Scientifiquement exacte

LA Bible n’est pas un livre de science, mais elle est exacte quand elle parle de la nature. Considérons des exemples tirés des domaines de la météorologie et de la génétique.

MÉTÉOROLOGIE : LA FORMATION DE LA PLUIE

MÉTÉOROLOGIE

La Bible déclare : « C’est [Dieu] qui attire les gouttelettes d’eau, il les distille en pluie, il en fait de la brume qui tombera en pluie. Les nuées la répandent » (Job 36:27, 28, Bible du Semeur).

La Bible décrit ici les trois étapes principales du cycle de l’eau. Dieu, la Source de la chaleur solaire, « attire les gouttelettes d’eau » au moyen de 1) l’évaporation. Puis au moyen de 2) la condensation, la vapeur d’eau en suspension se transforme en nuages, qui déversent l’eau sous forme de pluie ou d’autres 3) précipitations. Aujourd’hui encore, les météorologistes ne peuvent pas expliquer tous les aspects de ce phénomène qu’est la pluie. La Bible demande d’ailleurs : « Qui peut comprendre les couches de nuages ? » (Job 36:29). Mais le Créateur, lui, comprend parfaitement le cycle de la pluie et il a veillé à ce qu’un rédacteur humain en fasse une description exacte dans la Bible. Et il l’a fait longtemps avant que des hommes puissent expliquer scientifiquement les grandes lignes de ce processus.

GÉNÉTIQUE : LE DÉVELOPPEMENT DE L’EMBRYON HUMAIN

GÉNÉTIQUE

Le roi David, un rédacteur biblique, a dit à Dieu : « Tes yeux ont vu mon embryon, et dans ton livre étaient inscrites toutes ses parties » (Psaume 139:16). En termes poétiques, David parle d’un embryon qui se développe conformément aux instructions écrites dans un « livre ». Et ce qui est incroyable, c’est que ce psaume a été écrit il y a 3 000 ans !

Il a fallu attendre le milieu des années 1800 pour que le botaniste autrichien Gregor Mendel découvre les principes élémentaires de la génétique. Et c’est seulement en avril 2003 que des chercheurs ont achevé le séquençage du génome humain, qui contient l’ensemble de l’information génétique nécessaire au développement d’un être humain. Les scientifiques comparent le code génétique à un dictionnaire rempli de mots composés des lettres d’un alphabet. Les mots constituent les instructions génétiques. Sur la base de ces instructions, les parties de l’embryon (cerveau, cœur, poumons, membres, etc.) se développent dans un ordre précis et au bon moment. Les scientifiques ont à juste titre qualifié le génome de « livre de vie ». Comment David a-t-il pu écrire quelque chose d’aussi exact ? Il a reconnu humblement : « C’est l’esprit de Jéhovah * qui a parlé par moi, et sa parole a été sur ma langue » (2 Samuel 23:2).

 Des prédictions exactes

IL EST très difficile, voire impossible, de savoir quand, comment et dans quelle mesure des villes et des royaumes vont devenir puissants ou bien être renversés. Pourtant, la Bible a prédit la destruction de villes et de grandes puissances avec beaucoup de détails. Voyons deux exemples.

LA CHUTE ET LA DÉSOLATION DE BABYLONE

La Babylone antique était le centre d’un empire puissant qui a exercé son influence sur l’Asie occidentale pendant des siècles. Pendant un temps, elle a même été la plus grande ville du monde. Pourtant, environ 200 ans à l’avance et sous l’inspiration de Dieu, Isaïe, un rédacteur biblique, a prédit qu’un certain Cyrus allait renverser Babylone et qu’elle finirait par ne plus jamais être habitée (Isaïe 13:17-20 ; 44:27, 28 ; 45:1, 2). Est-ce vraiment ce qui s’est passé ?

HISTOIRE

En une seule nuit, au mois d’octobre 539 avant notre ère, Cyrus le Grand a conquis Babylone. N’étant plus entretenus, les canaux qui avaient autrefois irrigué la région environnante ont fini par se boucher. En 200 de notre ère, on a rapporté que l’endroit était complètement abandonné. Aujourd’hui, Babylone est toujours en ruine. Précisément comme la Bible l’avait prédit, cette ville est « dev[enue] tout entière une solitude désolée » (Jérémie 50:13).

Comment Isaïe a-t-il pu prédire cet évènement avec autant d’exactitude ? La Bible révèle que c’était « la déclaration contre Babylone, qu’a vue en vision Isaïe le fils d’Amots » (Isaïe 13:1).

NINIVE : « ARIDE COMME LE DÉSERT »

Ninive, la capitale de l’Empire assyrien, était considérée comme une merveille architecturale. Cette ville possédait de grandes avenues, des jardins publics, des temples et d’imposants palais. Néanmoins, le prophète Tsephania avait prédit qu’elle deviendrait « une solitude désolée », « aride comme le désert » (Tsephania 2:13-15).

Au VIIsiècle avant notre ère, Ninive a été complètement détruite par les armées coalisées des Babyloniens et des Mèdes. D’après une encyclopédie, la ville conquise est alors « tombée dans l’oubli pendant 2 500 ans * ». Pendant un temps, on s’est même demandé si Ninive avait un jour existé ! Ce n’est qu’au milieu du XIXsiècle que des archéologues ont mis au jour les ruines de Ninive. Aujourd’hui, le site continue de se détériorer sous l’effet du temps et du vandalisme, ce qui a poussé un organisme de préservation du patrimoine mondial (le Global Heritage Fund) à donner cet avertissement : « Les vestiges de Ninive pourraient disparaître à jamais. »

Comment Tsephania a-t-il su ce qui allait arriver ? Il a reconnu que c’était « la parole de Jéhovah » qui était venue à lui (Tsephania 1:1).

 La Bible répond aux grandes questions de la vie

LA Bible donne des réponses satisfaisantes aux grandes questions de la vie. Examinez les exemples suivants :

POURQUOI Y A-T-IL AUTANT DE MÉCHANCETÉ ET DE SOUFFRANCES DANS LE MONDE ?

La Bible parle très largement de la question de la méchanceté et des souffrances. Elle explique :

  1. « L’homme a dominé l’homme à son détriment » (Ecclésiaste 8:9).

    La domination humaine, marquée par l’incompétence et la corruption, a causé d’horribles souffrances.

  2. « Temps et évènement imprévu leur arrivent à tous » (Ecclésiaste 9:11).

    Des évènements imprévus, tels que des maladies graves, des accidents ou des catastrophes naturelles, peuvent frapper n’importe qui, n’importe où, n’importe quand.

  3. « Par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort » (Romains 5:12).

    À l’origine, quand l’homme et la femme ont été créés, il n’était pas prévu que les humains soient imparfaits et meurent. Le péché est « entré dans le monde » quand Adam et Ève ont choisi de désobéir à leur Créateur.

La Bible fait plus que d’expliquer pourquoi les humains souffrent. Elle promet que Dieu supprimera la méchanceté et « essuiera toute larme de leurs yeux, et [que] la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu » (Révélation 21:3, 4).

QUE SE PASSE-T-IL QUAND ON MEURT ?

La Bible explique que la mort est un état d’inconscience et d’inactivité totales. « Les vivants savent qu’ils mourront, déclare Ecclésiaste 9:5, mais les morts, eux, ne savent rien. » Quand on meurt, nos pensées « périssent » (Psaume 146:4). Ainsi, toute activité cérébrale, y compris celle qui est liée à nos organes sensoriels, s’arrête quand nous mourons. C’est pourquoi nous ne pouvons ni agir, ni ressentir, ni penser après la mort.

Cependant, la Bible fait plus que d’expliquer la condition des morts. Elle offre l’espoir réjouissant qu’un jour les morts seront réveillés de leur profond sommeil grâce à la résurrection (Hoshéa 13:14 ; Jean 11:11-14).

QUEL EST LE SENS DE LA VIE ?

La Bible dit que Jéhovah a créé l’homme et la femme (Genèse 1:27). Elle parle d’Adam, le premier homme, comme d’un « fils de Dieu » (Luc 3:38). Les humains ont été créés dans  ce but : nouer une amitié avec leur Père céleste et avoir une vie riche et heureuse sur la terre pour l’éternité. C’est pourquoi tous les humains sont dotés d’une sensibilité spirituelle, c’est-à-dire d’un désir naturel de connaître Dieu. La Bible dit : « Heureux ceux qui sont conscients de leur pauvreté spirituelle » (Matthieu 5:3).

Elle dit également : « Heureux ceux qui entendent la parole de Dieu et la gardent ! » (Luc 11:28). La Bible nous aide à connaître Dieu, mais elle nous permet aussi d’être plus heureux et d’avoir un espoir pour l’avenir.

L’Auteur de la Bible et vous

APRÈS avoir examiné les faits, des millions de personnes dans le monde sont arrivées à la conclusion que la Bible est plus qu’un vieux livre. Elles sont convaincues qu’il s’agit de la Parole inspirée de Dieu, son moyen de communication avec les humains, y compris vous ! Dans sa Parole, il vous invite à apprendre à le connaître et à devenir son ami. « Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous », promet la Bible (Jacques 4:8).

Approfondir la Bible ouvre des perspectives fascinantes. Lesquelles ? Tout comme un livre donne un aperçu de la façon de penser de celui qui l’a écrit, la Bible révèle les pensées et les sentiments de son Auteur, Dieu. Songez à ce que cela peut représenter pour vous. Vous pouvez découvrir les sentiments de votre Créateur ! De plus, la Bible révèle :

Aimeriez-vous en savoir davantage ? Les Témoins de Jéhovah seraient heureux de vous y aider. Ils peuvent vous proposer des cours bibliques gratuits. Cela vous aidera à être toujours plus proche de l’Auteur de la Bible, Jéhovah.

Cet article a mis en évidence quelques-unes des preuves de l’inspiration divine de la Bible. Pour plus de renseignements, voir le chapitre 2 du livre Que nous enseigne la Bible ? publié par les Témoins de Jéhovah et disponible sur www.jw.org.

Voir aussi la vidéo Qui est l’auteur de la Bible ? disponible sur www.jw.org.

À retrouver sous PUBLICATIONS > VIDÉOS.

^ § 10 Dans la Bible, Dieu est appelé par son nom, Jéhovah (Psaume 83:18).

^ § 19 The International Standard Bible Encyclopedia.