AS-TU déjà connu quelqu’un de très malade ? — N’aurais-tu pas voulu faire quelque chose pour l’aider ? — Et si ça avait été un étranger ou une personne d’une autre religion, aurais-tu quand même voulu l’aider à retrouver la santé ? — C’est ce qu’a fait une petite Israélite, il y a près de 3 000 ans. Voyons comment.

Il y a souvent des combats entre l’Israël antique, où vit la fillette, et la Syrie, un pays voisin (1 Rois 22:1). Au cours d’une de leurs attaques, les Syriens font prisonnière la petite fille. Ils l’emmènent dans leur pays, où elle devient la servante de la femme de Naamân, le chef de l’armée syrienne. Ce dernier souffre d’une maladie grave qu’on appelle la lèpre, qui peut ronger les chairs.

La petite servante explique à sa maîtresse comment Naamân peut guérir. Elle affirme : ‘ Si Naamân était à Samarie, Élisha le prophète de Jéhovah pourrait faire disparaître sa lèpre. ’ La façon dont elle parle d’Élisha convainc Naamân que le prophète serait bel et bien capable de lui redonner la santé. Avec l’autorisation de Ben-Hadad, le roi de Syrie, Naamân et quelques serviteurs effectuent alors un long voyage d’environ 150 kilomètres pour rencontrer Élisha.

Ils vont d’abord voir Yehoram, le roi d’Israël. Ils lui présentent la lettre de Ben-Hadad qui demande de l’aide pour Naamân. Mais Yehoram n’a pas foi en Jéhovah ni dans le prophète Élisha. Il croit que Ben-Hadad cherche à le provoquer. Quand Élisha apprend cela, il dit au roi Yehoram : “ Qu’il vienne, s’il te plaît, vers moi. ” Élisha souhaite montrer que Dieu a le pouvoir de guérir Naamân de sa grave maladie. — 2 Rois 5:1-8.

Quand Naamân arrive à la maison d’Élisha avec ses chevaux et ses chars, le prophète envoie un messager lui dire : ‘ Tu dois te baigner sept fois dans le Jourdain, et tu seras guéri. ’ Naamân se met en colère. Il pensait qu’Élisha serait sorti et aurait passé sa main sur la lèpre pour la faire disparaître. Au lieu de cela, il ne voit que ce messager ! Furieux, Naamân commence à faire demi-tour. — 2 Rois 5:9-12.

 Comment aurais-tu réagi si tu avais été l’un des serviteurs de Naamân ? — En fait, ils lui posent ces questions : ‘ Si Élisha t’avait demandé de faire une chose difficile, ne l’aurais-tu pas faite ? Alors pourquoi ne fais-tu pas cette chose simple : te baigner pour devenir pur ? ’ Naamân les écoute. “ Il descen[d] et se plong[e] sept fois dans le Jourdain, [...] après quoi sa chair redev[ient] comme la chair d’un petit garçon. ”

Naamân revient vers le prophète et déclare : “ Voici donc que je sais à coup sûr que par toute la terre il n’y a de Dieu nulle part, sauf en Israël. ” Il promet à Élisha qu’il ne fera plus jamais “ d’holocauste ni de sacrifice à d’autres dieux qu’à Jéhovah ”. — 2 Rois 5:13-17.

Aimerais-tu, comme cette petite fille, aider quelqu’un à apprendre à connaître Jéhovah et ce qu’il est capable de réaliser ? — Quand Jésus était sur la terre, un lépreux qui croyait en lui a fait cette remarque : ‘ Si tu le veux vraiment, tu peux m’aider. ’ Sais-tu ce que Jésus a répondu ? — “ Je le veux. ” Et Jésus l’a guéri, de même que Jéhovah avait guéri Naamân. — Matthieu 8:2, 3.

Sais-tu que Jéhovah établira bientôt un monde nouveau, où tous les gens seront en bonne santé et vivront pour toujours (2 Pierre 3:13 ; Révélation 21:3, 4) ? — Dans ce cas, est-ce que tu n’as pas envie de parler de ces choses merveilleuses à d’autres ?