Aller au contenu

Aller au sommaire

Nous pouvons rester chastes

Nous pouvons rester chastes

« Nettoyez vos mains [...] et purifiez vos cœurs » (JACQ. 4:8).

1. Comment le monde considère-t-il la chasteté ?

LA CHASTETÉ n’est pas une vertu au goût du jour. Dans de nombreux pays, l’homosexualité et les relations sexuelles hors mariage sont considérées comme normales. Même la publicité et les divertissements présentent ces modes de vie sous un jour favorable (Ps. 12:8). L’immoralité sexuelle est si répandue que tu te demandes peut-être : « Est-il vraiment possible de mener une vie chaste ? » Nous répondons avec certitude : Oui, grâce à l’aide de Jéhovah, les vrais chrétiens peuvent rester chastes ! (lire 1 Thessaloniciens 4:3-5).

2, 3. a) Pourquoi est-il indispensable de combattre les désirs impurs ? b) Qu’examinerons-nous dans cet article ?

2 Cependant, nous devons d’abord comprendre que, pour mener une vie chaste, il faut rejeter les désirs immoraux. Tout comme un hameçon garni d’un appât attire le poisson, les pensées immorales et les désirs obscènes qui ne sont pas immédiatement réprimés peuvent prendre de l’ampleur puis exercer un attrait sur le chrétien. Ils peuvent séduire notre chair pécheresse et nous conduire à des actes immoraux. À la longue, l’attrait du péché peut devenir si fort que le désir impur est fécondé. À ce stade, même un serviteur de Jéhovah pourrait, si l’occasion se  présentait, céder à son désir. Car « le désir [...] donne naissance au péché » (lire Jacques 1:14, 15).

3 Il est donc intéressant de réfléchir à la façon dont un désir passager peut s’intensifier et mener à un péché grave. Mais qu’il est encourageant de savoir que, si nous empêchons les désirs impurs de prendre racine en nous, nous serons capables de rejeter toute conduite sexuelle immorale, donc d’échapper aux conséquences amères qui en découlent ! (Gal. 5:16). Examinons trois aides dont nous disposons pour combattre les désirs impurs : nos relations avec Jéhovah, les conseils de sa Parole et nos compagnons chrétiens d’expérience.

« APPROCHE-TOI DE DIEU »

4. Pourquoi est-il important de s’approcher de Jéhovah ?

4 La Bible ordonne à ceux qui veulent « [s’]approch[er] de Dieu » : « Nettoyez vos mains [...] et purifiez vos cœurs » (Jacq. 4:8). Celui qui attache du prix à son amitié avec Jéhovah s’efforce de lui plaire dans tous les aspects de sa vie, y compris ses pensées. Pour avoir un « cœur pur », nous devons concentrer notre esprit sur ce qui est pur (ou chaste), vertueux et digne de louanges (Ps. 24:3, 4 ; 51:6 ; Phil. 4:8). Bien entendu, Jéhovah n’oublie pas que, par nature, nous sommes imparfaits. Il sait que nous sommes sujets aux mauvais désirs. Nous sommes néanmoins conscients que, quand nous entretenons de mauvaises pensées au lieu de faire notre possible pour les repousser, nous l’attristons (Gen. 6:5, 6). Réfléchir à cette idée renforcera notre détermination à garder des pensées pures.

5, 6. Comment la prière nous aide-t-elle à combattre les désirs immoraux ?

5 Une façon importante de montrer notre totale confiance en Jéhovah consiste à lui parler de notre lutte contre les pensées impures. Quand nous nous approchons de lui par la prière, il s’approche de nous. Il nous donne généreusement de l’esprit saint, ce qui renforce notre volonté de résister aux pensées immorales et de rester chastes. Alors disons à Dieu à quel point nous tenons à ce que la méditation de notre cœur lui soit agréable (Ps. 19:14). Lui demandons-nous humblement de nous examiner dans le but de découvrir toute « voie douloureuse », autrement dit tout penchant ou tout désir mauvais, qui pourrait nous amener à pécher ? (Ps. 139:23, 24). Le supplions-nous régulièrement de nous aider à rester intègres devant la tentation ? (Mat. 6:13).

6 Nous avons peut-être, en raison de notre éducation ou d’une conduite passée, développé un penchant pour des pratiques que Jéhovah condamne. Malgré tout, Jéhovah peut nous aider à opérer les changements nécessaires pour que nous continuions à le servir d’une manière qu’il agrée. Le roi David le savait. Après avoir commis l’adultère avec Bath-Shéba, il a en effet imploré Jéhovah en ces termes : « Crée en moi un cœur pur [...] et mets au-dedans de moi un esprit nouveau, ferme » (Ps. 51:10, 12). Le péché exerce parfois une très forte attraction sur notre chair déchue. Mais Jéhovah peut nous donner de la volonté et le désir de lui obéir. Même si de mauvais désirs sont profondément enracinés et ont tendance à envahir nos pensées, Jéhovah peut « fixer [nos] pas dans [sa] parole » pour que nous parvenions à suivre ses commandements. Il peut faire en sorte que rien de nuisible ne nous domine (Ps. 119:133).

Si un mauvais désir commence à prendre racine en nous, il faut le déraciner (voir paragraphe 6).

« DEVIENS UN PRATIQUANT DE LA PAROLE »

7. Comment la Parole de Dieu peut-elle nous protéger contre les pensées immorales ?

7 Jéhovah peut répondre à nos appels à l’aide par sa Parole, la Bible. La sagesse qu’elle renferme est « tout d’abord pure »  (Jacq. 3:17). La lire chaque jour puis méditer sur ce que nous venons de lire peut protéger notre esprit contre les pensées immorales (Ps. 19:7, 11 ; 119:9, 11). De plus, elle contient des exemples et des conseils précis qui peuvent nous retenir de céder aux désirs impurs.

8, 9. a) Qu’est-ce qui a amené un jeune homme à coucher avec une femme immorale ? b) Quelles applications modernes peut-on faire de l’avertissement de Proverbes chapitre 7 ?

8 On lit en Proverbes 5:8 : « Tiens ton chemin loin [des] parages [de la femme immorale], et ne t’approche pas de l’entrée de sa maison. » Proverbes chapitre 7 illustre le danger que court celui qui ne tient pas compte de ce conseil. Il y est question d’un jeune homme qui va faire un tour près de chez une femme immorale. La nuit tombe. Au coin d’une rue, cette femme, probablement habillée de façon suggestive, l’aborde. Elle le saisit et lui donne un baiser. Ses paroles provocantes éveillent en lui un désir auquel il est, semble-t-il, incapable de résister. Le jeune homme commet alors un acte sexuel immoral. Apparemment, il n’avait pas l’intention d’avoir des rapports sexuels immoraux. Mais il est inexpérimenté. Il manque de cœur, de bon sens. Quoi qu’il en soit, il lui faut à présent vivre avec les conséquences désastreuses de ses actes. Si seulement il était resté « loin [des] parages » de cette femme ! (Prov. 7:6-27).

 9 Nous arrive-t-il, à nous aussi, de manquer de bon sens, peut-être en nous mettant dans des situations dangereuses, qui pourraient éveiller en nous de mauvais désirs ? Devant notre téléviseur, par exemple, que risque-t-il de se passer s’il nous arrive de zapper aux heures de la nuit où les diffuseurs de programmes audiovisuels assouplissent leurs restrictions ? Et quand nous sommes sur Internet ? Nous pourrions cliquer au hasard sur un lien, nous servir d’une messagerie instantanée ou visiter des sites qui comportent des invitations à regarder de la pornographie ou qui offrent des services sexuels. Nous arrive-t-il alors de tomber sur des choses qui éveillent en nous des désirs inconvenants et entravent notre lutte pour rester chastes ?

10. Pourquoi le flirt est-il dangereux ? (voir illustration du titre).

10 La Bible nous guide également en nous disant comment nous conduire avec les personnes de l’autre sexe (lire 1 Timothée 5:2). Ce conseil nous invite clairement à rejeter le flirt. Certains pensent que les attitudes, les gestes ou les regards amoureux sont inoffensifs, puisqu’ils ne supposent aucun contact physique. Mais chercher à séduire, ou se laisser séduire, peut faire naître des pensées impures risquant de mener à une grave faute sexuelle. C’est déjà arrivé, et cela peut encore arriver.

11. Quel bon exemple Joseph nous a-t-il laissé ?

11 Joseph a fait preuve de sagesse à cet égard. Quand la femme de Potiphar, son maître, a essayé de le séduire, il l’a repoussée. Mais elle ne s’est pas avouée vaincue. Jour après jour, elle lui demandait de « rester » avec elle (Gen. 39:7, 8, 10). Selon un bibliste, elle disait en quelque sorte : « “Passons un petit moment seuls tous les deux”, dans l’espoir d’inciter [Joseph] à faire le premier pas. » Toutefois, Joseph était déterminé : en aucun cas il ne voulait encourager, ni même tolérer, ses avances. Il ne s’est pas laissé séduire et n’a pas cherché à séduire. Ainsi, il n’a laissé aucun mauvais désir prendre racine dans son cœur. Quand la femme de Potiphar a essayé de le forcer à coucher avec elle, il a agi avec fermeté : « Il abandonna son vêtement dans sa main, prit la fuite et sortit dehors » (Gen. 39:12).

12. Comment savons-nous que ce que nous regardons peut influencer notre cœur ?

12 La Bible nous met en garde contre un autre danger : permettre à nos yeux de faire dévier notre cœur. Un regard non maîtrisé peut éveiller ou intensifier des désirs sexuels déplacés. Jésus a signalé que « tout homme qui continue à regarder une femme de manière à éprouver une passion pour elle a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur » (Mat. 5:28). Souviens-toi de ce qui s’est passé dans le cas du roi David : « Il aperçut, du toit, une femme qui se baignait » (2 Sam. 11:2). Malheureusement, il n’a pas détourné les yeux ; il n’a pas dirigé ses pensées vers autre chose. C’est ainsi qu’il s’est mis à désirer une femme qui était l’épouse d’un autre et à manœuvrer pour commettre l’adultère avec elle.

13. Pourquoi nous faut-il « conclu[re] une alliance avec [nos] yeux », et comment pouvons-nous mettre ce principe en pratique ?

13 Pour combattre les fantasmes immoraux, il nous faut, comme Job, « conclu[re] une alliance avec [nos] yeux » (Job 31:1, 7, 9). Nous devons décider solennellement de maîtriser nos yeux, de ne pas leur permettre de s’attarder avec une envie sexuelle immorale sur qui que ce soit. Cela signifiera peut-être détourner les yeux à la vue d’images à caractère sexuel, qu’elles s’affichent sur un écran d’ordinateur, un panneau publicitaire, une couverture de magazine ou autre.

14. Comment tirer parti des conseils relatifs à la chasteté ?

 14 Grâce à ce que nous venons d’examiner jusqu’ici, tu as peut-être repéré chez toi certaines tendances révélant que tu dois combattre plus fermement les mauvais désirs. Si c’est le cas, prends immédiatement des mesures. Soumets-toi de bon gré aux conseils de la Parole de Dieu qui peuvent t’aider à résister au péché et donc à rester chaste (lire Jacques 1:21-25).

« APPELLE LES ANCIENS »

15. Si nous luttons contre des désirs impurs, pourquoi est-il important de chercher de l’aide ?

15 Si nous luttons contre des désirs sexuels impurs, nos compagnons chrétiens peuvent être une autre source d’aide vers laquelle nous tourner. Bien sûr, il n’est pas facile de confier ce genre de problèmes. Mais si nous avons le courage de demander à un chrétien mûr et bienveillant de nous aider à nous examiner, nous risquerons moins de minimiser la gravité d’un mauvais désir (Prov. 18:1 ; Héb. 3:12, 13). Parler de nos faiblesses à un chrétien mûr et expérimenté peut nous aider à être lucides sur nous-mêmes. Nous pourrons ainsi opérer les changements nécessaires pour demeurer dans l’amour de Jéhovah.

16, 17. a) Comment les anciens peuvent-ils venir en aide à ceux qui luttent contre des désirs impurs ? Cite un fait. b) Pourquoi est-il important que ceux qui regardent de la pornographie cherchent de l’aide sans tarder ?

16 Les anciens de la congrégation sont particulièrement aptes à nous aider (lire Jacques 5:13-15). Un jeune Brésilien qui a lutté pendant des années contre de mauvais désirs raconte : « Je savais que mes pensées déplaisaient à Jéhovah, mais j’avais trop honte pour me confier. » Heureusement, un ancien de sa congrégation s’est intéressé à lui et l’a encouragé à chercher de l’aide. Le jeune homme se souvient : « J’ai été surpris de voir comme les anciens ont été gentils avec moi, bien plus gentils et bien plus compréhensifs que je ne pensais le mériter. Ils m’ont écouté attentivement. Ils m’ont rappelé à l’aide de la Bible que Jéhovah m’aime et ils ont prié avec moi. Leur façon de s’y prendre m’a aidé à accepter leurs conseils bibliques. » Des années plus tard, après avoir bien progressé spirituellement, ce frère dit : « Je comprends maintenant à quel point il est important de chercher de l’aide plutôt que d’essayer de porter ses fardeaux tout seul. »

17 Si les désirs immoraux naissent de l’habitude impure consistant à regarder de la pornographie, il faut absolument chercher de l’aide. Plus on tarde à le faire, plus les désirs impurs risquent d’« [être] fécondé[s] » et de « donn[er] naissance au péché », péché qui causera du tort à d’autres et jettera l’opprobre sur le nom de Jéhovah. Soucieux de plaire à Jéhovah et de rester dans la congrégation chrétienne, plus d’un chrétien a accepté de recevoir une aide bienveillante (Jacq. 1:15 ; Ps. 141:5 ; Héb. 12:5, 6).

SOIS DÉTERMINÉ À RESTER CHASTE !

18. À quoi es-tu déterminé ?

18 Comme Jéhovah doit être fier de ses serviteurs fidèles ! En effet, alors que le monde de Satan continue de décliner moralement, ils fournissent de vigoureux efforts pour garder des pensées pures et respecter ses normes morales élevées. Dans ce but, que chacun de nous soit déterminé à rester proche de Jéhovah et à accepter les conseils qu’il nous donne par sa Parole et par la congrégation chrétienne. Rester chaste procure dès à présent satisfaction et paix intérieure (Ps. 119:5, 6). Et une fois Satan éliminé, nous aurons le bonheur de vivre éternellement dans un monde purifié de son influence corruptrice.