SAIS-TU que des membres de la famille de l’apôtre Paul étaient des disciples de Jésus * ? — Il semble qu’une de ses sœurs et un de ses neveux (le fils de cette sœur) partageaient sa foi. Nous ne connaissons pas leurs noms, mais nous savons que son neveu lui a sauvé la vie ! Veux-tu connaître cette histoire ? —

Nous sommes probablement en 56 de notre ère. Paul est à Jérusalem. Il rentre tout juste de son troisième voyage missionnaire. Il est arrêté et doit être jugé. Mais ses ennemis ne veulent pas d’un procès. Ils veulent sa mort ! Ils préparent donc une embuscade : une quarantaine d’hommes se posteront sur la route pour le tuer.

Le neveu de Paul entend parler du complot. Et sais-tu ce qu’il fait ? — Il va le dire à son oncle. Aussitôt, l’apôtre demande à un officier : “ Conduis ce jeune homme au commandant, car il a quelque chose à lui annoncer. ” L’officier amène alors le neveu au commandant, Claude Lysias, lui signalant que le jeune homme détient des informations importantes. Claude emmène le garçon à l’écart et ce dernier lui rapporte tout ce qu’il sait.

Claude le met en garde : “ Ne va raconter à personne que tu m’as révélé ces choses. ” Puis il appelle deux officiers et leur ordonne de tenir prêts 200 soldats, 70 cavaliers et 200 lanciers pour marcher jusqu’à Césarée. À neuf heures du soir, les 470 hommes quittent Jérusalem. Ils livrent Paul en toute sécurité au gouverneur romain Félix, à Césarée. Dans une lettre, Claude met Félix au courant du complot.

Les Juifs sont donc obligés d’aller accuser Paul devant le tribunal de Césarée. Bien entendu, ils n’ont aucune preuve contre lui. Il n’empêche que l’apôtre sera détenu deux ans en prison ! C’est pourquoi il demandera à être jugé à Rome, où il sera envoyé. — Actes 23:16–24:27 ; 25:8-12.

 Qu’apprenons-nous de ce récit, où apparaît le neveu de Paul ? — Qu’il faut du courage pour parler quand c’est nécessaire, mais qu’ainsi on peut sauver des vies. Jésus, qui pourtant savait que des ennemis “ cherchaient à le tuer ”, a continué de parler du Royaume de Dieu. Il nous a dit de l’imiter. Suivrons-nous son exemple ? Sans aucun doute, si nous avons un courage semblable à celui du neveu de Paul. — Jean 7:1 ; 15:13 ; Matthieu 24:14 ; 28:18-20.

Paul a recommandé à son jeune ami Timothée : “ Fais constamment attention à toi et à ton enseignement. Persévère dans ces choses, car en faisant cela tu sauveras et toi-même et ceux qui t’écoutent. ” (1 Timothée 4:16). Le neveu de Paul a certainement mis en pratique ce genre de conseil. Feras-tu comme lui ?

^ § 3 Le tiret appelle une pause. Si vous lisez cet article avec des enfants, adressez-leur la question.