« Que l’endurance fasse œuvre complète, pour que vous soyez complets et sans défaut à tous égards, ne manquant de rien » (JACQ. 1:4).

CANTIQUES : 135139

1, 2. a) Que nous apprend l’endurance de Guidéôn et de ses 300 soldats ? (voir illustration du titre). b) D’après Luc 21:19, pourquoi l’endurance est-​elle si importante ?

LA BATAILLE est épuisante. Sous le commandement du juge Guidéôn, les soldats israélites ont poursuivi leurs ennemis, l’armée madianite et ses alliés, pendant toute la nuit sur une distance de plus de 30 kilomètres ! La Bible relate la suite des évènements : « Guidéôn arriva au Jourdain et le traversa, lui et les trois cents hommes qui étaient avec lui, fatigués. » Mais Guidéôn et ses hommes n’ont pas encore gagné la guerre : il reste 15 000 soldats ennemis. Après des années d’oppression madianite, les Israélites savent que ce n’est pas le moment de baisser les bras. Aussi, pour supprimer l’adversaire, ils « continu[ent] leur poursuite », et finalement ils soumettent Madiân (Juges 7:22 ; 8:4, 10, 28).

2 Nous livrons nous aussi une bataille incessante. Nos ennemis sont Satan, son monde et nos propres imperfections. Certains d’entre nous luttent depuis des décennies. Avec l’aide de Jéhovah, nous avons remporté des victoires. Mais nous pourrions nous lasser de combattre nos ennemis et d’attendre la fin de ce système de choses. En effet, notre victoire n’est pas encore totale. Jésus a averti que ceux qui vivraient durant les  derniers jours subiraient de dures épreuves et des traitements cruels, et il a ajouté que la victoire dépendrait de notre endurance (lire Luc 21:19). Qu’est-​ce que l’endurance ? Qu’est-​ce qui nous aidera à endurer ? Que pouvons-​nous apprendre des fidèles qui ont enduré ? Et comment laisser l’endurance « fa[ire] œuvre complète » ? (Jacq. 1:4).

QU’EST-​CE QUE L’ENDURANCE ?

3. Qu’est-​ce que l’endurance ?

3 Dans la Bible, endurer n’est pas simplement supporter l’épreuve ou l’adversité. L’endurance fait intervenir notre esprit et notre cœur ; elle se rapporte à notre réaction face à l’épreuve. Quelqu’un qui endure manifeste courage, fermeté et patience. D’après un ouvrage de référence, l’endurance est « l’état d’esprit qui permet de supporter les choses, non pas simplement avec résignation, mais avec un espoir fervent [...]. C’est la qualité qui permet à un homme d’attendre de pied ferme, le visage au vent. C’est la vertu qui peut transformer l’épreuve la plus rigoureuse en moment glorieux, parce qu’au-delà de la souffrance elle voit le but. »

4. Pourquoi peut-​on dire que c’est l’amour qui nous pousse à endurer ?

4 L’endurance est motivée par l’amour (lire 1 Corinthiens 13:4, 7). Par amour pour Jéhovah, nous endurons toute situation qu’il permet (Luc 22:41, 42). Par amour pour nos frères, nous endurons leurs imperfections (1 Pierre 4:8). Par amour pour notre conjoint, nous endurons les « tribulations » que même les couples heureux subissent et nous renforçons nos liens conjugaux (1 Cor. 7:28).

QU’EST-​CE QUI T’AIDERA À ENDURER ?

5. Pourquoi Jéhovah est-​il le mieux placé pour nous aider à endurer ?

5 Demande de la force à Jéhovah. Il est « le Dieu qui donne l’endurance et la consolation » (Rom. 15:5). Lui seul comprend parfaitement nos problèmes, mais aussi l’influence qu’ont sur nous notre environnement, nos émotions et même notre constitution génétique. Il est donc le mieux placé pour nous donner les moyens d’endurer. « Il réalisera le désir de ceux qui le craignent, dit la Bible, et il entendra leur appel à l’aide, et il les sauvera » (Ps. 145:19). Mais comment Dieu répond-​il aux prières par lesquelles nous lui demandons la force d’endurer ?

6. Comment Jéhovah prépare-​t-​il une « issue » à nos épreuves ?

6 Lire 1 Corinthiens 10:13. Quand nous demandons à Jéhovah de nous aider à surmonter une épreuve, il « prépar[e] [...] l’issue ». Fait-​il disparaître l’épreuve ? Parfois. Mais souvent, il prépare l’issue « afin que [n]ous puissi[ons] l’endurer ». Il nous fortifie pour que nous puissions « endurer pleinement et être patients avec joie » (Col. 1:11). Et puisqu’il connaît si bien nos limites physiques, psychiques et affectives, il ne permettra jamais qu’une situation arrive au point où il nous serait impossible de rester fidèles.

7. Pour endurer, pourquoi avons-​nous besoin de nourriture spirituelle ? Donne un exemple.

7 Alimente ta foi au moyen de la nourriture spirituelle. Sur l’Everest, le plus haut sommet du monde, un alpiniste brûle 6 000 calories par jour, bien plus que la normale. Pour endurer et atteindre le sommet, il doit absorber un maximum de calories. De même, pour endurer dans notre course chrétienne et atteindre notre objectif, nous devons absorber régulièrement le plus de nourriture spirituelle possible. Nous devons nous discipliner pour consacrer du temps à la lecture, à l’étude et aux réunions chrétiennes. Ces activités alimentent notre foi au moyen  de « la nourriture qui demeure pour la vie éternelle » (Jean 6:27).

8, 9. a) D’après Job 2:4, 5, que montre notre réaction devant une épreuve ? b) Pendant une épreuve, quelle scène invisible peux-​tu t’imaginer ?

8 Souviens-​toi de la question de l’intégrité. Quand un serviteur de Jéhovah est éprouvé, il y a davantage en jeu que ses seules souffrances. Notre réaction face à l’épreuve montre si nous considérons vraiment Jéhovah comme le Souverain de l’univers. Satan, ennemi de la souveraineté de Jéhovah, l’a provoqué en ces termes : « Tout ce qu’un homme a, il le donnera pour son âme. Pour changer, avance ta main, s’il te plaît, et touche jusqu’à son os et à sa chair, et vois s’il ne te maudit pas à ta face » (Job 2:4, 5). Satan prétendait que personne ne sert Jéhovah par amour désintéressé. A-​t-​il changé ? Pas du tout ! Des siècles plus tard, quand il a été chassé du ciel, il était toujours appelé « l’accusateur de nos frères, qui les accuse jour et nuit devant notre Dieu ! » (Rév. 12:10). Satan n’a pas oublié la question de l’intégrité. Il souhaite vivement nous voir abandonner sous l’épreuve et cesser de soutenir la souveraineté de Dieu.

9 Quand tu affrontes une épreuve, représente-​toi cette scène invisible : D’un côté, il y a Satan et ses démons, qui te montrent du doigt et prétendent que tu abandonneras sous la pression. De l’autre côté se trouvent Jéhovah, son Fils intronisé, les oints ressuscités et des myriades d’anges. Ils t’encouragent, heureux de te voir endurer au quotidien et soutenir la souveraineté divine. Tu peux t’appliquer personnellement cette demande de Jéhovah : « Sois sage, mon fils, et réjouis mon cœur, pour que je puisse répondre à celui qui me provoque » (Prov. 27:11).

10. Quand tu endures une épreuve, sur quoi peux-​tu te concentrer, comme Jésus ?

10 Concentre-​toi sur les récompenses de l’endurance. Imagine qu’au cours d’un voyage, tu t’arrêtes au milieu d’un long tunnel. Où que tu regardes, c’est l’obscurité. Pourtant, tu es sûr que si tu avances vers le bout du tunnel, tu verras à nouveau la lumière. Pareillement, tu peux parfois te sentir submergé par les problèmes. Même Jésus a pu éprouver un tel sentiment. Il a connu la « contradiction de la part des pécheurs », l’humiliation et même une exécution atroce sur un « poteau de supplice » — certainement la période la plus sombre de son existence terrestre ! Mais il a enduré tout cela « pour la joie qui était placée devant lui » (Héb. 12:2, 3). Il s’est concentré sur les récompenses que lui vaudrait son endurance, particulièrement sur le fait qu’il contribuerait à sanctifier le nom de Jéhovah et à justifier sa souveraineté. L’« obscurité » des épreuves de Jésus n’était que temporaire, alors que l’« éclat » de sa récompense céleste serait éternel. Aujourd’hui, tu rencontres peut-être des épreuves pénibles, voire écrasantes. Mais souviens-​toi : tes tribulations sur la route qui mène à la vie éternelle sont temporaires.

« CEUX QUI ONT ENDURÉ »

11. Pourquoi examiner les exemples de « ceux qui ont enduré » ?

11 Nous ne sommes pas seuls pour endurer. L’apôtre Pierre a encouragé ainsi les chrétiens à endurer les épreuves que leur inflige Satan : « Opposez-​vous à lui, solides dans la foi, sachant que les mêmes choses en fait de souffrances s’accomplissent dans toute la communauté de vos frères dans le monde » (1 Pierre 5:9). Les exemples de « ceux qui ont enduré » nous montrent comment rester fermes, nous donnent l’assurance  que nous pouvons réussir et nous rappellent que notre fidélité sera récompensée (Jacq. 5:11). Voyons-​en quelques-uns [1].

12. Que nous apprend l’exemple des chérubins placés devant l’Éden ?

12 Les chérubins. Certaines des premières créatures spirituelles à apparaître aux humains ont laissé un exemple qui peut nous aider à endurer dans une affectation difficile. Jéhovah Dieu « posta à l’est du jardin d’Éden les chérubins et la lame flamboyante d’une épée qui tournoyait sans arrêt pour garder le chemin de l’arbre de vie [2] » (Gen. 3:24). Ces chérubins n’avaient assurément pas été créés pour cette affectation ! En effet, le péché et la rébellion ne faisaient pas partie du dessein de Jéhovah pour les humains. Pourtant, on ne lit nulle part dans la Bible que les chérubins, des créatures spirituelles de haut rang, se seraient plaints d’être trop qualifiés pour cette tâche. Ils ne se sont pas ennuyés ni n’ont abandonné. Obéissants, ils sont restés à leurs postes et ont enduré jusqu’à ce que leur tâche soit achevée, peut-être au moment du Déluge, plus de 1 600 ans après !

13. Comment Job a-​t-​il pu endurer ses épreuves ?

13 Le patriarche Job. Si tu es accablé à cause de propos décourageants d’un ami ou d’un proche, d’une maladie grave ou de la perte d’un être cher, l’exemple de Job peut te réconforter (Job 1:18, 19 ; 2:7, 9 ; 19:1-3). Même s’il ignorait d’où venaient ses malheurs, il n’a pas abandonné par désespoir. Pourquoi ? Avant tout, parce qu’il « craigna[i]t Dieu » (Job 1:1). Il était déterminé à plaire à Jéhovah en toutes circonstances, favorables ou défavorables. De plus, Jéhovah l’a aidé à réfléchir sur les choses extraordinaires qu’Il avait déjà accomplies au moyen de son esprit saint. Cela a renforcé sa conviction que Jéhovah mettrait fin à ses épreuves au bon moment (Job 42:1, 2). C’est exactement ce qui s’est produit. « Jéhovah lui-​même fit s’en retourner l’état de captif de Job [...], et Jéhovah se mit à donner en outre tout ce qui avait été à Job, au double. » Finalement, Job est mort « vieux et rassasié de jours » (Job 42:10, 17).

14. D’après 2 Corinthiens 1:6, comment l’endurance de Paul a-​t-​elle aidé les chrétiens ?

14 L’apôtre Paul. Subis-​tu une opposition violente, voire la persécution, de la part d’ennemis du vrai culte ? Ou si tu es ancien dans ta congrégation ou bien surveillant de circonscription, peines-​tu sous le poids des responsabilités ? Alors médite sur l’exemple de Paul. Il subissait  quantité de « choses extérieures » venant de persécuteurs haineux, et il ressentait au quotidien l’inquiétude pour les congrégations (2 Cor. 11:23-29). Toutefois, il a refusé de baisser les bras, et son exemple a fortifié ses compagnons (lire 2 Corinthiens 1:6). Quand tu endures une épreuve, n’oublie pas que ton exemple encourage sûrement les autres à endurer.

L’ENDURANCE FERA-​T-​ELLE « ŒUVRE COMPLÈTE » EN TOI ?

15, 16. a) Quelle « œuvre » l’endurance doit-​elle faire complètement ? b) Dans quelles situations peux-​tu laisser l’endurance faire « œuvre complète » ?

15 Jacques a écrit sous inspiration : « Que l’endurance fasse œuvre complète. » Quelle « œuvre » l’endurance doit-​elle faire complètement ? Elle nous aide à être « complets et sans défaut à tous égards, ne manquant de rien » (Jacq. 1:4). Souvent, les épreuves révèlent nos faiblesses, des aspects de notre personnalité à affiner. Si nous endurons ces épreuves, notre personnalité chrétienne devient plus complète, « sans défaut ». Nous devenons plus patients, plus reconnaissants, plus compatissants, etc.

Quand nous endurons les épreuves, notre personnalité chrétienne devient plus complète (voir paragraphes 15, 16).

16 Puisque l’endurance effectue sur le chrétien une œuvre indispensable de modelage, ne cherche pas à mettre fin à une épreuve en transigeant avec les principes bibliques. Par exemple, que faire si tu luttes contre des pensées impures ? Plutôt que de céder à la tentation, prie pour rejeter ces désirs. Tu gagneras en maîtrise de soi. Subis-​tu l’opposition d’un proche non Témoin ? Au lieu de renoncer sous la pression, sois résolu à continuer de pratiquer ton culte de tout cœur. Tu affermiras ainsi ta confiance en Jéhovah. Rappelle-​toi que pour être approuvés par Dieu, nous devons endurer (Rom. 5:3-5 ; Jacq. 1:12).

17, 18. a) Pourquoi est-​ce important d’endurer jusqu’à la fin ? Donne un exemple. b) Alors que nous nous approchons de la fin, de quoi pouvons-​nous être sûrs ?

17 Nous devons endurer non pas seulement un temps, mais jusqu’à la fin. Illustrons : Imagine un bateau qui chavire. Pour survivre, les passagers doivent nager jusqu’au rivage. Celui qui abandonne à quelques mètres seulement du rivage connaît le même sort que celui qui a abandonné bien avant. En ce qui nous concerne, nous sommes résolus à endurer jusqu’au monde nouveau. Notre vie dépend de notre endurance. Nous avons le même état d’esprit que Paul, qui a dit par deux fois : « Nous ne renonçons pas » (2 Cor. 4:1, 16).

18 Nous sommes absolument sûrs que Jéhovah nous aidera à endurer jusqu’à la fin. Nous partageons cette conviction de Paul : « Nous remportons une victoire complète grâce à celui qui nous a aimés. Car je suis convaincu que ni mort ni vie, ni anges ni gouvernements, ni choses présentes ni choses à venir, ni puissances, ni hauteur ni profondeur, ni aucune autre création ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est en Christ Jésus notre Seigneur » (Rom. 8:37-39). C’est vrai, il nous arrive d’être fatigués. Mais endurons jusqu’à la fin, pour qu’il soit dit de nous, comme il a été dit de Guidéôn et de ses hommes : ils ont « continu[é] [leur] poursuite » (Juges 8:4).

^ [1] (paragraphe 11) Tu seras également encouragé par l’endurance des serviteurs de Dieu des temps modernes. Par exemple, les Annuaires de 1992, de 1999 et de 2008 contiennent les histoires fortifiantes de nos frères d’Éthiopie, du Malawi et de Russie.

^ [2] (paragraphe 12) La Bible ne précise pas combien de chérubins ont été affectés à cette tâche.