« Continue à [...] demander dans la foi, sans douter du tout » (JACQUES 1:6).

CANTIQUES : 81, 70

1. À cause de quoi Caïn a-​t-​il pris une mauvaise décision, et quelle en a été la conséquence ?

CAÏN avait une décision importante à prendre. Soit il décidait de maîtriser ses mauvais sentiments, et cela aurait de bonnes conséquences, soit il les laissait commander ses actions, et cela aurait de mauvaises conséquences. Comme le montre la Bible, il n’a pas maîtrisé ses mauvais sentiments, et il a pris la mauvaise décision. Conséquence ? Il a tué son frère Abel, et il a perdu son amitié avec Jéhovah (Genèse 4:3-16).

2. Pourquoi est-​ce important de savoir prendre de bonnes décisions ?

2 De même, nous avons tous des choix à faire et des décisions à prendre. Il y a des décisions très sérieuses et d’autres moins. Mais beaucoup d’entre elles peuvent avoir une grande influence sur notre vie. Si nous savons prendre de bonnes décisions, nous aurons moins de problèmes et une vie plus calme. Mais si nous prenons de mauvaises décisions, nous aurons beaucoup de problèmes et nous serons souvent déçus (Proverbes 14:8).

3. a) Pour prendre de sages décisions, en qui et en quoi faut-​il avoir foi ? b) À quelles questions allons-​nous répondre ?

 3 Qu’est-​ce qui nous aidera à prendre de sages décisions ? Nous devons avoir foi en Jéhovah, en ayant confiance qu’il veut et peut nous donner de la sagesse pour prendre de bonnes décisions. Nous devons aussi avoir foi en sa Parole, faire confiance à ses conseils (lire Jacques 1:5-8). En étant plus proche de Jéhovah et en aimant plus sa Parole, on est encore plus sûr qu’il sait ce qui est le mieux pour nous. Résultat ? On a envie de chercher conseil dans la Bible avant de prendre des décisions. Mais comment devenir plus capable de prendre de bonnes décisions ? Autre question : Doit-​on parfois annuler une décision qu’on a prise ?

NOUS DEVONS TOUS PRENDRE DES DÉCISIONS

4. Quel choix Adam a-​t-​il dû faire, et quels ont été les résultats de sa décision ?

4 Depuis que les humains existent, les hommes et les femmes doivent prendre des décisions importantes. Adam, le premier homme, a dû décider entre faire ce que disait son Créateur, Jéhovah, et faire ce que disait sa femme, Ève. Il a choisi d’écouter Ève, et elle l’a poussé à prendre une très mauvaise décision. Résultat ? Adam a été chassé du jardin d’Éden par Jéhovah, et plus tard il est mort. Aujourd’hui, nous aussi nous subissons les conséquences de la mauvaise décision d’Adam.

Jéhovah nous a donné sa Parole, qui nous apprend à prendre de sages décisions.

5. Comment devons-​nous considérer la responsabilité de prendre des décisions ?

5 Certains pensent que la vie serait plus facile si on n’avait pas du tout de décisions à prendre. Peut-être que tu penses la même chose. Mais c’est utile de se souvenir que Jéhovah n’a pas créé les humains pour qu’ils ressemblent à des robots, qui ne réfléchissent pas et ne font pas de choix. Il nous a donné sa Parole, la Bible, qui nous apprend à prendre de sages décisions. Si Jéhovah nous donne la responsabilité de prendre nos décisions, c’est pour notre bien. Voyons des exemples.

6, 7. a) Quel choix les Israélites ont-​ils dû faire ? b) Pourquoi est-​ce que les Israélites n’arrivaient pas à se décider ? (sers-​toi de l’image du début de l’article).

6 À l’époque où les Israélites vivaient en Terre promise, ils ont dû choisir entre adorer Jéhovah et servir d’autres dieux (lire Josué 24:15). Le choix pouvait sembler facile. Mais il aurait pour résultat soit la vie, soit la mort. À l’époque des Juges, les Israélites ont souvent pris la mauvaise décision : ils ont arrêté d’adorer Jéhovah pour adorer de faux dieux (Juges 2:3, 11-23). Plus tard, à époque du prophète Éliya, les serviteurs de Jéhovah ont dû décider entre servir Jéhovah et servir le faux dieu Baal (1 Rois 18:21). Cela pouvait sembler un choix facile à faire, puisqu’il n’y a rien de mieux que de servir Jéhovah. Une personne  réfléchie n’aurait pas voulu servir un dieu sans vie. Pourtant, les Israélites n’arrivaient pas à se décider. D’après la Bible, ils « boitaient sur deux opinions différentes ». Avec sagesse, Éliya les a encouragés à choisir d’adorer le vrai Dieu, Jéhovah.

7 Pourquoi est-​ce que les Israélites n’arrivaient pas à prendre une décision sage ? Premièrement, ils n’avaient pas foi en Jéhovah, et ils ne voulaient pas l’écouter. Ils ne lui faisaient pas confiance, et ils ne prenaient pas le temps de mieux le connaître, ou d’étudier sa sagesse. S’ils avaient fait cela, ils auraient appris des choses qui les auraient aidés à prendre de sages décisions (Psaume 25:12). Deuxièmement, les Israélites étaient influencés par les gens d’autres pays. Ces étrangers ont réussi à les faire penser comme eux, et ils ont même pris des décisions à leur place. Résultat ? Les Israélites ont imité ces étrangers et ont adoré leurs faux dieux. Pourtant, longtemps avant, Jéhovah les avait prévenus contre ce danger (Exode 23:2).

FAUT-​IL LAISSER LES AUTRES DÉCIDER À NOTRE PLACE ?

8. Quelle leçon importante tirons-​nous de l’exemple des Israélites ?

8 L’exemple des Israélites nous enseigne que, si nous voulons prendre des décisions sages, nous devons nous servir de la Parole de Dieu. Galates 6:5 nous rappelle que chaque humain est responsable de ses choix. Un chrétien ne devrait donc pas donner à quelqu’un d’autre la responsabilité de prendre des décisions à sa place. Chacun devrait plutôt apprendre ce qui est bien selon Jéhovah, et décider de le faire.

Si nous laissons les autres décider à notre place, en réalité nous décidons de faire ce qu’ils disent.

9. Pourquoi est-​ce dangereux de laisser les autres décider à notre place ?

9 Comment pourrait-​on laisser les autres décider à notre place ? Quand ils insistent pour qu’on fasse quelque chose et qu’on décide de le faire (Proverbes 1:10, 15). Mais c’est dangereux, car on risque de faire un mauvais choix. Nous avons la responsabilité de suivre notre conscience formée par la Bible. Si nous laissons les autres décider à notre place, en réalité nous prenons une décision : celle de faire ce qu’ils disent. Cela peut mener à la catastrophe.

10. Quel conseil fort Paul a-​t-​il donné aux Galates ?

10 L’apôtre Paul a bien conseillé aux chrétiens galates de ne pas laisser les autres prendre de décisions à leur place (lire Galates 4:17). En Galatie, certains frères essayaient de prendre des décisions à la place d’autres membres de la congrégation. Quelles étaient leurs intentions ? Ils étaient égoïstes, et ils voulaient que leurs frères et sœurs les imitent, eux, plutôt que les apôtres. Ils ne se montraient pas humbles en ne respectant pas le droit que leurs frères et sœurs avaient de prendre leurs décisions eux-​mêmes.

11. Comment aider les autres lorsqu’ils doivent prendre des décisions ?

 11 Nous pouvons tous prendre exemple sur l’apôtre Paul. Il savait que ses frères et sœurs avaient le droit de prendre leurs décisions eux-​mêmes, et il respectait ce droit (lire 2 Corinthiens 1:24). À notre époque, quand les anciens conseillent un frère ou une sœur sur un sujet qui nécessite un choix personnel, ils doivent faire comme Paul. Ils lui donnent volontiers des informations basées sur la Bible. Mais ils font attention à bien le laisser prendre ses décisions seul, parce que c’est lui qui en supportera les conséquences. Voilà une leçon importante à tirer : Nous pouvons aider nos frères et sœurs à comprendre les principes bibliques qui s’appliquent à leur situation. Mais ils ont le droit et la responsabilité de prendre leurs décisions seuls. Quand ils prennent de sages décisions, les choses se passent bien pour eux. Alors ne pensons jamais que nous avons le droit de décider de ce que d’autres frères et sœurs doivent faire.

Des anciens pleins d’amour aident leurs frères et sœurs à prendre des décisions personnelles (ces photos vont avec le paragraphe 11).

NE LAISSE PAS TES SENTIMENTS COMMANDER TES DÉCISIONS

12, 13. Pourquoi est-​ce dangereux de prendre une décision quand on est en colère ou découragé ?

12 Aujourd’hui, beaucoup de gens prennent des décisions en écoutant leur cœur. Mais cela peut être dangereux. La Bible nous dit de ne pas baser nos décisions sur notre cœur (nos sentiments), parce qu’il est imparfait (Proverbes 28:26). Nous ne pouvons pas faire confiance à notre cœur, parce qu’il est plus « traître » que toute autre chose, et il est très « mauvais » (Jérémie 17:9). Beaucoup de cas dans la Bible montrent les problèmes qu’on s’attire quand on fait confiance à son cœur imparfait (1 Rois 11:9 ; Jérémie 3:17 ; 13:10). Que pourrait-​il donc arriver si nous prenions  des décisions en écoutant notre cœur ?

13 C’est vrai que Jéhovah nous ordonne de l’aimer de tout notre cœur et d’aimer notre prochain (les autres humains) comme nous-​mêmes (Matthieu 22:37-39). Mais attention : les versets du paragraphe 12 montrent que c’est dangereux de laisser nos sentiments commander nos pensées et nos actions. Par exemple, quand une personne est en colère, c’est difficile pour elle de prendre une bonne décision (Proverbes 14:17 ; 29:22). Ou encore, quand quelqu’un est découragé, c’est dur pour lui de faire un bon choix (Nombres 32:6-12 ; Proverbes 24:10). Laissons plutôt la loi de Jéhovah commander notre réflexion (Romains 7:25). Et quand nous prenons une décision importante, ne laissons pas nos sentiments commander nos actions.

QUAND FAUT-​IL ANNULER UNE DÉCISION ?

14. Comment savons-​nous que parfois c’est bien d’annuler une décision ?

14 Nous essayons de prendre des décisions sages. Mais nous savons que parfois nous devons réexaminer une décision et peut-être l’annuler. Regardons l’exemple parfait de Jéhovah. À l’époque de Yona, en voyant que les Ninivites « étaient revenus de leur voie mauvaise », il « regretta le malheur qu’il avait parlé de leur causer ; et il ne le causa pas » (Yona 3:10). Ainsi, en voyant que les Ninivites avaient changé et qu’ils avaient arrêté de faire le mal, Jéhovah a annulé sa décision. Cela a montré qu’il est raisonnable, humble et compatissant. De plus, à la différence de beaucoup d’humains, il ne prend pas de décisions sans réfléchir, même quand il est en colère.

En voyant que les Ninivites avaient changé en arrêtant de faire le mal, Jéhovah a annulé sa décision.

15. Pourquoi doit-​on parfois annuler ou changer une décision qu’on a prise ?

15 Il y a donc des moments où c’est bien de réexaminer une décision, par exemple quand la situation change. C’est ce que Jéhovah a fait parfois, et il a annulé ses décisions (1 Rois 21:20, 21, 27-29 ; 2 Rois 20:1-5). On doit aussi parfois changer une décision quand on reçoit de nouvelles informations. Prenons le cas du roi David. Il avait pris une décision à propos de Mephibosheth, petit-fils de Saül, en se basant sur des informations fausses qu’on lui avait données. Mais quand il a appris la vérité, il a changé sa décision (2 Samuel 19:24-29). Pour nous aussi, parfois, c’est sage de faire comme lui.

16. a) Pour prendre des décisions, quels conseils sont utiles ? b) Dans quel cas devrions-​nous réexaminer des décisions, et que faut-​il être prêts à faire ?

16 D’après la Bible, il ne faut pas prendre des décisions importantes trop vite (Proverbes 21:5). Il faut prendre le temps de bien réfléchir à tous les  faits pour prendre une décision sage (1 Thessaloniciens 5:21). Avant de décider quelque chose, un chef de famille doit prendre le temps de faire des recherches dans la Bible et dans les publications chrétiennes. De plus, ce serait bien qu’il écoute les avis de sa famille. Rappelons-​nous que Jéhovah a encouragé Abraham à écouter sa femme (Genèse 21:9-12). Les anciens aussi devraient prendre le temps de faire des recherches. Quand les informations qu’ils trouvent montrent qu’ils doivent changer une décision qu’ils ont prise, ils ne craignent pas de perdre le respect des autres. Des anciens raisonnables et modestes devraient être prêts à changer d’avis et de décision quand c’est nécessaire. Et nous devrions tous imiter leur exemple. C’est ce qui permet que la congrégation reste en paix et unie (Actes 6:1-4).

FAIS CE QUE TU AS DÉCIDÉ DE FAIRE

17. Qu’est-​ce qui peut nous aider à prendre de meilleures décisions ?

17 Certaines décisions sont plus sérieuses que d’autres. Lesquelles ? Par exemple, décider si on veut se marier, et avec qui. Ou encore, décider quand commencer le service à plein temps. Avant de prendre ces décisions importantes, il faut bien réfléchir à sa situation et demander de l’aide à Jéhovah. Cela peut prendre du temps, mais si on veut prendre une décision sage, on doit faire confiance à Jéhovah, écouter son enseignement, et appliquer ses conseils (Proverbes 1:5). Jéhovah nous donne les meilleurs des conseils dans sa Parole. C’est donc important de faire des recherches en lui demandant de nous guider. Il peut nous donner les qualités nécessaires pour prendre des décisions qui s’accordent avec ce qui lui plaît. Avant de prendre des décisions importantes, demande-​toi toujours : « Cette décision montrera-​t-​elle que j’aime Jéhovah ? Apportera-​t-​elle de la joie et de la paix à ma famille ? Et montrera-​t-​elle que je suis patient et bon ? »

18. Pourquoi Jéhovah veut-​il que nous prenions des décisions personnelles ?

18 Jéhovah ne nous force pas à l’aimer et à le servir. Il nous laisse libres de faire ce choix. Il respecte notre responsabilité et notre droit de choisir si nous voulons le servir (Josué 24:15 ; Ecclésiaste 5:4). Mais si nous avons décidé de le servir, il veut que nous agissions en accord avec toutes nos décisions basées sur sa Parole. Si nous avons confiance dans les méthodes de Jéhovah et si nous appliquons ses principes, nos décisions seront sages. Et nous nous montrerons stables dans toute notre conduite (Jacques 1:5-8 ; 4:8).