« Délecte-toi également en Jéhovah, et il t’accordera les demandes de ton cœur » (PS. 37:4).

CANTIQUES : 89, 140

1. Que doit décider un jeune au sujet de son avenir, mais pourquoi ne doit-il pas trouver cela effrayant ? (voir l’illustration du titre).

JEUNE homme, jeune fille... N’est-ce pas vrai qu’avant de partir en voyage, il vaut mieux avoir un projet précis, c’est-à-dire savoir où on veut aller ? Eh bien, la vie est comme un voyage. Et c’est pendant ta jeunesse que tu dois faire des projets pour donner une direction à ta vie. Ce n’est pas forcément facile. Une jeune chrétienne appelée Heather explique : « C’est effrayant. On doit décider de ce qu’on va faire du reste de sa vie. » Mais courage ! Jéhovah dit à ses serviteurs : « N’aie pas peur, car je suis avec toi. Ne regarde pas tout autour, car je suis ton Dieu. Oui, je t’affermirai. Oui, je t’aiderai » (Is. 41:10).

2. Comment sais-tu que Jéhovah désire que tu fasses des projets qui te rendront heureux ?

2 Jéhovah te recommande de faire des projets sages (Eccl. 12:1 ; Mat. 6:20). Il veut que tu sois heureux. Tout le prouve : sa création — paysages, sons, goûts —, mais aussi ses conseils pour enseigner aux humains le meilleur mode de vie. À ceux qui rejettent ses conseils, il dit : « Vous avez choisi ce en quoi je ne prends pas plaisir. [...] Voyez ! Mes serviteurs se réjouiront, mais vous, vous ressentirez de la honte. Voyez ! Mes serviteurs pousseront des cris de joie à cause du bon état du cœur » (Is. 65:12-14). Quand ses serviteurs font de sages choix de vie, Jéhovah est glorifié (Prov. 27:11).

 DES PROJETS QUI TE RENDRONT HEUREUX

3. Que te recommande Jéhovah ?

3 Quels projets Jéhovah te recommande-t-il ? Les humains ne peuvent être heureux qu’en le connaissant et en le servant fidèlement. Il nous a faits ainsi (Ps. 128:1 ; Mat. 5:3). Il nous a faits très différents des animaux, qui, eux, se contentent de manger, de boire et de faire des petits. Il veut que tu trouves le bonheur en projetant de faire des choses différentes de celles qui suffisent aux animaux. Ton Créateur est le « Dieu d’amour », le « Dieu heureux » qui a fait les humains « à son image » (2 Cor. 13:11 ; 1 Tim. 1:11 ; Gen. 1:27). Tu seras heureux en imitant le Dieu d’amour. As-tu déjà constaté qu’il y a effectivement « plus de bonheur à donner qu’à recevoir », comme le dit Actes 20:35 ? C’est une vérité fondamentale concernant la vie humaine. C’est pourquoi Jéhovah désire que tu fasses des projets centrés sur l’amour pour lui et pour le prochain (lire Matthieu 22:36-39).

4, 5. Qu’est-ce qui rendait Jésus heureux ?

4 Jésus Christ est le meilleur exemple qui soit pour toi. Quand il était enfant, il aimait certainement s’amuser. La Bible dit qu’il y a « un temps pour rire [...] et un temps pour bondir [ou : danser] » (Eccl. 3:4 ; Segond 21). De plus, Jésus est devenu proche de Jéhovah en étudiant les Saintes Écritures. D’ailleurs, à l’âge de 12 ans, il a stupéfié les enseignants du temple par « son intelligence » et « ses réponses » à propos de choses spirituelles (Luc 2:42, 46, 47).

5 Qu’est-ce qui a rendu Jésus heureux à l’âge adulte ? C’est de faire ce que Jéhovah lui demandait. Entre autres choses, Jéhovah voulait qu’il « annonc[e] de bonnes nouvelles aux pauvres [...] et aux aveugles le retour à la vue » (Luc 4:18). Psaume 40:8 exprime bien ce que Jésus ressentait : « À faire ta volonté, ô mon Dieu, j’ai pris plaisir. » En effet, il aimait parler de son Père céleste aux gens (lire Luc 10:21). Un jour, alors que Jésus venait de prêcher à une femme, il a dit à ses disciples : « Ma nourriture, c’est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’achever son œuvre » (Jean 4:31-34). Montrer de l’amour pour Dieu et pour son prochain, voilà ce qui rendait Jésus heureux. Faire cela peut te rendre heureux, toi aussi.

6. Pourquoi est-ce utile de parler de tes projets d’avenir avec des chrétiens expérimentés ?

6 Quantité de chrétiens expérimentés ont eu beaucoup de bonheur dans leur jeunesse en étant pionniers. Et si tu parlais de tes projets à quelques-uns d’entre eux ? En effet, « quand on ne consulte personne, les projets échouent, mais lorsqu’il y a beaucoup de conseillers, ils se réalisent » (Prov. 15:22, Bible du Semeur). Ces frères et sœurs pleins de foi te diront sans doute que le ministère à plein temps donne à un chrétien une formation qui lui servira toute sa vie. Jésus avait été enseigné par son Père au ciel, mais il a continué d’apprendre pendant son ministère sur la terre. Par exemple, il a appris ce qu’est la joie de communiquer la bonne nouvelle et de rester fidèle dans les épreuves (lire Isaïe 50:4 ; Héb. 5:8 ; 12:2). Voyons maintenant quelques aspects du service à plein temps qui pourraient te rendre très heureux.

LA PRÉDICATION, LE MEILLEUR PROJET QUI SOIT

7. Pourquoi beaucoup de jeunes aiment-ils la prédication ?

7 Jésus a dit : « Faites des disciples [...], leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé » (Mat. 28:19, 20). Faire le projet de devenir proclamateur, c’est choisir une orientation qui  t’apportera beaucoup de satisfactions et qui glorifiera Dieu. Comme pour un métier, il te faudra du temps pour devenir compétent. Timothy, devenu pionnier en fin d’adolescence, a expliqué : « J’aime servir Jéhovah à plein temps parce que c’est ma façon de lui exprimer mon amour. Au début, je n’arrivais pas à commencer des cours bibliques, mais plus tard je suis parti dans un autre territoire, et en un mois j’en ai commencé plusieurs. Un étudiant a commencé à assister aux réunions chrétiennes. Après les deux mois de cours de l’École biblique pour frères célibataires (EBFC) *, j’ai été envoyé dans un autre territoire, où j’ai commencé quatre cours bibliques. J’aime enseigner les gens, parce que je vois l’esprit saint les transformer » (1 Thess. 2:19).

8. Que font des jeunes chrétiens pour prêcher à plus de personnes ?

8 Des jeunes chrétiens décident d’apprendre une autre langue. Par exemple, Jacob, d’Amérique du Nord, raconte : « Quand j’avais sept ans, beaucoup de mes camarades étaient Vietnamiens. Je voulais leur parler de Jéhovah, alors au bout d’un certain temps, j’ai fait le projet d’apprendre leur langue. J’ai appris surtout en comparant des Tour de Garde en anglais et en vietnamien. Je me suis aussi fait des amis dans la congrégation de langue vietnamienne. À 18 ans, je suis devenu pionnier. Plus tard, j’ai suivi les cours de l’EBFC. Cette formation m’aide aujourd’hui dans le groupe de langue vietnamienne où j’ai été envoyé comme pionnier et où je suis le seul ancien. Beaucoup de Vietnamiens sont impressionnés que j’aie appris leur langue. Ils m’invitent à entrer, et souvent ils acceptent un cours biblique. Certains se sont fait baptiser » (cf. Actes 2:7, 8).

9. Pourquoi disons-nous que la prédication est très formatrice ?

9 La prédication est très formatrice. Elle t’apprend à avoir de bonnes habitudes de travail, à bien communiquer, à avoir de l’assurance et du tact (Prov. 21:5 ; 2 Tim. 2:24, note). Mais cette activité est particulièrement réjouissante parce que, pour prouver tes croyances, tu apprends à mieux connaître et expliquer la Bible. Elle te forme aussi à bien collaborer avec Jéhovah (1 Cor. 3:9).

10. En quel sens peux-tu trouver de la joie à prêcher même dans un territoire difficile ?

10 Tu peux trouver de la joie à prêcher même si peu de personnes de ton territoire s’intéressent à la bonne nouvelle. Faire des disciples est un travail d’équipe, car c’est toute la congrégation qui recherche les gens sincères. Même si c’est un seul proclamateur qui a trouvé la personne devenue disciple, ce sont tous les proclamateurs qui ont cherché et qui ressentent de la joie. Brandon a été pionnier neuf ans dans un territoire où les gens sont indifférents. Il dit : « J’aime prêcher la bonne nouvelle parce que c’est ce que Jéhovah demande. Je suis devenu pionnier juste après la fin de ma scolarité. J’aime encourager les jeunes frères de ma congrégation et voir leurs progrès spirituels. Après avoir fait l’EBFC, j’ai été envoyé dans une autre congrégation. C’est vrai que je n’ai jamais trouvé quelqu’un dans le territoire qui ait progressé jusqu’au baptême ; mais c’est arrivé à d’autres. Je suis heureux d’avoir fait le projet de me donner à fond dans la prédication » (Eccl. 11:6).

À QUOI TES PROJETS POURRAIENT-ILS TE MENER ?

11. Dans quelle autre forme de service sacré de nombreux jeunes trouvent-ils de la joie ?

11 On peut servir Jéhovah de nombreuses façons. Ainsi, beaucoup de jeunes  deviennent volontaires aux constructions. Il y a besoin de centaines de nouvelles Salles du Royaume. Participer à leur construction est une forme de service sacré qui glorifie Jéhovah et qui peut te rendre heureux. Comme dans les autres formes de service, la collaboration avec d’autres chrétiens apporte de la joie. Participer à ces constructions est également formateur, car cela t’apprend à respecter les règles de sécurité, à t’appliquer dans ton travail, et à coopérer avec quelqu’un qui te dirige.

Ceux qui entreprennent le service à plein temps auront beaucoup de bénédictions (voir les paragraphes 11-13).

12. Quelles autres occasions la vie de pionnier t’offre-t-elle ?

12 Kevin raconte : « Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours voulu servir Jéhovah à plein temps. Je suis devenu pionnier à 19 ans. Je gagnais ma vie en travaillant à temps partiel dans l’entreprise de construction d’un frère. J’ai appris à poser des toitures, des fenêtres et des portes. Plus tard, j’ai fait partie pendant deux ans d’une équipe qui a rebâti des Salles du Royaume et des maisons de frères et sœurs après des cyclones. Quand j’ai appris qu’il y avait besoin de constructeurs en Afrique du Sud, je me suis proposé, et j’y ai été invité. Depuis que je suis en Afrique, je me déplace d’un chantier à un autre toutes les deux ou trois semaines. Mon équipe de construction est comme une famille. On vit ensemble, on étudie la Bible ensemble, et on travaille ensemble. J’aime aussi prêcher avec les Témoins locaux chaque semaine. Mon projet d’enfance m’a rendu heureux au-delà de ce que j’imaginais. »

13. Pourquoi beaucoup de jeunes sont-ils heureux de servir au Béthel ?

13 Des chrétiens qui ont réalisé leur projet de servir Jéhovah à plein temps sont maintenant béthélites. Servir au Béthel rend heureux parce que tout ce qu’on  y fait est pour Jéhovah. La famille du Béthel participe à la production de bibles et de publications qui permettent de faire connaître la vérité. Dustin raconte : « Je me suis fixé l’objectif du service à plein temps à neuf ans, et je suis devenu pionnier à la fin de ma scolarité. Un an et demi après, j’ai été invité à entrer au Béthel, où j’ai appris à conduire des presses d’imprimerie et plus tard à faire des programmes informatiques. Au Béthel, ça me plaît d’avoir en avant-première des nouvelles des progrès de l’œuvre mondiale de prédication. J’aime servir ici parce que ce qu’on y fait aide des humains à devenir les amis de Jéhovah. »

QUELS PROJETS D’AVENIR FERAS-TU ?

14. Comment peux-tu te préparer au service à plein temps ?

14 Comment réaliser ton projet de devenir serviteur à plein temps ? Plus que tout, développe en toi les qualités chrétiennes. Étudie la Bible avec application, médite profondément sur le sens de ce que tu lis, et efforce-toi d’exprimer ta foi aux réunions. Déjà pendant tes années d’école, tu peux te former à la prédication. Apprends à t’intéresser sincèrement aux autres, en leur posant des questions avec tact et en écoutant leurs réponses. Tu peux aussi proposer ton aide dans la congrégation, par exemple au nettoyage et aux réparations de la Salle du Royaume. Jéhovah aime utiliser les humains qui ont un état d’esprit humble et volontaire (lire Psaume 110:3 ; Actes 6:1-3). Par exemple, l’apôtre Paul a invité Timothée à devenir missionnaire parce que « les frères [...] disaient beaucoup de bien de lui » (Actes 16:1-5, Sem).

15. Que pourrais-tu envisager pour gagner ta vie ?

15 La plupart des serviteurs à plein temps doivent gagner leur vie (Actes 18:2, 3). Tu pourrais envisager de faire des études courtes qui te permettront de trouver un travail à temps partiel. Parle de ton projet avec les pionniers et le surveillant de ta circonscription. Demande-leur quel genre de métier est pratique pour des pionniers. Comme la Bible le dit, si tu « roule[s] tes œuvres sur Jéhovah lui-même », « tu réaliseras tes projets » (Prov. 16:3 ; Bible en français courant ; 20:18).

16. Pourquoi peut-on dire que le service à plein temps durant ta jeunesse te prépare à d’autres responsabilités ?

16 Sois sûr que Jéhovah veut que tu « saisisse[s] fermement » un avenir heureux (lire 1 Timothée 6:18, 19). Le service à plein temps te fera rencontrer d’autres serviteurs à plein temps et t’aidera à devenir un chrétien mûr. Beaucoup disent qu’avoir servi Jéhovah pleinement dans leur jeunesse les aide à être heureux en mariage. Et souvent, ceux qui étaient pionniers avant de se marier le restent après leur mariage (Rom. 16:3, 4).

17, 18. Quel rapport y a-t-il entre le cœur et les projets ?

17 Faire des projets implique le cœur. En effet, Psaume 20:4 dit : « [Que Dieu] te donne ce que ton cœur désire et fasse réussir tes projets » (Bible des Peuples). Alors, réfléchis à ce que tu désires faire de ta vie. Analyse l’œuvre actuelle de Jéhovah pour voir comment tu peux te rendre utile à son service. Ensuite, projette de faire ce qui lui plaît.

18 Tu auras une grande satisfaction à servir Jéhovah pleinement, parce que c’est le mode de vie qui l’honore. Oui, « délecte-toi » en Jéhovah, « et il t’accordera les demandes de ton cœur » (Ps. 37:4).

^ § 7 Remplacée par l’École pour évangélisateurs du Royaume.