« Tu as lutté avec Dieu et avec les hommes, si bien qu’à la fin tu l’as emporté » (GEN. 32:28).

CANTIQUES : 60, 38

1, 2. Quelles difficultés les serviteurs de Jéhovah rencontrent-​ils ?

DEPUIS le premier fidèle, Abel, les adorateurs de Jéhovah ont toujours lutté. L’apôtre Paul a écrit aux chrétiens hébreux qu’ils « av[aient] enduré un grand combat dans les souffrances » en essayant de gagner l’approbation et la bénédiction de Jéhovah (Héb. 10:32-34). Il a comparé les combats du chrétien aux efforts d’un athlète prenant part à une compétition grecque, par exemple de course à pied, de lutte ou de boxe (Héb. 12:1, 4). Aujourd’hui, nous sommes dans la course pour la vie, et nos adversaires veulent nous distraire, nous faire trébucher, nous mettre à terre et nous enlever notre joie et nos futures récompenses.

2 Nous devons tout d’abord mener une lutte intense contre Satan et son monde méchant (Éph. 6:12). Il est indispensable de résister à l’influence des « forteresses » du monde, qui comprennent ses doctrines, ses philosophies et ses pratiques nuisibles comme l’immoralité sexuelle, l’usage du tabac ou de la drogue et l’abus d’alcool. De plus, nous devons constamment  combattre nos faiblesses charnelles et le découragement (2 Cor. 10:3-6 ; Col. 3:5-9).

3. Comment Dieu nous entraîne-​t-​il à lutter contre nos adversaires ?

3 Est-​ce vraiment possible de vaincre des adversaires aussi puissants ? Oui, mais à condition de se battre. Se servant de l’exemple du boxeur de son époque, Paul a dit de lui-​même : « Voici de quelle façon je dirige mes coups : je les dirige de façon à ne pas battre l’air » (1 Cor. 9:26). À l’image d’un boxeur, nous devons repousser nos adversaires. Jéhovah nous y aide en nous entraînant. Il fournit des directives salvatrices dans sa Parole. Il nous aide également grâce à nos publications bibliques, à nos réunions chrétiennes et à nos assemblées. Mets-​tu en pratique ce que tu apprends ? Si tu ne le faisais pas, cela reviendrait à « battre l’air », à ne pas t’opposer pleinement à ton adversaire.

4. Comment ne pas nous laisser vaincre par le mal ?

4 Nos adversaires peuvent nous attaquer quand nous nous y attendons le moins ou quand nous sommes au plus bas. Restons toujours vigilants. La Bible nous exhorte : « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais continue à vaincre le mal par le bien » (Rom. 12:21). L’encouragement à ne pas se laisser « vaincre par le mal » montre que nous pouvons gagner la lutte contre le mal. Nous y parviendrons si nous continuons de le combattre. Par contre, si nous baissions notre garde et cessions de lutter, Satan, son monde méchant ou notre chair imparfaite pourraient l’emporter. Ne laisse jamais Satan t’intimider et faire retomber tes mains. Ne t’avoue jamais vaincu ! (1 Pierre 5:9).

5. a) Qu’est-​ce qui peut nous aider à continuer de lutter ? b) Quels personnages bibliques allons-​nous étudier ?

5 Pour remporter la victoire, n’oublions pas pourquoi nous luttons. Si nous voulons être approuvés et bénis par Dieu, nous devons rester concentrés sur l’assurance contenue en Hébreux 11:6 : « Celui qui s’avance vers Dieu doit croire qu’il est, et qu’il devient celui qui récompense ceux qui le cherchent réellement. » La forme du verbe grec traduit par « cherchent réellement » emporte l’idée d’intensité et d’effort soutenu (Actes 15:17). Les Écritures nous donnent de beaux exemples d’hommes et de femmes qui ont fourni un effort soutenu pour recevoir la bénédiction de Jéhovah. Jacob, Rachel, Joseph et Paul ont connu des situations moralement et physiquement épuisantes. Pourtant, ils ont prouvé que la persévérance mène à d’abondantes bénédictions. Comment lutter à l’exemple de ces quatre personnages remarquables ?

LA PERSÉVÉRANCE MÈNE À DES BÉNÉDICTIONS

6. a) Qu’est-​ce qui a aidé Jacob à persévérer ? b) Comment a-​t-​il été récompensé ? (voir illustration du titre).

6 Le patriarche Jacob a lutté avec persévérance parce qu’il aimait Jéhovah, appréciait les choses spirituelles et avait une foi totale dans Sa promesse de bénir sa descendance (Gen. 28:3, 4). Cela explique pourquoi à l’âge de presque 100 ans, il a fait tout ce qu’il a pu pour recevoir la bénédiction de Dieu, en luttant à bras-le-corps avec un ange matérialisé (lire Genèse 32:24-28). Jacob avait-​il humainement la force et l’endurance nécessaires pour lutter avec un ange puissant ? Non, bien sûr ! Mais il était très déterminé, et il a montré qu’il ne reculait pas devant la difficulté ! Sa persévérance a été récompensée. Il a reçu le nom approprié d’Israël, qui signifie « Celui qui lutte [Celui qui persévère] avec Dieu », ou : « Dieu lutte ». Il a obtenu la grande  récompense que nous recherchons nous aussi : l’approbation et la bénédiction de Jéhovah.

7. a) Quelle situation pénible Rachel a-​t-​elle connue ? b) Comment Rachel a-​t-​elle continué de lutter, et quelle bénédiction a-​t-​elle obtenue ?

7 Rachel, la femme bien-aimée de Jacob, était tout aussi désireuse de voir comment Jéhovah accomplirait la promesse faite à son mari. Mais il y avait un obstacle apparemment insurmontable : elle n’avait pas d’enfants. À son époque, cette situation était considérée comme un grand malheur. Comment Rachel a-​t-​elle trouvé la force morale et physique de continuer de se battre contre une situation décourageante et sur laquelle elle n’avait aucun pouvoir ? Elle n’a jamais perdu espoir. Elle a continué de lutter en priant plus intensément. Jéhovah a entendu ses supplications sincères et l’a finalement bénie en lui accordant d’avoir des enfants. On comprend qu’elle se soit écriée, triomphante : « J’ai lutté [...] des luttes acharnées. Je l’ai même emporté ! » (Gen. 30:8, 20-24).

8. a) Quelle épreuve longue et difficile Joseph a-​t-​il vécue ? b) Quel bon exemple sa réaction nous donne-​t-​elle ?

8 L’exemple de fermeté donné par Jacob et Rachel a sans aucun doute profondément marqué leur fils Joseph et allait influencer sa façon de réagir aux épreuves de sa propre foi. Quand il avait 17 ans, sa vie a été bouleversée. Par jalousie, ses frères l’ont vendu en esclavage. Plus tard, il a dû endurer des années d’emprisonnement injuste en Égypte (Gen. 37:23-28 ; 39:7-9, 20, 21). Joseph n’a pas cédé au découragement ni nourri un ressentiment qui l’aurait amené à se venger. Il a plutôt fixé son esprit et son cœur sur sa précieuse relation avec Jéhovah (Lév. 19:18 ; Rom. 12:17-21). La réaction de Joseph devrait nous aider. Même si nous avons eu une enfance difficile ou si notre situation actuelle nous semble désespérée, il nous faut continuer de lutter avec persévérance. Soyons sûrs que si nous le faisons, Jéhovah nous bénira (lire Genèse 39:21-23).

9. À l’exemple de Jacob, de Rachel et de Joseph, quels efforts devons-​nous faire pour recevoir la bénédiction de Jéhovah ?

9 Pense à une situation que tu subis et qui est une épreuve pour toi. Il peut s’agir d’une injustice, de préjugés ou de moqueries. Ou bien tu es victime de fausses accusations, peut-être de la part de quelqu’un de jaloux. Au lieu de laisser retomber tes mains, rappelle-​toi ce qui a permis à Jacob, à Rachel et à Joseph de continuer de servir Jéhovah avec joie. Dieu les a fortifiés et bénis parce qu’ils n’ont pas cessé d’accorder une grande valeur aux choses spirituelles. Ils ont continué de lutter et d’agir en accord avec leurs prières ferventes. La fin de ce système de choses méchant étant proche, nous avons toutes les raisons de nous cramponner à la ferme espérance placée devant nous ! Es-​tu prêt à te donner du mal, à lutter, afin d’obtenir la faveur de Jéhovah ?

SOIS PRÊT À LUTTER POUR RECEVOIR UNE BÉNÉDICTION

10, 11. a) Qu’est-​ce qui peut nous obliger à lutter pour être bénis par Dieu ? b) Qu’est-​ce qui nous permettra de faire les bons choix et de gagner la lutte contre le découragement et les sources de distraction ?

10 Quelles situations peuvent nous obliger à lutter pour être bénis par Dieu ? Beaucoup ont à surmonter une faiblesse charnelle. D’autres doivent faire de gros efforts pour garder une vision positive du ministère. Dans ton cas, il peut s’agir de continuer d’endurer malgré une mauvaise santé ou la solitude. N’oublions pas  non plus la lutte que mènent certains pour pardonner à quelqu’un qui les a offensés ou qui a péché contre eux. Que nous servions Jéhovah depuis peu ou depuis longtemps, nous devons tous lutter contre des choses susceptibles d’entraver notre service pour Dieu, qui récompense les fidèles.

Luttes-​tu pour recevoir la bénédiction de Dieu ? (voir paragraphes 10, 11).

11 Honnêtement, faire les bons choix et vivre en chrétiens peut être une véritable lutte. C’est particulièrement vrai si notre cœur traître nous tire dans la direction opposée (Jér. 17:9). Si tu te rends compte que tu es concerné, surtout, prie pour recevoir de l’esprit saint. La prière et l’esprit saint te donneront la force de faire ce que tu sais être bien et que Jéhovah peut bénir. Agis conformément à tes prières. Efforce-​toi de lire une portion de la Bible tous les jours, et réserve-​toi du temps pour étudier individuellement et tenir un culte familial régulier (lire Psaume 119:32).

12, 13. Qu’est-​ce qui a aidé deux chrétiens à maîtriser de mauvais désirs ?

12 Bien des chrétiens ont réussi à surmonter de mauvais désirs à l’aide de la Parole de Dieu, de son esprit et de nos publications. Après avoir lu l’article « Comment résister aux mauvais désirs ? », publié dans Réveillez-vous ! du 8 décembre 2003, un adolescent a témoigné : « Je me bats contre de mauvaises pensées. Quand j’ai lu dans l’article que “pour beaucoup, la bataille contre les mauvais désirs est très âpre”, j’ai eu le sentiment de faire partie de la grande famille des frères et sœurs. J’ai compris  que je n’étais pas seul. » Ce jeune a aussi tiré profit de l’article « Dieu approuve-​t-​il les mœurs “différentes” ? », paru dans le numéro du 8 octobre 2003. Cet article disait que la lutte que mènent certains est pour eux « une épine dans la chair » (2 Cor. 12:7). Même s’ils continuent de se battre pour garder une conduite droite, ils peuvent envisager l’avenir avec optimisme. « C’est pour cela que je suis sûr de pouvoir rester fidèle jour après jour, dit-​il. Je suis très reconnaissant à Jéhovah d’utiliser son organisation pour nous aider à survivre au quotidien dans ce système méchant. »

13 Voici un autre témoignage, celui d’une sœur des États-Unis : « Je tiens à vous remercier de toujours nous donner ce qu’il nous faut au bon moment. J’ai souvent l’impression que ces articles ont été écrits exprès pour moi. Depuis des années, je lutte contre un désir puissant que Jéhovah hait. Parfois, j’ai envie de baisser les bras et d’arrêter de me battre. Je sais que Jéhovah est miséricordieux et prêt à pardonner. Mais comme j’ai ce mauvais désir et qu’au fond de moi je ne le hais pas, je me sens indigne de recevoir son aide. Cette lutte permanente a des effets sur tous les aspects de ma vie. [...] Après avoir lu l’article “As-​tu ‘un cœur pour connaître Jéhovah’ ?” dans La Tour de Garde du 15 mars 2013, j’ai vraiment senti que Jéhovah veut m’aider. »

14. a) Comment Paul considérait-​il ses combats ? b) Comment pouvons-​nous gagner la lutte contre nos faiblesses charnelles ?

14 (Lire Romains 7:21-25.) Paul était bien placé pour savoir combien il est difficile de lutter contre les désirs et les faiblesses de la chair imparfaite. Pourtant, il était absolument sûr de pouvoir gagner ce combat intérieur en se reposant sur Jéhovah par la prière et en exerçant la foi dans le sacrifice rédempteur de Jésus. Et nous ? Nous pouvons remporter la lutte contre nos faiblesses charnelles. Comment ? À l’exemple de Paul, en comptant entièrement sur Jéhovah et non sur nos propres forces, et en ayant foi dans la rançon.

15. Pourquoi la prière peut-​elle nous aider à rester fidèles et à endurer les épreuves ?

15 Parfois, Jéhovah nous laisse lui montrer combien une question nous tient à cœur. Par exemple, comment réagir si nous (ou un membre de notre famille) sommes atteints d’une maladie grave ou victimes d’une injustice ? Nous démontrerions notre entière confiance en Jéhovah en le suppliant de nous donner la force de rester fidèles et de ne pas perdre notre joie ni notre équilibre spirituel (Phil. 4:13). Le cas de nombreux chrétiens, de l’époque de Paul et d’aujourd’hui, montre que la prière peut nous aider à renouveler nos forces et augmenter notre confiance pour continuer d’endurer.

CONTINUE DE LUTTER POUR RECEVOIR LA BÉNÉDICTION DE JÉHOVAH

16, 17. À quoi es-​tu résolu ?

16 Le Diable aimerait beaucoup que tu abandonnes et que tu laisses retomber tes mains. Sois déterminé à « ten[ir] ferme ce qui est excellent » (1 Thess. 5:21). Sois assuré que tu peux l’emporter sur Satan, son monde méchant et toute tendance pécheresse. Tu y parviendras en comptant entièrement sur la capacité de Dieu à te fortifier (2 Cor. 4:7-9 ; Gal. 6:9).

17 Alors, surtout, continue de lutter. Continue de te battre. Persévère. Ne doute pas un instant que Jéhovah « vider[a] » réellement sur toi « une bénédiction jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pénurie » (Mal. 3:10).