« Souvenez-vous de ceux qui vous dirigent » (HÉBREUX 13:7).

CANTIQUES : 125, 43

1, 2. Après que Jésus est monté au ciel, qu’est-ce que les apôtres se sont peut-être demandé ?

SUR le mont des Oliviers, les apôtres de Jésus regardent en l’air. Leur maître et ami vient de s’élever vers le ciel, puis il a été caché par un nuage (Actes 1:9, 10). Pendant deux ans, Jésus les a enseignés, encouragés et dirigés. Mais maintenant, il n’est plus là. Que vont-ils faire ?

2 Avant de monter au ciel, Jésus a dit à ses disciples : « Vous serez mes témoins non seulement à Jérusalem, mais aussi dans toute la Judée et la Samarie, et jusque dans la région la plus lointaine de la terre » (Actes 1:8). Comment pourront-ils accomplir cette activité ? C’est vrai, Jésus a promis que l’esprit saint de Jéhovah les aiderait (Actes 1:5). Mais qui les dirigera et organisera la prédication dans le monde entier ? Les apôtres savent que, dans le passé, Jéhovah a utilisé des hommes pour diriger les Israélites. Ils se demandent donc peut-être si Jéhovah va maintenant choisir un nouveau chef.

3. a) Après que Jésus est monté au ciel, quelle décision importante les apôtres fidèles ont-ils prise ? b) À quelles questions allons-nous répondre dans cet article ?

 3 Peu après que Jésus est monté au ciel, les apôtres ont cherché conseil dans la Parole de Dieu, ont prié Jéhovah de les guider, puis ont choisi Matthias comme 12apôtre à la place de Judas Iscariote (Actes 1:15-26). Pourquoi cette décision était-elle si importante pour eux et pour Jéhovah ? Les apôtres comprenaient qu’ils devaient être 12 * (lire la note). Jésus avait choisi et formé les apôtres pour un rôle très important dans le peuple de Jéhovah. Quel était ce rôle, et comment Jéhovah et Jésus les ont-ils préparés pour ce rôle ? Quel groupe organisé de la même façon y a-t-il à notre époque ? Et comment pouvons-nous « nous souvenir de ceux qui nous dirigent », en particulier de « l’esclave fidèle et avisé » ? (Hébreux 13:7 ; Matthieu 24:45).

LE COLLÈGE CENTRAL EST DIRIGÉ PAR JÉSUS

4. Quel rôle les apôtres et les autres anciens de Jérusalem avaient-ils ?

4 À la Pentecôte de l’année 33, les apôtres ont commencé à diriger la congrégation chrétienne. La Bible raconte que « Pierre se leva avec les onze » et qu’il enseigna des vérités importantes à une grande foule de gens (Actes 2:14, 15). Beaucoup d’entre eux sont devenus chrétiens. Après cela, ces nouveaux chrétiens ont écouté régulièrement l’enseignement des apôtres (Actes 2:42). Les apôtres s’occupaient de l’argent de la congrégation (Actes 4:34, 35). De plus, ils enseignaient les adorateurs de Jéhovah et ils priaient pour eux. En effet, ils avaient décidé d’être « assidus à la prière et au ministère de la parole (à l’enseignement) » (Actes 6:4). Enfin, ils envoyaient des chrétiens qui avaient de l’expérience prêcher dans de nouveaux territoires (Actes 8:14, 15). Plus tard, d’autres anciens oints de l’esprit ont été ajoutés aux apôtres pour diriger les congrégations. Formant un collège central (un groupe dirigeant), ils donnaient une direction à toutes les congrégations (Actes 15:2).

5, 6. a) Comment l’esprit saint a-t-il rendu capable le collège central ? (sers-toi de l’image du début de l’article). b) Comment les anges ont-ils aidé le collège central ? c) Comment la Parole de Dieu a-t-elle guidé le collège central ?

5 Les chrétiens du 1er siècle étaient sûrs que Jéhovah dirigeait le collège central par le moyen de Jésus. Comment pouvaient-ils en être sûrs ? Premièrement, parce que le collège central était rendu capable par l’esprit saint (Jean 16:13). Tous les chrétiens oints avaient reçu l’esprit saint. Mais c’étaient surtout les apôtres et les anciens de Jérusalem que cet esprit rendait capables dans leur rôle de surveillants. Par exemple, en l’année 49, il a guidé le collège central pour prendre une décision à propos de la circoncision. Les congrégations ont obéi à cette décision. En conséquence, elles « ont continué à s’affermir dans la foi et à croître en nombre (augmenter) de jour en jour » (Actes 16:4, 5). Quand  on lit la lettre que le collège central a écrite aux congrégations à propos de la circoncision, on voit bien qu’il avait l’esprit de Jéhovah et qu’il manifestait des qualités comme l’amour et la foi (Actes 15:11, 25-29 ; Galates 5:22, 23).

6 Deuxièmement, le collège central était aidé par les anges. Par exemple, c’est un ange qui a dit à Corneille d’aller chercher l’apôtre Pierre. Après que Pierre a prêché à Corneille et aux membres de sa famille, ils ont reçu de l’esprit saint, même si les hommes n’étaient pas circoncis. Ainsi, Corneille a été le premier Gentil (non-Juif) incirconcis à devenir chrétien. Quand les apôtres et d’autres frères ont appris cela, ils se sont soumis à la volonté de Jéhovah : ils ont accepté les Gentils incirconcis dans la congrégation chrétienne (Actes 11:13-18). Cela nous prouve que les anges soutenaient beaucoup l’activité de prédication que le collège central dirigeait (Actes 5:19, 20). Troisièmement, le collège central était guidé par la Parole de Dieu. En effet, il utilisait les Saintes Écritures pour prendre des décisions importantes concernant les croyances chrétiennes et l’organisation des congrégations (Actes 1:20-22 ; 15:15-20).

7. Pourquoi pouvons-nous dire que c’était Jésus qui dirigeait les chrétiens du 1er siècle ?

7 Même si les frères du collège central avaient autorité dans la congrégation, ils comprenaient que leur Chef, c’était Jésus Christ. Comment savons-nous cela ? L’apôtre Paul a dit que c’était Christ qui avait établi « certains comme apôtres ». Il a dit aussi que Christ était « la tête », c’est-à-dire le Chef, de la congrégation (Éphésiens 4:11, 15). Les disciples n’ont pas donné à leur groupe le nom d’un apôtre. Par contre, « par une providence divine », ils ont été « appelés chrétiens », mot qui signifie « disciples de Christ » (Actes 11:26). Paul admettait que c’était important d’obéir aux enseignements bibliques donnés par les apôtres et les autres hommes qui dirigeaient. Pourtant, il a dit : « Mais je veux que vous sachiez que le chef de tout homme, c’est le Christ. » Cette déclaration concernait aussi tous les membres du collège central. Et Paul a ajouté : « Le chef du Christ, c’est Dieu » (1 Corinthiens 11:2, 3). C’était clairement Jésus Christ que Jéhovah avait établi pour diriger la congrégation.

« NOTRE ŒUVRE N’EST PAS CELLE D’UN HOMME »

8, 9. Quel rôle important frère Russell a-t-il eu ?

8 À partir de 1870, Charles Russell et quelques amis ont voulu adorer Dieu en suivant la Bible, et aider d’autres à le faire. Cela signifiait aider des gens qui parlaient d’autres langues. Alors, en 1884, frère Russell a créé une association officielle dont il était le président : la Zion’s Watch Tower Tract Society * (voir la note). Il étudiait la Bible avec beaucoup de sérieux. Il n’avait pas peur de dire aux gens que les enseignements de l’Église, comme la Trinité et l’immortalité de l’âme, n’étaient pas bibliques. Il a compris que le retour de Christ serait invisible, et que « les temps fixés des nations » se termineraient en 1914  (Luc 21:24). Frère Russell a utilisé son temps, son énergie et son argent pour enseigner ces vérités aux autres. C’est clair qu’à cette époque importante, Jéhovah et Jésus ont utilisé frère Russell pour diriger les vrais chrétiens.

9 Frère Russell ne cherchait pas à être honoré par les humains. En 1896, il a écrit que lui et les autres frères responsables ne voulaient pas être honorés du tout. Ils ne voulaient pas non plus être appelés par des titres particuliers, ni donner leur nom à un groupe. Plus tard, frère Russell a expliqué : « L’œuvre que nous effectuons n’est pas celle d’un homme. »

10. a) Quand Jésus a-t-il établi « l’esclave fidèle et avisé » ? b) Explique comment on a compris que le Collège central était différent de la Watch Tower Society.

10 En 1919, trois ans après la mort de frère Russell, Jésus a établi « l’esclave fidèle et avisé ». Pourquoi ? Pour donner à ses disciples la « nourriture en temps voulu » (Matthieu 24:45). Déjà à cette époque, un petit groupe de frères oints qui travaillait au siège mondial de Brooklyn (État de New York) fournissait la nourriture spirituelle aux disciples de Jésus. L’expression « collège central » est apparue dans nos publications après 1940. À cette époque, les membres du Collège central correspondaient aux administrateurs de l’association Watch Tower Bible and Tract Society. Mais en 1971, on a compris clairement que le Collège central était différent de l’association, car l’association ne s’occupait pas des questions bibliques, mais seulement des questions d’administration. À partir de ce moment-là, un chrétien oint pouvait faire partie du Collège central sans être un administrateur (un des directeurs) de l’association. Depuis quelques années, des anciens non oints sont des administrateurs de la Watch Tower Society et d’autres associations utilisées par le peuple de Jéhovah. Grâce à cela, le Collège central peut se concentrer sur sa responsabilité de fournir un enseignement biblique et une direction (Jean 10:16 ; Actes 6:4). La Tour de Garde du 15 juillet 2013 a expliqué que « l’esclave fidèle et avisé », c’est le petit groupe de frères oints qui compose le Collège central.

Le Collège central dans les années 1950.

11. Comment le Collège central prend-il des décisions ?

11 Le Collège central prend des décisions importantes en groupe. Comment cela se passe-t-il ? Ses membres se réunissent chaque semaine, ce qui leur permet d’avoir une bonne communication et de rester unis (Proverbes 20:18). Aucun membre du Collège central n’est plus important que les autres membres. C’est pourquoi celui qui dirige leurs réunions change chaque année (1 Pierre 5:1). Chacun des six comités du Collège central suit la même règle. Aucun membre du Collège central ne pense être le chef de ses frères. Chacun est aussi un « domestique » : il reçoit la nourriture spirituelle de l’esclave fidèle et se soumet à sa direction.

Depuis que l’esclave fidèle a été établi en 1919, il a toujours fourni la nourriture spirituelle au peuple de Jéhovah (ces photos vont avec les paragraphes 10 et 11).

« QUEL EST DONC L’ESCLAVE FIDÈLE ET AVISÉ ? »

12. Quelles questions allons-nous examiner ?

12 Le Collège central ne reçoit pas de révélations de Jéhovah, et il n’est  pas parfait. Il peut se tromper quand il explique la Bible ou quand il dirige l’organisation. Par exemple, l’Index des publications des Témoins de Jéhovah contient la rubrique « Compréhensions affinées », qui fait la liste de nos enseignements qui ont changé depuis 1870. Jésus n’a pas dit que l’esclave fidèle et avisé produirait une nourriture spirituelle parfaite. Alors comment pouvons-nous répondre à la question de Jésus : « Quel est donc l’esclave fidèle et avisé ? » (Matthieu 24:45). Qu’est-ce qui prouve que le Collège central est l’esclave fidèle ? Examinons les trois mêmes choses qui ont aidé le collège central du 1er siècle.

13. Comment l’esprit saint aide-t-il le Collège central ?

13 Le Collège central est aidé par l’esprit saint. L’esprit saint l’aide à comprendre des vérités bibliques qui n’étaient pas comprises avant. Par exemple, regarde la liste des « Compréhensions affinées ». Aucun  humain n’aurait pu comprendre et expliquer ces « choses profondes de Dieu » tout seul ! (lire 1 Corinthiens 2:10). Le Collège central pense comme l’apôtre Paul, qui a écrit : « Ces choses, nous en parlons aussi, non pas avec des paroles qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec celles qu’enseigne l’esprit » (1 Corinthiens 2:13). Après des siècles de mensonges religieux et de manque de direction claire, pourquoi a-t-on de mieux en mieux compris la Bible à partir de 1919 ? La seule explication, c’est que Jéhovah agit en utilisant son esprit saint !

14. Aujourd’hui, d’après Révélation 14:6 et 7, comment les anges aident-ils le Collège central et tous les proclamateurs ?

14 Le Collège central est aidé par les anges. Il a la grande responsabilité de diriger la prédication des plus de huit millions de proclamateurs du monde entier. Pourquoi cette activité a-t-elle de si bons résultats ? Une des raisons, c’est que les anges la soutiennent (lire Révélation 14:6, 7). Très souvent, les anges dirigent des proclamateurs vers une personne qui vient juste de prier pour demander à Dieu de l’aider * ! (voir la note). L’activité de prédication et d’enseignement continue d’augmenter même dans des régions où les gens s’y opposent fortement. Cela aussi n’est possible que grâce à l’aide des anges.

15. Quelle différence y a-t-il entre le Collège central et les chefs de la chrétienté ? Donne un exemple.

15 Le Collège central est guidé par la Parole de Dieu (lire Jean 17:17). Réfléchis à ce qui s’est passé en 1973. La Tour de Garde du 1er septembre posait cette question : Les personnes qui n’ont pas arrêté de fumer peuvent-elles se faire baptiser ? La réponse qu’elle donnait, basée sur les principes bibliques, était « non » ! L’article donnait plusieurs références bibliques et expliquait pourquoi un chrétien qui n’arrêtait pas de fumer devait être excommunié (1 Corinthiens 5:7 ; 2 Corinthiens 7:1). Il disait que cette règle ne venait pas des humains, mais « de Dieu, qui s’exprime dans sa Parole écrite ». Quelle autre organisation religieuse accepte de se laisser totalement diriger par la Parole de Dieu, même quand cela pose problème à certains de ses membres ? Aucune. D’ailleurs, un livre publié en 2015 sur la religion aux États-Unis dit : « Les chefs de la chrétienté changent régulièrement leurs enseignements : ils les adaptent aux croyances et aux opinions de plus en plus acceptées par leurs membres et la société en général. » Le Collège central, lui, n’est pas guidé par les préférences des gens, mais par la Parole de Dieu. Cela prouve que c’est Jéhovah qui dirige son peuple aujourd’hui.

« SOUVENEZ-VOUS DE CEUX QUI VOUS DIRIGENT »

16. Cite une première façon de nous souvenir du Collège central.

16 (Lire Hébreux 13:7.) La Bible nous demande de « nous souvenir de ceux qui nous dirigent ». Une première façon de le faire, c’est de prier pour  le Collège central (Éphésiens 6:18). Il a beaucoup de responsabilités. Par exemple, fournir la nourriture spirituelle, diriger l’activité mondiale de prédication, et gérer les offrandes faites à l’organisation. Il a donc vraiment besoin de nos prières régulières !

17, 18. a) Pourquoi et comment devons-nous suivre les instructions et la direction du Collège central ? b) Pourquoi notre prédication est-elle une façon de soutenir le Collège central et Jésus ?

17 Une deuxième façon de nous souvenir du Collège central, c’est de suivre ses instructions et sa direction. Il nous les fournit au moyen de nos publications, des réunions et des assemblées. De plus, il établit des surveillants de circonscription, qui eux-mêmes établissent des anciens. En obéissant aux instructions du Collège central, les surveillants de circonscription et les anciens montrent qu’ils se souviennent de lui. Et tous, nous respectons notre Chef, Jésus, en obéissant aux hommes qu’il utilise aujourd’hui (Hébreux 13:17).

18 Une troisième façon de nous souvenir du Collège central, c’est de faire le maximum dans la prédication. Hébreux 13:7 nous recommande d’imiter la foi de ceux qui nous dirigent. Le Collège central montre une grande foi en prêchant et en répandant la bonne nouvelle avec zèle. Soutiens-tu ces frères dans cette activité importante ? Si oui, tu seras heureux quand Jésus dira : « Dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Matthieu 25:34-40).

19. Pourquoi es-tu bien décidé à suivre notre Chef, Jésus ?

19 Quand Jésus est retourné au ciel, il n’a pas abandonné ses disciples (Matthieu 28:20). Il savait à quel point l’esprit saint, les anges et la Parole de Dieu l’avaient aidé à diriger quand il était sur la terre. C’est pourquoi, aujourd’hui, il donne la même aide à l’esclave fidèle, c’est-à-dire au Collège central. Et le Collège central continue de « suivre [Jésus] où qu’il aille » (Révélation 14:4). C’est pourquoi, quand nous suivons la direction du Collège central, nous suivons notre Chef, Jésus. Bientôt, il nous guidera vers la vie éternelle (Révélation 7:14-17). Aucun chef humain ne peut promettre cela !

^ § 3 Il semble que Jéhovah voulait que 12 apôtres forment les futures « douze pierres de fondement » de la Nouvelle Jérusalem (Révélation 21:14). C’est pourquoi il n’y a pas eu besoin de remplacer les apôtres fidèles au fur et à mesure qu’ils sont morts.

^ § 8 Depuis 1955, cette association s’appelle la Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania.

^ § 14 Tu peux lire le livre « Rends pleinement témoignage au sujet du Royaume de Dieu », pages 58 et 59.