« Continuez à comprendre quelle est la volonté de Jéhovah » (ÉPH. 5:17).

CANTIQUES : 69, 57

1. Donne des exemples de lois bibliques. Pourquoi sont-​elles pour notre bien ?

DANS sa Parole écrite, Jéhovah nous a donné un certain nombre de commandements précis. Il interdit par exemple l’immoralité sexuelle, l’idolâtrie, le vol et l’ivrognerie (1 Cor. 6:9, 10). De plus, son Fils, Jésus Christ, a donné aux disciples cet ordre à la fois exigeant et enthousiasmant : « Allez [...] et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l’esprit saint, leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et, voyez, je suis avec vous tous les jours jusqu’à l’achèvement du système de choses » (Mat. 28:19, 20). Les lois divines sont une véritable protection ! Y obéir augmente l’estime de soi, contribue à une bonne santé et rend les familles plus heureuses. Plus important, notre obéissance fidèle aux commandements de Jéhovah, comme celui de prêcher, nous procure son approbation et sa bénédiction.

2, 3. a) Pourquoi la Bible ne nous donne-​t-​elle pas de règles pour chaque situation de la vie ? b) Quelles questions allons-​nous examiner dans cet article ? (voir illustration du titre).

2 Mais il y a de nombreuses situations pour lesquelles la Bible ne donne aucun commandement précis. Par exemple, elle ne contient pas de règles détaillées sur le genre de vêtements qui convient à un chrétien. En quoi cela montre-​t-​il la sagesse  de Jéhovah ? Les styles et les usages varient, non seulement d’un endroit à l’autre, mais aussi d’une décennie à l’autre. Si la Bible avait fourni une liste de styles acceptables en matière d’habillement et d’aspect général, elle serait dépassée aujourd’hui. Pour les mêmes raisons, la Parole inspirée de Dieu ne fournit pas une multitude de règles pour diriger les choix du chrétien concernant l’emploi, la santé et les divertissements. Chaque personne ou chaque chef de famille est donc libre de faire des choix dans ces domaines.

3 Cela veut-​il dire que lorsque nous avons à prendre une décision importante, qui aura peut-être une profonde influence sur notre vie, Jéhovah ne s’intéresse pas au choix que nous faisons ? Notre Père céleste approuve-​t-​il n’importe quelle décision du moment qu’elle ne transgresse pas de loi biblique ? En l’absence de lois précises, comment pouvons-​nous savoir quels choix plairont à Jéhovah ?

NOS DÉCISIONS SONT-​ELLES IMPORTANTES ?

4, 5. Quel effet nos décisions pourraient-​elles avoir sur nous et sur d’autres ?

4 Certains pensent que nos choix n’ont pas d’importance. Cependant, pour prendre des décisions qui plaisent à Jéhovah, nous devons examiner les lois et les principes contenus dans sa Parole écrite et nous y conformer. Par exemple, pour être approuvés par Dieu, nous devons agir en accord avec sa loi sur le sang (Gen. 9:4 ; Actes 15:28, 29). La prière nous aidera à prendre des décisions fondées sur les principes et les lois bibliques.

5 Nos décisions peuvent avoir d’importantes conséquences sur notre santé spirituelle. Chaque choix que nous faisons aura probablement un effet sur notre relation avec Jéhovah, soit positif, soit négatif. Une bonne décision la renforcera, tandis qu’une mauvaise risque de la fragiliser. De plus, une mauvaise décision pourrait nuire spirituellement à d’autres personnes : elle pourrait les troubler, voire les faire trébucher, ou encore perturber l’unité de la congrégation. Nos décisions ont bel et bien de l’importance (lire Romains 14:19 ; Galates 6:7).

6. Qu’est-​ce qui devrait guider nos décisions ?

6 Que devrions-​nous faire dans une situation pour laquelle il n’existe aucun commandement biblique précis ? Dans ce cas, il nous appartient d’examiner la situation attentivement et de faire un choix guidé, non par nos préférences personnelles, mais par ce que Jéhovah approuvera et bénira (lire Psaume 37:5).

COMPRENDS QUELLE EST LA VOLONTÉ DE JÉHOVAH

7. Quand il n’y a pas de loi biblique précise, comment savoir ce que Jéhovah veut que nous fassions ?

7 Tu te demandes peut-être comment savoir ce que Jéhovah approuve si sa Parole ne fournit aucun commandement précis sur une question. Éphésiens 5:17 déclare : « Continuez à comprendre quelle est la volonté de Jéhovah. » En l’absence de loi biblique précise, comment pouvons-​nous « comprendre », ou discerner, la volonté de Dieu ? En le priant et en acceptant qu’il nous dirige par l’esprit saint.

8. Qu’est-​ce qui a permis à Jésus de comprendre ce que Jéhovah voulait qu’il fasse ? Donne un exemple.

8 Voyons ce qui a permis à Jésus de comprendre ce que son Père voulait qu’il fasse. À deux reprises dans les Écritures, Jésus a prié, puis a nourri miraculeusement de grandes foules (Mat. 14:17-20 ; 15:34-37). Pourtant, quand il a eu faim et qu’il a été tenté par le Diable dans le désert,  il a refusé de transformer des pierres en pains (lire Matthieu 4:2-4). Comme il connaissait bien la pensée de son Père, il savait qu’il ne devait pas agir ainsi. Il comprenait que ce n’était pas la volonté de Dieu qu’il utilise un tel pouvoir pour son profit personnel. En refusant de le faire, il a montré qu’il comptait sur Jéhovah pour le guider et le nourrir.

9, 10. Qu’est-​ce qui nous aidera à prendre de bonnes décisions ? Donne un exemple.

9 Si nous voulons prendre de bonnes décisions à l’exemple de Jésus, nous devons nous laisser guider par Jéhovah. Il nous faut agir conformément à ces paroles de sagesse : « Mets ta confiance en Jéhovah de tout ton cœur et ne t’appuie pas sur ton intelligence. Dans toutes tes voies tiens compte de lui, et lui, il rendra droits tes sentiers. Ne deviens pas sage à tes propres yeux. Crains Jéhovah et détourne-​toi du mal » (Prov. 3:5-7). Apprendre à connaître la pensée de Jéhovah grâce à l’étude de la Bible peut nous aider à comprendre ce qu’il voudrait que nous fassions dans une situation donnée. Plus nous connaîtrons les pensées de Jéhovah, plus notre cœur sera « réceptif », sensible à sa direction (Ézék. 11:19, Bible en français courant).

10 Illustrons : Alors qu’elle fait les magasins, une femme voit une paire de chaussures qui lui plaît, mais qui est très chère. Elle se demande si son mari approuverait une telle dépense. Elle connaît probablement déjà la réponse, même s’il n’est pas là. Pourquoi ? Parce qu’avec le temps, elle s’est familiarisée avec sa façon de penser sur la gestion de leur budget limité. C’est pourquoi elle discerne ce qu’il penserait d’un tel achat. De même, en nous familiarisant peu à peu avec les pensées et les manières d’agir de notre Père céleste, nous améliorons notre capacité de discerner ce qu’il voudrait nous voir faire dans différentes situations.

COMMENT SAVOIR CE QUE JÉHOVAH PENSE

11. Quand nous lisons ou étudions la Bible, quelles questions pouvons-​nous nous poser ? (voir l’encadré «  Quand tu étudies la Parole de Dieu, demande-​toi »).

11 Pour connaître la pensée de Jéhovah, nous devons faire de l’étude individuelle une priorité. Pendant notre lecture ou notre étude de la Parole de Dieu, nous pourrions nous demander : « Qu’est-​ce que cela révèle sur Jéhovah, ses voies justes et sa pensée ? » Nous devons avoir le même état d’esprit que le psalmiste David, qui a chanté : « Fais-​moi connaître tes voies, ô Jéhovah ! Enseigne-​moi tes sentiers. Fais-​moi marcher dans ta vérité et enseigne-​moi, car tu es mon Dieu de salut. En toi j’ai espéré tout au long du jour » (Ps. 25:4, 5). Quand tu médites sur un passage biblique, tu pourrais te poser des questions telles que : « Comment puis-​je appliquer ces pensées dans ma vie ? puis-​je les appliquer ? À la maison ? Au travail ? À l’école ? En prédication ? » Une fois que nous aurons déterminé nous pouvons appliquer ces pensées, il sera sans doute plus facile de discerner comment le faire.

12. Comment nos publications et nos réunions nous aident-​elles à savoir ce que Jéhovah pense sur différents sujets ?

12 Une autre façon de mieux connaître la pensée de Jéhovah est de prêter une grande attention à la direction biblique que donne son organisation. Par exemple, grâce à l’Index des publications des Témoins de Jéhovah et au Guide de recherche pour les Témoins de Jéhovah, nous pouvons connaître sa pensée sur de nombreuses situations où il nous faut prendre une décision. Il nous est aussi très utile d’être attentifs lors des réunions  chrétiennes et d’y participer. Méditer sur ce qui est enseigné nous aidera à mieux discerner la pensée de Jéhovah et à nous l’approprier. En faisant pleinement usage des dispositions qu’il prend pour nous nourrir spirituellement, nous en apprendrons toujours plus sur ses voies. Ainsi, nous serons mieux à même de prendre des décisions que notre Dieu aimant bénira.

LAISSE LA PENSÉE DE JÉHOVAH GUIDER TES DÉCISIONS

13. Montre avec un exemple comment on peut prendre une bonne décision en réfléchissant à ce que Jéhovah pense.

13 Prenons un exemple montrant que connaître la pensée de Jéhovah nous aide à prendre de sages décisions. Si nous sommes proclamateurs du Royaume, nous souhaitons peut-être entreprendre le service à plein temps en devenant pionniers permanents. Pour cela, nous commençons par prendre des mesures pour simplifier notre vie. En même temps, nous pourrions être inquiets et nous demander s’il est possible d’être vraiment heureux en ayant moins sur le plan matériel. Certes, il n’y a aucun commandement biblique ordonnant d’être pionnier ; nous pourrions continuer de servir Jéhovah en tant que proclamateurs fidèles. Mais Jésus nous assure que ceux qui font des sacrifices pour le Royaume seront abondamment bénis (lire Luc 18:29, 30). De plus, les Écritures montrent que Jéhovah se réjouit des « offrandes volontaires de [notre] bouche » et de nous voir faire tout notre possible avec joie pour favoriser le vrai culte (Ps. 119:108 ; 2 Cor. 9:7). En examinant ces versets et en demandant à Jéhovah de nous guider, ne sommes-​nous pas en mesure de discerner sa pensée ? Une telle réflexion nous aidera à prendre une décision adaptée à notre situation et que notre Père céleste bénira.

14. Comment savoir si un certain style de vêtements plaît à Jéhovah ?

14 Voyons un autre exemple : Imagine que tu sois attiré par un style vestimentaire qui pourrait perturber certains dans la congrégation. Mais tu ne trouves aucune loi précise dans la Bible qui l’interdise. Quelle est la pensée de Jéhovah sur la question ? L’apôtre Paul a donné ce conseil inspiré : « Je veux que les femmes se parent dans une tenue bien arrangée, avec modestie et bon sens, non pas avec des façons de se tresser les cheveux, et de l’or ou des perles ou des vêtements coûteux, mais comme il convient à des femmes  qui déclarent révérer Dieu, c’est-à-dire grâce à des œuvres bonnes » (1 Tim. 2:9, 10). Dans le principe, ce conseil s’applique aussi aux hommes. Étant serviteurs de Jéhovah, nous nous soucions de l’effet que notre habillement et notre aspect général pourraient avoir sur les autres, et non pas juste de nos préférences personnelles. La modestie et l’amour nous poussent à tenir compte de l’opinion de nos compagnons afin d’éviter de les indisposer, voire de les choquer (1 Cor. 10:23, 24 ; Phil. 3:17). Garder présent à l’esprit ce que disent les Écritures nous aide à discerner la pensée de Jéhovah sur la question et à faire des choix qui lui plaisent.

15, 16. a) Si nous continuons de penser à des choses immorales, que ressent Jéhovah ? b) Quand nous choisissons un divertissement, comment savoir ce qui plaît à Jéhovah ? c) Quand nous avons une décision importante à prendre, que devons-​nous faire ?

15 La Bible révèle que Jéhovah est peiné quand les humains agissent méchamment et que « [l’]inclination des pensées de [leur] cœur n’[est] toujours que mauvaise » (lire Genèse 6:5, 6). Nous comprenons donc qu’il est mal de nourrir des fantasmes sexuels, car ils peuvent mener à un péché grave condamné par les Écritures et contraire à la pensée de Jéhovah. Le disciple Jacques a écrit : « La sagesse d’en haut est tout d’abord pure, puis pacifique, raisonnable, disposée à obéir, pleine de miséricorde et de bons fruits, ne faisant pas de distinctions partiales, non hypocrite » (Jacq. 3:17). Il nous faut donc rejeter les divertissements qui entretiennent des pensées et des inclinations impures. Un chrétien perspicace n’a pas besoin de demander si un certain livre, film ou jeu contenant des choses que Jéhovah déteste est acceptable. La Bible nous révèle clairement la pensée de Jéhovah sur ces questions.

16 Dans de nombreux domaines, plusieurs décisions sont possibles, qui plairaient toutes à Jéhovah. Mais pour une décision lourde de conséquences, il est parfois sage de demander conseil aux anciens ou à d’autres chrétiens expérimentés (Tite 2:3-5 ; Jacq. 5:13-15). Évidemment, il ne conviendrait pas de demander à d’autres de décider pour nous. Le chrétien doit exercer ses « facultés de perception » (Héb. 5:14). Nous devrions tous agir en accord avec ces paroles inspirées de Paul : « Chacun portera sa propre responsabilité » (Galates 6:5, Segond 21).

17. Quand nous prenons des décisions qui plaisent à Jéhovah, quels bienfaits recevons-​nous ?

17 En fondant nos décisions sur la pensée de Jéhovah, nous nous rapprochons de lui (Jacq. 4:8). Nous avons son approbation et sa bénédiction. Notre foi en notre Père céleste s’en trouve renforcée. Aussi, laissons-​nous guider par les lois et les principes bibliques, car ils révèlent sa pensée. Bien sûr, nous aurons toujours des choses à apprendre sur Jéhovah (Job 26:14). Mais avec des efforts assidus, nous pouvons dès maintenant acquérir la sagesse, la connaissance et le discernement nécessaires pour prendre de bonnes décisions (Prov. 2:1-5). Les idées et les projets des humains imparfaits sont changeants. En revanche, comme le psalmiste nous le rappelle à juste titre, « le conseil [ou : « les projets »] de Jéhovah tiendra pour des temps indéfinis ; les pensées de son cœur sont pour une génération après une autre génération » (Ps. 33:11 ; Nouvelle Bible Segond). À l’évidence, nous prendrons les meilleures décisions qui soient si nos pensées et nos actions s’accordent avec la pensée de notre Dieu infiniment sage, Jéhovah.