« Éprouve[z] personnellement ce qu’est la volonté de Dieu, bonne, agréable et parfaite » (ROM. 12:2).

1. Comment le clergé de la chrétienté a-t-il agi en temps de guerre ?

EST-CE la volonté de Dieu que les vrais chrétiens fassent la guerre et tuent des gens d’autres nationalités que la leur ? Au cours des 100 dernières années, c’est ce qu’ont fait beaucoup de soi-disant chrétiens. Des aumôniers catholiques ont béni des troupes et leurs armes lors de conflits les opposant à des catholiques d’une autre nation. Des aumôniers protestants ont agi de manière semblable. Les massacres qui ont eu lieu lors de la Seconde Guerre mondiale constituent un exemple type de ce qui peut en résulter.

2, 3. Quelle a été la position des Témoins de Jéhovah pendant et après la Seconde Guerre mondiale, et pourquoi ?

2 Qu’ont fait les Témoins de Jéhovah durant cette guerre ? Les données historiques montrent qu’ils ont gardé leur neutralité chrétienne. Sur quoi reposait cette position ? Principalement sur l’exemple et les enseignements de Jésus, qui a dit : « Par là tous sauront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour entre vous » (Jean 13:35). Les Témoins ont aussi pris au sérieux l’application élargie du raisonnement que l’apôtre Paul a tenu dans une lettre aux chrétiens de Corinthe (lire 2 Corinthiens 10:3, 4).

 3 C’est pourquoi les vrais chrétiens, dont la conscience est éduquée par la Bible, n’apprennent ni ne font la guerre. Parce qu’ils sont restés fidèles à cette position chrétienne, des milliers de Témoins, jeunes et âgés, hommes et femmes, ont été persécutés. Beaucoup ont souffert dans des camps de travaux forcés ou dans des prisons. En Allemagne, pendant la période nazie, certains ont même été exécutés. Malgré la persécution cruelle qu’ils ont subie en Europe, les Témoins n’ont jamais oublié leur mission : prêcher la bonne nouvelle du Royaume de Jéhovah. Ils l’ont remplie avec fidélité, que ce soit en prison, dans les camps de concentration ou en exil *. Plus tard, en 1994, les Témoins n’ont pris aucune part à la véritable guerre qu’a été l’épuration ethnique au Rwanda. Ils sont aussi restés neutres quand, dans les Balkans, le démembrement de la Yougoslavie a donné lieu à un bain de sang.

4. De quoi la neutralité des Témoins de Jéhovah a-t-elle convaincu des observateurs ?

4 Cette stricte neutralité a convaincu des milliers d’observateurs à travers le monde que les Témoins de Jéhovah pratiquent le véritable amour de Dieu et du prochain. En d’autres termes, qu’ils pratiquent le véritable christianisme. Cela étant, d’autres caractéristiques de leur culte en ont convaincu beaucoup que, lorsqu’ils voient des Témoins de Jéhovah, ils voient de vrais chrétiens.

LA PLUS GRANDE ŒUVRE D’INSTRUCTION DE L’HISTOIRE

5. À quel changement les premiers disciples de Christ ont-ils dû s’adapter ?

5 Dès le début de son ministère, Jésus a souligné l’importance de proclamer la bonne nouvelle du Royaume de Dieu. Il a choisi 12 disciples, avec lesquels il allait jeter les bases d’un ministère d’ampleur mondiale ; ensuite, il a formé un groupe de 70 disciples (Luc 6:13 ; 10:1). Tous ont été formés pour apporter la bonne nouvelle, aux Juifs dans un premier temps. Puis, à leur grande surprise, les disciples de Jésus allaient devoir annoncer cette bonne nouvelle à des gens des nations, des incirconcis. Quel changement cela a dû être pour les disciples juifs zélés ! (Actes 1:8).

6. Qu’est-ce qui a amené Pierre à prendre conscience de l’impartialité de Jéhovah ?

6 L’apôtre Pierre a été envoyé vers la maison de Corneille, un Gentil incirconcis. Il s’est alors rendu compte que Dieu est impartial. Il a alors ordonné que Corneille et sa maisonnée soient baptisés. Le christianisme s’étendait désormais à beaucoup plus de monde ; la possibilité d’entendre la vérité et de l’accepter s’offrait à des gens de toutes les nations (Actes 10:9-48). À présent, la bonne nouvelle s’adressait au monde entier.

7, 8. Quelle initiative l’organisation de Jéhovah a-t-elle prise ? (voir illustration du titre).

7 Au cours de l’histoire moderne des Témoins de Jéhovah, les frères à la tête de l’œuvre ont encouragé avec zèle la prédication et l’enseignement de la bonne nouvelle dans le monde. Aujourd’hui, près de huit millions de proclamateurs zélés font tout leur possible pour répandre le message de Christ en plus de 600 langues, et bientôt davantage ! Les Témoins de Jéhovah se reconnaissent facilement à leur ministère de maison en maison, ainsi qu’à leur prédication dans les rues, qu’ils effectuent parfois à l’aide de tables d’exposition et de présentoirs mobiles.

8 Plus de 2 900 traducteurs ont reçu une formation spécifique pour traduire la Bible et les publications bibliques. Ils ne se cantonnent pas à ce que l’on  pourrait considérer comme des langues majoritaires. Ils traduisent aussi en des centaines de langues peu connues mais qui comptent des millions de locuteurs. En Espagne, par exemple, des millions de gens parlent au quotidien leur langue maternelle, le catalan. Depuis quelques années, on observe un retour en force du catalan et de ses variantes en Andorre, à Alicante, aux Baléares et à Valence. Aujourd’hui, les Témoins de Jéhovah produisent des publications bibliques et organisent des réunions chrétiennes dans la langue qui fait vibrer le cœur des Catalans.

9, 10. Qu’est-ce qui montre que l’organisation de Dieu s’intéresse aux besoins spirituels de tous les humains ?

9 Bien d’autres groupes culturels bénéficient de cette œuvre de traduction et d’enseignement. Le Mexique est un pays d’expression espagnole, mais il compte d’importantes populations indigènes parlant d’autres langues. Les Mayas, par exemple. La filiale du Mexique a implanté l’équipe de traduction en maya dans une partie du pays où l’on parle, et entend parler, cette langue au quotidien. Parlons également du Népal, pays de plus de 29 millions d’habitants. Si environ 120 langues y coexistent, le népali est parlé par plus de dix millions de personnes, et c’est la deuxième langue de beaucoup d’autres. C’est pourquoi nous produisons des publications bibliques en népali.

10 Comme le montre la mise en place de nombreuses équipes de traduction un peu partout dans le monde, l’organisation de Jéhovah prend très au sérieux la mission de prêcher la bonne nouvelle du Royaume sur toute la terre. Des millions de tracts, de brochures et de revues sont distribués gratuitement lors de campagnes mondiales. Les dépenses sont couvertes par les offrandes volontaires des Témoins de Jéhovah, qui suivent l’instruction de Jésus : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Mat. 10:8).

Équipe de traduction préparant des publications en bas allemand (voir paragraphe 10).

Les publications en bas allemand sont notamment utilisées au Paraguay (voir aussi l’illustration du titre).

11, 12. Quel heureux effet la prédication mondiale des Témoins de Jéhovah a-t-elle ?

11 Prédicateurs et enseignants chrétiens zélés, les Témoins de Jéhovah sont si convaincus d’avoir trouvé la vérité qu’ils font de grands sacrifices pour la communiquer à des personnes d’autres nationalités ou ethnies. Beaucoup simplifient leur vie, apprennent une langue et s’adaptent à une culture afin de  participer à cette activité capitale. Cette œuvre internationale de prédication et d’enseignement est une autre caractéristique qui convainc beaucoup de gens que les Témoins de Jéhovah sont les véritables disciples de Christ Jésus.

12 Les Témoins font tout ceci parce qu’ils sont convaincus d’avoir trouvé la vérité. Mais autre chose encore convainc des millions de personnes que les Témoins de Jéhovah détiennent la vérité. De quoi s’agit-il ? (lire Romains 14:17, 18).

CE QUI LES CONVAINC

13. Comment les Témoins préservent-ils la pureté de leur organisation ?

13 Tirons profit de ce que disent de fidèles chrétiens de notre époque, convaincus de posséder la vérité. Voici ce qu’a exprimé un serviteur de Jéhovah de longue date : « Tout est fait pour que l’organisation de Jéhovah reste moralement pure et sans souillure, peu importe qui doit être conseillé ou repris. » Comment parvient-on à ce haut niveau de moralité ? En suivant les normes énoncées dans la Parole de Dieu et le modèle établi par Jésus et ses disciples. Ainsi, au cours de leur histoire moderne, relativement peu de Témoins de Jéhovah ont dû être expulsés de la congrégation pour s’être écartés des normes divines. La grande majorité conserve un mode de vie pur et exemplaire, y compris certains qui vivaient par le passé d’une manière que Dieu désapprouve, mais qui ont changé (lire 1 Corinthiens 6:9-11).

14. Qu’ont fait beaucoup d’excommuniés, et qu’en est-il résulté ?

14 Que dire de ceux qui, sur la base d’instructions bibliques, ont dû être expulsés de la congrégation ? Des milliers se sont repentis de leurs actes non chrétiens et ont de nouveau été les bienvenus dans la congrégation (lire 2 Corinthiens 2:6-8). Le respect du code de conduite élevé de la Bible a produit une congrégation chrétienne pure, qui inspire confiance. En soi, l’adhésion des Témoins de Jéhovah aux normes divines, qui tranche avec la permissivité courante dans bien des Églises, en convainc plus d’un qu’ils pratiquent la vérité.

15. Qu’est-ce qui a convaincu un frère qu’il possède la vérité ?

15 Qu’est-ce qui convainc d’autres Témoins d’expérience d’avoir trouvé la vérité ? Un frère de plus de 50 ans explique : « Depuis mon adolescence, je considère que ma foi repose sur trois grands piliers ou fondements : 1) Dieu existe ; 2) Dieu a inspiré la Bible ; 3) Dieu utilise et bénit aujourd’hui la congrégation chrétienne des Témoins de Jéhovah. Au fil des ans, dans le cadre de mon étude de la Bible, j’ai constamment mis à l’épreuve ces piliers pour vérifier s’ils reposaient sur des bases solides. Année après année, je n’ai cessé d’accumuler des preuves de leur solidité, ce qui a affermi  ma foi et ma conviction que nous possédons bel et bien la vérité. »

16. Quel aspect de la vérité a impressionné une sœur ?

16 Une sœur mariée se trouvant au siège mondial, à New York, dit que l’organisation de Jéhovah est la seule à proclamer indéfectiblement le nom de Jéhovah. Ce fait la convainc de détenir la vérité, parce que le nom divin apparaît plus de 7 000 fois dans la Bible. Elle dit par ailleurs : « Je trouve très encourageantes ces paroles de 2 Chroniques 16:9 : “[Les] yeux [de Jéhovah] rôdent par toute la terre, afin de montrer sa force en faveur de ceux dont le cœur est complet à son égard.” » Elle poursuit : « La vérité m’a appris à avoir un cœur complet pour que Jéhovah puisse librement montrer sa force en ma faveur. J’attache un très grand prix à ma relation avec lui, et beaucoup de valeur au rôle de Jésus dans la transmission d’une connaissance très intime de Dieu, cette connaissance qui me soutient. »

17. De quoi un ancien athée est-il convaincu, et pourquoi ?

17 Un ancien athée reconnaît : « La création me convainc que Dieu veut que l’humanité soit heureuse de vivre, donc qu’il ne va pas tolérer la souffrance éternellement. De plus, le monde s’enfonce dans l’impiété, alors que la foi, le zèle et l’amour des serviteurs de Jéhovah ne cessent de croître. Seul l’esprit de Jéhovah peut produire ce miracle des temps modernes » (lire 1 Pierre 4:1-4).

18. Que penses-tu des sentiments exprimés par deux autres frères ?

18 Voici pour quelles raisons un autre Témoin de longue date croit en la vérité que nous prêchons : « Mon étude au fil des ans m’a convaincu que les Témoins ont fait de sérieux efforts pour revenir au modèle du christianisme du Ier siècle. En voyageant, j’ai vu de mes yeux l’unité mondiale des Témoins de Jéhovah. La vérité biblique me procure satisfaction et bonheur. » Quand on lui a demandé pourquoi il était convaincu d’avoir trouvé la vérité, un frère de plus de 60 ans a surtout parlé de Jésus : « Nous avons soigneusement étudié la vie et le ministère de Jésus et son exemple nous a marqués. Nous avons fait des changements dans notre vie pour nous rapprocher de Dieu par son intermédiaire. Nous avons compris que son sacrifice rédempteur est le fondement du salut. Et nous savons qu’il a été ressuscité d’entre les morts. Ce fait est attesté par des témoins oculaires dignes de confiance » (lire 1 Corinthiens 15:3-8).

QUE FERONS-NOUS DE CETTE VÉRITÉ ?

19, 20. a) Sur quelle responsabilité Paul a-t-il attiré l’attention de la congrégation de Rome ? b) Étant des chrétiens voués, quel honneur avons-nous ?

19 En chrétiens qui aimons notre prochain, nous ne pouvons garder pour nous notre précieuse connaissance de la vérité. À ses frères de la congrégation de Rome, Paul a tenu ce raisonnement : « Si tu déclares publiquement cette “parole dans ta bouche même”, que Jésus est Seigneur, et si tu exerces la foi dans ton cœur que Dieu l’a relevé d’entre les morts, tu seras sauvé. Car c’est avec le cœur qu’on exerce la foi pour la justice, mais c’est avec la bouche qu’on fait la déclaration publique pour le salut » (Rom. 10:9, 10).

20 Étant des Témoins de Jéhovah voués, nous sommes convaincus de posséder la vérité et conscients de l’honneur que nous avons d’enseigner que le Royaume de Dieu est établi. Souhaitons que, grâce à la prédication de cette bonne nouvelle, d’autres soient impressionnés, tant par les enseignements bibliques que par notre conviction ardente.

^ § 3 Voir Les Témoins de Jéhovah, prédicateurs du Royaume de Dieu, pages 191-198, 448-454.