare est mort de sa maladie ; c’est pourquoi il dit à ses apôtres : “ Allons en Judée de nouveau. ” Ils répliquent : “ Tout récemment les Judéens cherchaient à te lapider, et de nouveau tu t’en vas là-bas ? ” Jésus leur explique : “ Lazare notre ami s’est endormi, mais je vais là-bas pour le réveiller de son sommeil. ”

“ Seigneur, s’il s’est endormi, répondent les apôtres, il se rétablira. ” Jésus leur affirme maintenant : “ Lazare est mort. ” Puis il leur dit quelque chose qui a dû les surprendre : “ Je me réjouis à cause de vous de n’avoir pas été là [...]. Mais allons vers lui. ”

Thomas prend courageusement la parole : ‘ Allons-y, nous aussi, pour mourir avec Jésus. ’ Il sait que des ennemis vont encore essayer de tuer Jésus, et peut-être aussi les apôtres. Mais ils y vont tous quand même. Après environ deux jours, ils arrivent à Béthanie, la ville de Lazare, à trois kilomètres à peu près de Jérusalem. — Jean 11:7-18.

Sais-tu pourquoi Jésus est content de ne pas être arrivé plus tôt ? — Tu vois, Jésus a déjà ressuscité d’autres personnes, mais elles étaient mortes depuis quelques heures seulement quand il les a ramenées à la vie (Luc 7:11-17, 22 ; 8:49-56). Le corps de Lazare, par contre, est dans la tombe depuis plusieurs jours. Personne ne peut douter qu’il est vraiment mort !

Quand Marthe, la sœur de Lazare, apprend que Jésus arrive à Béthanie, elle court à sa rencontre. “ Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort ”, lui dit-elle. “ Ton frère ressuscitera ”, lui assure Jésus. Marthe repart en courant vers sa sœur, Marie, et lui dit en secret : “ L’Enseignant est là et t’appelle. ”

 Marie s’en va aussitôt voir Jésus. Mais les gens pensent qu’elle va à la tombe. Ils la suivent donc. Quand Jésus voit Marie et la foule pleurer, il se laisse aller “ aux larmes ”. Ils arrivent bientôt à la tombe, qui est scellée par une grosse pierre. “ Enlevez la pierre ”, ordonne Jésus. Marthe objecte : “ Seigneur, il doit déjà sentir, car cela fait quatre jours. ”

Les gens obéissent à Jésus : ils enlèvent la pierre. Puis Jésus prie Dieu et le remercie à l’avance du pouvoir qu’il va lui donner pour ressusciter Lazare. Jésus crie “ d’une voix forte : ‘ Lazare, viens dehors ! ’ Et Lazare sort, ‘ lié par des bandelettes ’. Jésus commande alors : “ Déliez-le et laissez-le aller. ” — Jean 11:19-44.

Comprends-tu maintenant pourquoi Jésus ne s’est pas dépêché ? — Il savait que, s’il attendait, il rendrait un plus grand témoignage à son Père, Jéhovah. Et comme il a choisi le meilleur moment, beaucoup se sont mis à croire en Dieu (Jean 11:45). Vois-tu ce que nous pouvons apprendre de l’exemple de Jésus ? —

Toi aussi, tu peux choisir le bon moment pour rendre témoignage au sujet des choses extraordinaires que Dieu a faites et fera encore. Pourquoi ne pas en parler à tes camarades ou à tes professeurs ? Des jeunes ont ainsi saisi des occasions de parler des bénédictions merveilleuses que le Royaume de Dieu apportera aux humains *. Évidemment, tu ne peux pas ressusciter les morts. Mais tu peux aider d’autres personnes à apprendre à connaître le Dieu qui peut ramener nos êtres chers à la vie, et qui le fera.

^ § 4 Le tiret appelle une pause. Si vous lisez cet article avec un enfant, laissez-le alors s’exprimer.

^ § 13 Certaines législations ne permettent pas la propagation d’idées religieuses dans l’enceinte scolaire.