Aller au contenu

Aller au sommaire

 ARTICLE D’ÉTUDE 50

Jéhovah a pris des dispositions pour te libérer

Jéhovah a pris des dispositions pour te libérer

« Vous devrez [...] proclamer la liberté dans le pays à tous ses habitants » (LÉV. 25:10).

CANTIQUE 22 Le Royaume est né... Qu’il vienne !

APERÇU *

1-2. a) Qu’est-​ce qu’un jubilé ? (voir l’encadré «  Qu’était le Jubilé ? »). b) De quoi Jésus a-​t-​il parlé en Luc 4:16-18 ?

DANS certains pays, de grandes cérémonies sont organisées pour marquer le 50anniversaire du règne d’un roi ou d’une reine. On parle parfois de ce cinquantenaire comme du jubilé de ce souverain. Les festivités peuvent durer un jour, une semaine ou plus longtemps encore, mais elles ont une fin, et la joie qu’elles ont apportée est vite oubliée.

2 Dans cet article, nous parlerons d’un autre jubilé, d’un jubilé bien meilleur que celui qui était célébré en Israël. Les Israélites observaient le Jubilé tous les 50 ans ; il durait une année entière et il apportait la liberté à la nation. Pourquoi nous y intéresser ? Parce qu’il nous rappelle une merveilleuse disposition que Jéhovah a prise pour nous. Cette disposition nous rendra libres pour toujours. Et nous pouvons commencer dès maintenant à bénéficier de la liberté qu’elle procure. Voyons ce que Jésus a dit au sujet de cette liberté (lire Luc 4:16-18).

Le Jubilé apportait une immense joie aux Israélites : les esclaves récupéraient leur terre et retournaient dans leur famille * (voir le paragraphe 3).

3. Comme le montre Lévitique 25:8-12, quels bienfaits le Jubilé apportait-​il aux Israélites ?

3 Pour mieux comprendre ce que Jésus a dit, parlons tout d’abord du Jubilé prévu par Dieu pour la nation d’Israël. Jéhovah avait dit aux Israélites : « Vous devrez sanctifier la 50année et proclamer la liberté dans le pays à tous ses habitants. Cela deviendra pour vous un Jubilé, et chacun récupérera sa terre, et chacun retournera dans sa famille » (lire Lévitique 25:8-12). Dans l’article précédent, nous avons parlé des bienfaits que les Israélites retiraient du sabbat hebdomadaire.  Mais quels bienfaits le Jubilé leur apportait-​il ? Imagine qu’un Israélite se soit endetté et que, pour rembourser ses dettes, il ait dû vendre sa terre. Pendant l’année du Jubilé, elle devait lui être rendue. Ainsi, cet homme pouvait ‘récupérer sa terre’, et ses enfants ne perdraient pas leur héritage. Imagine maintenant que, pour rembourser ses dettes, un Israélite ait dû vendre un de ses enfants ou se vendre lui-​même comme esclave. Durant l’année du Jubilé, les esclaves devaient ‘retourner dans leur famille’. Ainsi, personne ne devenait esclave pour toujours, sans avoir l’espoir d’être un jour libéré ! Quelle belle preuve de bonté de la part de Jéhovah !

4-5. Pourquoi nous intéresser au Jubilé célébré autrefois par les Israélites ?

4 Quel autre bienfait le Jubilé apportait-​il aux Israélites ? Jéhovah a expliqué : « Personne chez toi ne devrait devenir pauvre, car Jéhovah ne manquera pas de te bénir dans le pays que Jéhovah ton Dieu te fait posséder en héritage » (Deut. 15:4). Les choses sont bien différentes aujourd’hui dans le monde : les riches deviennent souvent plus riches, et les pauvres, plus pauvres !

5 Nous qui sommes chrétiens, nous n’obéissons pas à la Loi de Moïse. Nous n’observons donc pas le Jubilé, durant lequel les esclaves étaient libérés, les dettes annulées et les terres héréditaires rendues à leurs propriétaires (Rom. 7:4 ; 10:4 ; Éph. 2:15). Mais nous devrions quand même nous intéresser à cette disposition de Jéhovah. Pourquoi ? Parce que nous avons la possibilité de profiter d’une liberté qui nous rappelle celle dont les Israélites bénéficiaient grâce au Jubilé.

JÉSUS A ANNONCÉ UNE LIBÉRATION

6. De quoi avons-​nous tous besoin d’être libérés ?

6 Nous avons tous besoin d’être libérés d’une forme cruelle d’esclavage : l’esclavage du péché. Comme nous sommes pécheurs, nous vieillissons, nous tombons malades et nous mourons. Beaucoup d’entre nous voient les conséquences du péché quand ils se regardent dans un miroir ou quand ils vont chez le médecin. Et nous sommes également découragés lorsque  nous péchons. L’apôtre Paul a constaté qu’il était prisonnier de ‘la loi du péché qui était dans son corps’. Il a ajouté : « Quel homme misérable je suis ! Qui me délivrera du corps qui me conduit à cette mort ? » (Rom. 7:23, 24).

7. Qu’est-​ce qu’Isaïe a annoncé ?

7 Heureusement, Dieu a pris des dispositions pour nous sauver, ou nous libérer, du péché. C’est grâce à Jésus que cette libération est possible. Au 8siècle avant notre ère, le prophète Isaïe a annoncé qu’une libération extraordinaire aurait lieu dans l’avenir. Cette libération apporterait des bienfaits beaucoup plus grands que ceux que le Jubilé procurait aux Israélites. Isaïe a écrit : « L’esprit du Souverain Seigneur Jéhovah est sur moi, parce que Jéhovah m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux humbles. Il m’a envoyé pour bander les blessures de ceux qui ont le cœur brisé, pour annoncer aux prisonniers qu’ils seront libérés » (Is. 61:1). Qui accomplirait cette prophétie d’Isaïe ?

8. Qui a accompli la prophétie d’Isaïe ?

8 Cette importante prophétie d’Isaïe a commencé à se réaliser après que Jésus a entrepris son ministère. Quand il est allé à la synagogue de Nazareth, la ville où il avait grandi, Jésus a lu cette prophétie aux Juifs qui se trouvaient là. Il s’est appliqué à lui-​même ce passage : « L’esprit de Jéhovah est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres. Il m’a envoyé pour annoncer aux prisonniers qu’ils seront libérés et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, pour rendre la liberté aux écrasés, pour prêcher l’année où Jéhovah accorde sa faveur » (Luc 4:16-19). Comment Jésus a-​t-​il accompli cette prophétie ?

LES PREMIERS À ÊTRE LIBÉRÉS

À la synagogue de Nazareth, Jésus annonce une libération (voir les paragraphes 8-9).

9. À l’époque de Jésus, de quoi beaucoup espéraient-​ils être libérés ?

9 La liberté qu’Isaïe a prédite et dont Jésus a parlé à la synagogue de Nazareth a commencé à être accordée au 1er siècle. C’est ce qui ressort de ces paroles de Jésus : « Aujourd’hui, ce passage des Écritures que vous venez d’entendre est accompli » (Luc 4:21). Beaucoup de ceux qui étaient présents à la synagogue attendaient sûrement des changements politiques qui les libéreraient de la domination romaine. Ils ont peut-être pensé la même chose que les deux hommes qui ont dit : « Nous espérions que cet homme était celui qui allait délivrer Israël » (Luc 24:13, 21). Mais comme nous le savons, Jésus n’a pas  encouragé ses disciples à se rebeller contre la domination pesante de Rome. Il leur a plutôt dit de rendre « les choses de César à César » (Mat. 22:21). Alors, de quoi Jésus les a-​t-​il libérés à cette époque ?

10. De quoi Jésus a-​t-​il aidé les humains à se libérer ?

10 Le Fils de Dieu est venu sur la terre pour libérer les humains de deux choses. Premièrement, il a aidé les gens à se libérer des faux enseignements des chefs religieux. Beaucoup de Juifs de son époque étaient esclaves de traditions et de fausses croyances (Mat. 5:31-37 ; 15:1-11). Ceux qui prétendaient être des guides spirituels étaient pour ainsi dire aveugles. En effet, en rejetant le Messie et la lumière spirituelle qu’il apportait, ils n’ont pas appris à connaître Dieu ; ils sont restés dans les ténèbres et le péché (Jean 9:1, 14-16, 35-41). En enseignant la vérité et en donnant le bon exemple, Jésus a montré aux humbles comment se libérer sur le plan spirituel (Marc 1:22 ; 2:23–3:5).

11. De quelle deuxième chose importante Jésus permet-​il aux humains d’être libérés ?

11 Deuxièmement, Jésus permet aux humains d’être libérés du péché héréditaire. C’est parce que son Fils a donné sa vie en sacrifice que Dieu peut pardonner les péchés de ceux qui ont foi en lui et qui acceptent la rançon qu’il a fournie (Héb. 10:12-18). Jésus a dit : « Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres » (Jean 8:36). Cette liberté est assurément beaucoup plus grande que celle que les Israélites pouvaient obtenir à l’occasion du Jubilé ! En effet, un homme qui était libéré pendant le Jubilé pouvait redevenir esclave, et de toute façon, il finissait par mourir.

12. Qui ont été les premiers à bénéficier de la liberté annoncée par Jésus ?

12 En 33 de notre ère, le jour de la Pentecôte, Jéhovah a oint d’esprit saint les apôtres ainsi que des hommes et des femmes qui le servaient fidèlement. Il les a adoptés comme fils, ou enfants, pour que, plus tard, ils soient ressuscités au ciel et règnent avec Jésus (Rom. 8:2, 15-17). Ces hommes et ces femmes ont été les premiers à bénéficier de la liberté dont Jésus a parlé à la synagogue de Nazareth. Ils n’étaient désormais plus esclaves des faux enseignements des chefs religieux juifs et de leurs pratiques contraires à la volonté de Dieu. De plus, Dieu considérait qu’ils étaient libérés des conséquences du péché. Le Jubilé chrétien, qui a commencé avec l’onction des disciples du Christ en 33, se  terminera à la fin de son règne de 1 000 ans. Mais d’ici là, de très belles choses se produiront. Lesquelles ?

DES MILLIONS D’AUTRES PERSONNES LIBÉRÉES

13-14. Comme Jésus l’a annoncé, en plus des chrétiens oints, qui peut être libéré ?

13 Des millions de gens sincères venant de toutes les nations font aujourd’hui partie des « autres brebis » (Jean 10:16). Ils n’ont pas été choisis par Dieu pour régner au ciel avec Jésus, mais ils ont l’espoir que donne la Bible de vivre pour toujours sur la terre. As-​tu toi aussi cet espoir-​là ?

14 Si tu fais partie des autres brebis, tu peux profiter dès maintenant de certains des bienfaits que reçoivent les chrétiens oints. Comme tu as foi dans le sang que Jésus a versé, tu peux demander à Dieu de te pardonner tes péchés. Tu auras alors son approbation, ce qui te procurera une bonne conscience (Éph. 1:7 ; Rév. 7:14, 15). Pense aussi aux bienfaits que tu retires à avoir été libéré de croyances qui, bien qu’enseignées depuis longtemps par les religions, ne sont pas bibliques. Jésus a dit : « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera » (Jean 8:32). Quel bonheur de bénéficier d’une telle liberté !

15. De quoi serons-​nous libérés dans l’avenir et de quelles bénédictions profiterons-​nous ?

15 Tu peux espérer recevoir une liberté plus grande encore dans l’avenir. Dans peu  de temps, Jésus va éliminer les fausses religions et les gouvernements humains, qui sont corrompus. Dieu protégera alors ses serviteurs, qui constitueront « une grande foule », et il les comblera de bénédictions dans un paradis sur la terre (Rév. 7:9, 14). Un très grand nombre de personnes seront ressuscitées et pourront être libérées de toutes les conséquences du péché d’Adam (Actes 24:15).

16. Quelle grande libération attend les humains ?

16 Durant son règne de 1 000 ans, le Christ et ceux qui régneront avec lui aideront les humains à devenir parfaits sur les plans physique et spirituel. Les choses redeviendront conformes à la volonté de Dieu et une grande libération aura lieu. Cette période ressemblera à l’année du Jubilé en Israël. Finalement, tous ceux qui serviront Jéhovah avec fidélité sur la terre seront parfaits : ils auront été libérés du péché !

Dans le monde nouveau, nous prendrons plaisir aussi bien à travailler qu’à nous reposer (voir le paragraphe 17).

17. Qu’est-​ce qu’Isaïe 65:21-23 a annoncé concernant les serviteurs de Dieu ? (voir l’illustration de la couverture).

17 Isaïe 65:21-23 nous révèle à quoi ressemblera notre vie sur la terre (lire). Nous ne serons pas désœuvrés. Au contraire, la Bible indique que les serviteurs de Dieu accompliront un travail utile et satisfaisant. Nous pouvons donc être certains qu’après cette période, la création « sera libérée de l’esclavage de la dégénérescence et aura la liberté glorieuse des enfants de Dieu » (Rom. 8:21).

18. Pourquoi pouvons-​nous être sûrs qu’un avenir merveilleux nous attend ?

18 Comme il l’a fait pour les Israélites, Jéhovah veillera à ce que, durant le règne de 1 000 ans du Christ, ses serviteurs trouvent l’équilibre entre le travail et le repos. Il y aura sans aucun doute un temps pour adorer Dieu. Notre service pour Dieu est essentiel à notre bonheur, et ce sera également le cas dans le monde nouveau. Nous avons toutes les raisons de nous réjouir du travail et des activités spirituelles qui nous attendent durant le règne de Jésus. Les humains fidèles à Dieu profiteront alors vraiment de la vie !

CANTIQUE 142 Tenons ferme notre espérance

^ § 5 Tous les 50 ans, en Israël, on proclamait une grande libération. Cette disposition de Jéhovah était appelée le Jubilé. Même si nous n’obéissons pas à la Loi de Moïse, nous sommes concernés par ce Jubilé. Dans cet article, nous verrons quels points communs il a avec une autre disposition à laquelle il nous fait penser, et comment tirer profit de cette autre disposition.

^ § 61 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : À l’occasion du Jubilé, les esclaves étaient libérés : ils pouvaient récupérer leur terre et retourner dans leur famille.