QUE SIGNIFIE NE PAS SE LAISSER ABATTRE ?

Ne pas se laisser abattre, c’est ne pas se décourager. Une personne qui ne se laisse pas abattre sait « rebondir », c’est-à-dire se remettre rapidement d’une difficulté ou d’une déception. Cette capacité, appelée résilience, s’acquiert avec l’expérience. Un enfant ne peut pas apprendre à marcher sans tomber de temps en temps. De même, il ne peut pas apprendre comment y arriver dans la vie sans rencontrer quelques obstacles.

POURQUOI EST-​IL IMPORTANT DE NE PAS SE LAISSER ABATTRE ?

Si votre enfant apprend à ne pas se laisser abattre, il affrontera les problèmes avec assurance. Certains enfants sont découragés quand ils vivent un échec, une épreuve ou quand on les critique. D’autres baissent complètement les bras. Cependant, il faut que les enfants comprennent ces vérités :

  • On ne réussit pas toujours tout ce qu’on fait (Jacques 3:2).

  • À un moment ou à un autre, nous rencontrons tous des épreuves (Ecclésiaste 9:11).

  • Pour progresser, nous avons besoin qu’on nous dise quand nous avons mal agi (Proverbes 9:9).

COMMENT ENSEIGNER À VOTRE ENFANT À NE PAS SE LAISSER ABATTRE ?

Quand il vit un échec.

PRINCIPE BIBLIQUE : « Le juste peut tomber sept fois, mais il se relèvera » (Proverbes 24:16).

Aidez votre enfant à relativiser. Par exemple, s’il ratait un contrôle à l’école, est-​ce qu’il baisserait les bras et se dirait : « Je ne suis bon à rien » ?

Pour lui apprendre à ne pas se laisser abattre, aidez-​le à réfléchir à ce qu’il pourrait faire pour progresser. De cette façon, il cherchera à résoudre le problème au lieu d’agir en victime.

De plus, au lieu de régler le problème à sa place, aidez-​le à trouver lui-​même une solution. Vous pourriez lui demander : « Que pourrais-​tu faire pour mieux comprendre cette leçon ? »

Quand il vit une épreuve.

PRINCIPE BIBLIQUE : « Vous ne savez pas ce que votre vie sera demain » (Jacques 4:14).

La vie est imprévisible : quelqu’un qui est riche aujourd’hui peut être pauvre demain ou quelqu’un qui est en bonne santé aujourd’hui peut tomber malade demain. « Les hommes rapides ne gagnent pas toujours  la course, ni les hommes forts la bataille », dit la Bible, « parce que temps difficiles et évènements imprévus les surprennent tous » (Ecclésiaste 9:11).

Les parents font tout ce qu’ils peuvent pour protéger leurs enfants des dangers, et c’est normal. Mais dans les faits, on ne peut pas préserver ses enfants de toutes les épreuves.

Bien sûr, votre enfant est peut-être encore trop jeune pour être touché par la perte d’un emploi ou des problèmes d’argent. Mais vous pouvez dès maintenant l’aider à faire face à d’autres épreuves, comme une amitié brisée ou la mort d’un proche *.

Quand on lui fait une remarque constructive.

PRINCIPE BIBLIQUE : « Écoute les conseils [...] afin de devenir sage dans l’avenir » (Proverbes 19:20).

Une remarque constructive n’a pas pour but de blesser ; c’est un conseil qui porte sur un comportement ou un état d’esprit qui doit être corrigé.

Si vous apprenez à votre enfant à accepter les reproches, vous vous épargnerez beaucoup de souffrances, à vous comme à lui. « Si on rattrape toujours les erreurs de nos enfants, dit un père qui s’appelle John, ils ne progresseront jamais. Ils enchaîneront les problèmes, et toute notre vie, on devra passer derrière eux pour réparer les pots cassés. Ça rend la vie épouvantable pour les parents et pour les enfants. »

Comment pouvez-​vous aider votre enfant à tirer profit des remarques constructives ? Quand on lui en fait une, à l’école ou ailleurs, résistez à l’envie de lui dire que cette remarque n’est pas justifiée. Demandez-​lui plutôt :

  • « À ton avis, pourquoi on t’a fait ce reproche ? »

  • « Comment est-​ce que tu peux progresser ? »

  • « Qu’est-​ce que tu feras la prochaine fois dans cette situation ? »

Rappelez-​vous que les remarques constructives rendront service à votre enfant aujourd’hui, mais aussi quand il sera adulte.

^ § 20 Voir l’article « Aidez votre enfant à surmonter son chagrin », dans La Tour de Garde du 1er juillet 2018.