Aller au contenu

Aller au sommaire

 ARTICLE D’ÉTUDE 1

« Ne t’inquiète pas, car je suis ton Dieu »

« Ne t’inquiète pas, car je suis ton Dieu »

« N’aie pas peur, car je suis avec toi. Ne t’inquiète pas, car je suis ton Dieu. Je te rendrai fort. Oui, je t’aiderai » (IS. 41:10).

CANTIQUE 7 Jéhovah, ma force

APERÇU *

1-2. a) Quel effet le message contenu en Isaïe 41:10 a-​t-​il eu sur une sœur appelée Yoshiko ? b) Pour qui ce message a-​t-​il été conservé ?

UN JOUR, une sœur du nom de Yoshiko a reçu une très mauvaise nouvelle. Son médecin lui a dit qu’elle n’avait plus que quelques mois à vivre. Comment a-​t-​elle réagi ? Elle s’est rappelé son verset préféré, Isaïe 41:10 (lire). Puis elle a calmement expliqué à son médecin qu’elle n’avait pas peur parce que Jéhovah « lui tenait la main * ». Le message réconfortant contenu dans ce verset a aidé notre chère sœur à faire entièrement confiance à Jéhovah. Il peut nous aider nous aussi à rester calmes face à de dures épreuves. Nous allons voir comment. Tout d’abord, découvrons pourquoi Dieu a fait écrire ce message.

2 Au départ, Jéhovah a inspiré ces paroles au prophète Isaïe pour rassurer les Juifs qui seraient plus tard exilés à Babylone. Mais s’il a veillé à ce que ces paroles soient conservées, c’est aussi pour tous ceux qui le serviraient par la suite (Is. 40:8 ; Rom. 15:4). Aujourd’hui, nous vivons « des temps difficiles à supporter » et, plus que jamais, nous avons besoin des encouragements contenus dans le livre d’Isaïe (2 Tim. 3:1).

3. a) Quelles garanties trouve-​t-​on en Isaïe 41:10 ? b) Pourquoi avons-​nous besoin de ces garanties ?

3 Dans cet article, nous examinerons trois garanties * de  Jéhovah contenues en Isaïe 41:10, le texte choisi pour l’année 2019 : 1) Jéhovah sera avec nous, 2) il est notre Dieu et 3) il nous aidera. Ces garanties renforceront notre foi, et nous en avons besoin, car comme Yoshiko, nous subissons des épreuves dans notre vie. Nous souffrons aussi en raison de ce qui se passe dans le monde. Certains d’entre nous sont même persécutés par de puissants gouvernements. Examinons chacune de ces garanties.

« JE SUIS AVEC TOI »

4. a) Quelle est la première garantie que nous examinerons ? (voir aussi la note). b) De quelle façon Jéhovah exprime-​t-​il ses sentiments envers nous ? c) Quel effet ces paroles de Jéhovah ont-​elles sur toi ?

4 Premièrement, Jéhovah nous rassure en nous disant : « N’aie pas peur *, car je suis avec toi. » Comment montre-​t-​il qu’il est avec nous ? En nous accordant toute son attention et en nous témoignant une tendre affection. Remarque la façon dont il exprime ses sentiments envers chacun de nous : « Tu es devenu précieux à mes yeux, tu as été honoré, et je t’aime » (Is. 43:4). Rien ni personne dans l’univers ne peut amener Jéhovah à cesser d’aimer ceux qui le servent ; sa fidélité est inébranlable (Is. 54:10). Son amour et son amitié nous remplissent de courage. Nous savons qu’il nous protégera tout comme il a protégé son ami Abraham. Il lui a dit : « N’aie pas peur [...]. Je suis un bouclier pour toi » (Gen. 15:1).

Avec l’aide de Jéhovah, nous pouvons traverser n’importe quelle épreuve comparable à un fleuve ou à des flammes * (voir les paragraphes 5-6).

5-6. a) Comment savons-​nous que Jéhovah veut nous aider à faire face à nos épreuves ? b) Quelle leçon pouvons-​nous tirer de l’exemple de Yoshiko ?

5 Nous savons que Jéhovah veut nous aider à faire face à nos épreuves parce qu’il a promis à son peuple : « Quand tu traverseras les eaux, je serai avec toi, et les fleuves ne te submergeront pas. Quand tu marcheras à travers le feu, tu ne seras pas brûlé, et tu ne seras pas roussi par les flammes » (Is. 43:2). Que signifient ces paroles ?

6 Jéhovah ne promet pas qu’il fera disparaître nos difficultés. Mais il ne permettra pas que nous soyons engloutis par des « fleuves » de problèmes, ou que  les « flammes » des épreuves nous causent un tort irréparable. Il nous garantit qu’il sera avec nous pour nous aider à traverser ces épreuves. De quelle manière le fera-​t-​il ? Il apaisera nos peurs pour que nous puissions lui rester fidèles, même face à la mort (Is. 41:13). Yoshiko, déjà citée, en a fait l’expérience. Sa fille raconte : « Nous étions impressionnés par le calme de maman. Nous avons réellement vu que Jéhovah lui donnait la paix intérieure. Jusqu’au jour de sa mort, maman a parlé de Jéhovah et de ses promesses aux infirmiers et aux patients. » Quelle leçon pouvons-​nous tirer de l’exemple de Yoshiko ? Que si nous avons confiance en cette promesse de Jéhovah : « Je serai avec toi », nous serons nous aussi courageux et forts dans l’épreuve.

« JE SUIS TON DIEU »

7-8. a) Quelle est la deuxième garantie que nous examinerons, et que signifie-​t-​elle ? b) Pourquoi Jéhovah a-​t-​il dit à son peuple en exil : « Ne t’inquiète pas » ? c) Quelles paroles contenues en Isaïe 46:3, 4 ont certainement apaisé le peuple de Dieu ?

7 Voici la deuxième garantie transmise par Isaïe : « Ne t’inquiète pas, car je suis ton Dieu. » Dans le texte d’origine, le mot traduit par « s’inquiéter » contient l’idée de « regarder constamment par-dessus son épaule par peur d’un danger » ou de « regarder tout autour, comme le fait quelqu’un qui panique ».

8 Pourquoi Jéhovah a-​t-​il dit aux Juifs qui seraient exilés à Babylone de ne pas s’inquiéter ? Parce qu’il savait que les habitants de cette ville auraient des raisons d’avoir peur. En effet, à la fin des 70 années d’exil des Juifs, Babylone serait attaquée par les puissantes armées médo-perses. Jéhovah les utiliserait pour libérer son peuple (Is. 41:2-4). Le moment venu, quand les Babyloniens et d’autres nations ont su que ces armées ennemies approchaient, ils ont essayé de s’encourager en se disant l’un à l’autre : « Sois fort. » Par ailleurs, ils se sont fabriqué encore plus d’idoles, dans l’espoir d’être protégés par elles (Is. 41:5-7). Pendant ce temps, les paroles de Jéhovah rapportées par Isaïe ont apaisé le cœur des exilés juifs. Il leur avait dit : « Toi, ô Israël, [contrairement aux nations voisines] tu es mon serviteur [...]. Ne t’inquiète pas, car je suis ton Dieu » (Is. 41:8-10). Remarque que Jéhovah a dit : « Je suis ton Dieu. » Il assurait ainsi à ses fidèles serviteurs qu’il ne les avait pas oubliés ; il était toujours leur Dieu, et ils étaient toujours son peuple. Il a aussi déclaré : « Je vous porterai [...] et je vous secourrai. » Ces paroles rassurantes ont sans aucun doute fortifié les exilés juifs (lire Isaïe 46:3, 4).

9-10. Pourquoi n’avons-​nous aucune raison d’avoir peur ? Donne un exemple.

9 Aujourd’hui plus que jamais, les gens sont inquiets en voyant que les choses empirent dans le monde. Bien sûr, nous subissons les mêmes difficultés qu’eux. Mais nous n’avons aucune raison d’avoir peur. Jéhovah nous affirme : « Je suis ton Dieu. » Pourquoi cette déclaration nous donne-​t-​elle une raison puissante de rester calmes ?

10 Prenons un exemple : Hugo et Pierre sont à bord d’un avion, qui est soudain secoué par des vents violents. Une voix provenant des haut-parleurs dit alors : « Attachez vos ceintures. Nous allons traverser une zone de turbulences. » Hugo est très inquiet. Mais la voix ajoute : « Ne vous inquiétez pas. C’est votre pilote qui vous parle. » Cependant, Hugo secoue la tête en  se disant : « Comment peut-​il être aussi sûr qu’il ne faut pas s’inquiéter ? » Puis il remarque que Pierre n’a pas l’air inquiet du tout. Il lui demande : « Comment fais-​tu pour être aussi calme ? » Pierre sourit et lui répond : « C’est que je connais très bien le pilote. C’est mon père ! » Puis il ajoute : « Si tu veux, je peux te parler un peu de lui et de ses talents de pilote. Je suis sûr qu’après, tu n’auras plus peur. »

11. Quelles leçons pouvons-​nous tirer de l’exemple des deux passagers ?

11 Quelles leçons pouvons-​nous tirer de cet exemple ? Comme Pierre, nous sommes calmes parce que nous connaissons très bien notre Père céleste, Jéhovah. Nous savons qu’il nous aidera à traverser en toute sécurité n’importe quelle difficulté comparable à une tempête que nous pouvons subir en ces derniers jours (Is. 35:4). Comme nous lui faisons confiance, nous pouvons rester calmes tandis que le reste du monde vit dans la peur (Is. 30:15). Nous agissons aussi comme Pierre quand nous parlons aux autres des raisons que nous avons de faire confiance à Dieu. De cette façon, eux aussi peuvent être sûrs que, quelles que soient les épreuves qu’ils subissent, Jéhovah les soutiendra.

« JE TE RENDRAI FORT. OUI, JE T’AIDERAI »

12. a) Quelle est la troisième garantie que nous examinerons ? b) Que nous rappelle l’expression « son bras dominera » ?

12 Voici la troisième garantie transmise par Isaïe : « Je te rendrai fort. Oui, je t’aiderai. » Isaïe avait déjà expliqué comment Jéhovah fortifierait son peuple, en disant : « Jéhovah viendra avec puissance, et son bras dominera pour lui » (Is. 40:10). La Bible utilise souvent le mot « bras » pour symboliser la puissance. L’expression « son bras dominera » nous rappelle donc que Jéhovah est un Roi puissant.  Il s’est servi de sa force invincible pour soutenir et défendre ses serviteurs dans le passé, et il continue de fortifier et de protéger ceux qui lui font confiance aujourd’hui (Deut. 1:30, 31 ; Is. 43:10).

Face au bras puissant de Jéhovah qui nous protège, aucune arme ne vaincra * (voir les paragraphes 12-16).

13. a) Quand, en particulier, Jéhovah tient-​il sa promesse de nous fortifier ? b) Quelle garantie nous rend forts et confiants ?

13 C’est en particulier quand des ennemis nous persécutent que Jéhovah tient cette promesse : « Je te rendrai fort. » Dans certaines parties du monde, nos ennemis font tout ce qu’ils peuvent pour mettre fin à notre prédication ou pour interdire notre organisation localement. Malgré tout, nous ne nous inquiétons pas excessivement au sujet de ces attaques. Jéhovah nous donne une garantie qui nous rend forts et confiants. Il nous promet : « Aucune arme fabriquée pour te faire du mal ne vaincra » (Is. 54:17). Cette déclaration nous rappelle trois faits importants.

14. Pourquoi ne sommes-​nous pas surpris que des ennemis de Dieu nous attaquent ?

14 Premièrement, en tant que disciples de Christ, nous nous attendons à être haïs (Mat. 10:22). Jésus a annoncé que ses disciples seraient durement persécutés au cours des derniers jours (Mat. 24:9 ; Jean 15:20). Deuxièmement, la prophétie d’Isaïe nous avertit que nos ennemis feront plus que nous haïr : ils utiliseront différentes armes contre nous. Ils se servent par exemple de la ruse, des mensonges ou de cruelles persécutions (Mat. 5:11). Jéhovah n’empêchera pas nos ennemis d’utiliser ces armes pour nous faire la guerre (Éph. 6:12 ; Rév. 12:17). Mais nous n’avons aucune raison d’avoir peur. Pourquoi ?

15-16. a) Quel est le troisième fait qu’Isaïe 54:17 nous rappelle, et comment Isaïe 25:4, 5 confirme-​t-​il cette idée ? b) Comment Isaïe 41:11, 12 décrit-​il ce qui arrivera à ceux qui nous combattent ?

15 Venons-​en au troisième fait : Jéhovah a dit qu’« aucune arme » utilisée contre  nous « ne vaincra ». Tout comme un mur protège contre une violente tempête de pluie, Jéhovah nous protège contre « le souffle des tyrans » (lire Isaïe 25:4, 5). Nos ennemis ne réussiront jamais à nous causer un tort irréparable (Is. 65:17).

16 Jéhovah affermit davantage encore notre confiance en lui en décrivant en détail ce qui arrivera à ceux qui « entrent en fureur » contre nous (lire Isaïe 41:11, 12). Quelle que soit l’intensité ou la brutalité du combat que nos ennemis mènent contre nous, le résultat sera le même : ils seront tous « réduits à rien et périront ».

COMMENT RENFORCER NOTRE CONFIANCE EN JÉHOVAH

Nous pouvons renforcer notre confiance en Jéhovah en apprenant à mieux le connaître. Pour cela, lisons régulièrement la Bible * (voir les paragraphes 17-18).

17-18. a) Comment la lecture de la Bible peut-​elle renforcer notre confiance en Dieu ? Donne un exemple. b) Comment le fait de méditer sur le texte de l’année 2019 peut-​il nous aider ?

17 Nous renforçons notre confiance en Jéhovah en apprenant à mieux le connaître. Et la seule façon de vraiment connaître Dieu, c’est de lire la Bible attentivement et de méditer sur ce que nous lisons. La Bible indique comment Jéhovah a protégé son peuple par le passé. Ce récit fiable nous donne l’assurance qu’il prendra soin de nous à notre époque.

18 Prenons l’exemple de la magnifique illustration qu’Isaïe utilise pour décrire la façon dont Jéhovah nous protège. Il compare Jéhovah à un berger, et ses serviteurs à des agneaux. Isaïe dit de Jéhovah : « Il rassemblera les agneaux avec son bras et il les portera contre sa poitrine » (Is. 40:11). Si nous nous représentons Jéhovah en train de nous entourer de son bras puissant, nous nous sentirons protégés et calmes. Pour nous aider à rester calmes malgré les difficultés de la vie, l’esclave fidèle et avisé a choisi Isaïe 41:10 pour texte de l’année 2019 : « Ne t’inquiète pas, car je suis ton Dieu. » Médite sur ces paroles rassurantes. Elles te donneront la force de surmonter les difficultés que tu rencontreras dans l’avenir.

CANTIQUE 38 Jéhovah te rendra fort

^ § 5 Le texte choisi pour l’année 2019 nous donne trois raisons de rester calmes même quand des malheurs se produisent dans le monde ou dans notre vie personnelle. Dans cet article, nous examinerons ces raisons, et nous verrons comment maîtriser nos inquiétudes et faire davantage confiance à Jéhovah. Médite sur le texte de l’année. Mémorise-​le si possible. Il te donnera la force de surmonter les difficultés que tu rencontreras dans l’avenir.

^ § 3 POUR BIEN COMPRENDRE : Une garantie est l’assurance ou la promesse que quelque chose va se réaliser à coup sûr. Les garanties que Jéhovah nous donne peuvent nous aider à maîtriser nos inquiétudes face aux difficultés de la vie.

^ § 4 L’expression « n’aie pas peur » apparaît trois fois en Isaïe 41, aux versets 10, 13 et 14. Ces versets mentionnent également souvent le pronom « je » (désignant Jéhovah). Pourquoi Jéhovah a-​t-​il veillé à ce qu’Isaïe utilise aussi souvent ce pronom ? Pour faire ressortir une idée importante : c’est seulement en faisant confiance à Jéhovah que nous pouvons apaiser nos peurs.

^ § 52 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Des membres d’une famille font face à des pressions au travail, à des problèmes de santé, à des réactions négatives en prédication et à des moqueries à l’école.

^ § 54 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : La police fait irruption chez des Témoins où une réunion a lieu, mais les frères et sœurs ne paniquent pas.

^ § 56 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Un culte familial régulier nous donne la force d’endurer.