APRÈS qu’Anita * s’est fait baptiser Témoin de Jéhovah, son mari s’est mis à s’opposer violemment à elle. « Il m’empêchait d’aller aux réunions et m’interdisait même de mentionner le nom de Dieu, raconte-t-elle. Le simple fait de prononcer le nom Jéhovah le mettait dans une colère noire. »

Aider ses enfants à connaître Jéhovah lui était aussi très difficile. « Le culte de Jéhovah était interdit à la maison. Je ne pouvais pas étudier ouvertement avec mes enfants ni les emmener aux réunions. »

Comme l’illustre le cas d’Anita, l’opposition de membres de notre famille peut mettre à rude épreuve notre intégrité. Il en va de même quand on est atteint d’une maladie chronique, quand on perd un enfant ou son conjoint, ou quand un proche se détourne de Jéhovah. Qu’est-ce qui peut aider un chrétien à rester fidèle à Dieu ?

Face à de telles épreuves, que ferais-tu ? L’apôtre Paul a déclaré : « Vous avez besoin d’endurance » (Héb. 10:36). Mais qu’est-ce qui peut t’aider à endurer ?

S’APPUYER SUR JÉHOVAH PAR LA PRIÈRE

L’un des principaux moyens d’obtenir la force d’endurer les épreuves est de s’appuyer sur Jéhovah par la prière. Prenons l’exemple d’Ana. Un lundi après-midi, sa famille a été frappée par un drame. Son cher mari, qui partageait sa vie depuis 30 ans, est décédé subitement. « Il est parti au travail, et il n’est jamais revenu, raconte Ana. Il n’avait que 52 ans. »

Comment Ana a-t-elle surmonté son chagrin ? Elle a dû reprendre un travail, ce qui l’a aidée parce que son activité lui demandait une grande concentration. Mais sa douleur était toujours là. Elle explique : « Je confiais à Jéhovah tout ce que j’avais sur le cœur et je le suppliais de m’aider à faire face à cette terrible épreuve. » Jéhovah a-t-il répondu à ses prières ? Elle en est convaincue : « La paix que seul Dieu peut donner m’a apaisée et m’a empêchée de sombrer psychologiquement. Et je n’ai aucun doute que Jéhovah ressuscitera mon mari » (Phil. 4:6, 7).

Celui « qui enten[d] la prière » a promis de donner à ses serviteurs tout ce dont ils ont besoin pour lui rester fidèles (Ps. 65:2). Cette promesse ne renforce-t-elle pas votre foi ? Ne vous donne-t-elle pas l’assurance que vous aussi, vous pouvez endurer ?

LA CONGRÉGATION : UNE SOURCE D’ENCOURAGEMENT

Jéhovah soutient ses serviteurs au moyen de la congrégation. À une époque où les chrétiens de Thessalonique subissaient de dures persécutions, Paul leur a adressé cet encouragement : « Continuez à vous consoler mutuellement et à vous bâtir l’un l’autre, comme d’ailleurs vous le faites » (1 Thess. 2:14 ; 5:11). En se rapprochant les uns des autres dans l’amour et en s’aidant mutuellement, ils ont réussi à surmonter leur épreuve. Ils nous laissent ainsi un excellent exemple.

Nouer des amitiés étroites dans la congrégation peut nous permettre de nous fortifier les uns les autres (Rom. 14:19). C’est particulièrement important en période difficile. Paul a lui-même rencontré de nombreuses épreuves, et Jéhovah lui a donné la force d’endurer. Il l’a parfois encouragé au moyen de compagnons chrétiens. Par exemple, dans sa lettre à la congrégation de Colosses, Paul a transmis les salutations de plusieurs frères. Il a précisé qu’ils étaient devenus pour lui « une aide qui fortifie » (Col. 4:10, 11). Leur affection pour Paul les avait poussés à le réconforter au moment où il en avait besoin. As-tu  déjà reçu de tels encouragements de membres de ta congrégation ?

LE SOUTIEN DES ANCIENS

Dieu fournit une autre source d’encouragement au sein de la congrégation : les anciens. Ces hommes spirituellement mûrs peuvent être « comme une cachette contre le vent et une retraite contre la tempête de pluie, comme des ruisseaux d’eau dans une terre aride, comme l’ombre d’un rocher massif dans une terre épuisée » (Is. 32:2). Quelle assurance réconfortante ! Tires-tu profit de cette disposition pleine d’amour de Jéhovah ? Le soutien des anciens peut t’aider à endurer.

Bien sûr, les anciens ne font pas de miracles. Ils sont imparfaits, « sujets aux mêmes faiblesses » que nous (Actes 14:15). Cela dit, leurs supplications en notre faveur peuvent faire beaucoup (Jacq. 5:14, 15). En Italie, un frère qui souffre de dystrophie musculaire, une maladie dégénérative, a déclaré : « Les marques d’affection des frères ainsi que leurs nombreuses visites m’aident à endurer. » Pourrais-tu tirer plus pleinement profit de l’aide des anciens ?

DE BONNES HABITUDES SPIRITUELLES

Un bon programme d’activités spirituelles peut aussi nous aider à endurer. Considérons l’exemple de John, 39 ans, chez qui on a diagnostiqué un cancer rare. Il confie : « Ça me semblait tellement injuste d’avoir cette maladie à mon âge ! » À l’époque, son fils n’avait que trois ans. « Ma femme devait non seulement s’occuper de notre petit garçon, mais aussi prendre soin de moi et m’accompagner à tous mes rendez-vous médicaux », explique John. La chimiothérapie lui causait une fatigue extrême et des nausées. Pour couronner le tout, son père est entré en phase terminale d’une maladie et a eu besoin d’une prise en charge familiale.

Comment John et sa famille ont-ils fait face à cette situation ? « Malgré ma fatigue, j’ai veillé à ce que notre famille garde de bonnes habitudes spirituelles. Nous assistions à toutes les réunions, nous prêchions chaque semaine et nous tenions un culte familial régulier, même quand c’était difficile. » John a constaté qu’entretenir une bonne spiritualité est indispensable pour pouvoir endurer n’importe quelle difficulté. Que dit-il à ceux qui sont également éprouvés ? « Une fois passé le choc initial, les pensées qui vous tourmentent vont petit à petit s’estomper grâce à la force et à l’amour de Jéhovah. Il peut vous rendre forts, comme il l’a fait pour moi. »

Sans l’ombre d’un doute, avec le soutien de Dieu, nous pouvons endurer n’importe quelle épreuve, présente ou à venir. Alors, appuyons-nous sur Jéhovah par la prière, nouons des amitiés étroites dans notre congrégation, puisons du réconfort auprès des anciens et gardons de bonnes habitudes spirituelles. Nous montrerons ainsi que nous tenons compte de ces paroles de Paul : « Vous avez besoin d’endurance. »

^ § 2 Certains prénoms ont été changés.