Avez-​vous lu attentivement les récents numéros de La Tour de Garde ? Eh bien, voyez si vous pouvez répondre aux questions suivantes :

Quelle preuve biblique avons-​nous que Dieu a de l’empathie pour nous ?

Quand les Israélites étaient esclaves en Égypte, Dieu était conscient de leur détresse et il ressentait leur douleur (Ex. 3:7 ; Is. 63:9). Comme nous sommes faits à l’image de Dieu, nous pouvons avoir de l’empathie pour les autres. Même si nous nous sentons indignes de son amour, Dieu a de l’empathie pour nous (wp18.3, p. 8-9).

Comment les enseignements de Jésus aidaient-​ils à vaincre les préjugés ?

À l’époque de Jésus, beaucoup de Juifs avaient des préjugés. Jésus a insisté sur l’importance de l’humilité et a condamné les préjugés raciaux. Il a encouragé ses disciples à se considérer comme des frères (w18.06, p. 9-10).

Quelles leçons pouvons-​nous tirer de la raison pour laquelle Dieu n’a pas permis à Moïse d’entrer en Terre promise ?

Moïse avait une relation forte avec Jéhovah (Deut. 34:10). Alors que les Israélites allaient quitter le désert après y avoir passé 40 ans, ils se sont plaints pour la deuxième fois du manque d’eau. Moïse a reçu l’ordre de parler au rocher, mais au lieu de cela, il l’a frappé. Jéhovah était furieux contre lui, peut-être parce qu’il n’avait pas suivi ses instructions ou qu’il ne lui avait pas attribué tous les mérites du miracle (Nomb. 20:6-12). Cela nous enseigne l’importance d’obéir à Jéhovah et de lui rendre gloire (w18.07, p. 13-14).

Pourquoi risquons-​nous de ne pas bien analyser une situation si nous jugeons d’après l’apparence ?

Trois choses pourraient influencer l’opinion que nous nous faisons des autres : leur race ou leur nationalité, l’argent qu’ils possèdent et leur âge. C’est important que nous nous efforcions de voir les autres comme Jéhovah les voit, avec impartialité (Actes 10:34, 35) (w18.08, p. 8-12).

De quelles façons les frères d’expérience peuvent-​ils aider les autres ?

Un frère d’expérience qui a dû céder certaines de ses responsabilités reste précieux aux yeux de Dieu et peut faire beaucoup pour aider les autres. Il peut s’intéresser aux conjoints non Témoins, aider des frères et sœurs inactifs, diriger des cours bibliques et participer à différentes formes de prédication (w18.09, p. 8-11).

Quels outils avons-​nous dans notre panoplie d’enseignant ?

Il y a les cartes de visite et les invitations aux réunions ; huit tracts faciles à utiliser ainsi que les revues La Tour de Garde et Réveillez-vous ! ; des brochures, deux manuels d’étude et des vidéos très pratiques, comme Pourquoi étudier la Bible ? (w18.10, p. 16).

Comment un chrétien peut-​il « ach[eter] la vérité », comme Proverbes 23:23 nous y encourage ?

Nous ne donnons pas d’argent pour acquérir la vérité. Par contre, cela nécessite du temps et des efforts (w18.11, p. 4).

Qu’apprenons-​nous de la façon dont Osée a agi avec sa femme, Gomèr ?

Gomèr a trompé Osée plusieurs fois, mais il lui a pardonné et il est resté avec elle. Si un chrétien marié commet un acte sexuel immoral, le conjoint innocent peut choisir de lui pardonner. Quand il a de nouveau des relations sexuelles avec lui, cela annule la raison biblique qu’il avait de divorcer (w18.12, p. 13).