LUZIA BOITE DE LA JAMBE GAUCHE. Toute petite, elle a contracté la poliomyélite, une maladie très contagieuse qui attaque le système nerveux. Elle avait 16 ans quand une femme pour qui elle travaillait lui a dit : « Tu as une paralysie parce que Dieu t’a punie pour avoir été désobéissante et méchante envers ta mère. » Même après plusieurs années, Luzia se souvient encore à quel point cela l’avait dévastée.

QUAND DAMARIS A APPRIS QU’ELLE AVAIT UN CANCER DU CERVEAU, son père lui a demandé : « Qu’est-​ce que tu as fait pour que ça t’arrive ? Ce doit être quelque chose de très grave. C’est pour ça que Dieu te punit. » Cette réflexion l’a complètement anéantie.

L’idée que la maladie est une punition de Dieu ne date pas d’hier. En effet, le livre Le baptême dit qu’à l’époque de Christ, « certaines maladies pouvaient être considérées [...] comme les signes d’une malédiction, d’une punition des parents ou du malade par Dieu * ». Et le livre Medieval Medicine and the Plague dit qu’au Moyen Âge, « certains croyaient que Dieu provoquait des épidémies pour les punir de leurs péchés * ». Ainsi, au XIVsiècle, quand la peste a fait des millions de victimes à travers l’Europe, était-​ce Dieu qui exécutait un jugement sur les méchants ? Ou était-​elle simplement due à une infection bactérienne, comme les chercheurs l’ont depuis démontré ? Certains se demandent peut-être si Dieu se sert réellement de la maladie pour faire souffrir les gens à cause de leurs péchés *.

RÉFLÉCHISSEZ À CECI : Pourquoi Jésus aurait-​il guéri des malades si la maladie et la souffrance étaient des punitions méritées venant de Dieu ? N’aurait-​il pas ainsi porté atteinte à la justice de Dieu ? (Matthieu 4:23, 24). Jésus ne se serait jamais opposé aux actions de Dieu. Il a dit : « Je fais toujours les choses qui lui plaisent », et : « Je fais exactement ce que le Père m’ordonne de faire » (Jean 8:29 ; 14:31).

La Bible est claire : Jéhovah « n’est jamais injuste » (Deutéronome 32:4). Par exemple, il ne provoquerait jamais un accident d’avion qui tuerait des centaines d’innocents pour punir quelqu’un à bord ! Conformément à la justice divine, Abraham, un fidèle serviteur de Dieu, a dit que Dieu ne ferait jamais « mourir le juste avec le méchant ». Il a ajouté qu’« on ne peut pas imaginer » qu’il agisse ainsi (Genèse 18:23, 25). La Bible dit aussi que « Dieu n’agit pas avec méchanceté » ni ne fait « quelque chose de mal » (Job 34:10-12).

CE QUE LA BIBLE ENSEIGNE SUR LES SOUFFRANCES

Quand nous souffrons, ce n’est pas Dieu qui nous punit pour un péché. Jésus lui-​même a été très clair à ce propos quand lui et ses disciples ont vu un homme aveugle de naissance : « Ses disciples lui demandèrent : “Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ?” Jésus répondit : “Ni cet homme ni ses parents n’ont péché, mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient rendues manifestes dans son cas” » (Jean 9:1-3).

Comme des idées fausses circulaient, les disciples de Jésus ont dû être surpris quand il leur a dit que ni cet homme ni ses parents n’avaient commis un péché qui leur aurait valu un malheur. Jésus a non seulement guéri la cécité de l’homme mais, ce faisant, il a aussi réfuté la croyance selon laquelle  les souffrances sont une punition de Dieu (Jean 9:6, 7). Quel réconfort pour ceux qui souffrent aujourd’hui de graves problèmes de santé de savoir que Dieu n’est pas la cause de leur affliction !

Pourquoi Jésus aurait-​il guéri des malades si c’était Dieu qui les punissait pour leurs mauvaises actions ?

La Bible nous rassure

  • « Dieu ne peut pas être éprouvé par des choses mauvaises, et lui-​même n’éprouve personne de cette façon » (JACQUES 1:13). D’ailleurs, les « choses mauvaises » qui affligent l’humanité depuis des siècles, notamment la maladie, la douleur et la mort, seront bientôt éliminées.

  • Jésus Christ a « guér[i] tous ceux qui étaient malades » (MATTHIEU 8:16). En guérissant tous ceux qui venaient à lui, le Fils de Dieu a montré ce que le royaume de Dieu accomplira à l’échelle mondiale.

  • « [Dieu] essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort n’existera plus ; il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur. Les choses anciennes ont disparu » (RÉVÉLATION 21:3-5).

À QUI LA FAUTE ?

Mais pourquoi l’humanité souffre-​t-​elle tant ? Les humains cherchent la réponse à cette question depuis des siècles. Si Dieu n’est pas responsable, alors, à qui la faute ? L’article qui suit répondra à ces questions.

^ § 4 M. Scouarnec, Éd. De l’Atelier, 2002.

^ § 4 L. Elliott, Crabtree Publishing Company, 2006.

^ § 4 Même si, par le passé, Dieu a parfois puni des personnes pour des péchés en particulier, la Bible ne dit pas qu’il se sert aujourd’hui des maladies ou d’autres malheurs pour punir les gens.