« Enseigne-​moi ton chemin, ô Jéhovah ! Je marcherai dans ta vérité » (PS. 86:11).

CANTIQUES : 31, 72

1-3. a) Comment devrions-​nous considérer les vérités bibliques ? Donne un exemple (voir les illustrations du titre). b) Quelles questions examinerons-​nous au cours de cette étude ?

BEAUCOUP de gens rapportent en magasin des articles qu’ils viennent d’acheter. Et ceux qui renvoient des articles achetés sur Internet sont encore plus nombreux. Ils se rendent peut-être compte que ces articles ont des défauts ou que finalement ils ne leur plaisent pas. C’est pourquoi ils demandent soit à les échanger, soit à être remboursés.

2 Nous ne voudrions jamais agir ainsi avec la vérité. Une fois que nous l’avons « achetée », autrement dit que nous avons appris à la connaître, nous ne voudrions jamais la « vendre », ou l’abandonner (lire Proverbes 23:23 ; 1 Tim. 2:4). Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, pour acheter la vérité, nous avons accepté de prendre du temps que nous consacrions à d’autres activités. Nous avons sans doute aussi transformé notre façon de penser et d’agir. Certains d’entre nous ont sacrifié un travail qui leur rapportait beaucoup d’argent, accepté que leurs relations avec leur famille et leurs amis changent, et rejeté des coutumes et des pratiques qui déplaisent  à Jéhovah. Mais les bienfaits que nous avons reçus dépassent largement ces sacrifices.

3 Pour illustrer les sentiments de ceux qui découvrent la vérité, Jésus a donné l’exemple d’un marchand itinérant à la recherche de belles perles. Quand il en trouve une de grande valeur, il « va vite vendre » tout ce qu’il a afin de l’acheter (Mat. 13:45, 46). Pareillement, quand nous avons découvert la vérité, c’est-à-dire la vérité sur le Royaume de Dieu et toutes les autres précieuses vérités bibliques, nous avons été prêts à renoncer à tout pour l’acquérir. Si nous continuons de la chérir, nous ne la vendrons jamais. Malheureusement, certains serviteurs de Dieu ont cessé de lui accorder de la valeur et l’ont même abandonnée. Nous ne voudrions certainement pas que cela nous arrive ! Alors, comme la Bible nous y encourage, « continu[ons] à marcher dans la vérité » (lire 3 Jean 2-4, note à « selon »). « Marcher dans la vérité » signifie lui accorder la première place, ce qui doit se voir par notre façon de vivre. Mais pourquoi et comment quelqu’un pourrait-​il vendre la vérité ? Que faire pour ne jamais en arriver là ? Et comment être encore plus déterminés à continuer de marcher dans la vérité ?

POURQUOI ET COMMENT CERTAINS VENDENT LA VÉRITÉ

4. Au Ier siècle, pourquoi certains ont-​ils cessé de marcher dans la vérité ?

4 Au Ier siècle, certains qui avaient accepté les enseignements de Jésus ont cessé de marcher dans la vérité. Par exemple, Jésus a un jour nourri miraculeusement une foule très nombreuse, qui l’a ensuite suivi de l’autre côté de la mer de Galilée. Là, Jésus leur a dit quelque chose qui les a choqués : « Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme et ne buvez pas son sang, vous n’avez pas de vie en vous-​mêmes. » Au lieu de lui demander ce qu’il voulait dire par là, ils se sont exclamés : « Ces paroles sont choquantes ! Qui peut les écouter ? » Résultat, « beaucoup de ses disciples s’en allèrent vers les choses qui étaient derrière et ne voulurent plus l’accompagner » (Jean 6:53-66).

5, 6. a) De nos jours, pourquoi certains se sont-​ils éloignés volontairement de la vérité ? b) Comment quelqu’un pourrait-​il progressivement « aller à la dérive » ?

5 Malheureusement, à notre époque aussi, certains chrétiens se sont éloignés volontairement de la vérité. Ils se sont peut-être laissé troubler par une nouvelle compréhension d’un passage biblique ou par quelque chose qu’un frère connu a dit ou fait. D’autres n’ont pas apprécié de recevoir un conseil biblique, ou bien ils ont eu un grave désaccord avec un compagnon chrétien. D’autres encore ont décidé de suivre des apostats ou d’autres opposants à la vérité. Ils se sont ainsi « éloign[és] » de Jéhovah et de la congrégation (Héb. 3:12-14). Si seulement ils avaient imité l’apôtre Pierre ! Quand certains ont été troublés par les paroles de Jésus, celui-ci a demandé aux apôtres s’ils voulaient s’en aller eux aussi. Mais Pierre a répondu avec foi : « Seigneur, vers qui irions-​nous ? Tu as des paroles de vie éternelle » (Jean 6:67-69).

6 Certains ont abandonné la vérité progressivement, peut-être sans même s’apercevoir de ce qui se passait. Une personne qui s’éloigne petit à petit de la vérité est comme un bateau emporté par le courant. La Bible nous met d’ailleurs en garde contre le danger d’« aller à la dérive » (Héb. 2:1). Une telle personne ne s’éloigne peut-être pas volontairement  de la vérité, mais elle laisse sa relation avec Jéhovah s’affaiblir et risque même de finir par la perdre. Que faire pour que cela ne nous arrive jamais ?

COMMENT NE JAMAIS VENDRE LA VÉRITÉ ?

7. Qu’est-​ce qui nous aidera à ne jamais vendre la vérité ?

7 Pour marcher dans la vérité, nous devons accepter tous les enseignements de Jéhovah et y obéir. Nous devons accorder la priorité à la vérité et appliquer les principes bibliques dans notre vie de tous les jours. Dans une prière, le roi David a déclaré : « Je marcherai dans ta vérité » (Ps. 86:11). Il était déterminé à continuer de marcher dans la vérité, et nous devons l’être aussi. Sinon, nous pourrions commencer à penser aux choses auxquelles nous avons renoncé et même regretter certaines d’entre elles. Nous pourrions alors en arriver à négliger certains aspects de notre culte. Mais en tant que chrétiens, nous ne pouvons pas choisir à quels enseignements nous obéirons. Nous devons marcher « dans toute la vérité » (Jean 16:13). Dans l’article précédent, nous avons parlé de cinq choses que nous avons peut-être sacrifiées pour acquérir la vérité. Voyons à présent ce que nous pouvons faire pour ne jamais rechercher à nouveau ces choses (Mat. 6:19).

8. Comment la façon dont un chrétien utilise son temps pourrait-​elle le faire aller à la dérive ? Donne un exemple.

8 Le temps. Pour ne pas aller à la dérive, nous devons utiliser sagement notre temps. Si nous ne faisons pas attention, nous pourrions passer trop de temps à nous divertir, à aller sur Internet ou à regarder la télévision. Même si ces activités ne sont pas mauvaises en soi, elles pourraient nous prendre du temps sur notre étude individuelle et d’autres activités spirituelles. C’est ce qu’une sœur a vécu. Emma * a toujours été passionnée de chevaux. Depuis toute petite, à chaque fois qu’elle en avait l’occasion, elle montait à cheval. Mais elle s’est rendu compte qu’elle consacrait trop de temps à ce loisir. Elle a donc fait les changements nécessaires. Elle a aussi été encouragée par l’exemple de Cory Wells, qui dans le passé, participait à des rodéos *. Aujourd’hui, Emma consacre plus de temps à des activités spirituelles ainsi qu’à sa famille et à ses amis Témoins. Elle se sent plus proche de Jéhovah et elle est heureuse de savoir qu’elle utilise sagement son temps.

9. Comment pourrions-​nous en venir à accorder trop d’importance aux choses matérielles ?

9 Les choses matérielles. Pour continuer de marcher dans la vérité, nous devons garder le bon point de vue sur les biens matériels. Quand nous avons commencé à étudier la Bible, nous avons compris que notre service pour Jéhovah est beaucoup plus important que les choses matérielles, et nous avons été heureux de faire des sacrifices pour la vérité. Mais peut-être qu’aujourd’hui nous voyons certains acheter les tout derniers appareils électroniques et profiter de tout ce que leur argent peut leur offrir. Nous pourrions commencer à penser que nous passons à côté de quelque chose et ne plus être satisfaits de ce que nous avons. Nous risquerions alors de mettre de côté les choses spirituelles pour acquérir davantage de biens matériels. Cela nous rappelle l’exemple de Démas. Il aimait tellement le monde qu’il a renoncé  à être le compagnon de travail de l’apôtre Paul (2 Tim. 4:10). Peut-être qu’il aimait plus les biens matériels que son service pour Jéhovah. Ou bien il ne voulait plus faire les sacrifices nécessaires pour servir aux côtés de Paul. Quelle est la leçon pour nous ? Peut-être que dans le passé nous aimions les choses matérielles. Si nous ne sommes pas prudents, cet amour pourrait réapparaître en nous et étouffer notre amour pour la vérité.

10. Pour continuer de marcher dans la vérité, à quelle influence devons-​nous résister ?

10 Les relations avec les autres. Pour continuer de marcher dans la vérité, nous ne devons pas nous laisser influencer par ceux qui ne servent pas Jéhovah. Quand nous avons découvert la vérité, nos relations avec notre famille et nos amis non Témoins ont changé. Peut-être que certains ont respecté nos nouvelles croyances, mais que d’autres s’y sont opposés (1 Pierre 4:4). Bien sûr, nous faisons le maximum pour bien nous entendre avec les membres de notre famille et pour les traiter avec bonté. Mais nous ne pouvons pas laisser de côté les normes de Jéhovah dans le but de leur plaire. Et comme nous l’enseigne 1 Corinthiens 15:33, nous devrions avoir pour amis des personnes qui aiment Jéhovah.

11. Comment ne pas se laisser aller à une conduite immorale ?

11 Nos pensées et notre conduite. Tous ceux qui marchent dans la vérité doivent être « saints », ou purs, du point de vue de Jéhovah (Is. 35:8 ; lire 1 Pierre 1:14-16). Lorsque nous avons accepté la vérité, nous avons tous fait des changements pour vivre en accord avec les normes de la Bible. Que nous ayons fait de petits ou de grands changements, veillons à ne jamais échanger notre mode de vie pur contre une vie immorale. Comment résister à la tentation d’avoir une conduite immorale ? Pense au prix que Jéhovah a payé pour que nous puissions être purs : la vie de son cher Fils, Jésus Christ ! (1 Pierre 1:18, 19). Alors, pour rester purs aux yeux de Jéhovah, gardons toujours à l’esprit la valeur immense du sacrifice de Jésus.

12, 13. a) Pourquoi est-​il indispensable d’avoir le point de vue de Jéhovah sur les fêtes de ce monde ? b) De quoi allons-​nous maintenant parler ?

12 Les coutumes et les pratiques. Des membres de notre famille, des collègues ou des camarades de classe peuvent nous inciter à participer à des fêtes qui ne plaisent pas à Jéhovah. Comment résister à ces incitations ? En gardant clairement à l’esprit pourquoi Jéhovah n’accepte pas ces fêtes. Faisons des recherches dans nos publications pour nous rappeler leur origine. En méditant sur les raisons bibliques pour lesquelles nous ne célébrons pas ces fêtes, nous renforçons notre conviction que nous marchons de la façon « qui plaît au Seigneur » (Éph. 5:10). Si nous faisons confiance à Jéhovah et à sa Parole de vérité, cela nous aidera à ne pas « trembler devant les hommes » (Prov. 29:25).

13 Nous voulons marcher dans la vérité pour toujours. Qu’est-​ce qui peut nous aider à être encore plus déterminés à ne jamais abandonner ce mode de vie ? Voici trois moyens.

RENFORCE TA DÉTERMINATION À MARCHER DANS LA VÉRITÉ

14. a) Pourquoi le fait de continuer à étudier la Bible renforcera-​t-​il notre détermination à ne jamais abandonner la vérité ? b) Pourquoi avons-​nous besoin d’intelligence, de sagesse et de discipline ?

14 Premièrement, continue d’étudier la Bible et de méditer sur ce que tu  apprends. Prévois régulièrement du temps pour cela. Plus tu étudieras, plus tu aimeras la vérité et plus tu seras déterminé à ne jamais l’abandonner. Nous lisons en Proverbes 23:23 : « Achète la vérité et ne la vends jamais. » Mais il ne suffit pas de connaître la vérité. Nous devons la mettre en pratique. Le verset ajoute d’ailleurs : « Fais de même avec la sagesse, la discipline et l’intelligence. » L’intelligence nous permet de faire le lien entre ce que nous apprenons et ce que nous savons déjà. La sagesse nous pousse à agir en accord avec cette connaissance. Et parfois, la vérité nous discipline en nous aidant à comprendre quels changements nous devons effectuer. Tenons compte sans tarder de cette discipline. Elle a beaucoup plus de valeur qu’un métal précieux comme l’argent (Prov. 8:10).

15. Comment la ceinture de la vérité nous protège-​t-​elle ?

15 Deuxièmement, sois déterminé à mettre en pratique la vérité dans ta vie de tous les jours. La Bible compare la vérité à la ceinture d’un soldat (Éph. 6:14). Aux temps bibliques, la ceinture du soldat protégeait sa taille et ses organes internes. Mais pour cela, il devait la porter bien serrée. En quel sens la vérité est-​elle comparable à une ceinture ? Si nous la gardons tout près de nous en tout temps, elle nous protégera contre de mauvais raisonnements et nous aidera à prendre de bonnes décisions. En cas d’épreuve ou de tentation, elle nous rendra encore plus déterminés à faire ce qui est bien. Tout comme un soldat ne serait jamais parti au combat sans sa ceinture, nous devons veiller à mettre en pratique la vérité dans chaque aspect de notre vie. La ceinture du soldat lui permettait aussi d’y accrocher son épée, ce qui nous amène au troisième moyen de renforcer notre détermination à ne jamais abandonner la vérité.

16. Comment le fait d’enseigner la vérité renforce-​t-​il notre détermination à ne jamais l’abandonner ?

16 Troisièmement, fais le maximum pour enseigner la vérité aux autres. De cette façon, tu tiendras fermement « la parole de Dieu », comparable à une épée (Éph. 6:17). Nous pouvons tous nous efforcer d’améliorer notre façon d’enseigner, afin d’« expos[er] correctement la parole de la vérité » (2 Tim. 2:15). En utilisant la Bible pour enseigner les autres, nous renforçons notre connaissance et notre amour de la vérité. Et cela nous rend encore plus déterminés à continuer de marcher dans celle-ci.

17. Pourquoi la vérité est-​elle précieuse pour toi ?

17 La vérité est un cadeau de Jéhovah. Elle nous permet d’avoir ce qu’il y a de plus précieux dans la vie : une relation étroite avec notre Père céleste. Il nous a déjà enseigné beaucoup de choses, mais ce n’est que le début ! Il promet de nous enseigner éternellement. Alors, chéris la vérité comme tu chérirais une perle de grande valeur. Continue à suivre cette recommandation : « Achète la vérité et ne la vends jamais. » Ainsi, tu imiteras David, qui a tenu cette promesse qu’il avait faite à Jéhovah : « Je marcherai dans ta vérité » (Ps. 86:11).

^ § 8 Le prénom a été changé.

^ § 8 Le témoignage de Cory Wells est disponible sur JW Télédiffusion, sous INTERVIEWS ET TÉMOIGNAGES > LA VÉRITÉ TRANSFORME DES VIES.