« Vérifi[e] les choses les plus importantes » (PHIL. 1:10).

1, 2. Quelle prophétie relative aux derniers jours a dû intriguer les disciples de Jésus, et pourquoi ?

PIERRE, Jacques, Jean et André se retrouvent enfin seuls avec leur Maître. Un peu plus tôt, Jésus a fait une déclaration au sujet de la destruction du temple qui les préoccupe beaucoup (Marc 13:1-4). C’est pourquoi ils lui demandent : « Dis-nous : Quand ces choses auront-elles lieu, et quel sera le signe de ta présence et de l’achèvement du système de choses ? » (Mat. 24:1-3). Jésus leur parle alors d’évènements, ou de situations, qui non seulement bouleverseraient leur existence, mais aussi caractériseraient les derniers jours du système méchant de Satan. Un élément, en particulier, a dû intriguer les disciples. Après avoir mentionné des conditions aussi affligeantes que des guerres, des pénuries alimentaires et la montée de la criminalité, Jésus annonce une caractéristique positive des derniers jours : « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans toute la terre habitée, en témoignage pour toutes les nations ; et alors viendra la fin » (Mat. 24:7-14).

2 Les disciples ont souvent prêché la bonne nouvelle du Royaume aux côtés de Jésus (Luc 8:1 ; 9:1, 2). Peut-être se souviennent-ils qu’il leur a dit : « La moisson est grande, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson » (Luc 10:2). Mais comment prêcheront-ils « dans toute la terre habitée » et donneront-ils un « témoignage pour toutes les nations » ? D’où viendront les « ouvriers » ? Si, en cet instant, alors qu’ils sont avec Jésus, ils pouvaient se transporter dans l’avenir ! Ils seraient très certainement stupéfaits de voir l’accomplissement des quelques paroles consignées aujourd’hui en Matthieu 24:14.

3. Comment Luc 21:34 se réalise-t-il de nos jours et quel examen personnel devrions-nous faire ?

3 La prophétie de Jésus se réalise à notre époque.  Des millions de proclamateurs unissent leurs efforts pour annoncer la bonne nouvelle du Royaume sur toute la terre (Is. 60:22). Toutefois Jésus a prédit que, durant ces derniers jours, certains auraient du mal à rester concentrés sur l’essentiel. Ils se laisseraient distraire et leurs « cœurs [...] s’alourdi[raient] » (lire Luc 21:34). Cette prophétie aussi s’accomplit sous nos yeux. L’attention de certains serviteurs de Dieu est détournée. Témoin, par exemple, les décisions qu’ils prennent en rapport avec l’emploi, les longues études et l’acquisition de biens, ainsi que le temps qu’ils passent à se divertir ou à pratiquer un sport. D’autres se laissent gagner par la fatigue due aux pressions et aux inquiétudes du quotidien. Pose-toi cette question : « Et moi, où est-ce que j’en suis ? Que révèlent mes décisions sur ma préoccupation première ? »

4. a) Que demandait Paul à Jéhovah en faveur des chrétiens de Philippes, et pourquoi ? b) Qu’allons-nous voir dans cet article et le suivant, et avec quel objectif ?

4 Pour que leur culte reste au centre de leur vie, les chrétiens du Ier siècle devaient fournir des efforts. L’apôtre Paul a vu la nécessité de prier afin que les chrétiens de Philippes « vérifie[nt] les choses les plus importantes » (lire Philippiens 1:9-11). Comme lui, la plupart des chrétiens de l’époque « se montr[aient] d’autant plus courageux à dire sans crainte la parole de Dieu » (Phil. 1:12-14). Pareillement aujourd’hui la grande majorité d’entre nous prêchent courageusement la Parole de Dieu. Cela étant, se peut-il qu’un examen de ce que l’organisation de Jéhovah accomplit de nos jours nous aide à être plus concentrés encore sur l’œuvre capitale de prédication ? Sans aucun doute ! Dans cet article, réfléchissons à la structure que Jéhovah a mise en place pour faciliter l’accomplissement de Matthieu 24:14. Quelle est la préoccupation première de son organisation et pourquoi le savoir nous poussera-t-il à l’action, nous et nos familles ? Dans l’article suivant, nous verrons comment persévérer et marcher du même pas que l’organisation de Jéhovah.

LA PARTIE CÉLESTE DE L’ORGANISATION DE JÉHOVAH EST EN MOUVEMENT

5, 6. a) Pourquoi Jéhovah a-t-il donné des visions de la partie céleste de son organisation ? b) Quelle vision Ézékiel a-t-il reçue ?

5 Dans sa Parole écrite, Jéhovah a préféré passer sous silence beaucoup de choses. Il ne révèle par exemple aucun détail sur le fonctionnement du cerveau ou de l’univers, même si ces renseignements auraient été des plus passionnants ! Par contre, il nous a fourni les informations nécessaires pour comprendre ses desseins et nous y conformer (2 Tim. 3:16, 17). Il est donc très intéressant que la Bible offre des aperçus de la partie invisible de l’organisation de Jéhovah. Les descriptions qu’en donnent les livres d’Isaïe, d’Ézékiel et de Daniel, ainsi que la Révélation de Jean, ne sont-elles pas fascinantes ? (Is. 6:1-4 ; Ézék. 1:4-14, 22-24 ; Dan. 7:9-14 ; Rév. 4:1-11). C’est un peu comme si Jéhovah tirait un coin de rideau pour nous laisser entrevoir les cieux invisibles. Dans quel but ?

6 Jéhovah tient à nous rappeler que nous faisons partie d’une organisation universelle. Ce que nous voyons n’est qu’une infime partie de tout ce qui s’accomplit en faveur des desseins de Jéhovah. Ézékiel a vu la partie invisible de l’organisation de Jéhovah sous la forme d’un char céleste colossal. Ce char pouvait se déplacer à une vitesse fulgurante et changer de direction en un instant (Ézék. 1:15-21). À chaque tour de roue, il parcourait une distance impressionnante. Dans sa vision, Ézékiel  a également eu un aperçu du Conducteur du char. Il a écrit : « Je vis quelque chose comme l’éclat de l’électrum, comme l’aspect du feu [...] tout autour [...]. C’était l’aspect de la ressemblance de la gloire de Jéhovah » (Ézék. 1:25-28). Comme cette vision a dû impressionner Ézékiel ! Il a vu Jéhovah diriger les mouvements de son organisation au moyen de son esprit saint et avec une parfaite maîtrise. Quelle représentation saisissante de la partie céleste de l’organisation divine à l’œuvre !

7. En quoi la vision de Daniel nous donne-t-elle une totale confiance, et pourquoi ?

7 Daniel aussi a eu une vision rassurante. Il a eu le privilège de voir Jéhovah sous les traits de « l’Ancien des jours » assis sur un trône avec des flammes de feu. Ce trône possédait des roues (Dan. 7:9). Jéhovah a voulu montrer à Daniel que Son organisation est en mouvement pour mener à bien Son dessein. Le prophète a également vu « quelqu’un de semblable à un fils d’homme », Jésus, recevant la direction de la partie terrestre de l’organisation de Jéhovah. La domination parfaite de Christ ne se limite pas à quelques années. En effet, c’est « une domination de durée indéfinie qui ne passera pas, et son royaume [est] un royaume qui ne sera pas supprimé » (Dan. 7:13, 14). Cette vision renforce notre confiance en Jéhovah et nous rappelle ce qu’il accomplit. Il a donné « domination, dignité et royaume » à son Fils, Jésus, qui a fait ses preuves. Jéhovah a confiance en lui. Nous pouvons donc, nous aussi, avoir confiance en la direction de Jésus.

8. Quel effet des visions venant de Jéhovah ont-elles eu sur Ézékiel et Isaïe, et quel effet devraient-elles avoir sur nous ?

 8 Quel effet cet aperçu de la partie invisible de l’organisation de Jéhovah devrait-il avoir sur nous ? Comme Ézékiel, nous ressentons sûrement de l’admiration et de l’humilité devant ce que Jéhovah accomplit (Ézék. 1:28). Méditer sur l’organisation de Jéhovah nous poussera à l’action, comme Isaïe l’a été. Quand il s’est vu offrir l’occasion de parler des actes de Jéhovah, il n’a pas hésité une seconde (lire Isaïe 6:5, 8). Il était convaincu qu’avec le soutien de Jéhovah, il pourrait surmonter n’importe quelle difficulté. De même, cet aperçu de la partie invisible de l’organisation de Jéhovah devrait nous pénétrer d’un profond respect et nous pousser à l’action. Il est vraiment stimulant de méditer sur cette organisation sans cesse en mouvement et entièrement concentrée sur l’accomplissement des desseins de Jéhovah.

LA PARTIE TERRESTRE DE L’ORGANISATION DE JÉHOVAH

9, 10. Pourquoi faut-il une partie visible à l’organisation de Jéhovah ?

9 Par son Fils, Jéhovah a établi ici, sur terre, une structure qui œuvre conjointement avec la partie invisible de son organisation. Pourquoi l’œuvre annoncée en Matthieu 24:14 nécessiterait-elle une structure visible ? Considérons trois raisons.

10 Premièrement, cette œuvre conduirait les disciples « jusque dans la région la plus lointaine de la terre », a dit Jésus (Actes 1:8). Deuxièmement, il faudrait une structure pour fournir la nourriture spirituelle à ceux qui participeraient à cette activité et prendre soin d’eux (Jean 21:15-17). Troisièmement, il faudrait prendre des dispositions afin que ceux qui prêchent la bonne nouvelle se réunissent pour adorer Jéhovah et soient formés à cette œuvre (Héb. 10:24, 25). De tels objectifs ne s’atteignent pas par hasard. Pour bien accomplir leur œuvre, les disciples du Christ devraient donc être bien organisés.

11. Comment soutenons-nous les dispositions prises par l’organisation de Jéhovah ?

11 Comment soutenons-nous les dispositions prises par l’organisation de Jéhovah ? Il est important de toujours faire confiance à ceux à qui Jéhovah et Jésus ont confié la direction de notre œuvre. Dans le monde d’aujourd’hui, beaucoup de causes ou d’occupations pourraient se disputer l’attention de ceux qui nous dirigent. Pourtant, sur quoi la partie visible de l’organisation de Jéhovah est-elle indéfectiblement concentrée ?

CONCENTRÉS SUR « LES CHOSES LES PLUS IMPORTANTES »

12, 13. Comment les anciens qui organisent la prédication dans leur pays s’acquittent-ils de leur fonction, et à quoi leur exemple t’encourage-t-il ?

12 Dans le monde entier, des anciens expérimentés sont nommés pour organiser la prédication et lui donner de l’élan. Avant de prendre une décision, ils cherchent la direction de la Bible, véritable « lampe pour [leur] pied » et « lumière pour [leur] route », et prient ardemment Jéhovah de leur montrer la voie (Ps. 119:105 ; Mat. 7:7, 8).

13 Aujourd’hui comme au Ier siècle, les anciens qui prennent la tête de l’œuvre de prédication sont assidus « au ministère de la parole » (Actes 6:4). Les progrès de la bonne nouvelle, dans leur territoire et partout ailleurs dans le monde, les réjouissent beaucoup (Actes 21:19, 20). Quand ils prennent les dispositions nécessaires aux progrès de la prédication, plutôt que de fixer des milliers de règles et de procédures ils  suivent la direction des Écritures et de l’esprit saint de Dieu (lire Actes 15:28). Ils donnent ainsi un excellent exemple à tous dans les congrégations (Éph. 4:11, 12).

14, 15. a) Quelles activités favorisent l’œuvre de prédication partout dans le monde ? b) Comment considères-tu la possibilité qui t’est offerte de soutenir l’œuvre du Royaume ?

14 Peu d’entre nous voient le dur travail que réclame la préparation de la nourriture spirituelle pour nos publications, nos réunions et nos assemblées. Des milliers de volontaires traduisent inlassablement cette nourriture spirituelle en quelque 600 langues pour que le plus grand nombre de personnes possible apprennent les « choses magnifiques de Dieu » dans leur langue (Actes 2:7-11). De jeunes frères et sœurs participent à la production de nos publications sur des rotatives à grande vitesse et des chaînes de reliure. Ces publications sont ensuite distribuées aux congrégations jusque dans les régions les plus reculées de la planète.

15 Un grand nombre d’activités se déploient également afin que nous puissions nous concentrer sur la prédication de la bonne nouvelle accomplie par notre congrégation. En effet, des milliers de Témoins s’offrent volontairement pour construire des Salles du Royaume et des Salles d’assemblées, apporter leur aide en cas de catastrophe naturelle ou d’urgence médicale, et organiser nos assemblées et des écoles bibliques. Et ce n’est là qu’une partie de ce qui s’effectue en coulisse. Quel objectif vise tout ce travail ? Faciliter la prédication de la bonne nouvelle, améliorer le bien-être spirituel des prédicateurs et étendre le vrai culte. Alors : La partie terrestre de l’organisation de Jéhovah reste-t-elle concentrée sur les choses les plus importantes ? Certainement !

SUIS L’EXEMPLE DE L’ORGANISATION DE JÉHOVAH

16. Qu’est-ce qui ferait un excellent thème d’étude individuelle ou familiale ?

16 Prenons-nous régulièrement le temps de réfléchir aux rouages de l’organisation de Jéhovah ? Certains consacrent une partie de leur culte familial ou de leur étude individuelle à faire des recherches et à méditer sur ce thème. Les visions reçues par Isaïe, Ézékiel, Daniel et Jean sont des sujets d’étude passionnants. Le livre Les Témoins de Jéhovah : Prédicateurs du Royaume de Dieu ou d’autres publications ou DVD disponibles dans ta langue contiennent des renseignements fascinants sur l’organisation.

17, 18. a) Quels bienfaits retires-tu de cette étude ? b) Quelles questions devrions-nous nous poser ?

17 Il est bénéfique de méditer sur ce que Jéhovah accomplit au moyen de son organisation. Aux côtés de cette organisation grandiose, soyons résolus à rester concentrés sur les choses les plus importantes. Nous aurons alors la même détermination que Paul, qui a écrit : « Puisque nous avons ce ministère selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne renonçons pas » (2 Cor. 4:1). L’apôtre a également encouragé ses compagnons en ces termes : « Ne renonçons [...] pas à faire ce qui est excellent, car le moment venu nous moissonnerons, si nous ne nous laissons pas gagner par la fatigue » (Gal. 6:9).

18 Devons-nous apporter des changements à nos habitudes individuelles ou familiales afin de vérifier les choses les plus importantes ? Pouvons-nous simplifier notre vie ou réduire les sources de distraction afin d’accorder davantage d’attention à l’œuvre capitale de prédication ? L’article qui suit détaille cinq choses qui nous aideront à marcher au rythme de l’organisation de Jéhovah.