« Aide-moi là où j’ai besoin de foi ! » (MARC 9:24).

CANTIQUES : 81, 135

1. Quelle est l’importance de la foi ? (voir illustration du titre).

T’ES-TU déjà demandé : « Suis-je le genre de personne que Jéhovah voudra sauver lors de la grande tribulation et faire entrer dans le monde nouveau ? » Bien que notre survie dépende de plusieurs facteurs, l’apôtre Paul a mis en évidence une condition indispensable : « Sans la foi il est impossible de [...] plaire [à Dieu] » (Héb. 11:6). Ce que dit Paul peut sembler évident. Pourtant, c’est un fait, « la foi n’est pas le bien de tous » (2 Thess. 3:2). Ces textes nous aident à comprendre à quel point il est important de la cultiver.

2, 3. a) Que nous apprend Pierre quant à l’importance de la foi ? b) Quelles questions allons-nous examiner ?

2 L’apôtre Pierre a attiré l’attention sur l’importance de la foi. Il a parlé de la « valeur éprouvée » de la foi, qui doit être « trouvée un sujet de louange et de gloire et d’honneur lors de la révélation de Jésus Christ » (lire 1 Pierre 1:7). La grande tribulation approchant à grands pas, ne voulons-nous pas avoir le genre de foi dont notre Roi glorieux fera l’éloge au moment de sa révélation ? Nous voulons très certainement être « de ceux qui ont foi pour le maintien en vie de l’âme » (Héb. 10:39). Cet objectif à l’esprit, nous pouvons reprendre à notre compte cette supplication : « Aide-moi là où j’ai besoin de foi ! » (Marc 9:24). Nous pourrions également être poussés à dire, comme les disciples de Jésus : « Donne-nous davantage de foi » (Luc 17:5).

 3 La nécessité d’acquérir davantage de foi soulève plusieurs questions : Comment renforcer la nôtre ? Comment la manifester ? Pourquoi pouvons-nous être sûrs que, si nous lui réclamons davantage de foi, Jéhovah nous exaucera ?

FORGEONS-NOUS UNE FOI QUI PLAÎT À DIEU

4. Quels exemples peuvent nous aider à fortifier notre foi ?

4 Puisque « toutes les choses qui ont été écrites jadis ont été écrites pour notre instruction », les nombreux exemples de foi rapportés dans la Bible sont riches d’enseignements (Rom. 15:4). La lecture de récits concernant certains personnages bibliques peut nous pousser à examiner notre foi. Citons Abraham, Sara, Isaac, Jacob, Moïse, Rahab, Guidéôn, Baraq et bien d’autres (Héb. 11:32-35). De plus, les récits à propos de frères et sœurs des temps modernes possédant une foi remarquable peuvent nous inciter à travailler dur pour fortifier notre foi *.

5. Comment Éliya a-t-il montré qu’il avait une foi solide en Jéhovah, et à quoi son exemple nous incite-t-il à réfléchir ?

5 Parmi les exemples bibliques, prenons celui du prophète Éliya. Représente-toi les scènes suivantes, qui révèlent sa confiance absolue en Jéhovah. Quand il a informé le roi Ahab que Jéhovah avait l’intention de faire venir une sécheresse, il a déclaré, confiant : « Aussi vrai que Jéhovah [...] est vivant, il n’y aura [...] ni rosée ni pluie, sauf sur l’ordre de ma parole ! » (1 Rois 17:1). Éliya était persuadé que durant la sécheresse, Jéhovah subviendrait à ses besoins et à ceux d’autres personnes (1 Rois 17:4, 5, 13, 14). Il a exprimé sa conviction que Jéhovah pouvait ressusciter un enfant (1 Rois 17:21). Au mont Carmel, il n’a pas douté que Jéhovah enverrait un feu pour consumer son sacrifice (1 Rois 18:24, 37). Quand le moment fut venu pour Jéhovah de mettre fin à la sécheresse, Éliya a dit à Ahab avant le moindre signe de pluie : « Monte, mange et bois, car il y a le bruit du tumulte d’une pluie torrentielle » (1 Rois 18:41). De tels récits ne nous incitent-ils pas à nous demander si notre foi est aussi forte que celle d’Éliya ?

COMMENT RENFORCER NOTRE FOI ?

6. Pour bâtir notre foi, que nous faut-il demander à Jéhovah ?

6 Pour développer la foi, la volonté ne suffit pas. La foi est un aspect du fruit de l’esprit saint (Gal. 5:22). Il est donc sage de prier pour recevoir davantage d’esprit saint, comme nous le conseille Jésus. En effet, il promet que le Père « donn[era] de l’esprit saint à ceux qui le lui demandent » (Luc 11:13).

7. Illustre la manière dont nous pouvons garder une foi solide.

7 Quand nous avons acquis une foi solide, nous devons la maintenir à ce niveau. La foi pourrait être comparée à un feu de bois. Au début, ce peut être une belle flambée. Mais si personne ne s’en occupe, il se transformera en braises qui, à leur tour, deviendront des cendres. Par contre, régulièrement alimenté, il peut durer indéfiniment. De même, notre foi peut rester vivante si nous l’alimentons régulièrement de la Parole de Dieu. En étudiant continuellement la Bible, nous pouvons développer un amour intense pour ce livre et pour son Auteur. Cet amour nous permettra d’acquérir davantage de foi.

8. Que peux-tu faire pour acquérir et garder une foi solide ?

8 Que peux-tu faire d’autre pour acquérir et garder une foi solide ? Ne te contente pas de ce que tu as appris avant ton baptême  (Héb. 6:1, 2). Prête attention aux prophéties bibliques déjà réalisées, parce qu’elles peuvent te fournir de puissantes raisons d’avoir foi. Sers-toi également de la Parole de Dieu comme d’un mètre, d’un instrument permettant de mesurer ta foi, pour évaluer si elle s’accorde avec la description que la Bible donne d’une foi forte (lire Jacques 1:25 ; 2:24, 26).

9, 10. Comment notre foi est-elle renforcée par a) de bonnes fréquentations ? b) les réunions de la congrégation ? c) la prédication ?

9 L’apôtre Paul a dit à ses compagnons chrétiens qu’il pouvait y avoir « un échange d’encouragements » parmi eux, « chacun étant encouragé grâce à la foi de l’autre » (Rom. 1:12). En fréquentant d’autres chrétiens, nous aiguisons leur foi et ils aiguisent la nôtre. C’est d’autant plus vrai quand nous fréquentons des chrétiens qui ont déjà montré « la valeur éprouvée » de leur foi (Jacq. 1:3). Les mauvaises fréquentations détruisent la foi, les bonnes la renforcent (1 Cor. 15:33). C’est une des raisons pour lesquelles il nous est conseillé de ne pas abandonner « notre assemblée », mais de continuer à « nous encourag[er] mutuellement » (lire Hébreux 10:24, 25). De plus, le contenu des réunions bâtit la foi, raison supplémentaire de suivre ce conseil. Paul a d’ailleurs déclaré : « La foi naît de ce qu’on a entendu » (Rom. 10:17). Faisons-nous de l’assistance aux réunions chrétiennes une habitude de vie ?

10 Quand nous prêchons, non seulement nous suscitons la foi chez d’autres, mais nous faisons croître la nôtre. Comme les premiers chrétiens, nous apprenons à placer notre entière confiance en Jéhovah et à parler avec hardiesse en toute situation (Actes 4:17-20 ; 13:46).

11. Pourquoi la foi de Caleb et de Josué était-elle solide, et comment pouvons-nous leur ressembler ?

11 Quand nous discernons la façon dont Jéhovah nous aide et répond à nos prières, notre foi augmente. Caleb et Josué en ont fait l’expérience. Quand ils ont espionné la Terre promise, ils ont montré leur foi en Jéhovah. Mais lorsque, par la suite, ils ont vu la direction de Jéhovah à chaque instant de leur vie, leur foi s’est encore renforcée. On ne s’étonne pas que Josué ait fait cette déclaration énergique aux Israélites : « Pas une parole n’a failli de toutes les bonnes paroles que vous a dites Jéhovah votre Dieu. » Il a plus tard ajouté : « Et maintenant craignez Jéhovah et servez-le avec intégrité et avec vérité. [...] quant à moi et à ma maisonnée, nous servirons Jéhovah » (Jos. 23:14 ; 24:14, 15). En faisant l’expérience de la bonté de Jéhovah, nous pouvons entretenir la même conviction (Ps. 34:8).

DÉMONTRONS NOTRE FOI

12. D’après le disciple Jacques, comment montrerons-nous que notre foi est vivante ?

12 Comment montrer que notre foi est vivante ? Le disciple Jacques répond : « Je te montrerai ma foi par mes œuvres » (Jacq. 2:18). L’authenticité de notre foi se révèle par nos actes. Considérons quelques exemples.

Ceux qui se dépensent dans le ministère montrent la solidité de leur foi (voir paragraphe 13).

13. Pourquoi la participation à la prédication est-elle une preuve de foi ?

13 La prédication est un excellent moyen de démontrer sa foi. Pourquoi ? Parce que pour accomplir cette œuvre, il faut avoir foi dans le calendrier de Jéhovah. Il faut être convaincu que la fin de ce système est proche, qu’« elle ne sera pas en retard » (Hab. 2:3). Nous pouvons évaluer notre foi en nous demandant dans quelle mesure nous sommes disposés à nous dépenser dans la prédication. Faisons-nous tout ce que nous pouvons, peut-être même en cherchant des moyens d’élargir notre ministère ? (2 Cor. 13:5). Oui, faire « la déclaration publique pour le salut » est une excellente manière de  montrer que nous avons la foi dans le cœur (lire Romains 10:10).

14, 15. a) Comment, dans notre vie quotidienne, pouvons-nous montrer notre foi ? b) Cite un fait illustrant ce qu’est une foi solide en action.

14 Nous pouvons également montrer notre foi quand nous faisons face aux difficultés du quotidien. Que nous luttions contre la maladie, le découragement, la dépression, la pauvreté ou d’autres épreuves, nous sommes sûrs que Jéhovah et son Fils nous apporteront « du secours au bon moment » (Héb. 4:16). Nous démontrons cette conviction en lui demandant une aide qui ne soit pas seulement spirituelle. Jésus a dit que nous pouvons prier pour des choses matérielles, dont « notre pain pour le jour selon les besoins du jour » (Luc 11:3). Des récits bibliques nous convainquent que Jéhovah peut pourvoir à nos besoins. Durant une grave sécheresse en Israël, Jéhovah a fourni à Éliya de l’eau et de la nourriture. « Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande le matin, du pain et de la viande le soir, et il buvait au ouadi », comme Jéhovah l’avait ordonné (1 Rois 17:3-6). Nous avons foi que Jéhovah peut diriger les choses afin que, nous aussi, nous ayons ce dont nous avons besoin.

Nous montrons notre foi face aux difficultés de la vie quotidienne (voir paragraphe 14).

15 Nous sommes convaincus que si nous appliquons les principes bibliques, nous ne manquerons pas du nécessaire. C’est ce qu’a constaté Rebecca, une sœur d’Asie. En accord avec Matthieu 6:33 et Proverbes 10:4, sa famille a donné la priorité aux intérêts du Royaume et fait preuve d’ardeur au travail. Rebecca dit que son mari en est venu à estimer que la nature et la pression de son travail pouvaient menacer leur spiritualité. Il a donc démissionné. Mais il y avait quatre enfants à nourrir. Rebecca raconte : « Nous avons vendu des friandises que nous faisions nous-mêmes. Durant les années où nous avons gagné notre vie ainsi, nous avons constaté que Jéhovah ne nous a jamais abandonnés. Nous avons toujours eu de quoi manger. » Et toi, as-tu eu l’occasion de démontrer ta conviction que la Bible fournit les meilleurs conseils qui soient ?

16. Si nous faisons confiance à Jéhovah, que récolterons-nous ?

 16 Ne doutons jamais que, si nous suivons la direction de Dieu, tout ira bien pour nous. Citant les paroles prononcées par Habaqouq sous inspiration divine, Paul a écrit : « Le juste vivra en raison de la foi » (Gal. 3:11 ; Hab. 2:4). Il est donc essentiel d’avoir foi en Celui qui peut réellement nous venir en aide. Dieu, nous rappelle Paul, est « celui qui peut, selon sa puissance qui opère en nous, faire plus que surabondamment au-delà de toutes les choses que nous demandons ou concevons » (Éph. 3:20). Les vrais chrétiens font tout ce qu’ils peuvent pour accomplir la volonté de Jéhovah. Mais reconnaissant leurs limites, ils comptent sur lui pour bénir leurs efforts. Ne sommes-nous pas heureux que notre Dieu soit avec nous ?

JÉHOVAH NOUS EXAUCERA

17. a) Comment, à la suite de leur requête, les apôtres ont-ils reçu plus de foi ? b) Pourquoi pouvons-nous espérer être exaucés quand nous réclamons davantage de foi ?

17 Au terme de cette étude, nous sommes sans doute dans le même état d’esprit que les apôtres lorsqu’ils ont demandé au Seigneur : « Donne-nous davantage de foi » (Luc 17:5). Leur requête a été exaucée, en particulier quand, à la Pentecôte 33 de n. è., l’esprit saint a été répandu sur eux et que Dieu leur a accordé une meilleure compréhension de son dessein. Leur foi en a été renforcée. Ils se sont alors engagés dans la plus grande campagne de prédication jamais accomplie jusqu’alors (Col. 1:23). Quand nous réclamons à Dieu davantage de foi, pouvons-nous espérer être exaucés ? Oui, nous assure la Bible, à condition de le lui « demand[er] selon sa volonté » (1 Jean 5:14).

18. Comment Jéhovah bénit-il ceux qui cultivent la foi ?

18 Nul doute que Jéhovah est content de ceux qui placent leur entière confiance en lui. Si nous lui demandons davantage de foi, il nous exaucera. Alors, notre foi « augment[era] beaucoup » et nous serons « jugés dignes du royaume de Dieu » (2 Thess. 1:3, 5).

^ § 4 Voir par exemple les biographies de Lillian Gobitas Klose (Réveillez-vous ! du 22 juillet 1993), de Feliks Borys (Réveillez-vous ! du 22 février 1994) et de Josephine Elias (Réveillez-vous ! de septembre 2009).