« Ô Jéhovah, souviens-​toi, s’il te plaît, que j’ai marché devant toi avec véracité et d’un cœur complet » (2 ROIS 20:3).

CANTIQUES : 52, 65

1-3. Que signifie servir Jéhovah « d’un cœur complet » ? Donne un exemple.

TOUS, nous sommes imparfaits et nous commettons des erreurs. Heureusement, Jéhovah nous a fourni la rançon, et il est prêt à nous aider. Alors, si nous sommes humbles et repentants, nous pouvons lui demander de nous pardonner. Nous pouvons être sûrs que Jéhovah ne nous traitera pas « selon nos péchés » (Psaume 103:10). Malgré tout, nous devons le servir « d’un cœur complet » (1 Chroniques 28:9). Mais comment pouvons-​nous y arriver puisque nous sommes imparfaits ?

2 C’est utile de comparer la vie d’Asa et celle d’Amatsia. Ces deux rois ont fait de bonnes choses, mais ils ont aussi commis des erreurs parce qu’ils étaient imparfaits. Pourtant, la Bible dit que « le cœur d’Asa fut complet durant tous ses jours » (2 Chroniques 15:16, 17 ; 25:1, 2 ; Proverbes 17:3). Il s’est toujours efforcé de plaire à Jéhovah, car son cœur lui était entièrement attaché.  Amatsia, lui, n’a pas servi Jéhovah « d’un cœur complet ». En effet, après avoir vaincu les ennemis de Jéhovah, il a emporté leurs idoles et il a commencé à les adorer (2 Chroniques 25:11-16).

3 Servir Jéhovah « d’un cœur complet », c’est l’aimer profondément et vouloir l’adorer pour toujours. Dans la Bible, le « cœur » désigne souvent la personnalité intérieure de quelqu’un. Il contient notre façon de penser, nos goûts, nos mobiles (ce qui nous pousse à agir) et nos objectifs. Même si nous sommes imparfaits, nous pouvons adorer Jéhovah d’un cœur complet. Si nous servons Jéhovah, c’est parce que nous le voulons vraiment, et non parce que nous le devons, ou parce que nous le faisons depuis longtemps (2 Chroniques 19:9).

4. Qu’allons-​nous examiner ?

4 Pour mieux comprendre ce que signifie servir Jéhovah d’un cœur complet, examinons la vie d’Asa et celle de trois autres rois fidèles de Juda : Yehoshaphat, Hizqiya et Yoshiya. Même si ces quatre rois ont commis des erreurs, ils ont quand même été approuvés par Jéhovah. Il a considéré que ces hommes l’avaient servi d’un cœur complet. Pourquoi les a-​t-​il considérés de cette façon, et comment pouvons-​nous les imiter ?

LE CŒUR D’ASA « FUT COMPLET À L’ÉGARD DE JÉHOVAH »

5. Qu’a fait Asa quand il est devenu roi ?

5 Asa a été le troisième roi de Juda après que la nation d’Israël a été partagée en deux parties : le royaume d’Israël et le royaume de Juda. Quand Asa est devenu roi de Juda, il était bien décidé à supprimer le faux culte et l’immoralité sexuelle dans son royaume. Il a détruit les idoles que le peuple adorait, et il a chassé les prostitués sacrés. Il a même enlevé à sa grand-mère la position de « grande dame, parce qu’elle avait fait une idole horrible » (1 Rois 15:11-13). De plus, il a encouragé le peuple à « rechercher Jéhovah » et à « pratiquer la loi et le commandement ». Il a fait tout ce qu’il a pu pour aider les autres à adorer Jéhovah (2 Chroniques 14:4).

6. Quand les Éthiopiens ont envahi Juda, comment Asa a-​t-​il réagi ?

6 Pendant les dix premières années du règne d’Asa, le royaume de Juda n’a pas été en guerre. Puis un chef éthiopien est venu attaquer Juda avec un million de soldats et 300 chars (2 Chroniques 14:1, 6, 9, 10). Qu’a fait Asa ? Il n’a pas douté que Jéhovah pouvait aider ses serviteurs. Alors il a prié Jéhovah de les aider à gagner la bataille (lire 2 Chroniques 14:11). Parfois, même si des rois de son peuple ne lui étaient pas fidèles, Jéhovah leur a permis de vaincre leurs ennemis. C’était pour montrer qu’il était le vrai Dieu (1 Rois 20:13, 26-30). Mais dans le cas d’Asa, il a aidé son peuple parce qu’Asa comptait sur lui. Il a répondu à sa prière, et Juda a gagné la bataille (2 Chroniques 14:12, 13). C’est vrai que, plus tard, Asa a commis une erreur grave en demandant de l’aide au roi de Syrie plutôt qu’à Jéhovah (1 Rois 15:16-22). Malgré cela, Jéhovah a pu considérer qu’Asa l’aimait, et que son cœur avait été « complet à l’égard de Jéhovah  durant tous ses jours ». Comment imiter le bon exemple d’Asa ? (1 Rois 15:14).

7, 8. Comment peux-​tu imiter Asa ?

7 Comment savoir si tu es entièrement attaché à Jéhovah ? Demande-​toi : « Est-​ce que je suis bien décidé à obéir à Jéhovah même quand c’est difficile ? Est-​ce que je suis absolument décidé à garder pure sa congrégation ? » Imagine le courage qu’il a fallu à Asa pour enlever à sa grand-mère la position royale qu’elle avait ! Parfois, tu peux avoir besoin du même courage que lui. Par exemple : Supposons qu’un membre de ta famille ou un de tes amis pèche, ne se repente pas, et soit excommunié (renvoyé) de la congrégation. Serais-​tu bien décidé à ne pas fréquenter cette personne ? À quoi te pousserait ton cœur ?

8 Comme Asa, parfois tu peux avoir l’impression que tout le monde est contre toi. Peut-être que tes camarades de classe ou tes enseignants se moquent de toi parce que tu es Témoin de Jéhovah. Ou peut-être qu’au travail, tes collègues te trouvent stupide de prendre des congés pour aller à une assemblée, ou de ne pas faire souvent d’heures supplémentaires. Dans ces situations, comme Asa, compte sur Jéhovah. Prie-​le, sois courageux et continue de faire le bien. Souviens-​toi que Jéhovah a rendu Asa fort, et qu’il te rendra fort aussi.

9. Avec quels mobiles faut-​il prêcher pour plaire à Jéhovah ?

9 Asa n’a pas pensé qu’à lui ; il a aussi encouragé les autres à « rechercher Jéhovah ». Toi aussi, tu peux aider des personnes à adorer Jéhovah. Il remarque quand tu parles aux autres de lui. Il doit vraiment être content de te voir faire cela avec de bons mobiles : par amour pour lui et par intérêt pour les gens et leur avenir !

YEHOSHAPHAT A RECHERCHÉ JÉHOVAH

10, 11. Comment peux-​tu imiter Yehoshaphat ?

10 Yehoshaphat, le fils d’Asa, « marchait dans la voie de son père » (2 Chroniques 20:31, 32). En effet, comme son père, il a encouragé le peuple à continuer d’adorer Jéhovah. Il a envoyé des hommes dans les villes de Juda pour qu’ils enseignent les habitants en utilisant le « livre de la loi de Jéhovah » (2 Chroniques 17:7-10). Il est même allé dans le territoire du royaume du Nord (Israël), vers les habitants des montagnes d’Éphraïm, pour « les ramener à Jéhovah », c’est-à-dire pour les aider à recommencer à servir Jéhovah (2 Chroniques 19:4). Yehoshaphat est un roi « qui a recherché Jéhovah de tout son cœur » (2 Chroniques 22:9).

11 À notre époque, Jéhovah veut qu’on le fasse connaître aux gens du monde entier, et nous pouvons tous participer à cette activité d’enseignement. As-​tu l’objectif de participer à cette activité chaque mois ? Aimerais-​tu enseigner la Bible à d’autres, pour qu’eux aussi se mettent à adorer Jéhovah ? Pries-​tu pour cela ? Si tu fais des efforts, Jéhovah peut t’aider à commencer un cours biblique avec quelqu’un. Accepterais-​tu de sacrifier une partie de ton temps libre  pour donner un cours à quelqu’un ? Tout comme Yehoshaphat s’est efforcé d’aider les autres à recommencer à servir Jéhovah, tu pourrais essayer d’aider un chrétien qui est devenu inactif. Par ailleurs, les anciens s’organisent pour visiter et aider les excommuniés habitant le territoire de leur congrégation qui ont peut-être arrêté de pratiquer le péché.

12, 13. a) Quand Yehoshaphat a eu peur, qu’a-​t-​il fait ? b) Pourquoi devrions-​nous imiter l’exemple de Yehoshaphat ?

12 Comme son père Asa, Yehoshaphat a fait confiance à Jéhovah quand une grande armée est venue combattre le royaume de Juda (lire 2 Chroniques 20:2-4). Yehoshaphat a eu peur, alors il a demandé à Jéhovah de l’aider. Dans sa prière, il a reconnu que son armée ne pouvait pas vaincre l’ennemi. Il a ajouté que lui et son peuple ne savaient pas quoi faire. Mais il était sûr que Jéhovah les aiderait, alors il a dit : « Nos yeux sont tournés vers toi » (2 Chroniques 20:12).

13 Parfois, comme Yehoshaphat, nous ne savons pas quoi faire face à un problème, et nous avons même peur (2 Corinthiens 4:8, 9). Mais souviens-​toi comment Yehoshaphat a agi. Devant tout le peuple, il a prié Jéhovah en disant que lui et le peuple se sentaient faibles (2 Chroniques 20:5). Si tu es chef de famille, tu peux imiter l’exemple de Yehoshaphat. Quand tu as un problème, demande à Jéhovah de t’aider, toi et ta famille, à l’affronter et à savoir quoi faire. N’aie pas honte que ta famille entende tes prières à ce sujet. Elle comprendra à quel point tu fais confiance à Jéhovah. Il a aidé Yehoshaphat, et il t’aidera aussi.

HIZQIYA A CONTINUÉ DE FAIRE LE BIEN

14, 15. Comment Hizqiya a-​t-​il manifesté une confiance totale en Jéhovah ?

14 Parlons d’un autre roi qui est resté « attaché à Jéhovah » : Hizqiya. Son père lui avait donné un mauvais exemple en adorant des idoles. Pourtant, Hizqiya « enleva les hauts lieux, brisa les colonnes sacrées, coupa le poteau sacré ». Il détruisit aussi « le serpent de cuivre qu’avait fait Moïse » parce que les Israélites l’idolâtraient (l’adoraient comme une idole). Hizqiya était entièrement attaché à Jéhovah. « Il continua de garder ses commandements, ceux que Jéhovah avait commandés à Moïse » (2 Rois 18:1-6).

15 Pendant le règne de Hizqiya, la puissante armée assyrienne a envahi Juda et a menacé de détruire Jérusalem. Le roi d’Assyrie, Sennakérib, s’est moqué de Jéhovah, et il a essayé de forcer Hizqiya à se rendre. Dans cette situation effrayante, Hizqiya a fait totalement confiance à Jéhovah. Il lui a demandé son aide. Il savait que Jéhovah était beaucoup plus puissant que les Assyriens et qu’il pouvait sauver son peuple (lire Isaïe 37:15-20). Jéhovah a répondu à la prière de Hizqiya en envoyant un ange tuer 185 000 soldats assyriens (Isaïe 37:36, 37).

16, 17. Comment peux-​tu imiter Hizqiya ?

16 Plus tard, Hizqiya est tombé tellement malade qu’il sentait la mort  approcher. Dans ces moments difficiles, il a supplié Jéhovah de se souvenir de sa fidélité et de l’aider (lire 2 Rois 20:1-3). Jéhovah a écouté la prière de Hizqiya, et il l’a guéri. Grâce à la Bible, nous savons qu’aujourd’hui ce n’est pas prévu que Jéhovah fasse un miracle pour nous guérir ou nous faire vivre plus longtemps. Mais, comme Hizqiya, nous pouvons compter sur son aide et lui dire : « Je t’en supplie, ô Jéhovah, souviens-​toi, s’il te plaît, que j’ai marché devant toi [fidèlement] et d’un cœur complet. » Es-​tu convaincu que Jéhovah prendra toujours soin de toi, même si tu es malade ? (Psaume 41:3).

17 De quelles autres façons pouvons-​nous imiter Hizqiya ? Parfois, certaines choses gênent nos relations avec Jéhovah, ou nous enlèvent du temps pour le servir. Par exemple, beaucoup de gens traitent certains humains comme s’ils étaient des idoles. Ils admirent des célébrités et d’autres personnes qu’ils ne connaissent pas. Ils passent beaucoup de temps à lire des informations sur ces gens et à regarder leurs photos. Ou alors, ils se servent des réseaux sociaux ou d’autres outils pour communiquer avec des gens sur Internet. Bien sûr, nous aimons communiquer avec notre famille ou avec des amis grâce à ces outils. Mais nous pourrions perdre beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. Nous pourrions même devenir prétentieux si de nombreuses personnes font savoir qu’elles aiment les photos ou les commentaires que nous postons sur Internet. Ou, au contraire, nous pourrions nous vexer si certains arrêtent de les regarder. Tirons des leçons des exemples de l’apôtre Paul, et de Priscille et Aquila. Penses-​tu qu’ils passaient du temps chaque jour à se renseigner sur toutes les petites choses que les gens faisaient, surtout des gens qui ne servaient pas Jéhovah ? D’après la Bible, Paul était « entièrement occupé par la parole », et Priscille et Aquila utilisaient leur temps à expliquer « plus exactement la voie de Dieu » à d’autres (Actes 18:4, 5, 26). Demande-​toi : « Est-​ce que je fais attention à ne pas idolâtrer des humains ? Est-​ce que je me retiens de passer beaucoup de temps à faire des choses qui ne sont pas vraiment importantes ? » (lire Éphésiens 5:15, 16).

YOSHIYA A OBÉI AUX COMMANDEMENTS DE JÉHOVAH

18, 19. Comment peux-​tu imiter Yoshiya ?

18 Le roi Yoshiya a lui aussi obéi aux commandements de Jéhovah « de tout son cœur » (2 Chroniques 34:31). Il était l’arrière-petit-fils de Hizqiya. Quand il était adolescent, « il a commencé à rechercher le Dieu de David ». À l’âge de 20 ans, il a commencé à supprimer l’idolâtrie de Juda (lire 2 Chroniques 34:1-3). Yoshiya s’est plus efforcé de plaire à Jéhovah que beaucoup d’autres rois de Juda. Pourtant, il a compris qu’il devait servir Jéhovah plus complètement encore quand son secrétaire lui a lu le livre de la Loi. (C’était le grand prêtre qui l’avait trouvé dans le temple de Jéhovah, et c’était sans doute le livre écrit par Moïse  lui-​même.) Il a aussi encouragé son peuple à faire comme lui. En conséquence, durant toute sa vie, son peuple « ne s’est pas écarté de derrière Jéhovah » (2 Chroniques 34:27, 33).

19 Si tu es jeune, tu peux imiter Yoshiya en apprenant à mieux connaître Jéhovah. Yoshiya a sans doute appris que Jéhovah pardonne volontiers grâce à ce que lui avait raconté son grand-père Manassé, qui s’était repenti. Toi aussi tu peux apprendre beaucoup en écoutant les membres âgés de ta famille et de ta congrégation. Ils peuvent te raconter les nombreuses bonnes choses que Jéhovah a faites pour eux. De plus, rappelle-​toi ce que Yoshiya a ressenti après avoir découvert ce que la Loi disait. Il a eu très envie de plaire à Jéhovah, et il a tout de suite fait des changements. En lisant la Bible, toi aussi tu seras encore plus décidé à obéir à Jéhovah. Ainsi, ton amitié avec lui deviendra plus forte, et tu te sentiras plus joyeux. Ensuite, tu voudras parler aux autres de Jéhovah (lire 2 Chroniques 34:18, 19). En étudiant la Bible, tu te rendras peut-être compte qu’il y a des aspects de ton service pour Jéhovah que tu pourrais améliorer. Dans ce cas, comme Yoshiya, applique-​toi à faire ces changements.

SERS JÉHOVAH D’UN CŒUR COMPLET !

20, 21. a) Quels sont les points communs entre les quatre rois dont nous avons parlé ? b) Qu’étudierons-​nous dans l’article suivant ?

20 Ces quatre rois de Juda ont servi Jéhovah d’un cœur complet. Quelles leçons pouvons-​nous tirer de leur histoire ? Ils étaient bien décidés à plaire à Jéhovah et à l’adorer toute leur vie. Ils ont compté sur lui quand des ennemis puissants les ont attaqués. Plus important, ils servaient Jéhovah parce qu’ils l’aimaient.

21 Même si ces quatre rois étaient imparfaits et ont commis des erreurs, Jéhovah les a approuvés. Il a vu ce qu’ils avaient dans le cœur, et il savait qu’ils l’aimaient vraiment. Nous aussi, nous sommes imparfaits et nous commettons des erreurs. Mais Jéhovah nous approuvera s’il voit que nous le servons d’un cœur complet. Dans l’article suivant, nous verrons quelles leçons tirer des erreurs de ces rois.