TROUVES-TU difficile de faire ce qui est juste * ? — Si tu réponds oui, sache que la plupart des gens seront d’accord avec toi. Même pour les adultes, ça n’est pas facile. Voyons pourquoi il a été particulièrement difficile à Yoshiya de faire de bons choix. Mais au fait, sais-tu qui il était ? —

Yoshiya était le fils d’Amôn, un roi de Juda, qui n’avait que 16 ans à la naissance de Yoshiya. Amôn était très mauvais, comme son père, le roi Manassé, l’avait été. Manassé a été un dirigeant extrêmement méchant pendant de nombreuses années. Mais un jour il a été capturé par les Assyriens et emmené prisonnier à Babylone, très loin de chez lui. En prison, il a supplié Jéhovah de lui pardonner, et c’est ce que Jéhovah a fait.

Quand il a été libéré, Manassé est revenu à Jérusalem et s’est remis à gouverner comme roi. Il a aussitôt rectifié les mauvaises choses qu’il avait faites et il a aidé le peuple à servir Jéhovah. Il a dû être triste de voir que son fils Amôn ne suivait pas son bon exemple. C’est à cette époque que Yoshiya est né. La Bible ne dit pas si Manassé a beaucoup côtoyé son petit-fils Yoshiya. Mais crois-tu qu’il ait pu essayer de l’aider à servir Jéhovah ? —

Yoshiya n’avait que six ans quand Manassé est mort et qu’Amôn est devenu roi. Amôn a régné seulement deux ans, puis ses propres serviteurs l’ont assassiné. Yoshiya est donc devenu roi de Juda à l’âge de huit ans (2 Chroniques, chapitre 33). D’après toi, que s’est-il passé à ce moment-là ? Quel exemple Yoshiya a-t-il choisi de suivre : le mauvais exemple de son père, Amôn, ou le bon exemple de son grand-père repenti, Manassé ? —

Tout jeune déjà, Yoshiya voulait servir Jéhovah. Il a donc écouté ceux qui aimaient Jéhovah, plutôt que les amis de son père. Il n’avait que huit ans, mais il comprenait qu’il était bien d’écouter ceux qui aimaient Dieu (2 Chroniques 34:1, 2). Aimerais-tu savoir qui a conseillé Yoshiya et lui a servi de modèle ? —

 Yoshiya a été influencé par le prophète Tsephania. Celui-ci était peut-être de sa famille, car il semble qu’il s’agissait d’un descendant du père de Manassé, le bon roi Hizqiya. Au cours des premières années de règne de Yoshiya, Tsephania a écrit le livre de la Bible qui porte son nom. Il a annoncé que des malheurs arriveraient à ceux qui ne choisissaient pas de faire ce qui est juste. Yoshiya y a très certainement prêté attention.

Ensuite, il y avait Jérémie, dont tu as peut-être déjà entendu parler. Comme Yoshiya, Jérémie était un jeune homme, et tous deux avaient grandi pas très loin l’un de l’autre. Jéhovah a inspiré à Jérémie la rédaction du livre de la Bible qui porte son nom. Quand Yoshiya est mort lors d’une bataille, pour exprimer sa profonde tristesse Jérémie a écrit un chant spécial, qu’on appelle chant funèbre (2 Chroniques 35:25). Cela montre à quel point ils avaient dû s’encourager mutuellement à rester fidèles à Jéhovah.

Comment Tsephania et Jérémie ont-ils peut-être aidé Yoshiya à faire ce qui est juste ?

Quelles leçons penses-tu pouvoir tirer de l’exemple de Yoshiya ? — Si ton père, comme le sien, ne sert pas Jéhovah, y a-t-il une personne qui puisse t’aider à mieux connaître Dieu ? Peut-être ta mère, un de tes grands-parents ou un autre membre de ta famille ? À moins que ce ne soit un autre serviteur de Jéhovah, quelqu’un avec qui ta maman t’autorisera à étudier la Bible.

Quoi qu’il en soit, même si Yoshiya n’était qu’un enfant, il était suffisamment grand pour savoir qu’il devait choisir ses amis parmi ceux qui servaient Jéhovah. Efforce-toi de suivre son exemple et choisis de faire ce qui est juste !

^ § 3 Le tiret appelle une pause. Quand vous lisez cet article avec votre enfant, laissez-le alors s’exprimer.