« Le dernier Adam est devenu un esprit donnant la vie » (1 COR. 15:45).

CANTIQUES : 151, 147

1-3. a) Qu’est-​ce qui devrait faire partie de nos croyances principales ? b) Pourquoi la résurrection est-​elle très importante ? (voir l’illustration du titre).

QUE répondrais-​tu si on te demandait : « Quelles sont tes croyances principales ? » Tu dirais sans aucun doute que tu crois en Jéhovah, le Créateur et l’Auteur de la vie. Tu parlerais aussi probablement de ta croyance en Jésus, qui a donné sa vie en rançon. Et tu ajouterais sûrement qu’il va y avoir un paradis sur la terre, où les serviteurs de Dieu vivront pour toujours. Mais citerais-​tu la résurrection parmi les croyances auxquelles tu tiens le plus ?

2 Même si nous espérons personnellement survivre à la grande tribulation et vivre sur la terre pour toujours, nous avons de bonnes raisons de considérer la résurrection comme un de nos enseignements les plus importants. L’apôtre Paul a expliqué pourquoi : « Si vraiment il n’y a pas de résurrection des morts, Christ non plus n’a pas été relevé. » Si Christ n’avait pas été ressuscité, il ne serait pas Roi au ciel, et notre prédication à propos de son règne serait inutile (lire 1 Corinthiens 15:12-19). Mais nous savons que Jésus a été ressuscité. Nous ne sommes pas comme les Sadducéens, qui ne croyaient pas du tout que les morts seraient ramenés à la vie. Et même  quand d’autres se moquent de nous, nous gardons une foi solide en la résurrection (Marc 12:18 ; Actes 4:2, 3 ; 17:32 ; 23:6-8).

3 Paul a inclus l’enseignement sur la résurrection dans « la doctrine fondamentale concernant le Christ » (Héb. 6:1, 2). Et il a montré clairement qu’il avait foi en la résurrection (Actes 24:10, 15, 24, 25). Même si le dogme de la résurrection fait partie des « choses élémentaires » de la Bible, ce n’est pas pour autant un enseignement simpliste. Nous devons l’étudier avec soin (Héb. 5:12). Pourquoi ?

4. Quelles questions pourraient se poser sur la résurrection ?

4 Beaucoup de personnes qui commencent à étudier la Bible découvrent les résurrections qui ont eu lieu dans le passé, comme celle de Lazare. Elles apprennent aussi qu’Abraham, Job, et Daniel étaient sûrs qu’il y aurait une résurrection future. Mais comment prouverais-​tu à quelqu’un que les promesses concernant la résurrection sont sûres, même si elles ont été faites il y a plusieurs siècles ? Par ailleurs, la Bible dit-​elle quand la résurrection aura lieu ? La réponse à ces questions renforcera notre foi.

UNE RÉSURRECTION PRÉDITE DES SIÈCLES À L’AVANCE

5. De quoi allons-​nous d’abord parler ?

5 Tu n’as peut-être pas de mal à imaginer qu’on puisse ressusciter quelqu’un peu de temps après sa mort (Jean 11:11 ; Actes 20:9, 10). Mais croirais-​tu à une promesse affirmant que quelqu’un sera ressuscité dans plusieurs années ou dans plusieurs siècles ? Peux-​tu croire à une telle promesse même si la personne décédée est morte il y a longtemps ? En fait, tu crois déjà à une résurrection qui s’est passée des siècles après avoir été prédite. De quelle résurrection s’agit-​il ? Et quel est son lien avec ton espérance d’une résurrection future ?

6. Comment savons-​nous que le Psaume 118 s’applique à Jésus ?

6 Cette résurrection prédite longtemps à l’avance est évoquée dans le Psaume 118, peut-être écrit par David. Nous y lisons : « Jéhovah, sauve, s’il te plaît ! [...] Béni soit Celui qui vient au nom de Jéhovah. » Nous savons que des personnes ont cité cette prophétie messianique quand Jésus est entré sur un ânon dans Jérusalem le 9 Nisan, quelques jours avant sa mort (Ps. 118:25, 26 ; Mat. 21:7-9). Mais pourquoi peut-​on dire que le Psaume 118 annonçait une résurrection qui aurait lieu longtemps après ? Remarque ce que le psaume ajoute : « La pierre que les bâtisseurs ont rejetée est devenue la tête de l’angle » (Ps. 118:22).

« Les bâtisseurs ont rejet[é] » le Messie (voir le paragraphe 7).

7. De quelle façon les Juifs ont-​ils rejeté Jésus ?

7 « Les bâtisseurs » sont les chefs juifs, qui ont rejeté le Messie. Ils ont fait bien plus que tourner le dos à Jésus ou refuser de l’accepter comme le Christ. Beaucoup de Juifs l’ont rejeté au point de réclamer sa mort (Luc 23:18-23). Ils ont ainsi contribué à ce que Jésus soit tué.

Jésus a été ressuscité pour être « la tête de l’angle » (voir les paragraphes 8, 9).

8. À quelle condition Jésus pourrait-​il devenir la « tête de l’angle » ?

8 Si Jésus était rejeté et tué, comment pourrait-​il devenir la « tête de l’angle * » ? Il ne le pourrait qu’à condition d’être ressuscité. C’est ce que Jésus lui-​même a indiqué au moyen de cet exemple : Un propriétaire a envoyé des messagers aux cultivateurs qui travaillaient pour lui. Les cultivateurs ont maltraité les messagers. Finalement, le propriétaire a envoyé son propre fils, en espérant que les  cultivateurs l’écouteraient. Mais ils l’ont tué. Après avoir raconté cette histoire, Jésus a cité les paroles prophétiques de Psaume 118:22 (Luc 20:9-17). L’apôtre Pierre a fait ce même lien quand il a dit clairement aux chefs, aux anciens et aux scribes rassemblés à Jérusalem : « Jésus Christ le Nazaréen que vous avez attaché sur un poteau, mais que Dieu a relevé d’entre les morts, [...] est “la pierre considérée comme rien par vous, les bâtisseurs, et qui est devenue la tête de l’angle” » (Actes 3:15 ; 4:5-11 ; 1 Pierre 2:5-7).

9. Qu’a annoncé de remarquable Psaume 118:22 ?

9 La prophétie de Psaume 118:22 annonçait donc une résurrection qui aurait lieu des centaines d’années plus tard. Le Messie serait rejeté et mourrait, mais il serait ramené à la vie pour devenir la tête de l’angle. Et en effet, après sa résurrection, Jésus est devenu le seul « par lequel nous devons être sauvés » (Actes 4:12 ; Éph. 1:20).

10. a) Qu’avait annoncé Psaume 16:10 ? b) Comment savons-​nous que Psaume 16:10 ne concernait pas David ?

10 Examinons un autre verset qui annonçait une résurrection. Il a été écrit plus de mille ans avant sa réalisation. Cela renforce notre conviction qu’une résurrection peut se passer longtemps après avoir été prédite ou promise. David a écrit en Psaume 16:10 : « Tu n’abandonneras pas mon âme au shéol [ou : dans la Tombe]. Tu ne permettras pas que ton fidèle voie la fosse. » David ne disait pas que lui ne mourrait jamais ou n’irait jamais dans la tombe commune aux hommes. La Bible montre clairement qu’il a vieilli et qu’il est mort. Elle dit qu’il « se coucha avec ses ancêtres et il fut enterré dans la Cité de David » (1 Rois 2:1, 10). Alors, de qui Psaume 16:10 parlait-​il ?

11. Quand Pierre a-​t-​il expliqué Psaume 16:10 ?

11 Plus de mille ans après que Psaume 16:10 a été écrit, Pierre a expliqué qui il concernait lorsqu’il s’est adressé à des milliers de Juifs et de prosélytes. À ce moment-​là, Jésus était mort et ressuscité depuis quelques semaines (lire Actes 2:29-32). Pierre a rappelé que David était mort et avait été enterré, comme chacun le savait bien. Et quand il a ajouté que David « [avait] vu d’avance la résurrection du Christ et en [avait] parlé », aucun de ceux qui l’écoutaient n’a dit le contraire.

12. Comment Psaume 16:10 s’est-​il accompli, et qu’est-​ce que cela confirme concernant la promesse de la résurrection ?

12 Pierre a renforcé son explication en citant les paroles de David contenues en Psaume 110:1 (lire Actes 2:33-36). Ce raisonnement basé sur les Écritures a convaincu une grande foule de personnes que Jésus était « et Seigneur et Christ ». Et pour en revenir au Psaume 16:10, elles ont admis que ce texte s’était accompli quand Jésus avait été ressuscité. Plus tard, l’apôtre Paul a utilisé le même raisonnement avec les Juifs de la ville d’Antioche de Pisidie. Son explication les a impressionnés et ils ont voulu en savoir plus (lire Actes 13:32-37, 42). Nous aussi, nous devrions être impressionnés de savoir que les prophéties bibliques annonçant une résurrection future étaient fiables même si cela faisait des siècles qu’elles avaient été prononcées.

LA RÉSURRECTION : QUAND ?

13. Quelles questions pourrions-​nous nous poser concernant la résurrection ?

13 C’est encourageant de savoir qu’une résurrection peut se passer des siècles après avoir été prédite. Cependant, tu te demandes peut-être : « Cela signifie-​t-​il que je devrai attendre longtemps avant de  revoir mes chers disparus ? Quand la résurrection aura-​t-​elle lieu ? » C’est vrai, Jésus a dit à ses apôtres : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps ou les époques que le Père a placés sous son propre pouvoir. » Et en effet, il y avait certains détails que les apôtres ne pouvaient pas savoir (Actes 1:6, 7 ; Jean 16:12). Mais cela ne veut pas dire que nous ignorons tout du moment où la résurrection aura lieu.

14. Pourquoi disons-​nous que la résurrection de Jésus a été différente des précédentes ?

14 Revenons d’abord sur la plus importante résurrection dont la Bible parle, celle de Jésus. S’il n’avait pas été ramené à la vie, aucun de nous n’aurait l’espoir de revoir ses chers disparus. Ceux qui ont été ressuscités avant Jésus, par Éliya et par Élisha par exemple, n’ont pas vécu éternellement. Ils ont fini par mourir et sont devenus poussière. À l’inverse, Jésus « a été relevé d’entre les morts [et] ne meurt plus ; la mort ne domine plus sur lui ». Il est « vivant à tout jamais », au ciel (Rom. 6:9 ; Rév. 1:5, 18 ; Col. 1:18 ; 1 Pierre 3:18).

15. Pourquoi Jésus est-​il appelé « les prémices » ?

15 La résurrection de Jésus au ciel, en tant que créature spirituelle, a été la première et la plus importante en son genre (Actes 26:23). Cela dit, Jésus n’était pas le seul qui serait ressuscité au ciel. Il avait promis à ses apôtres fidèles qu’ils régneraient avec lui (Luc 22:28-30). Mais pour recevoir une telle récompense, ils devaient d’abord mourir. Ensuite, comme Jésus, ils pourraient être ressuscités avec un corps spirituel. D’ailleurs, Paul a écrit que « Christ a été relevé d’entre les morts, les prémices * de ceux qui se sont endormis dans la mort », et que d’autres seraient ressuscités au ciel, « chacun à son propre rang : Christ les prémices, ensuite ceux qui appartiennent au Christ durant sa présence » (1 Cor. 15:20, 23).

16. Quelle indication générale Paul a-​t-​il donnée concernant la résurrection céleste ?

16 Les paroles de Paul donnent une indication générale concernant le moment où la résurrection céleste devait avoir lieu : pendant la « présence » de Christ. Les Témoins de Jéhovah ont depuis longtemps démontré à l’aide de la Bible que cette « présence » a commencé en 1914. Cette présence est toujours en cours et la fin du monde méchant est très proche.

17, 18. Qu’arrivera-​t-​il à certains oints pendant la présence de Christ ?

17 La Bible donne également ces précisions à propos de la résurrection céleste : « Nous ne voulons pas que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment dans la mort [...]. Car si  nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, de même aussi ceux qui se sont endormis dans la mort par Jésus Dieu les amènera avec lui. [...] Nous les vivants qui survivons jusqu’à la présence du Seigneur, nous ne précéderons en rien ceux qui se sont endormis dans la mort ; parce que le Seigneur lui-​même descendra du ciel avec un cri de commandement [...] et ceux qui sont morts en union avec Christ ressusciteront d’abord. Ensuite nous les vivants qui survivons, nous serons, ensemble avec eux, emportés dans des nuages à la rencontre du Seigneur dans les airs ; et de cette façon nous serons toujours avec le Seigneur » (1 Thess. 4:13-17).

18 La résurrection céleste a commencé peu après le début de la présence de Christ. Les oints qui seront encore sur terre pendant la grande tribulation seront « emportés dans des nuages ». Ils ne « s’endormiront » pas dans la mort en ce sens qu’ils ne resteront pas morts longtemps. Ils « seron[t] changés, en un instant, en un clin d’œil, durant la dernière trompette » (1 Cor. 15:51, 52 ; Mat. 24:31).

19. Quelle « meilleure résurrection » est encore à venir ?

19 Aujourd’hui, la plupart des chrétiens ne sont pas oints ; ils n’ont pas été choisis pour régner avec Christ au ciel. Ils attendent « le jour de Jéhovah », qui mettra fin à ce monde méchant. Personne ne sait exactement quand ce jour viendra, mais les faits prouvent qu’il est proche (1 Thess. 5:1-3). Ensuite, il y aura un autre genre de résurrection : une résurrection sur la terre transformée en paradis. Ceux qui seront ramenés à la vie auront la possibilité de devenir parfaits et de ne plus jamais mourir. Ce sera vraiment « une meilleure résurrection » que celles qui ont eu lieu dans le passé, où les ressuscités ont fini par mourir de nouveau (Héb. 11:35).

20. Pourquoi pouvons-​nous être sûrs que la résurrection terrestre se fera de manière ordonnée ?

20 À propos de la résurrection céleste, la Bible dit que ceux qui en bénéficieront seront relevés « chacun à son propre rang », ou « dans un ordre bien déterminé » (1 Cor. 15:23 ; Parole Vivante). De même, nous pouvons être sûrs que la résurrection terrestre se passera de manière ordonnée. Cela nous amène peut-être à nous demander : « Ceux qui sont morts à notre époque seront-​ils ressuscités vers le début du Règne millénaire de Christ de façon à être accueillis par leurs proches ? Les hommes fidèles du passé qui avaient des capacités à diriger seront-​ils ressuscités rapidement pour aider à organiser les serviteurs de Dieu dans le monde nouveau ? Et qu’en sera-​t-​il des personnes qui n’ont jamais servi Jéhovah et qui seront ressuscitées ? Où et quand seront-​elles ressuscitées ? » Beaucoup de questions pourraient nous venir à l’esprit. Mais avons-​nous vraiment besoin de nous soucier de ces choses maintenant ? Ne vaut-​il pas mieux simplement attendre de voir ce que Jéhovah nous réserve ? Nous pouvons être sûrs que la façon dont il s’y prendra nous émerveillera.

21. Quelle conviction as-​tu concernant la résurrection ?

21 En attendant, renforçons notre foi en Jéhovah. Il a promis, par l’intermédiaire de Jésus, qu’il ressuscitera les morts qui sont dans sa mémoire (Jean 5:28, 29 ; 11:23). Jésus a dit qu’Abraham, Isaac et Jacob « sont tous vivants » pour Jéhovah, preuve supplémentaire qu’il ramènera les morts à la vie (Luc 20:37, 38). Ainsi, nous avons de nombreuses raisons de dire, comme Paul : « J’ai cette espérance envers Dieu [...] qu’il va y avoir une résurrection » (Actes 24:15).

^ § 8 La tête de l’angle était une pierre placée à l’angle supérieur de deux murs d’un bâtiment. Cette pierre les maintenait ensemble et empêchait ainsi que le bâtiment s’écroule.

^ § 15 Les prémices sont les premiers fruits d’une récolte ou le début de quelque chose.