Aller au contenu

Aller au sommaire

3 Faire face aux difficultés

3 Faire face aux difficultés

Il y a des difficultés qui pour le moment ne peuvent pas être évitées ni résolues. Par exemple, si vous avez perdu un être cher ou si vous luttez contre une maladie chronique, vous n’avez peut-être pas d’autre choix que de trouver des moyens de supporter votre douleur. La Bible peut-​elle vous aider dans de telles situations ?

MALADIE CHRONIQUE

Rose confie : « J’ai une maladie génétique qui me cause constamment de fortes douleurs. Ma vie est devenue très dure. » Ce qui l’inquiétait beaucoup, c’est qu’elle était parfois incapable de se concentrer sur son étude de la Bible et sur les questions spirituelles. Mais ces paroles de Jésus en Matthieu 19:26 l’ont grandement aidée : « Pour Dieu tout est possible. » Rose a appris qu’il n’y avait pas qu’une façon d’étudier. Comme il lui était parfois impossible de lire à cause de ses douleurs, elle s’est mise à écouter les enregistrements de la Bible et des publications bibliques *. « Sans ça, dit-​elle, je ne sais pas comment j’aurais entretenu ma spiritualité. »

Quand Rose est triste parce qu’elle ne peut plus faire autant qu’avant, elle trouve du réconfort dans ces paroles de 2 Corinthiens 8:12 : « Si la bonne volonté y est tout d’abord, elle est surtout agréée selon ce que quelqu’un a, non selon ce que quelqu’un n’a pas. » Ces paroles rappellent à Rose que Dieu est heureux de ce qu’elle fait, parce qu’elle fait tout ce qu’elle peut compte tenu de ses limites.

 DEUIL

Delphine, citée plus tôt, se rappelle : « Quand ma fille de 18 ans est décédée, la douleur était si immense que je pensais ne plus pouvoir vivre. Rien ne serait plus comme avant. » Cependant, elle a été très réconfortée par les paroles de Psaume 94:19, où le psalmiste dit à Dieu : « Quand les inquiétudes m’ont submergé, tu m’as consolé et apaisé. » Elle dit : « Je priais Jéhovah pour qu’il m’aide à trouver des moyens d’apaiser ma douleur. »

Elle s’est investie dans une activité bénévole. Avec le temps, elle s’est comparée à un crayon de coloriage : même les plus abîmés sont encore utiles pour colorier. Pareillement, même si elle se sentait brisée, elle a appris qu’elle pouvait encore aider les autres. Elle se rappelle : « J’ai compris que quand je me servais des principes et des vérités bibliques pour réconforter mes étudiants, c’était la façon dont Jéhovah m’apaisait et me consolait. » Elle a fait une liste des personnages de la Bible qui ont traversé des périodes d’affliction. « Tous étaient des hommes et des femmes de prière, sans exception », a-​t-​elle découvert. Et d’ajouter : « Vous n’aurez aucune réponse, si votre Bible reste fermée. »

Delphine a appris autre chose en étudiant la Bible : se concentrer sur l’avenir, et non sur le passé. L’espoir mentionné en Actes 24:15 la réconforte : « Il va y avoir une résurrection tant des justes que des injustes. » Est-​elle convaincue que Jéhovah va ressusciter sa fille ? Laissons-​la répondre : « J’imagine ma fille dans l’avenir. Notre prochain “rendez-vous” est déjà programmé, comme si mon Père l’avait noté dans son calendrier. Je nous vois toutes les deux dans notre jardin aussi clairement que je l’ai vue et aimée le jour de sa naissance. »

^ § 4 De nombreux enregistrements sont disponibles sur le site jw.org.

La Bible peut vous réconforter même dans les périodes les plus sombres de votre vie.