« Continue de prêcher la bonne nouvelle, accomplis pleinement ton ministère » (2 TIM. 4:5, note).

CANTIQUE 57 Prêchons à toutes sortes de gens

APERÇU *

Après sa résurrection, Jésus retrouve ses disciples et leur demande de faire d’autres disciples (voir le paragraphe 1).

1. Que veulent faire tous les serviteurs de Dieu, et pourquoi ? (voir l’illustration en couverture).

CHRIST JÉSUS a ordonné à ses disciples : « Allez donc vers les gens de toutes les nations et faites des disciples parmi eux » (Mat. 28:19). Tous les serviteurs de Dieu veulent apprendre à ‘accomplir pleinement’ ce ministère (2 Tim. 4:5). En effet, cette activité est la plus importante, la plus utile et la plus urgente qui soit. Cela dit, nous avons peut-être du mal à passer autant de temps que nous le voudrions dans le ministère.

2. Quels obstacles devons-​nous surmonter pour accomplir notre ministère ?

2 Il y a d’autres choses importantes qui nous prennent du temps et de l’énergie. Nous devons peut-être travailler chaque jour de nombreuses heures pour faire vivre notre famille. Ou alors nous devons faire face à de lourdes responsabilités familiales, à la maladie, à la dépression ou aux difficultés de la vieillesse. Comment accomplir pleinement notre ministère malgré ces obstacles ?

3. Que pouvons-​nous conclure des paroles de Jésus contenues en Matthieu 13:23 ?

3 Si nous ne pouvons pas passer autant de temps que nous le voudrions au service de Jéhovah, ne nous décourageons pas. Jésus savait que nous ne pourrions pas tous consacrer autant de temps et d’énergie à la prédication de la bonne nouvelle (lire Matthieu 13:23). Et la Bible montre que Jéhovah accorde une grande valeur à notre service du moment que nous faisons de notre mieux (Héb. 6:10-12). D’un autre côté, nous avons peut-être l’impression  que notre situation nous permettrait de faire plus. Dans cet article, nous verrons comment nous pouvons donner la priorité à notre ministère, garder une vie simple, et devenir de meilleurs prédicateurs et enseignants. Mais pour commencer, que signifie accomplir pleinement notre ministère ?

4. Que signifie accomplir pleinement notre ministère ?

4 Pour accomplir pleinement notre ministère, nous devons participer le plus possible à l’activité de prédication et d’enseignement. Mais ce n’est pas tout. Nos motivations aussi sont importantes pour Jéhovah. Si nous aimons Jéhovah et notre prochain, nous accomplirons notre ministère * de toute notre âme (Marc 12:30, 31 ; Col. 3:23). Servir Dieu de toute notre âme, c’est lui donner le meilleur de nos forces et de nos capacités. Si prêcher est un honneur pour nous, nous ferons tout pour parler de la bonne nouvelle au plus de personnes possible.

5-6. Une personne très occupée peut-​elle donner la priorité à la prédication ? Donne un exemple.

5 Prenons l’exemple d’un jeune homme qui aime jouer de la guitare. Il le fait dès qu’il en a l’occasion. Mais pour gagner sa vie, il se met à travailler en tant que caissier dans un magasin du lundi au vendredi. Même s’il passe la plupart de son temps au magasin, ce qu’il aime vraiment, c’est la musique. Il espère de tout cœur pouvoir devenir un meilleur musicien et en faire son métier. C’est pourquoi il profite de chaque occasion pour jouer de la guitare, même si ce n’est que pour quelques minutes.

6 De même, tu ne peux peut-être pas passer autant de temps que tu le voudrais à prêcher. Pourtant, c’est ce que tu aimes vraiment. Tu fais le maximum pour améliorer ta capacité à toucher le cœur des gens. Comme tu es très occupé, tu te demandes peut-être comment donner la priorité à la prédication.

 COMMENT DONNER LA PRIORITÉ AU MINISTÈRE

7-8. Comment donner la priorité au ministère, comme Jésus ?

7 La façon dont Jésus considérait le ministère était vraiment remarquable. Pour lui, parler du royaume de Dieu était l’activité la plus importante qui soit (Jean 4:34, 35). Il a parcouru des centaines de kilomètres à pied pour prêcher au plus de personnes possible. Et il cherchait toujours des occasions de parler aux gens, que ce soit chez eux ou dans des lieux publics. Toute sa vie était centrée sur le ministère.

8 Nous pouvons imiter Christ en cherchant constamment des occasions de parler de la bonne nouvelle, partout où c’est possible. De plus, nous sommes prêts à sacrifier notre confort pour prêcher (Marc 6:31-34 ; 1 Pierre 2:21). Certains membres de l’assemblée sont pionniers spéciaux, permanents ou auxiliaires. D’autres ont appris une langue étrangère ou ont déménagé dans un endroit où il y a besoin de plus de proclamateurs. Toutefois, une grande partie de la prédication est effectuée par des frères et sœurs qui n’ont pas les mêmes possibilités, mais qui font de leur mieux. Quelle que soit notre situation, Jéhovah ne nous demande pas plus que ce que nous pouvons donner. Il veut que, tous, nous prenions plaisir à prêcher « la glorieuse bonne nouvelle du Dieu heureux » (1 Tim. 1:11 ; Deut. 30:11).

9. a) Comment Paul a-​t-​il donné la priorité à la prédication même quand il a dû travailler pour gagner sa vie ? b) Que révèle Actes 28:16, 30, 31 sur la façon dont Paul considérait son ministère ?

9 L’apôtre Paul aussi est un excellent exemple pour ce qui est de donner la priorité au ministère. Au cours de son deuxième voyage missionnaire, alors qu’il se trouvait à Corinthe, il a dû gagner sa vie en fabriquant des tentes pendant quelque temps. Cependant, cette activité n’est pas devenue sa priorité. Elle lui permettait simplement d’avoir de quoi vivre pour pouvoir annoncer la bonne nouvelle aux Corinthiens ‘sans qu’il leur en coûte rien’ (2 Cor. 11:7). Même s’il devait travailler, il a continué de donner la priorité au ministère et il a prêché chaque sabbat. Quand sa situation s’est améliorée, il a pu passer plus de temps dans la prédication. Il ‘s’est consacré entièrement à la parole, témoignant auprès des Juifs pour prouver que Jésus est le Christ’ (Actes 18:3-5 ; 2 Cor. 11:9). Plus tard, quand il s’est trouvé en résidence surveillée à Rome pendant deux ans, Paul a prêché à ceux qui lui rendaient visite et il a écrit des lettres (lire Actes 28:16, 30, 31). Pour lui, rien ne devait devenir plus important dans sa vie que son ministère. Il a écrit : « Puisque nous avons ce ministère [...], nous n’abandonnons pas » (2 Cor. 4:1). Comme Paul, même si nous devons consacrer du temps à notre travail, nous pouvons faire du ministère notre priorité.

Il y a de nombreux moyens d’accomplir pleinement notre ministère (voir les paragraphes 10-11).

10-11. Comment accomplir pleinement notre ministère si nous avons des problèmes de santé ?

10 Si, en raison de notre âge ou de notre santé, nous ne pouvons pas faire autant que nous l’aimerions dans l’activité de porte en porte, nous pouvons participer à d’autres formes de prédication. Les chrétiens du Ier siècle prêchaient partout où il y avait des gens. Ils profitaient de toutes les occasions pour parler de la vérité, que ce soit de maison en maison, dans les lieux publics ou de façon informelle, « avec ceux qui se trouvaient là » (Actes 17:17 ; 20:20). Si nous avons du mal à marcher, nous pourrions peut-être nous asseoir dans un endroit fréquenté et parler aux passants. Ou alors prêcher par  courrier, par téléphone ou de manière informelle. En participant à ces différentes formes de prédication, de nombreux proclamateurs qui sont limités dans ce qu’ils peuvent faire ressentent beaucoup de joie.

11 Même si tu as des problèmes de santé, tu peux accomplir pleinement ton ministère. C’est ce qu’a constaté Paul. Il a dit : « Pour toutes choses, j’ai de la force grâce à celui qui me donne de la puissance » (Phil. 4:13). Paul a eu besoin de cette « puissance » quand il est tombé malade au cours d’un de ses voyages missionnaires. Remarquons qu’il a aussi expliqué aux Galates : « C’est une maladie qui m’a donné l’occasion de vous annoncer la bonne nouvelle la première fois » (Gal. 4:13). De même, tes problèmes de santé peuvent peut-être te donner l’occasion de parler de la bonne nouvelle à d’autres, par exemple à des médecins, à des infirmières ou à des aides-soignantes. Beaucoup d’entre eux sont au travail quand des proclamateurs frappent à leur porte.

COMMENT GARDER UNE VIE SIMPLE

12. Que signifie garder l’œil ‘fixé sur une seule chose’ ?

12 Jésus a dit : « La lampe du corps, c’est l’œil. Si ton œil fixe une seule chose [ou : est simple, note], tout ton corps sera lumineux » (Mat. 6:22). Que signifient ces paroles ? Qu’il nous faut garder une vie simple, c’est-à-dire concentrée sur un seul objectif, et ne permettre à rien de nous en éloigner. Jésus lui-​même nous a donné l’exemple en accordant la priorité à son service pour Jéhovah, et il a enseigné à ses  disciples à faire comme lui. Nous imitons Jésus en faisant du ministère l’activité la plus importante de notre vie ; autrement dit, nous ‘cherchons d’abord le Royaume et la justice de Dieu’ (Mat. 6:33).

13. Qu’est-​ce qui peut nous aider à donner la priorité au ministère ?

13 Une façon de donner la priorité au ministère est donc de simplifier notre vie * afin de pouvoir passer plus de temps à aider les autres à connaître Jéhovah. Par exemple, pourrions-​nous modifier nos horaires de travail de façon à prêcher davantage en semaine ? Pourrions-​nous consacrer moins de temps à certains divertissements ?

14. Quels changements un couple a-​t-​il effectués pour accorder plus de temps au ministère ?

14 Prenons l’exemple d’un ancien, Elias, et de sa femme. Il explique : « À l’époque, nous ne pouvions pas être pionniers. Mais pour y arriver un jour, il fallait bien commencer quelque part. Nous avons donc cherché des façons d’augmenter petit à petit notre activité de prédication. Par exemple, nous avons réduit nos dépenses, consacré moins de temps à certains divertissements et demandé à nos employeurs des horaires plus souples. Grâce à cela, nous avons pu prêcher en soirée, diriger plus de cours bibliques et même participer deux fois par mois à la prédication organisée en semaine. C’était un vrai bonheur ! »

COMMENT DEVENIR DE MEILLEURS PRÉDICATEURS ET ENSEIGNANTS

Si nous appliquons ce que nous apprenons pendant la réunion de semaine, nous continuerons de progresser en prédication * (voir les paragraphes 15-16).

15-16. Conformément à 1 Timothée 4:13, 15, comment continuer à améliorer notre façon de prêcher ? (voir aussi l’encadré «  Des objectifs pour accomplir pleinement mon ministère »).

15 Une autre façon d’accomplir pleinement notre ministère est de chercher à  nous améliorer en prédication. Dans certains métiers, les gens reçoivent une formation continue pour augmenter leurs connaissances et leurs compétences. Il en va de même pour les prédicateurs du Royaume. Nous devons toujours chercher à devenir plus habiles dans notre ministère (Prov. 1:5 ; lire 1 Timothée 4:13, 15).

16 Mais comment faire ? Prêtons attention aux instructions que nous recevons pendant la réunion Vie chrétienne et ministère. Cette réunion nous fournit une formation précieuse qui nous aide petit à petit à améliorer notre façon de prêcher. Par exemple, quand le président donne des conseils à ceux qui ont présenté un exposé, repérons des idées qui nous seront utiles. Puis mettons-​les en pratique la prochaine fois que nous parlerons de la bonne nouvelle à quelqu’un. Nous pourrions aussi demander de l’aide au responsable de notre groupe de prédication, ou alors prêcher avec lui ou un autre proclamateur expérimenté, comme un pionnier ou le responsable de circonscription. En utilisant avec plus d’habileté chaque outil de la Panoplie d’enseignant, nous aurons plus de joie à prêcher et à enseigner.

17. Quels bienfaits te procureras-​tu en accomplissant pleinement ton ministère ?

17 Quel honneur Jéhovah nous fait en nous permettant d’être ses « collaborateurs » ! (1 Cor. 3:9). Si nous savons « discerner quelles sont les choses les plus importantes » et nous concentrer sur le ministère, alors nous servirons Jéhovah « dans la joie » (Phil. 1:10 ; Ps. 100:2). Comme tu es ministre de Dieu, tu peux être sûr qu’il te donnera la « puissance » nécessaire pour accomplir ton ministère quelles que soient tes difficultés ou tes limites (2 Cor. 4:1, 7 ; 6:4). Même si ta situation ne te permet pas de prêcher beaucoup, tant que tu le fais de toute ton âme, tu as ‘de quoi te réjouir’ (Gal. 6:4). En accomplissant pleinement ton ministère, tu montres ton amour pour Jéhovah et pour ton prochain. De cette façon, « tu sauveras et toi-​même et ceux qui t’écoutent » (1 Tim. 4:16).

CANTIQUE 58 Cherchons les amis de la paix

^ § 5 Nous avons reçu la mission de prêcher la bonne nouvelle du Royaume et de faire des disciples. Dans cet article, nous verrons comment accomplir pleinement notre ministère, autrement dit notre service pour Dieu, même quand nous avons des difficultés dans notre vie personnelle. Nous verrons également comment être de meilleurs prédicateurs et ressentir plus de joie en prédication.

^ § 4 POUR BIEN COMPRENDRE : Notre ministère inclut la prédication et l’enseignement, la construction et l’entretien de bâtiments liés au culte, ainsi que les opérations de secours (2 Cor. 5:18, 19 ; 8:4).

^ § 13 Voir les sept moyens proposés dans l’encadré « Comment simplifier ta vie », dans La Tour de Garde de juillet 2016, p. 10.

^ § 62 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Au cours de la réunion de semaine, une sœur montre comment faire une nouvelle visite. Ensuite, alors que le président lui donne des conseils, elle prend des notes dans la brochure Enseignement. Lorsqu’elle prêche le week-end suivant, elle applique ce qu’elle a appris à la réunion.