« Revenez vers moi [...] et je reviendrai vers vous » (ZEK. 1:3).

CANTIQUES : 120, 117

1-3. a) Lorsque Zekaria a commencé à prophétiser, quelle était la situation des serviteurs de Jéhovah ? b) Pourquoi Jéhovah a-​t-​il demandé à ses serviteurs de « revenir vers lui » ?

UN ROULEAU volant, une femme enfermée dans un récipient, deux femmes volant dans le ciel avec des ailes de cigogne... Ces scènes spectaculaires sont décrites dans le livre de Zekaria (Zek. 5:1, 7-9). Pourquoi Jéhovah a-​t-​il donné ces visions surprenantes à son prophète ? Quelle était la situation des Juifs à l’époque ? En quoi ces visions nous concernent-​elles ?

2 L’année 537 avant notre ère a été une année très heureuse pour les serviteurs de Jéhovah. Après avoir été captifs pendant 70 longues années à Babylone, ils étaient enfin libres. Avec enthousiasme, ils se sont mis au travail pour rétablir le vrai culte à Jérusalem. En 536, quand les ouvriers ont posé les fondations du temple de Jéhovah, le peuple, très ému, « pouss[ait] de grands cris, et le bruit s’entendait de très loin » (Ezra 3:10-13). Mais rapidement, il y a eu des opposants. Leurs  pressions de plus en plus fortes ont découragé les Juifs, qui ont arrêté la construction et se sont plutôt occupés de leurs maisons et de leurs champs. Et 16 ans après, la construction du temple était toujours à l’arrêt. Il fallait rappeler aux Juifs qu’ils devaient revenir vers Jéhovah et ne plus donner la priorité à leurs intérêts personnels. Jéhovah voulait qu’ils reviennent vers lui, qu’ils recommencent à l’adorer sans crainte et d’un cœur entier.

3 En 520, Dieu a donc envoyé son prophète Zekaria à ses serviteurs pour leur rappeler pourquoi il les avait libérés de Babylone. Rien que le nom Zekaria, qui signifie « Jéhovah s’est souvenu », était déjà un message. En effet, même si les Juifs avaient oublié que Jéhovah les avait sauvés, lui, il se souvenait d’eux (lire Zekaria 1:3, 4). Jéhovah leur a assuré avec amour qu’il les aiderait à rétablir le culte pur, mais il les a aussi prévenus avec fermeté qu’il n’accepterait pas qu’ils l’adorent d’un cœur partagé. Voyons comment il les a encouragés à l’action au moyen de la sixième et de la septième vision de Zekaria. Voyons également quelles leçons nous pouvons en tirer.

DIEU CONDAMNE LE VOL

4. a) Qu’a vu Zekaria dans sa sixième vision ? b) Pourquoi le message remplit-​il les deux côtés du rouleau ? (voir l’illustration 1 du titre).

4 Le chapitre 5 de Zekaria commence par une vision étonnante (lire Zekaria 5:1, 2). Zekaria voit voler dans les airs un rouleau d’environ 9 mètres de long et 4,50 mètres de large ! Il est déroulé, prêt à être lu. Il contient un message qui remplit ses deux côtés (Zek. 5:3). D’habitude, on utilisait seulement un côté d’un rouleau. Ce rouleau doit donc contenir un message important et grave.

Les serviteurs de Jéhovah doivent rejeter le vol, quel qu’il soit (voir les paragraphes 5-7).

5, 6. Comment Jéhovah considère-​t-​il le vol, quel qu’il soit ?

5 (Lire Zekaria 5:3, 4.) Tous les humains ont des comptes à rendre à Jéhovah, mais surtout les humains qui portent son nom. Quand on aime Jéhovah, on comprend que le vol sous toutes ses formes déshonore son nom (Prov. 30:8, 9). Peu importe la raison et peu importe si le vol semble excusable dans certaines situations. Dans tous les cas, le voleur donne trop d’importance aux biens matériels, plaçant son désir avide au-dessus de Dieu. Il méprise Jéhovah, son nom et sa loi.

6 As-​tu remarqué, en Zekaria 5:3, 4, que « l’imprécation », c’est-à-dire la malédiction, « devra entrer dans la maison du voleur », et qu’« elle devra loger au milieu de sa maison » pour la détruire ? La condamnation prononcée par Jéhovah n’est donc pas arrêtée par une porte verrouillée. Elle peut entrer dans n’importe quelle cachette pour révéler toute mauvaise action d’un serviteur de Jéhovah. Même si quelqu’un arrive à cacher son vol à la police, à son employeur, aux anciens ou à ses parents, il ne peut pas le cacher à Jéhovah. Jéhovah assure que tout vol sera dévoilé (Héb. 4:13). Quel réconfort d’avoir pour compagnons des personnes qui veulent toujours agir d’une manière droite « en toutes choses » ! (Héb. 13:18).

7. Comment échapper à l’imprécation que contient le rouleau volant ?

7 Le vol sous toutes ses formes déplaît fortement à Jéhovah. C’est un honneur pour nous d’obéir à ses normes morales élevées et de nous conduire d’une façon qui ne fait pas honte à son nom. En faisant cela, nous échapperons à la condamnation que Jéhovah prononce contre les humains qui désobéissent à sa loi.

 SOYONS FIDÈLES À NOTRE SERMENT « JOUR APRÈS JOUR »

8-10. a) Qu’est-​ce qu’un serment ? b) Quel serment le roi Tsidqiya n’a-​t-​il pas tenu ?

8 Ensuite, le message écrit sur le rouleau volant donne un avertissement à toute personne « qui fait un faux serment » au nom de Dieu (Zek. 5:4). Un serment, c’est une déclaration par laquelle quelqu’un jure qu’une chose est vraie ou qu’il va tenir sa promesse de faire ou de ne pas faire quelque chose.

9 Faire un serment au nom de Jéhovah, c’est quelque chose de très sérieux. Tsidqiya, le dernier roi de Juda qui a régné à Jérusalem, a fait un tel serment. Il a juré par Jéhovah qu’il resterait soumis au roi de Babylone. Mais il n’a pas tenu parole. En conséquence, Jéhovah l’a condamné à mourir à Babylone, en disant : « Aussi vrai que je suis vivant, [...] dans le lieu même du roi qui a installé comme roi celui qui a méprisé son serment et qui a rompu son alliance, [...] [il] mourra » (Ézék. 17:16).

10 Tsidqiya avait fait son serment au nom de Jéhovah. Il avait donc vis-à-vis de Jéhovah le devoir de tenir ce serment. Mais il a demandé à l’Égypte de l’aider à se libérer de Babylone, ce qui n’a servi à rien (2 Chron. 36:13 ; Ézék. 17:11-15, 17, 18).

11, 12. a) Quel est le vœu le plus important que l’on puisse faire ? b) Quels effets ton vœu de servir Jéhovah devrait-​il avoir dans ta vie ?

11 Jéhovah écoute nos promesses et nos vœux à nous aussi. Puisqu’il les prend au sérieux, nous devons les tenir si nous voulons lui plaire (Ps. 76:11). De tous les vœux que l’on puisse faire, le plus important est l’offrande de soi à Jéhovah, c’est-à-dire la promesse de le servir quoi qu’il arrive.

 12 Comment tenir notre vœu fait à Jéhovah ? Nous montrons que nous prenons au sérieux notre promesse de le servir « jour après jour » en étant fermes face aux épreuves, grandes ou petites (Ps. 61:8). Imaginons qu’au travail ou à l’école, quelqu’un cherche à te séduire, ou te « drague ». Vois-​tu là une occasion de montrer que tu veux obéir à Jéhovah et rejettes-​tu de telles avances ? (Prov. 23:26). Ou alors, tu es le seul Témoin de Jéhovah de ta famille. Pries-​tu Jéhovah de t’aider à garder une conduite chrétienne même si personne autour de toi ne fait cet effort ? Remercies-​tu chaque jour ton bon Père Jéhovah de t’aimer et de t’avoir permis de le connaître ? Prends-​tu chaque jour du temps pour lire la Bible ? En fait, c’est ce que tu as promis à Jéhovah en faisant le vœu de le servir, n’est-​ce pas ? En lui offrant une obéissance totale et en le servant pleinement, tu lui montres que tu l’aimes et que ton vœu était sincère. Notre culte est un mode de vie, pas une simple formalité. Si nous tenons notre promesse, c’est pour notre bien ; notre fidélité nous vaudra un avenir merveilleux (Deut. 10:12, 13).

13. Que nous apprend la sixième vision de Zekaria ?

13 Que nous apprend la sixième vision de Zekaria ? Que quelqu’un qui aime Jéhovah ne commet aucune forme de vol et ne fait pas de faux serment. Et que Jéhovah n’a pas renoncé à s’occuper des Juifs malgré leurs manquements. Il comprenait que c’était dur pour eux d’être entourés d’ennemis. Il nous montre l’exemple en tenant ses promesses, et il nous aidera à tenir les nôtres. De plus, il nous soutient en nous donnant l’espoir qu’il éliminera bientôt toute méchanceté de la terre. La vision suivante confirme cet espoir magnifique.

« MÉCHANCETÉ » EST EMMENÉE À « SA VRAIE PLACE »

14, 15. a) Que voit Zekaria dans sa septième vision ? (voir l’illustration 2 du titre). b) Que représente la femme dans le récipient ? Pourquoi est-​elle maintenue bien enfermée ?

14 Quand la vision du rouleau volant est terminée, un ange dit à Zekaria : « Lève les yeux. » Que va révéler la septième vision ? Le prophète voit arriver un récipient, un « épha » (lire Zekaria 5:5-8). Ce récipient a un « couvercle circulaire de plomb ». Quelqu’un soulève le couvercle, et Zekaria voit « une certaine femme assise au milieu de l’épha ». L’ange lui explique que cette femme s’appelle « Méchanceté ». Imagine l’horreur de Zekaria quand il la voit essayer de sortir ! Mais l’ange réagit aussitôt : il la repousse à l’intérieur du récipient, qu’il referme bien en enfonçant dessus le lourd couvercle ! Que signifie tout cela ?

15 Cette partie de la vision montre que Jéhovah ne tolérera aucune méchanceté chez ses serviteurs. Il veillera à ce qu’elle soit maîtrisée et rapidement enlevée (1 Cor. 5:13). C’est ce que l’ange garantit en enfonçant énergiquement le couvercle de plomb sur le récipient.

Jéhovah a tout fait pour protéger la pureté de son culte (voir les paragraphes 16-18).

16. a) Qu’arrive-​t-​il ensuite au récipient contenant « Méchanceté » ? (voir l’illustration 3 du titre). b) Où les deux femmes ailées emportent-​elles le récipient ?

16 Ensuite, Zekaria voit apparaître deux femmes. Elles ont des ailes comme celles des cigognes (lire Zekaria 5:9-11). Ces femmes sont très différentes de la femme du récipient. Portées par leurs ailes puissantes, elles plongent vers le récipient contenant « Méchanceté » et l’emportent dans les airs. Où vont-​elles le déposer ? « Au pays de Shinéar », c’est-à-dire à Babylone. Pourquoi Babylone ?

17, 18. a) Pourquoi Shinéar est-​il un lieu d’habitation approprié pour « Méchanceté » ? b) En ce qui concerne la méchanceté, à quoi devons-​nous être bien décidés ?

 17 Pour Zekaria et les autres Juifs, Shinéar était un lieu d’exil approprié pour « Méchanceté ». Ils pouvaient confirmer que Babylone était un lieu de méchanceté. Ils y avaient grandi entourés de pratiques sales et idolâtriques, et ils avaient dû lutter jour après jour pour résister à son esprit païen. Quel soulagement la vision a dû leur apporter ! C’était l’assurance que Jéhovah protégerait la pureté du vrai culte !

18 Mais la vision a rappelé aux Juifs qu’eux aussi avaient la responsabilité d’entretenir la pureté de leur culte. On ne peut pas, et on ne doit pas, laisser la méchanceté s’introduire et s’installer dans le peuple de Jéhovah. Maintenant que Jéhovah nous a acceptés dans son organisation pure qui nous protège et prend soin de nous, nous avons la responsabilité de faire qu’elle reste pure. La méchanceté, sous quelque forme que ce soit, n’a pas sa place dans notre paradis spirituel.

LES PURS HONORENT JÉHOVAH

19. Que signifient pour nous les visions spectaculaires de Zekaria ?

19 La sixième et la septième vision de Zekaria sont un avertissement sérieux pour tous ceux qui continuent à faire le mal, et rappellent que Jéhovah ne tolère pas la méchanceté. Ses adorateurs sincères doivent réellement détester la méchanceté. Mais ces visions sont aussi des messages rassurants de la part de notre Père Jéhovah. Si nous nous efforçons de tout cœur d’être le genre de personne qui lui plaît et qu’il protège, nous serons à l’abri d’une condamnation à mort. Il sera heureux de nous bénir. Tous nos efforts pour rester purs dans un monde rempli de méchanceté seront récompensés. Soyons convaincus qu’avec l’aide de Jéhovah nous pouvons y arriver ! Mais comment être sûrs que le vrai culte continuera de progresser dans ce monde éloigné de Jéhovah ? Qu’est-​ce qui nous garantit que Jéhovah continuera de protéger son organisation à l’approche de la grande tribulation ? Nous répondrons à ces questions dans l’article suivant.