Aller au contenu

Aller au sommaire

Un cadeau surprise pour le Japon

Un cadeau surprise pour le Japon

LE 28 AVRIL 2013, lors d’un rassemblement spécial à Nagoya, au Japon, Anthony Morris, du Collège central, a surpris l’assistance avec une annonce émouvante : la parution d’une nouvelle publication en japonais, intitulée La Bible. L’Évangile selon Matthieu. Les plus de 210 000 assistants présents en personne ou via une transmission par Internet ont éclaté en applaudissements prolongés.

Réimpression d’un extrait de la Traduction du monde nouveau en japonais, cette édition de 128 pages de l’Évangile de Matthieu est exceptionnelle. Frère Morris a expliqué qu’elle a été conçue pour « les besoins du territoire japonais ». Quelles sont les caractéristiques de ce livre ? Pourquoi a-t-il été produit ? Quel accueil a-t-il reçu ?

SES CARACTÉRISTIQUES

La mise en page de Matthieu a surpris l’assistance. Il faut savoir que le japonais peut s’écrire verticalement ou horizontalement, mais que beaucoup d’ouvrages imprimés, y compris nos publications récentes, sont composés horizontalement. Cependant, cette nouvelle publication est composée verticalement, dans un style de mise en page courant dans les journaux et les œuvres littéraires. Beaucoup de lecteurs japonais trouvent cette présentation facile à lire. De plus, les hauts de pages ont été transformés en intertitres inclus dans le texte pour que le lecteur voie plus facilement les idées principales.

Les frères et sœurs du Japon ont rapidement tiré profit des caractéristiques de Matthieu. « J’avais lu le livre de Matthieu bien des fois auparavant, a dit une sœur octogénaire, mais la présentation verticale et les intertitres m’ont aidée à comprendre plus pleinement le Sermon sur la montagne. » Une jeune sœur a écrit : « J’ai lu Matthieu en une fois. Je suis habituée à la présentation horizontale, mais beaucoup de Japonais préfèrent la mise en page verticale. »

CONÇU POUR LE TERRITOIRE JAPONAIS

Qu’est-ce qui fait penser que ce seul livre biblique est adapté aux besoins du territoire japonais ? Même si beaucoup de Japonais connaissent mal la Bible, beaucoup sont disposés à la lire. Cette version de l’Évangile de Matthieu donnera aux personnes qui n’ont jamais vu de Bible l’occasion d’avoir entre les mains et de lire une partie des Écrits sacrés.

Pourquoi le livre de Matthieu ? Pour la plupart des Japonais, le mot « Bible » fait penser à Jésus Christ. Le livre de Matthieu a donc été choisi parce qu’il contient la généalogie de Jésus et le récit de sa naissance, son célèbre Sermon sur la montagne, et sa prophétie frappante sur les derniers jours, sujets qui intéressent beaucoup de Japonais.

Les proclamateurs japonais ont entrepris avec zèle la diffusion de cette nouvelle publication de  maison en maison et dans les nouvelles visites. « J’ai maintenant davantage d’occasions de laisser la Parole de Dieu aux gens du territoire, a écrit une sœur. À vrai dire, j’ai pu laisser un exemplaire de Matthieu l’après-midi même de ce rassemblement spécial ! »

QUEL ACCUEIL A-T-IL REÇU ?

Comment les proclamateurs présentent-ils cet Évangile ? Beaucoup de Japonais connaissent des expressions telles que « la porte étroite », « les perles devant les porcs » et « ne vous inquiétez pas du lendemain » (Mat. 6:34 ; 7:6, 13). Ils sont étonnés d’apprendre que c’est Jésus Christ qui les a formulées. En voyant ces expressions dans l’Évangile de Matthieu, beaucoup s’exclament : « J’ai toujours voulu lire la Bible au moins une fois ! »

Quand les proclamateurs reviennent voir les personnes qui ont accepté Matthieu, celles-ci disent souvent qu’elles l’ont aussitôt lu en partie, voire en totalité. Un sexagénaire a dit à un proclamateur : « Je l’ai lu plusieurs fois de suite et ça m’a consolé. S’il vous plaît, dites m’en plus sur la Bible. »

On propose aussi Matthieu dans le témoignage public. Une sœur qui participait à cette activité a donné son adresse électronique à une jeune femme qui avait accepté Matthieu. Une heure après, la jeune femme a envoyé un courriel à la sœur, lui disant qu’elle avait lu une partie du livre et qu’elle voulait en savoir plus. Une semaine plus tard, elle entamait une étude de la Bible, et rapidement elle a commencé à assister aux réunions.

Plus de 1 600 000 exemplaires de La Bible. L’Évangile selon Matthieu ont été expédiés aux congrégations du Japon, et les Témoins en diffusent des dizaines de milliers par mois. La préface de cette version exprime les sentiments de ses éditeurs ainsi : « Nous espérons sincèrement que la lecture de ce livre augmentera votre intérêt pour la Bible. »