EST-CE qu’on t’a déjà demandé : “ Tu es prêt ? ” — La personne qui t’a posé la question voulait savoir si tu étais préparé. Par exemple, si tu avais tes livres d’étude, si tu avais lu tes leçons. Comme nous allons le voir, Timothée était prêt.

Timothée était également prêt à servir en ce sens qu’il était disposé à le faire. Sais-tu ce que cela veut dire ? — Quand on l’a invité à servir Dieu, Timothée a réagi comme un autre serviteur de Dieu, qui a dit : “ Me voici ! Envoie-moi. ” (Isaïe 6:8). Parce qu’il était prêt à servir, Timothée a eu une vie passionnante. Aimerais-tu qu’on en parle ? —

Timothée est né à Lystres, à des centaines de kilomètres de Jérusalem. Sa grand-mère Loïs et sa mère Eunice s’appliquaient à étudier les Écritures. Alors que Timothée était bébé, elles commençaient déjà à lui enseigner la Parole de Dieu. — 2 Timothée 1:5 ; 3:15.

Que s’est-il passé ?

Timothée était encore probablement un adolescent quand l’apôtre Paul, accompagné de Barnabas, est venu à Lystres au cours de son premier grand voyage de prédication. Il est probable que la mère et la grand-mère de Timothée sont devenues chrétiennes à ce moment-là. Voudrais-tu savoir quelles difficultés Paul et Barnabas ont rencontrées ? — Eh bien, des gens qui n’aimaient pas les chrétiens ont jeté des pierres à Paul jusqu’à ce qu’il tombe à terre, puis ils l’ont traîné hors de la ville. Ils pensaient qu’il était mort.

Ceux qui croyaient à ce que Paul enseignait se sont rassemblés autour de lui, et Paul s’est relevé. Le lendemain, Paul et Barnabas sont partis, mais ils sont revenus à Lystres quelque temps après. Une fois de retour, Paul a donné un discours et a dit aux disciples : “ Nous devons entrer dans le royaume de Dieu à travers beaucoup de tribulations. ” (Actes 14:8-22). Sais-tu ce que Paul voulait dire ? — Il voulait  dire que les gens causeraient des ennuis à ceux qui servent Dieu. Plus tard, il a écrit à Timothée : ‘ Tous ceux qui veulent avoir une vie agréable à Dieu seront persécutés. ’ — 2 Timothée 3:12 ; Jean 15:20.

Après avoir quitté Lystres, Paul et Barnabas sont retournés chez eux. Quelques mois après, Paul a choisi Silas pour voyager avec lui, et ils sont allés ensemble encourager les nouveaux disciples dans les régions où Paul s’était déjà rendu. Lorsqu’ils sont arrivés à Lystres, Timothée a dû être très content de revoir Paul. Il a été encore plus heureux quand Paul et Silas l’ont invité à voyager avec eux. Timothée a accepté. Il était prêt à partir. — Actes 15:40–16:5.

Ils se sont déplacés tous les trois, parcourant de nombreux kilomètres à pied, puis ils ont pris un bateau. Ensuite, ils ont marché jusqu’à Thessalonique, en Grèce. Là, beaucoup sont devenus chrétiens. Mais d’autres étaient en colère et ont formé un attroupement. Comme leur vie était en danger, Paul, Silas et Timothée sont partis pour Bérée. — Actes 17:1-10.

Paul se faisait du souci pour les nouveaux croyants de Thessalonique ; il a donc dit à Timothée d’y retourner. Sais-tu pourquoi ? — Paul l’a expliqué par la suite aux chrétiens de cette ville : ‘ Afin de vous affermir et de vous consoler pour que personne ne soit découragé. ’ Sais-tu pourquoi Paul a confié au jeune Timothée une mission si dangereuse ? — Eh bien, Timothée était moins connu des opposants, et il était prêt à y aller. Il fallait avoir beaucoup de courage ! Comment sa visite s’est-elle passée ? Lorsque Timothée est revenu, il a parlé à Paul de la fidélité remarquable des Thessaloniciens. Paul leur a donc écrit : “ Nous avons été consolés à votre sujet. ” — 1 Thessaloniciens 3:2-7.

Timothée a collaboré avec Paul pendant les dix années suivantes. Ensuite, Paul a été emprisonné à Rome, et Timothée, qui venait lui-même d’être libéré, est parti le retrouver. Alors qu’il était en prison, Paul a écrit une lettre aux Philippiens, Timothée lui servant peut-être de secrétaire. Paul a dit : ‘ J’espère vous envoyer Timothée, car je n’ai personne d’autre qui soit aussi fidèle et qui puisse mieux vous servir. ’ — Philippiens 2:19-22 ; Hébreux 13:23.

Ces paroles ont dû faire très plaisir à Timothée ! Paul l’aimait beaucoup parce qu’il était prêt à servir. Nous espérons que tu le seras aussi.