Aller au contenu

Aller au sommaire

Parents, aidez vos enfants à bâtir leur foi

Parents, aidez vos enfants à bâtir leur foi

« Jeunes gens et [...] vierges [...]. Qu’ils louent le nom de Jéhovah » (PS. 148:12, 13).

CANTIQUES : 88, 115

1, 2. a) Quelle difficulté les parents rencontrent-​ils, et comment peuvent-​ils la surmonter ? b) Quels sont les quatre points que nous allons examiner ?

« NOUS croyons en Jéhovah, mais ça ne veut pas forcément dire que nos enfants croiront eux aussi, a dit un couple de France. La foi n’est pas héréditaire. Nos enfants l’acquièrent peu à peu. » Un frère australien a écrit : « Aider son enfant à bâtir sa foi, c’est sans doute la tâche la plus difficile qu’une personne puisse avoir dans toute sa vie. Il faut pour cela se servir de tous les moyens disponibles. Un jour, vous pensez avoir donné à votre enfant une réponse satisfaisante, mais plus tard il vous repose la même question ! Les réponses qui satisfont sa curiosité aujourd’hui peuvent ne plus lui suffire demain. Vous devrez peut-être revenir plusieurs fois sur les mêmes sujets. »

2 Si tu as des enfants, t’arrive-​t-​il de ne pas te sentir capable d’assumer la responsabilité de les enseigner et de les modeler pour qu’ils deviennent des hommes et des femmes de foi ? À vrai dire, personne n’est à la hauteur, s’il compte sur sa propre sagesse (Jér. 10:23). Mais nous pouvons réussir en comptant sur la direction de Dieu. Examinons quatre moyens d’aider tes enfants à bâtir leur foi : 1) Apprends à bien les connaître.  2) Enseigne avec ton cœur. 3) Sers-​toi de bons exemples. 4) Sois patient et prie.

APPRENDS À BIEN CONNAÎTRE TES ENFANTS

3. Comment les parents peuvent-​ils imiter la façon d’enseigner de Jésus ?

3 Jésus n’avait pas peur de demander à ses disciples ce qu’ils croyaient (Mat. 16:13-15). Imite-​le. Le mieux est d’inviter tes enfants à exprimer, dans un cadre détendu, leurs sentiments, y compris leurs éventuels doutes. Un frère de 15 ans qui vit en Australie a écrit : « Souvent, papa parle avec moi de ma foi en me faisant réfléchir. Il me pose des questions comme : “Que dit la Bible ?” “Crois-​tu ce qu’elle dit ?” “Pourquoi le crois-​tu ?” Il veut que je réponde avec mes propres mots, et pas que je répète ce que lui ou maman disent. En grandissant, j’ai dû développer mes réponses. »

4. Pourquoi est-​ce important de prendre au sérieux les questions d’un enfant ? Donne un exemple.

4 Si un enfant a des doutes sur un enseignement, efforce-​toi de ne pas réagir trop vivement ni de te mettre sur la défensive. Aide-​le patiemment à raisonner. « Prenez au sérieux les questions de votre enfant, a dit un père. Ne les écartez pas, comme si elles n’étaient pas importantes, et n’évitez pas un sujet juste parce qu’il vous met mal à l’aise. » En fait, il est bien de considérer les questions sincères de ton enfant comme une marque de son intérêt et de son désir de comprendre. Même à 12 ans, Jésus a posé des questions profondes (lire Luc 2:46). « Quand j’ai dit que je me demandais si nous avions la vraie religion, se souvient un adolescent de 15 ans qui vit au Danemark, mes parents ont gardé leur calme, même s’ils se sont sûrement inquiétés pour moi. Ils ont répondu à toutes mes questions en se servant de la Bible. »

5. Comment les parents peuvent-​ils montrer qu’ils ne partent pas du principe que leurs enfants ont la foi ?

5 Apprends à bien connaître tes enfants — leurs opinions, leurs sentiments, leurs préoccupations. Ne pars pas du principe qu’ils ont la foi simplement parce qu’ils vont avec toi aux réunions et en prédication. Aie des conversations spirituelles au cours de vos activités quotidiennes. Prie avec tes enfants et pour eux. Essaie de savoir quelles épreuves subit leur foi, et aide-​les à y faire face.

ENSEIGNE AVEC TON CŒUR

6. Pour être de bons enseignants, pourquoi les parents doivent-​ils faire pénétrer la vérité dans leur propre cœur ?

6 Jésus était un enseignant qui touchait les cœurs parce qu’il aimait Jéhovah, sa Parole et les gens (Luc 24:32 ; Jean 7:46). Le même amour permettra aux parents de toucher le cœur de leurs enfants (lire Deutéronome 6:5-8 ; Luc 6:45). Par conséquent, sois un bon étudiant de la Bible et de nos ouvrages. Intéresse-​toi à la création et aux articles de nos publications qui en parlent (Mat. 6:26, 28). Ainsi, tu élargiras tes connaissances, augmenteras ta gratitude pour Jéhovah et seras mieux à même d’enseigner tes enfants (Luc 6:40).

7, 8. Si le cœur d’un parent est rempli de la vérité biblique, qu’en résultera-​t-​il ? Donne un exemple.

7 Si ton cœur est rempli de la vérité biblique, tu auras envie d’en parler avec tes enfants. Fais-​le à n’importe quel moment, pas seulement lors de la préparation des réunions ou lors du culte familial. Ces discussions ne devraient pas être forcées, mais naturelles et spontanées ; elles devraient faire partie de vos conversations de tous les jours. Un couple des États-Unis parle de Jéhovah quand toute la famille admire une particularité  de la nature ou partage un bon repas. Il explique : « Nous faisons remarquer à nos enfants l’amour et le soin avec lesquels Jéhovah a fait tout ce qu’il nous a fourni. » Lorsqu’ils jardinent avec leurs deux filles, des parents d’Afrique du Sud attirent leur attention sur la façon prodigieuse dont les graines germent et dont les plantes poussent. « Nous nous efforçons d’inculquer à nos filles un grand respect pour la vie et son extraordinaire complexité », témoignent-​ils.

8 Quand son fils avait une dizaine d’années, un père australien a profité de la visite d’un musée pour l’aider à fortifier sa foi en Dieu et en la création. Il raconte : « Nous avons vu dans une vitrine des animaux marins disparus, les ammonoïdes et les trilobites. Ça nous a frappés de voir à quel point ces animaux étaient beaux, complexes et complets, tout autant que ceux qu’on connaît aujourd’hui. Alors, si la vie a évolué depuis des formes simples vers des formes plus complexes, pourquoi ces animaux du passé étaient-​ils déjà si complexes ? C’est une idée qui m’a beaucoup touché, et je l’ai exprimée à mon fils. »

SERS-​TOI D’EXEMPLES EFFICACES

9. a) Qu’est-​ce qui fait l’efficacité des exemples ? b) De quel exemple une mère s’est-​elle servie ?

9 Jésus faisait un grand usage des exemples, qui stimulent la réflexion, parlent au cœur et facilitent la mémorisation (Mat. 13:34, 35). En général, les enfants débordent d’imagination. Aussi, dans ton enseignement, utilise généreusement les exemples. C’est ce qu’a fait une mère japonaise. Quand ses deux fils étaient âgés de huit et dix ans, elle leur a montré avec quel soin Jéhovah a créé l’atmosphère. Pour cela, elle leur a donné du lait, du sucre et du café, en demandant à chacun de lui préparer une tasse de café. « Ils l’ont fait avec beaucoup de soin, explique-​t-​elle. Quand je leur ai demandé pourquoi ils s’étaient autant appliqués, ils ont répondu qu’ils voulaient que le café soit exactement comme je l’aime. Je leur ai expliqué que Dieu a mélangé les gaz de l’atmosphère avec le même soin, pour qu’elle soit exactement comme il fallait pour nous. » Cet exemple adapté à leur âge a éveillé leur intérêt, ce que n’aurait sans doute pas fait un enseignement passif. Nul doute qu’ils n’ont jamais oublié la leçon !

Sers-​toi de choses simples pour bâtir la foi de tes enfants en Jéhovah et dans la création (voir paragraphe 10).

10, 11. a) Quel exemple pourrais-​tu utiliser pour aider ton enfant à bâtir sa foi en Dieu ? (voir illustration du titre). b) De quels exemples efficaces t’es-​tu déjà servi ?

10 Pour aider ton enfant à bâtir sa foi en Dieu, tu pourrais aussi utiliser l’exemple d’une recette de cuisine. De quelle façon ? Après avoir fait un gâteau ou des biscuits, explique-​lui à quoi sert la recette. Puis donne-​lui un fruit, par exemple une pomme, et demande-​lui : « Tu savais que pour avoir cette pomme il a fallu une “recette” ? » Coupe la pomme en deux et donne-​lui un pépin. Explique que la recette a été « écrite » dans ce pépin, mais dans une langue bien plus complexe  que les mots d’un livre de recettes. Demande-​lui : « Si quelqu’un a écrit la recette du gâteau, qui a écrit la recette beaucoup plus complexe de la pomme ? » À un enfant plus grand, tu pourrais dire que la recette de la pomme, en fait de tout le pommier sur lequel elle a poussé, se trouve dans le code de l’ADN. Vous pourriez même regarder ensemble certaines illustrations des pages 10 à 20 de la brochure Cinq questions à se poser sur l’origine de la vie.

11 Beaucoup de parents aiment discuter avec leurs enfants des articles de la rubrique « Hasard ou conception ? », qui paraît dans Réveillez-vous ! Ou, si leurs enfants sont très jeunes, ils s’en inspirent pour leur enseigner des idées simples. Par exemple, comparant les avions à des oiseaux, un couple du Danemark a tenu ce raisonnement : « Les avions ressemblent à des oiseaux. Mais est-​ce qu’ils peuvent pondre des œufs pour avoir des petits avions ? Les oiseaux ont-​ils besoin de pistes d’atterrissage ? Et qu’est-​ce qui est plus joli : le bruit d’un avion ou le chant d’un oiseau ? Alors, qui est le plus intelligent : le créateur des avions ou le Créateur des oiseaux ? » Un tel raisonnement, avec des questions bien pensées, peut aider un enfant à acquérir la « capacité de réflexion » et la foi en Dieu (Prov. 2:10-12).

12. Comment les exemples peuvent-​ils aider les enfants à bâtir leur foi en la Bible ?

12 Des exemples efficaces peuvent aussi fortifier la foi d’un enfant en l’exactitude de la Bible. Considère le passage de Job 26:7 (lire). Comment prouver que ce verset a été inspiré ? Tu pourrais te contenter d’énoncer des faits. Mais pourquoi ne pas plutôt stimuler l’imagination de ton enfant ? Explique que Job a vécu bien avant qu’existent les télescopes et les vaisseaux spatiaux. Le rôle de ton enfant pourrait être de montrer qu’à l’époque certains avaient peut-être du mal à croire qu’un objet très volumineux, comme la Terre, puisse reposer sur rien. Il pourrait illustrer cela en montrant à l’aide d’un ballon ou d’une pierre que les objets ayant une masse reposent forcément sur quelque chose. Cette démonstration peut aider ton enfant à comprendre que Jéhovah a fait écrire dans la Bible des vérités bien avant que les humains soient capables de les prouver (Neh. 9:6).

ILLUSTRE LA VALEUR DES PRINCIPES BIBLIQUES

13, 14. Comment des parents pourraient-​ils inculquer à leurs enfants la valeur des principes bibliques ?

13 Il est particulièrement important d’inculquer à tes enfants la valeur des principes bibliques (lire Psaume 1:1-3). Il y a de nombreuses façons de s’y prendre. Tu pourrais par exemple inviter ton enfant à imaginer qu’il va vivre sur une île isolée et qu’il doit choisir les personnes qui vivront avec lui. Puis demande-​lui : « Quelles qualités chacun doit-​il avoir pour que tous vivent en paix et s’entendent bien ? » Tu pourrais ensuite parler avec lui des sages principes contenus en Galates 5:19-23.

14 Cet exercice peut lui enseigner deux leçons importantes. D’une part, les normes de Dieu favorisent la paix et l’harmonie véritables. D’autre part, en nous instruisant dès maintenant, Jéhovah nous prépare pour la vie dans le monde nouveau (Is. 54:13 ; Jean 17:3). Tu pourrais appuyer ton explication par une biographie parue dans nos publications, comme celles de la rubrique « La Bible transforme des vies », publiée dans La Tour de Garde. Ou bien si quelqu’un de ta congrégation a opéré de gros changements pour plaire à Jéhovah, invite-​le à vous raconter son parcours. De tels exemples donnent vie aux principes bibliques ! (Héb. 4:12).

15. Avec quel objectif principal devrais-​tu enseigner tes enfants ?

 15 Voici l’idée à retenir : pour enseigner tes enfants, sors des sentiers battus. Fais preuve d’imagination. Stimule leur réflexion, tout en tenant compte de leur âge. Rends ton enseignement passionnant et fortifiant pour la foi. « Ne vous lassez jamais d’essayer de nouvelles façons d’aborder de vieux sujets », a dit un père.

FOI, PATIENCE ET PRIÈRES

16. Pourquoi la patience est-​elle capitale pour enseigner ses enfants ? Donne un exemple.

16 Pour bâtir une foi solide, l’esprit de Dieu est nécessaire (Gal. 5:22, 23). Comme un fruit littéral, la foi a besoin de temps pour grandir. Tu devras donc enseigner tes enfants avec patience et persévérance. Un père de deux enfants qui vit au Japon a dit : « Ma femme et moi leur avons tout simplement accordé beaucoup d’attention. Quand ils étaient tout petits, je faisais un quart d’heure d’étude avec eux tous les jours, sauf les jours de réunion. Quinze minutes, ce n’était pas trop difficile, ni pour nous, ni pour eux. » Un surveillant de circonscription a écrit : « Adolescent, j’avais beaucoup de questions et de doutes, mais je ne les exprimais pas tous. Avec le temps, j’ai obtenu un grand nombre de réponses lors des réunions, ou durant l’étude familiale ou individuelle. D’où l’importance pour les parents de ne jamais cesser d’enseigner. »

Pour que tu sois un enseignant efficace, la Parole de Dieu doit d’abord être dans ton propre cœur (voir paragraphe 17).

17. a) Pourquoi le bon exemple des parents est-​il important ? b) Comment un couple a-​t-​il donné l’exemple à ses filles ?

17 Bien sûr, ce qui est très important, c’est ton propre exemple de foi. Tes enfants observent tes actions, ce qui les influencera sûrement en bien. Alors continue de développer ta foi. Montre-​leur combien Jéhovah est réel pour toi. Des parents vivant aux Bermudes expliquent que, lorsqu’ils sont inquiets, ils prient Jéhovah avec leurs filles en lui demandant sa direction, et ils les encouragent à prier de leur côté. « Nous disons aussi à notre aînée : “Fais entièrement confiance à Jéhovah, reste active dans le service du Royaume et ne t’inquiète pas trop.” Quand elle voit comment les choses tournent, elle se rend compte que Jéhovah nous aide. Ça fait merveille sur sa foi en Dieu et en la Bible. »

18. Quelle vérité importante les parents doivent-​ils reconnaître ?

18 En fin de compte, c’est évidemment aux enfants de développer leur propre foi. Les parents peuvent planter et arroser, mais seul Dieu peut faire croître (1 Cor. 3:6). C’est pourquoi demande-​lui son esprit et ne ménage pas tes efforts pour enseigner tes chers enfants. Jéhovah aura ainsi beaucoup à bénir (Éph. 6:4).