Aller au contenu

Aller au sommaire

 D’APRÈS LA BIBLE

La guerre

La guerre

Dans les temps anciens, les Israélites ont mené des guerres au nom de leur Dieu, Jéhovah. Cela signifie-​t-​il que Dieu approuve les guerres modernes ?

Pourquoi l’Israël antique a-​t-​il fait la guerre ?

CE QUE CERTAINS DISENT

 

Les Israélites adoraient un dieu guerrier assoiffé de sang.

CE QUE LA BIBLE DIT

 

Les nations vaincues par Israël étaient totalement corrompues par la violence et les pratiques dépravées comme la bestialité, l’inceste et les sacrifices d’enfants. Après leur avoir laissé des siècles pour changer, Dieu a dit à Israël : « Les [...] peuples que je chasse devant vous sont devenus impurs en faisant ces choses-​là » (Lévitique 18:21-25, Parole de Vie ; Jérémie 7:31).

« C’est à cause de la méchanceté de ces nations que Jéhovah ton Dieu les chasse de devant toi » (Deutéronome 9:5).

Dieu prend-​il parti dans les guerres d’aujourd’hui ?

CE QUE VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE OBSERVÉ

 

Dans de nombreux conflits, les chefs religieux des deux camps affirment que Dieu est de leur côté. « La religion a toujours joué un rôle dans les guerres * », dit le livre The Causes of War.

CE QUE LA BIBLE DIT

 

Les chrétiens ne doivent pas se battre contre leurs ennemis. L’apôtre Paul a écrit à ses compagnons : « Si possible, pour autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. Ne vous vengez pas vous-​mêmes » (Romains 12:18, 19).

Au lieu d’envoyer ses disciples combattre, Jésus leur a dit : « Continuez d’aimer vos ennemis et de prier pour ceux qui vous persécutent ; afin de vous montrer fils de votre Père qui est dans les cieux » (Matthieu 5:44, 45). Même si le pays dans lequel ils vivent entre en guerre, les chrétiens doivent rester neutres, puisqu’ils ne font « pas partie du monde » (Jean 15:19). Si Dieu désire que ses adorateurs, quelle que soit leur nationalité, aiment leurs ennemis et restent séparés du monde, comment pourrait-​il aujourd’hui soutenir l’un ou l’autre des camps dans un conflit violent ?

« Mon royaume ne fait pas partie de ce monde. Si mon royaume faisait partie de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Mais voilà, mon royaume n’est pas d’ici » (Jean 18:36).

 Les guerres prendront-​elles fin un jour ?

CE QUE CERTAINS DISENT

 

La guerre est inévitable. « La guerre a de l’avenir, rapporte un ouvrage universitaire. Il n’y a pas de danger qu’une paix universelle et durable s’installe au cours de ce siècle *. »

CE QUE LA BIBLE DIT

 

Les guerres prendront fin lorsque plus aucun humain n’aura le désir de combattre. C’est pourquoi, le Royaume de Dieu, un gouvernement bien réel qui règne depuis les cieux, interviendra bientôt pour désarmer la planète et pour apprendre aux humains à poursuivre la paix. La Bible nous assure que Dieu « remettra les choses en ordre concernant des nations fortes, lointaines. Et [les humains] devront forger leurs épées en socs et leurs lances en cisailles. Ils ne lèveront pas l’épée, nation contre nation, et ils n’apprendront plus la guerre » (Mika 4:3).

La Bible enseigne que, sous le Royaume de Dieu, il n’y aura plus de gouvernements entrant en rivalité pour défendre leurs intérêts, ni de mesures politiques injustes incitant les citoyens à la révolte, ni de préjugés attisant les divisions ethniques. Par conséquent, la guerre disparaîtra. Dieu promet : « On ne fera aucun mal et on ne causera aucun ravage [...], car vraiment la terre sera remplie de la connaissance de Jéhovah comme les eaux recouvrent la mer » (Isaïe 11:9).

« Il fait cesser les guerres jusqu’à l’extrémité de la terre. L’arc, il le brise, oui il met en pièces la lance ; il brûle les chariots au feu » (Psaume 46:9).

^ § 12 A. Porritt, The Macmillan Company, 1932.

^ § 19 P. Hirst, War and Power in the 21st Century, Polity Press, 2001.