QUAND, en 537 av. n. è., les Juifs ont quitté Babylone pour regagner Jérusalem, Jéhovah s’est préoccupé de la route qu’ils allaient emprunter. Il leur a dit : « Frayez le chemin du peuple. Remblayez, remblayez la grande route. Débarrassez-la des pierres » (Is. 62:10). On imagine que, pour obéir à cet ordre, des éclaireurs ont remblayé la route en comblant les creux et en aplanissant les bosses. C’était un moyen de faciliter le retour du reste du peuple.

On pourrait faire un rapprochement entre cette route et un chemin menant à des objectifs spirituels. Jéhovah désire que nous avancions sur ce chemin, et que celui-ci soit dégagé de tout obstacle évitable. Sa Parole nous recommande : « Aplanis le chemin que suit ton pied, et que toutes tes voies soient solidement établies » (Prov. 4:26). Que tu sois jeune ou moins jeune, tu mesures certainement la sagesse de ce conseil.

PRÉPARE TON CHEMIN EN PRENANT DE BONNES DÉCISIONS

Tu as sûrement déjà entendu dire d’un adolescent : « Il ira loin » ou « Elle a tout pour elle ». Les jeunes sont en général en bonne santé, vifs d’esprit et animés d’une forte envie de réussir leur vie. La Bible dit d’ailleurs : « La beauté des jeunes gens, c’est leur force » (Prov. 20:29). Un jeune qui met ses talents et son énergie au service de Jéhovah peut atteindre des objectifs spirituels et connaître le vrai bonheur.

Cependant, tu as certainement remarqué que le monde s’intéresse de près aux capacités des jeunes Témoins. Si l’un d’eux est bon élève, un conseiller d’orientation, un professeur ou un camarade de classe le poussera sans doute à se lancer dans des études longues pour réussir dans ce monde. Un jeune chrétien doué en sport sera peut-être remarqué par des recruteurs qui lui  feront miroiter une carrière sportive. Te trouves-tu dans une telle situation, ou une de tes connaissances fait-elle l’objet de ce genre de pressions ? Comment faire de bons choix ?

Les enseignements de la Bible peuvent aider le chrétien à se préparer à suivre la meilleure route qui soit. « Souviens-toi donc de ton Grand Créateur aux jours de ton adolescence », conseille Ecclésiaste 12:1. Quel est le meilleur moyen pour toi ou un jeune de ta connaissance de vous souvenir de votre Grand Créateur ?

Réfléchis à ce qui est arrivé à Eric *, qui vit en Afrique de l’Ouest. Il adorait jouer au foot. À 15 ans, il a été sélectionné en équipe nationale. Il pouvait donc s’attendre, peu après, à recevoir en Europe une formation sportive de haut niveau, qui ferait peut-être de lui un footballeur professionnel. Comment le conseil « Souviens-toi [...] de ton Grand Créateur » allait-il entrer en ligne de compte ? Et quel enseignement toi ou un jeune de ta connaissance pouvez-vous tirer de l’histoire d’Eric ?

Pendant sa scolarité, Eric s’est mis à étudier la Bible avec les Témoins de Jéhovah. Il a ainsi appris que son Créateur allait résoudre définitivement les problèmes de l’humanité. Il a compris l’importance d’employer son temps et son énergie à faire la volonté de Dieu. Aussi a-t-il choisi de ne pas poursuivre une carrière sportive. Il s’est fait baptiser et s’est concentré sur les choses spirituelles. Par la suite, il est devenu assistant ministériel, puis a été invité à l’École biblique pour frères célibataires.

S’il avait suivi une carrière sportive, Eric aurait pu devenir riche et célèbre. Mais il a compris le bien-fondé de ce principe biblique : « Les choses de valeur du riche sont sa ville forte, et dans son imagination elles sont comme une muraille de protection » (Prov. 18:11). En effet, la sécurité que procure la richesse n’est qu’une illusion. De plus, ceux qui cherchent à tout prix à être riches « se [...] transperc[ent] partout de bien des douleurs » (1 Tim. 6:9, 10).

Heureusement, quantité de jeunes ont trouvé la joie et une sécurité durable en s’engageant dans le service à plein temps. « J’ai rejoint une grande “équipe” de serviteurs à plein temps, dit Eric. C’est la meilleure équipe à laquelle je puisse appartenir, et je remercie Jéhovah de m’avoir montré la seule voie qui mène au bonheur et à la réussite véritables. »

Et toi ? Au lieu de poursuivre des objectifs propres au monde, pourquoi ne pas établir solidement « tes voies » devant Jéhovah en entreprenant le service de pionnier ? (voir l’encadré «  Des bienfaits que l’Université ne peut offrir »).

ÉCARTE LES OBSTACLES DE TA ROUTE

En visitant le Béthel des États-Unis, un couple a perçu le bonheur des chrétiens qui servent Jéhovah en ce lieu. Par la suite, la sœur a écrit : « Nous nous étions installés trop confortablement dans nos habitudes. » Son mari et elle ont décidé de se dégager du temps pour des activités théocratiques et d’y consacrer davantage d’énergie.

À un moment donné, les changements qu’ils envisageaient leur ont semblé un peu démesurés. Mais un matin, ils ont réfléchi sur Jean 8:31, qui faisait l’objet du texte du jour. Jésus déclare : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples. » Ils se sont alors dit : « Quoi que nous fassions pour simplifier notre vie, le sacrifice en vaut la peine. » Ils ont vendu leur grande maison, se sont débarrassés d’autres fardeaux et ont rejoint une congrégation qui avait besoin de soutien. Aujourd’hui, tous deux sont pionniers, participent à la construction de Salles du Royaume et sont volontaires lors des assemblées de district. Quel est leur sentiment ? « C’est incroyable la joie que nous éprouvons à mener une vie plus simple, c’est-à-dire à faire ce que recommande l’organisation de Jéhovah. »

RESTE SUR LA ROUTE DES PROGRÈS SPIRITUELS

Salomon a écrit : « Tes yeux [...] doivent regarder en face, oui tes yeux rayonnants doivent porter leurs regards droit devant toi » (Prov. 4:25). Comme un automobiliste qui ne perd pas la route des yeux, ne laissons aucune source de distraction nous empêcher de nous fixer des objectifs spirituels et de les atteindre.

Quels objectifs spirituels pourrais-tu te fixer ? Le service à plein temps est assurément un bon objectif. Tu peux aussi soutenir une congrégation  voisine qui a besoin de proclamateurs expérimentés pour parcourir un territoire étendu. Par ailleurs, une congrégation ne manque pas forcément de proclamateurs capables, mais d’anciens et d’assistants ministériels. Pourrais-tu répondre à l’un de ces besoins ? Pourquoi ne pas voir avec le surveillant de circonscription comment te rendre plus utile ? Et si tu es disposé à t’éloigner davantage, tu peux te renseigner sur d’autres congrégations qui ont besoin de soutien *.

Revenons à la situation dont parle Isaïe 62:10. Des Juifs ont probablement travaillé dur pour niveler et déblayer la route menant à leur pays, afin que le reste du peuple atteigne sa destination sans encombre. Si tu travailles dur pour atteindre tes objectifs dans le service sacré, n’abandonne pas. Avec l’aide de Dieu, tu peux, toi aussi, y parvenir. Continue à lui demander de la sagesse tandis que tu t’efforces de déblayer les obstacles qui gênent ta progression. En temps voulu, tu constateras sûrement que Jéhovah t’aide à « aplani[r] le chemin que suit ton pied » (Prov. 4:26).

^ § 8 Le prénom a été changé.

^ § 18 Voir Organisés pour faire la volonté de Jéhovah, pages 111-112.