Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

La Tour de Garde (édition d'étude)  |  Mai 2016

« Allez [...] et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations »

« Allez [...] et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations »

« Allez [...] et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant [...], leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé » (MAT. 28:19, 20).

CANTIQUES : 14197

1, 2. À propos de Matthieu 24:14, quelles questions se posent ?

QUE les gens soient de notre côté ou s’opposent vivement à nous, peu d’entre eux nieront que les Témoins de Jéhovah sont connus pour leur activité de prédication. Certaines personnes que tu as rencontrées en prédication t’ont peut-être même dit ne pas partager nos croyances, mais nous respecter pour l’œuvre que nous faisons. Nous savons que Jésus a prédit que la bonne nouvelle du Royaume serait prêchée dans toute la terre habitée (Mat. 24:14). Mais comment savons-nous que notre prédication accomplit sa prophétie ? Est-ce présomptueux de penser que c’est nous qui effectuons cette œuvre ?

2 Beaucoup de groupes religieux pensent prêcher l’Évangile, ou bonne nouvelle. Mais leur activité se limite souvent à des témoignages individuels, à des offices ou à des programmes diffusés à la télévision ou sur Internet. D’autres attirent l’attention sur leurs œuvres de charité, ou sur leur contribution  dans les domaines de la médecine ou de l’enseignement. Ces activités sont-elles à la hauteur de ce que Jésus a ordonné à ses disciples ?

3. D’après Matthieu 28:19, 20, quelles sont les quatre actions que les disciples de Jésus doivent faire ?

3 Les disciples devaient-ils attendre passivement que les gens viennent à eux ? Absolument pas ! Après sa résurrection, Jésus a adressé ces mots à plusieurs centaines d’entre eux : « Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant [...], leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé » (Mat. 28:19, 20). Quatre actions sont donc nécessaires. Il faut faire des disciples, les baptiser et les enseigner ; mais quelle doit être la première action ? Jésus a dit : « Allez » ! Concernant cet ordre, un bibliste a fait ce commentaire : « “Aller” est le devoir de chaque croyant, que ce soit aller de l’autre côté de la rue ou aller de l’autre côté de l’océan » (Mat. 10:7 ; Luc 10:3).

4. Que signifie être « pêcheurs d’hommes » ?

4 Jésus parlait-il seulement des efforts individuels de ses disciples ou pensait-il à une campagne de prédication organisée ? Puisqu’il serait impossible qu’une seule personne aille vers « toutes les nations », cette œuvre nécessiterait les efforts conjugués d’un grand nombre. C’est ce que Jésus a indiqué lorsqu’il a invité ses disciples à devenir des « pêcheurs d’hommes » (lire Matthieu 4:18-22). La pêche à laquelle il faisait allusion n’était pas celle pratiquée par un homme seul utilisant une ligne et un appât, assis sans rien faire, à attendre que le poisson morde. C’était plutôt une pêche au filet, activité nécessitant une main-d’œuvre importante et parfois des efforts coordonnés (Luc 5:1-11).

5. À quelles questions faut-il répondre, et pourquoi ?

5 Qui aujourd’hui prêche la bonne nouvelle en accomplissement de la prophétie de Jésus ? Pour le savoir, nous devons répondre à ces quatre questions :

  • Quel message doit être prêché ?

  • Avec quel mobile cette œuvre doit-elle être effectuée ?

  • Quelles méthodes doivent être utilisées ?

  • Quelles doivent être l’ampleur et la durée de l’œuvre de prédication ?

Les réponses à ces questions nous aideront non seulement à savoir qui accomplit cette œuvre salvatrice, mais aussi à renforcer notre détermination à y persévérer fidèlement (1 Tim. 4:16).

LE MESSAGE

6. Pourquoi peux-tu être sûr que les Témoins de Jéhovah prêchent le bon message ?

6 (Lire Luc 4:43.) Jésus a prêché « la bonne nouvelle du Royaume », et il attend de ses disciples qu’ils fassent de même. Quel groupe de personnes prêche ce message dans « toutes les nations » ? La réponse est évidente : uniquement les Témoins de Jéhovah. Même des opposants l’admettent. Par exemple, un prêtre missionnaire a raconté à un frère que, dans chacun des nombreux pays où il avait vécu, il avait demandé aux Témoins quel message ils prêchaient. Que lui avaient-ils répondu ? Le prêtre a dit : « Ils étaient tous si stupides qu’ils ont tous répondu pareil : “La bonne nouvelle du Royaume.” » Mais loin d’être « stupides », ces Témoins parlaient d’une seule voix, comme doivent le faire les vrais chrétiens (1 Cor. 1:10). De plus, ils faisaient écho au message contenu dans La Tour de Garde annonce le Royaume de  Jéhovah. Cette revue est disponible en 254 langues et a un tirage moyen de près de 59 millions d’exemplaires, ce qui en fait la revue la plus diffusée du monde.

7. Comment savons-nous que les chefs de la chrétienté ne prêchent pas le bon message ?

7 Les chefs de la chrétienté ne prêchent pas le Royaume de Dieu. Et s’ils le font, beaucoup disent que c’est un sentiment ou une condition de cœur du chrétien (Luc 17:21). Ils n’aident pas les gens à comprendre que le Royaume de Dieu est un gouvernement céleste dirigé par Jésus Christ, qu’il est la solution à tous les problèmes de l’humanité et qu’il supprimera bientôt toute méchanceté de la terre (Rév. 19:11-21). Ils préfèrent se souvenir de Jésus comme d’un bébé, à Noël, et comme d’un homme agonisant, à Pâques. Manifestement, ils ignorent ce qu’il accomplira en tant que nouveau Dirigeant de la terre. Puisqu’ils ont perdu de vue le message qu’ils sont censés prêcher, doit-on s’étonner qu’ils aient également perdu de vue le mobile qui devrait les y pousser ?

LE MOBILE

8. Avec quel mauvais mobile certains prêchent-ils ?

8 Quel mobile doit pousser les chrétiens à prêcher ? Ce ne doit pas être de recueillir de l’argent ou de construire des bâtiments élaborés. Jésus a dit à ses disciples : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Mat. 10:8). La Parole de Dieu ne doit pas faire l’objet d’un commerce (2 Cor. 2:17, note). Ceux qui prêchent la bonne nouvelle ne doivent pas chercher à retirer un profit personnel de leur activité (lire Actes 20:33-35). Malgré cette instruction claire, la plupart des Églises se sont laissé détourner de leur mission en collectant de l’argent et en essayant de survivre financièrement. Elles doivent rémunérer leur clergé, mais aussi une multitude d’autres employés. Beaucoup de chefs de la chrétienté ont amassé de grandes richesses (Rév. 17:4, 5).

9. Qu’est-ce qui montre que les Témoins de Jéhovah prêchent avec le bon mobile ?

9 Qu’en est-il des Témoins de Jéhovah ? Leur activité est financée par des offrandes volontaires (2 Cor. 9:7). Dans leurs Salles du Royaume ou leurs lieux d’assemblées, il n’y a pas de quête. Et pourtant, rien que l’année dernière, ils ont consacré près de deux milliards d’heures à prêcher la bonne nouvelle et à donner plus de neuf millions de cours bibliques gratuits chaque mois. Chose étonnante, non seulement ils ne sont pas payés, mais en plus ils couvrent volontiers leurs frais eux-mêmes. Commentant leur activité, un chercheur a déclaré : « Leur but principal est de prêcher et d’enseigner [...]. Ils n’ont pas de clergé, ce qui réduit considérablement les coûts. » Mais alors, qu’est-ce qui nous pousse à accomplir cette œuvre ? En bref, nous l’effectuons de notre plein gré par amour pour Jéhovah et pour notre prochain. Cet esprit volontaire réalise la prophétie consignée en Psaume 110:3 (lire).

LES MÉTHODES

Nous prêchons partout où se trouvent les gens (voir paragraphe 10).

10. Quelles méthodes de prédication Jésus et ses disciples utilisaient-ils ?

10 Quelles méthodes Jésus et ses disciples utilisaient-ils pour prêcher la bonne nouvelle ? Ils allaient vers les personnes là où elles se trouvaient, tant dans les lieux publics que chez elles. L’activité de prédication comprenait en effet la recherche de maison en maison des personnes dignes du message (Mat. 10:11 ;  Luc 8:1 ; Actes 5:42 ; 20:20). Cette méthode systématique était une preuve d’impartialité.

11, 12. À propos de la prédication, compare les efforts de la chrétienté et ceux des Témoins de Jéhovah.

11 Que dire des Églises de la chrétienté sous ce rapport ? En général, leurs membres laissent aux ecclésiastiques le soin de prêcher. Mais au lieu d’être des « pêcheurs d’hommes », ces derniers semblent se contenter de garder les « poissons » qu’ils ont déjà. Parfois, c’est vrai, certains s’efforcent d’encourager à une forme d’évangélisation. Au début de l’année 2001, par exemple, le pape Jean-Paul II a déclaré dans une lettre : « J’ai souvent répété ces dernières années l’appel à la nouvelle évangélisation. Je le reprends maintenant [...]. Nous devons [faire] revivre en nous le sentiment enflammé de Paul qui s’exclamait : “Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile !” » Le pape a poursuivi en disant que cette mission « ne saurait être réservé[e] à un groupe de “spécialistes” mais [...] devra engager la responsabilité de tous les membres du peuple de Dieu. » Mais combien ont répondu à cet appel ?

12 Qu’en est-il des Témoins de Jéhovah ? Ils sont les seuls à prêcher que Jésus est Roi depuis 1914. Comme Jésus l’a demandé, ils donnent la priorité à la prédication (Marc 13:10). Un ouvrage de référence déclare : « Pour les Témoins de Jéhovah, l’objectif missionnaire l’emporte sur tout le reste. » S’appuyant sur les propos d’un Témoin, l’auteur poursuit : « Devant la faim, la solitude et la maladie, ils essaient d’aider, [...] mais ils n’oublient jamais que leur tâche principale est de transmettre un message spirituel sur la fin prochaine de ce monde et l’importance du salut » (Pillars of Faith—American Congregations and Their Partners). Les Témoins de Jéhovah continuent d’annoncer ce message en utilisant les mêmes méthodes que Jésus et ses disciples.

L’AMPLEUR ET LA DURÉE DE L’ŒUVRE

13. Quelle doit être l’ampleur de la prédication ?

13 Au sujet de l’ampleur de l’œuvre de prédication, Jésus a dit que la bonne nouvelle serait prêchée « dans toute la terre habitée » (Mat. 24:14). Il faut faire des disciples « de gens d’entre toutes les nations » (Mat. 28:19, 20). Cela suppose une œuvre mondiale.

14, 15. Qu’est-ce qui prouve que les Témoins de Jéhovah accomplissent la prophétie de Jésus en ce qui concerne l’ampleur de la prédication ? (voir illustrations du titre).

14 Les Témoins de Jéhovah accomplissent-ils la prophétie de Jésus en ce qui concerne l’ampleur de la prédication ? Considérons quelques chiffres. Aux États-Unis, il y a 600 000 ecclésiastiques, toutes Églises confondues, contre 1 200 000 Témoins de Jéhovah. Dans le monde, l’Église catholique compte un peu plus de 400 000 prêtres. Considère  maintenant le nombre de Témoins impliqués dans l’œuvre biblique de prédication : environ huit millions de ministres bénévoles prêchent dans 240 pays et territoires. C’est une œuvre impressionnante qui s’effectue, à la louange et à la gloire de Jéhovah ! (Ps. 34:1 ; 51:15).

15 Étant Témoins de Jéhovah, nous désirons communiquer la bonne nouvelle à un maximum de gens avant que la fin n’arrive. Pour cela, nous effectuons un travail inégalé de traduction et d’édition d’écrits bibliques. Nous diffusons gratuitement des millions de livres, de revues, de tracts et d’invitations aux assemblées et au Mémorial. Nous produisons des publications en plus de 700 langues. Les Saintes Écritures. Traduction du monde nouveau ont été publiées à plus de 200 millions d’exemplaires en plus de 130 langues. Rien que l’année dernière, nous avons produit environ 4,5 milliards de publications bibliques. Notre site Internet contient des informations disponibles en plus de 750 langues. Quel autre groupe religieux effectue une telle œuvre ?

16. Comment savons-nous que les Témoins de Jéhovah ont l’esprit saint ?

16 Combien de temps l’œuvre de prédication devait-elle durer ? Jésus a dit que cette œuvre mondiale se poursuivrait tout au long des derniers jours, « et alors viendra[it] la fin ». Quelle religion n’a cessé de prêcher la bonne nouvelle en ces derniers jours décisifs ? Dans le ministère, certains pourraient nous dire : « Nous, nous avons l’esprit saint, et vous, vous prêchez. » Mais notre persévérance ne prouve-t-elle pas que nous avons l’esprit de Dieu ? (Actes 1:8 ; 1 Pierre 4:14). Il arrive que des groupes religieux essaient de prêcher à la manière des Témoins de Jéhovah, mais bien souvent leurs tentatives échouent. D’autres se consacrent à des activités dites missionnaires pendant un temps, puis reprennent leur vie normale. D’autres encore font peut-être du porte-à-porte, mais que prêchent-ils ? La réponse à cette question révèle qu’ils n’effectuent pas l’œuvre que Christ a commencée.

QUI PRÊCHE LA BONNE NOUVELLE AUJOURD’HUI ?

17, 18. a) Pourquoi sommes-nous certains que ce sont les Témoins de Jéhovah qui prêchent la bonne nouvelle à notre époque ? b) Grâce à quoi pourrons-nous continuer de prêcher ?

17 Qui donc prêche réellement la bonne nouvelle du Royaume aujourd’hui ? Nous pouvons répondre sans hésiter : « Les Témoins de Jéhovah ! » Pourquoi en sommes-nous si sûrs ? Parce que nous prêchons le bon message : la bonne nouvelle du Royaume. En allant vers les gens, nous utilisons les bonnes méthodes. Nous prêchons avec le bon mobile, à savoir l’amour, et non le profit. Notre œuvre est d’une ampleur mondiale, car nous touchons des personnes de toutes nations et langues. Et nous l’effectuerons sans relâche, année après année, jusqu’à ce que vienne la fin.

18 Nous sommes émerveillés de voir ce que le peuple de Dieu réalise en cette époque passionnante. Comment tout cela est-il possible ? L’apôtre Paul répond dans sa lettre aux Philippiens : « Pour toutes choses j’ai cette force grâce à celui qui me donne de la puissance » (Phil. 4:13). Que notre Père aimant continue de nous donner de la puissance, tandis que nous faisons de notre mieux pour accomplir pleinement notre ministère ! (2 Tim. 4:5).