« Moi, Jéhovah, je suis ton Dieu, Celui qui t’enseigne pour ton profit » (IS. 48:17).

CANTIQUES : 117, 114

1, 2. a) Que pensent les Témoins de Jéhovah à propos de la Bible ? b) Quelle est la partie de la Bible que tu préfères ?

LES Témoins de Jéhovah aiment la Bible. Elle nous dispense un enseignement fiable et nous apporte réconfort et espoir (Rom. 15:4). Nous la considérons non pas comme un recueil de pensées humaines, mais, « ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu » (1 Thess. 2:13).

2 Tous, nous avons sûrement nos passages bibliques préférés. Certains affectionnent les Évangiles, qui dépeignent magnifiquement la personnalité de Jéhovah reflétée par son Fils (Jean 14:9). D’autres aiment beaucoup les parties prophétiques — peut-être la Révélation, qui donne un aperçu des « choses qui doivent arriver bientôt » (Rév. 1:1). Et qui d’entre nous n’a pas puisé du réconfort dans les Psaumes ou trouvé des leçons pratiques dans les Proverbes ? La Bible est réellement un livre pour tous.

3, 4. a) Que pensons-​nous de nos publications ? b) Quelles publications sont écrites pour certaines catégories de personnes ?

3 Puisque nous aimons la Bible, nous aimons aussi nos publications, qui s’appuient sur elle. Nous apprécions la nourriture spirituelle que nous recevons sous forme de livres, de  brochures, de revues, etc. Nous savons que ces dispositions de Jéhovah nous aident à rester spirituellement éveillés, bien nourris et « robustes dans la foi » (Tite 2:2).

4 En plus de celles destinées aux Témoins de Jéhovah en général, nous recevons des publications conçues pour des catégories de personnes en particulier. Certaines visent à aider les jeunes. D’autres s’adressent à leurs parents. Nombre de produits imprimés ou publiés sur notre site Internet sont préparés à l’intention des lecteurs non Témoins. Une telle abondance de nourriture spirituelle nous rappelle que Jéhovah tient sa promesse de « f[aire] pour tous les peuples [...] un banquet de mets ruisselants d’huile » (Is. 25:6).

5. Qu’est-​ce que Jéhovah apprécie ?

5 La plupart d’entre nous aimeraient très certainement avoir plus de temps pour lire la Bible et les publications bibliques. Nous pouvons être sûrs que Jéhovah apprécie nos efforts pour « rachet[er] [...] le moment propice » afin de lire et d’étudier régulièrement la Bible (Éph. 5:15, 16). Soyons réalistes, on ne peut pas toujours accorder la même attention à toute la nourriture spirituelle disponible. Cependant, il faut être conscient d’un danger insidieux. Lequel ?

6. Qu’est-​ce qui pourrait nous empêcher de tirer profit de certaines dispositions de Jéhovah ?

6 Le danger serait de partir du principe que certaines dispositions spirituelles ne sont pas pour nous et de nous priver ainsi de leurs bienfaits. Par exemple, avons-​nous le sentiment que telle portion de la Bible ne s’applique pas à notre situation ? Et si nous ne faisons pas partie du groupe de personnes à qui s’adresse principalement une publication ? Avons-​nous tendance à la survoler, voire à la laisser de côté ? Si oui, nous risquons de nous priver de pensées qui pourraient nous être très utiles. Comment éviter ce piège ? Avant tout, chacun de nous devrait se souvenir que c’est Dieu qui est la Source de telles dispositions spirituelles. Par l’intermédiaire du prophète Isaïe, il a déclaré : « Moi, Jéhovah, je suis ton Dieu, Celui qui t’enseigne pour ton profit » (Is. 48:17). Examinons trois suggestions qui nous permettront de tirer profit de toutes les parties de la Bible et des différents types de nourriture spirituelle auxquels nous avons accès.

SUGGESTIONS POUR UNE LECTURE DE LA BIBLE BÉNÉFIQUE

7. Pourquoi devons-​nous lire la Bible en ayant l’esprit ouvert ?

7 Lis en ayant l’esprit ouvert. La Bible dit clairement que « toute Écriture est inspirée de Dieu et utile » (2 Tim. 3:16). Il est vrai que certaines parties ont été rédigées au départ pour une personne ou un groupe de personnes en particulier. C’est pourquoi nous devons lire les Écritures en ayant l’esprit ouvert. « Quand je lis la Bible, explique un frère, j’essaie de me souvenir qu’il est possible de tirer plusieurs leçons d’un même passage. Cela me donne envie de regarder au-delà de ce qui paraît évident. » Avant de lire la Parole de Dieu, il est bien de prier pour avoir l’esprit ouvert et la sagesse de discerner les leçons que Jéhovah veut nous enseigner (Ezra 7:10 ; lire Jacques 1:5).

Tires-​tu le maximum de profit de ta lecture de la Bible ? (voir paragraphe 7).

8, 9. a) En lisant la Bible, quelles questions pourrions-​nous nous poser ? b) Que nous apprend sur Jéhovah la liste des qualités que les anciens doivent avoir ?

8 Pose-​toi des questions. Quand tu lis un passage de la Bible, prends le temps de te demander : « Qu’est-​ce que cela m’apprend sur Jéhovah ? Comment puis-​je appliquer ces pensées dans ma vie ?  Comment puis-​je les utiliser pour aider les autres ? » Si nous réfléchissons à de telles questions, notre lecture nous sera sûrement plus bénéfique. À titre d’exemple, arrête-​toi sur les conditions bibliques requises des anciens (lire 1 Timothée 3:2-7). La plupart d’entre nous n’étant pas anciens, nous pourrions penser a priori que ce passage s’applique peu à notre vie. Mais en examinant quelques-unes des réponses possibles aux questions qui suivent, nous verrons que cette liste de conditions requises peut nous être utile à tous sous divers aspects.

9 Qu’est-​ce que cela m’apprend sur Jéhovah ? En énumérant ces conditions requises, Jéhovah révèle son haut niveau d’exigence concernant les frères nommés. Il s’attend à ce qu’ils donnent l’exemple et les tient pour responsables de la façon dont ils traitent la congrégation, « qu’il a achetée avec le sang de son propre Fils » (Actes 20:28). Il veut que nous nous sentions en sécurité sous la houlette des sous-bergers nommés (Is. 32:1, 2). De ce point de vue, les conditions requises des anciens nous rappellent combien Jéhovah se soucie de nous.

10, 11. a) Comment utiliser la liste des qualités des anciens dans notre vie ? b) Comment utiliser cette liste pour aider les autres ?

10 Comment puis-​je appliquer ces pensées dans ma vie ? Un frère nommé devrait de temps à autre s’analyser à la lumière de ces conditions requises et chercher dans quels domaines il peut s’améliorer. Un frère qui « aspire à une fonction de surveillant » doit examiner ces conditions requises avec attention, car il devrait s’efforcer de les remplir dans toute la mesure du possible (1 Tim. 3:1). En fait, chaque chrétien peut tirer leçon des qualités énumérées dans ces versets, la plupart d’entre elles étant requises par Jéhovah de nous tous. Par exemple, nous devons tous être raisonnables et sains d’esprit (Phil. 4:5 ; 1 Pierre 4:7). Quand les anciens se montrent « des exemples pour le troupeau », nous pouvons apprendre d’eux et « imite[r] leur foi » (1 Pierre 5:3 ; Héb. 13:7).

11 Comment puis-​je utiliser ces pensées pour aider les autres ? En nous servant de cette liste de conditions requises des surveillants chrétiens, nous pourrions aider les personnes intéressées par la vérité ou nos étudiants à voir la différence entre les  anciens établis parmi les Témoins de Jéhovah et les chefs de la chrétienté. De plus, la lecture de cette liste peut nous rappeler tout ce que les anciens de notre congrégation font pour nous. Réfléchir à leur service zélé nous pousse à redoubler d’« égards pour ceux qui travaillent dur » parmi nous (1 Thess. 5:12). Et plus nous avons d’égards pour ces surveillants dévoués, plus nous contribuons à leur joie (Héb. 13:17).

12, 13. a) En étudiant la Bible, quel genre de recherches pourrions-​nous faire ? b) Donne un exemple de recherches sur un verset qui révèlent des leçons qu’on ne voit pas tout de suite.

12 Fais des recherches. À l’aide des outils disponibles, nous pourrions rechercher les renseignements suivants :

  • Qui a rédigé cette partie des Écritures ?

  • Où et quand a-​t-​elle été écrite ?

  • Quels évènements importants se sont produits à l’époque où ce livre a été écrit ?

De telles informations sur le contexte peuvent faire apparaître des leçons qui ne sont pas visibles à la première lecture.

13 Arrêtons-​nous par exemple sur Ézékiel 14:13, 14, qui dit : « “Pour ce qui est d’un pays, s’il pèche contre moi en se montrant infidèle, alors vraiment je tendrai ma main contre lui, je lui briserai les bâtons sur lesquels sont enfilés les pains en forme de couronne, j’enverrai sur lui la famine et j’en retrancherai l’homme tiré du sol et l’animal domestique.” “‘Et si ces trois hommes se trouvaient au milieu de lui : Noé, Daniel et Job, eux à cause de leur justice délivreraient leur âme’, c’est là ce que déclare le Souverain Seigneur Jéhovah.” » Des recherches nous révèlent que ce passage d’Ézékiel a été écrit vers 612 av. n. è. À cette époque, Noé et Job étaient morts depuis des siècles, et leurs actes de fidélité se trouvaient dans la mémoire de Dieu. Mais Daniel, lui, était encore vivant. En fait, il avait peut-être une vingtaine d’années quand Jéhovah a déclaré qu’il était aussi juste que Noé et Job. La leçon ? Jéhovah remarque et apprécie l’intégrité de tous ses serviteurs fidèles, y compris de ceux qui sont relativement jeunes (Ps. 148:12-14).

TIRE PROFIT D’UNE GRANDE VARIÉTÉ DE PUBLICATIONS

14. a) Comment les publications produites pour les jeunes les aident-​elles ? b) Comment les autres peuvent-​ils aussi en tirer profit ? (voir illustration du titre).

14 Tout comme nous retirons des bienfaits de toutes les parties de la Parole de Dieu, nous pouvons tirer profit de toute la nourriture spirituelle disponible. Considérons des exemples. Les publications destinées aux jeunes. Ces dernières années, beaucoup de nos écrits ont été publiés pour les jeunes [1]. Certains de ces écrits ont pour but de les aider à gérer les pressions à l’école ou les difficultés de l’adolescence. Quel profit pouvons-​nous tous en tirer ? En lisant ces publications, nous nous rendons compte de tout ce à quoi nos jeunes doivent faire face. Nous sommes alors mieux à même de les aider et de les encourager.

15. Pourquoi les chrétiens adultes devraient-​ils s’intéresser aux articles pour les jeunes ?

15 Nombre des problèmes dont traitent ces articles ne touchent pas uniquement les jeunes. Tous, nous devons défendre notre foi, maîtriser nos émotions, rejeter la pression du groupe et éviter les compagnies et les divertissements malsains. Des articles pour les adolescents ont traité de ces sujets et de bien d’autres. Les chrétiens adultes devraient-​ils juger rabaissant de lire les publications destinées aux jeunes ? En aucun cas ! Bien qu’elles  soient présentées de façon à intéresser les adolescents, leur contenu se fonde sur les principes intemporels de la Bible. Nous pouvons tous tirer profit de ces dispositions spirituelles.

16. À quoi les publications pour les jeunes peuvent-​elles aussi les aider ?

16 Outre qu’elles aident les jeunes à surmonter leurs difficultés, nos publications leur permettent de grandir spirituellement et de se rapprocher de Jéhovah (lire Ecclésiaste 12:1, 13). Là encore, les adultes aussi peuvent en tirer profit. Par exemple, Réveillez-vous ! d’avril 2009 contenait dans la rubrique « Les jeunes s’interrogent » l’article « Comment trouver du plaisir à lire la Bible ? ». Il renfermait des suggestions, ainsi qu’un encadré à découper et à conserver dans sa bible. Cet article a-​t-​il servi à des adultes ? « La lecture de la Bible n’était pas mon fort, a écrit une femme de 24 ans, mariée et mère de famille. Mais j’ai mis en pratique les suggestions de cet article. Je fais aussi bon usage de l’encadré à découper. Maintenant, j’ai tout le temps hâte de lire la Bible. Je me rends compte à quel point les livres des Écritures constituent un tout harmonieux, tels des fils qui s’entrelacent pour former une tapisserie de maître. La lecture de la Bible ne m’a jamais autant passionnée. »

17, 18. Comment pouvons-​nous tirer profit des articles écrits pour le public ? Donne un exemple.

17 Les publications destinées au public. Depuis 2008, nous bénéficions de l’édition d’étude de La Tour de Garde, produite en premier lieu pour les Témoins de Jéhovah. Mais qu’en est-​il de nos revues écrites à l’intention du public ? Nous sont-​elles utiles, à nous aussi ? Songe à cette illustration. Imagine qu’un jour, avant le discours public, tu remarques qu’une personne que tu as invitée est venue à la Salle du Royaume. Quelle joie ! En écoutant le frère donner son discours, tu as sûrement cette personne à l’esprit. C’est comme si tu écoutais le discours à travers ses oreilles. Au final, tu en ressors avec un enthousiasme renouvelé pour le sujet.

18 Nous pouvons avoir le même genre de sentiment en lisant des articles destinés au public. Par exemple, l’édition publique de La Tour de Garde traite de sujets bibliques dans des termes accessibles au lecteur non Témoin. C’est aussi le cas de nombre d’articles publiés sur jw.org, comme ceux des rubriques « Questions bibliques » et « Questions fréquentes ». Leur lecture nous fait apprécier encore davantage des vérités que nous connaissons déjà. Elle peut aussi nous apprendre de nouvelles façons d’expliquer nos croyances en prédication. De même, Réveillez-vous ! renforce régulièrement notre conviction que le vrai Dieu existe et nous montre comment défendre nos croyances (lire 1 Pierre 3:15).

19. Comment montrer à Jéhovah que nous apprécions ses dispositions ?

19 Il ne fait aucun doute que Jéhovah a prévu une abondance de dispositions pour remédier à notre « pauvreté spirituelle » (Mat. 5:3). Continuons de faire usage de toute la nourriture spirituelle à laquelle nous avons accès. Nous montrerons ainsi notre gratitude envers Celui qui nous enseigne pour notre profit (Is. 48:17).

^ [1] (paragraphe 14) Ces écrits comprennent Les jeunes s’interrogent. Réponses pratiques (volumes 1 et 2), ainsi que la rubrique « Les jeunes s’interrogent », maintenant publiée exclusivement sur Internet.